Charlie Chaplin : biographie d'une icone du cinéma muet

Charlie Chaplin : biographie d'une icone du cinéma muet Acteur comique incontournable du cinéma muet grâce à son personnage de Charlot, Charlie Chaplin est également réalisateur, scénariste, producteur et compositeur. Biographie.

Biographie de Charlie Chaplin - Sir Charles Spencer Chaplin Junior, plus connu sous le nom de Charlie Chaplin, est né le 16 avril 1889 à Londres au Royaume-Uni, soit 4 jours avant Adolf Hitler, qu'il tente de ridiculiser à l'écran. Il est décédé le 25 décembre 1977 à Veney.

Après avoir étudié la pantomime, il obtient ses premiers contrats au théâtre et y rencontre Stan Laurel (Laurel et Hardy). Lors d'une tournée aux Etats-Unis, le studio Keystone lui propose un emploi. Les films sont tournés très rapidement et dans l'affolement. On lui demande d'improviser un déguisement et c'est ainsi que Charlie Chaplin crée le personnage de Charlot le vagabond. A partir de 1914, il réalise lui-même ses films, qui rencontrent un succès immense. Ses cachets sont décuplés et les studios veulent tous sortir leur Charlot. Alors que tous les acteurs et cinéastes se sentent exploités par l'industrie, Charlie Chaplin fonde la United Artists.

Le Kid : l'écho à son enfance

Le Kid met en avant la pauvreté et la séparation, comme un écho à son enfance extrêmement difficile dans des quartiers pauvres, où il rencontre la misère, les privations, le travail dans une workhouse. Du côté de sa famille, il vit entre une mère ayant des troubles psychiatriques et un père alcoolique qui décède d'une cirrhose. Il subit également en 1919 une tragédie personnelle : son premier enfant, Norman Spencer Chaplin , né de son union avec Mildred Harris, décède au bout de trois jours. Chaplin se sert de tout cela pour la création du Kid.

Le Kid est le premier long-métrage de Chaplin, durant 68 minutes, et est l'un des premiers films à associer comédie et drame. Le tournage dure neuf mois et Charlie Chaplin est accompagné par l'acteur Jackie Coogan, à peine âgé de quatre ans, qui devient célèbre à la suite de ce film. Distribué sur trois ans dans plus de 50 pays, The Kid devient le plus grand succès commercial de l'année 1921. 

Les Temps modernes

D'abord fait de simples sketches, l'univers comique de Chaplin se teinte des problèmes sociaux de l'époque comme on peut le voir dans La Ruée vers l'or (1925). Les Temps modernes (1936) reste son oeuvre la plus connue. C'est le dernier film muet de l'Histoire à l'exception d'une scène : la chanson qu'il entonne dans le restaurant où il est employé. Le film dénonce sous le comique de situation une réalité, celle des ouvriers obligés de soutenir des cadences effrénées sur les chaînes de montage des usines de la production de masse. Le pauvre Charlot en perd même la tête, poursuivant une femme dans la rue armé d'une clé à molette parce qu'elle porte des boutons ressemblant à des écrous.

Les Temps modernes de Charlie Chaplin
Charlie Chaplin dans son film Les Temps modernes © MARY EVANS/SIPA

Après le Kid, Les Temps modernes est le premier film à intégrer des références politiques et sociales, ce qui entraîne sa médiatisation. Malgré cela, il n'a pas eu le même succès que ses films précédents et a reçu un accueil mitigé de la part des critiques. Cependant, au fil du temps, Les Temps Modernes est devenu un classique de la filmographie de Charlie Chaplin.

