en d'autres termes

locution adverbiale
en d'autres termes , locution adverbiale

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : les noms se terminant par ence et eance"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Etre en mauvais termes Sens : Avoir de mauvaises relations, être en conflit. Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • Etre en bons termes Sens : Entretenir de bonnes relations, des relations amicales avec quelqu'un. Origine : Cette expression est centrée sur le mot "termes", qui désigne la nature des relations que l'on entretient avec une personne. "Termes" vient du latin "Terminus", qui était un dieu de la mythologie romaine, le gardien des bornes.
  • Naissance avant terme Sens : Venue au monde prématurée d'un nouveau né.
  • Bail à long terme Sens : Contrat de location pour une longue durée.
  • Bail à court terme Sens : Contrat de location d'une courte durée.
  • Mener à terme une privatisation Sens : Réussir une dénationalisation.
  • mettre un terme Sens : Proclamer la fin d'une situation. Origine : Cette expression dont l'étymologie est latine fixe la volonté de mettre fin à une situation. Le terme fixe une limite incontestable, une borne. Mettre un terme est donc un signe de détermination et conclut une échéance temporelle.
  • À terme Sens : Au final, dans un futur qui va arriver, jusqu'au bout. On parle notamment de mener une grossesse à terme. Origine : Cette expression, qui aurait vu le jour au cours du XIXe siècle, appartenait tout d'abord au domaine juridique. Son sens était le même qu'aujourd'hui, c'est-à-dire situé dans la perspective d'une échéance assez éloignée dans le temps.
  • À terme échu Sens : A la fin de la période retenue. Origine : Cette expression date de la fin du XIXe siècle et était essentiellement employée dans le domaine juridique. Elle est aujourd'hui devenue usuelle, et a conservé sa signification première, laquelle est à l'expiration de la période concernée.
  • "Les moyens termes sont toujours des moyens ternes." Frédéric Dard
  • "La vie sociale est chosification et objectivité, ou en d'autres termes, anonymat et inertie." Boris Cyrulnik
  • "C'était une rupture, mais dans des termes tels que la plus infernale haine les peut dicter." Jean-Jacques Rousseau
  • "Un économiste est quelqu'un qui expose l'évidence en termes incompréhensibles." Alfred Knopf
  • "Il (Boileau) ignorait jusqu'aux termes les plus communs de la langue des sciences exactes." Jean Le Rond d'Alembert
  • "Il ne luy restoit plus qu'à coucher l'edict en bons termes." Jacques Amyot
  • "Il se formula son état en termes vulgaires: C'que j'm'emmerde aujourd'hui murmura-t-il." Raymond Queneau
  • "Les termes modernisations, entreprise, innovation, seraient de droite? Postulat impossible." François Mitterrand
  • "Nous devons mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité." John Fitzgerald Kennedy
  • "Si l'on n'investit pas sur le long terme, il n'y a pas de court terme." David Lloyd George
citations avec en d'autres termes Voir aussi : 37
citations avec en d'autres termes