Le Dictateur : son premier film parlant

Pendant longtemps, Charlie Chaplin ne croit pas au cinéma parlant et il faut attendre Le Dictateur en 1940 pour qu'il saute le pas. Le film est une satire de l'invasion allemande en Europe et une caricature du Führer. Chaplin est bouleversé par la montée des nationalismes et décide d'en parler dans ses films. Beaucoup trouvent qu'Adolf Hitler et Charlie Chaplin ont des caractères communs. En effet il est né quatre jours avant le Führer, ils ont également tous les deux atteint une notoriété mondiale alors qu'ils venaient d'un milieu pauvre et ils portent la même moustache, qui était à la mode à cette époque. Ainsi, cette ressemblance physique est parfaite pour se moquer du dictateur dans son film. Pour ce long-métrage, il renonce au muet, estimant que le procédé est démodé et que le message politique passerait mieux par la parole. Très attendu, le film sort en octobre 1940 et, bien que le dénouement soit controversé, obtient un succès considérable. En revanche, le film est interdit en Europe et ne sortira en France qu'en 1945.

Le Dictateur de Charlie Chaplin
Charlie Chaplin dans son film Le Dictateur © MARY EVANS/SIPA

Chaplin et la musique

Il se découvre une passion pour la musique dès son plus jeune âge et apprend en autodidacte à jouer du violoncelle, du violon et du piano. A partir du film Les Lumières de la ville, il compose la musique de toutes ses réalisations puis de la fin des années 1950 jusqu'à sa mort, il (re)sonorise ses anciens courts-métrages muets. Mais, ne sachant ni lire ni écrire la musique, il s'entoure de compositeurs professionnels afin de transcrire ses idées. Certaines de ses chansons sont devenues populaires comme Smile du film les Temps modernes, qui a été ensuite mise en paroles par John Turner et Geoffrey Parsons et interprétée par Nat King Cole en 1954. Puis Terry's Theme pour Les Feux de la rampe et This is My Song interprétée par Petula Clark pour le film La Comtesse de Hong-Kong. Le seul Oscar que Chaplin remporte est celui de la meilleure musique de film en 1973 pour la réédition du film Les Feux de la rampe. Il reçoit également deux Oscars d'honneur au cours de sa vie. 

Derniers projets et mort de Charlie Chaplin

Il réalise encore Monsieur Verdoux à partir d'un scénario d'Orson Welles qui s'inspire de l'affaire Landru, en 1946, puis son dernier film pour Charlot, Les Feux de la Rampe en 1952, où Buster Keaton et lui illustrent la fin d'une époque, celle du muet et du noir & blanc. Victime du maccarthysme, harcelé par le FBI, il s'établit en Suisse. En 1964, il publie ses mémoires qui s'intitulent Histoire de ma vie. Il tourne un dernier film, en couleur, en 1967 : La comtesse de Hong-Kong avec Sophia Loren et Marlon Brando qui se solde par un échec commercial. 

Sa santé décline à partir de la fin des années 1950 avec plusieurs AVC mineurs. Au fil du temps, son élocution est affectée et il doit utiliser un fauteuil roulant vers les années 1970. Charlie Chaplin décède au matin du 25 décembre 1977 suite à un AVC dans son sommeil. Il est inhumé dans le cimetière de Corsier-sur-Vevey, en Suisse.

Ses femmes et sa famille

Au cours de sa vie, Charlie Chaplin a été marié à quatre femmes. Il se marie une première fois avec Mildred Harris, qui a 17 ans et qui lui annonce qu'elle est enceinte de lui. Ils font un mariage discret puis il est révélé que la grossesse est fausse. Malgré un mariage malheureux, Mildred Harris donne naissance à son enfant en 1919, qui décède au bout de trois jours. Ils divorcent l'année suivante. L'acteur se marie une deuxième fois, par obligation, en 1924, à une jeune actrice de 16 ans du nom de Lita Grey alors qu'il en a 35 , Lita Grey lui annonçant qu'elle est enceinte de lui. Le 5 mai 1925, elle donne naissance à son premier fils, Charles Chaplin Jr et à un second, le 30 mars 1926, nommé Sydney Earle Chaplin. Le divorce est houleux,  Lita Grey accusant Chaplin de perversité, violence et d'infidélité. Afin que le scandale n'altère pas sa popularité et sa carrière, Charlie Chaplin est obligé de payer 600 000 $ en 1927.

Sa troisième épouse n'est autre que Paulette Goddard, jeune actrice de 21 ans, avec qui il forme un couple heureux. Mais petit à petit, ils s'éloignent, faisant passer en priorité leur travail et divorcent en 1942. Il a ensuite une histoire avec l'actrice Joan Barry mais voyant qu'elle n'est pas saine d'esprit,  ils se séparent. Mais Barry lui annonce l'année suivante qu'elle est enceinte de lui, ce que Chaplin nie. Elle entame donc une procédure en reconnaissance de paternité. En 1944, elle met au monde l'enfant, une fille du nom de Carol Ann, et quelque mois plus tard en 1945 le procès en paternité commence. Charlie Chaplin est déclaré comme père de l'enfant, malgré les preuves, et a ainsi dû payer à sa fille jusqu'à ses 21 ans une pension. 

Sa dernière femme est Oona O'Neill, fille du dramaturge américain Eugène O'Neill. Elle a 18 ans et lui 54. Avec elle, il a eu huit enfants et elle l'a accompagné jusqu'à sa mort en 1977. Il a également eu 16 petits-enfants dont James Thierrée, également acteur, qui a joué dans le film Chocolat au côté de Omar Sy.

Charlie Chaplin : dates clés

16 avril 1889 : Naissance de Charlie Chaplin
Né à Londres, le 16 avril 1889, Charlie Chaplin cumule les fonctions d'acteur, de réalisateur, de scénariste et de compositeur. Artiste complet, il se rend célèbre à Hollywood, grâce à ses mimes et ses clowneries. Inspiré par le style burlesque du français Max Linder, il est un acteur majeur du cinéma muet pour lequel il joue un illustre personnage, Charlot. Sa carrière s'étend sur plus de soixante-cinq ans, jusqu'à sa disparition, en Suisse, le 25 décembre 1977.
30 novembre 1913 : Première apparition de Charlie Chaplin
Parti d'Angleterre pour les Etats-Unis, Charlie Spencer Chaplin débute sa carrière d'acteur au cinéma et joue dans son premier film: "Making a living" de Mack Sennet. Chaplin signe ici son premier contrat et tournera une trentaine de films avec Sennet. En 1914, il créera le personnage de Charlot dans: "Charlot vagabond.
26 juin 1925 : La Ruée vers l'Or de Chaplin
The Gold Rush, comédie muette dont l'action se déroule en Alaska, connaît un succès critique et populaire immédiat. Son réalisateur et acteur, Charlie Chaplin, transformé en chercheur d'or, y affronte la misère, les ours et la cupidité des hommes. En 1958, un jury international sacrera l'œuvre comme le deuxième plus grand film de tous les temps, après "Le Cuirassé Potemkine" d'Eisenstein tourné la même année.
30 janvier 1931 : Chaplin présente "Les lumières de la ville"
A Hollywood, Charlie Chaplin reçoit un accueil triomphal lors de la présentation de son dernier film "City lights", les Lumières de la ville. C'est le premier film de Chaplin sorti après l'avènement du cinéma parlant. "Les lumières de la ville" restera pourtant entièrement muet, exception faite de quelques bruitages.
15 janvier 1948 : Chaplin incarne Landru
Sorti en avril 1947 aux Etats-Unis, "Monsieur Verdoux", le 77ème film de Charlie Chaplin, apparaît sur les écrans français. C'est Orson Welles qui donna l'idée à Chaplin d'adapter au cinéma l'histoire réelle du meurtrier Landru. Très mal accueilli aux Etats-Unis, "Monsieur Verdoux" remportera un grand succès en Europe.
4 mars 1975 : Charlie Chaplin décoré par la reine d'Angleterre
L'acteur et réalisateur anglais est fait commandeur de l'ordre britannique par la reine Elisabeth II. La musique de son film "Limelight" (Les Lumières de la ville) sorti en 1952, est jouée lors de la cérémonie au palais de Buckingham.
25 décembre 1977 : Charlie Chaplin meurt des suites d'un AVC
Sa santé décline à partir de la fin des années 1950 avec plusieurs AVC mineurs. Charlie Chaplin décède au matin du 25 décembre 1977 suite à un AVC dans son sommeil. Il est enterré en Suisse.

Autour du même sujet