Croatie

Croatie La Croatie est une destination phare cette année avec une météo et un climat proches de la perfection. Elle est accessible par la route (comptez 1 500 km). La Croatie brille par son littoral exceptionnel et ses criques magnifiques. Bien que certaines se soient largement urbanisées ces dernières années, on trouve encore quelques petits paradis cachés. La Croatie, c'est aussi des paysages magnifiques : de superbes montagnes, des forêts denses et des campagnes pleines de charme.

Bien consciente de ses atouts, la Croatie a créé huit parcs nationaux. Celui qui englobe les lacs de Plitvice, près de Zadar, est certainement le plus étonnant et le plus visité.

Les Croates possèdent une identité forte et se différencient de leurs voisins des Balkans par leur conception de la vie, résolument tournée vers l'Occident. Leur culture, teintée d'exubérance méditerranéenne et de chaleur d'Europe centrale est réellement passionnante. Voyager en Croatie, c'est partir à la découverte d'un peuple accueillant et festif.

> Les 40 sites à voir en Croatie (en images)

Les invasions successives qu'a connues la Croatie ont permis la création d'un patrimoine architectural exceptionnel. Romains, Vénitiens et Autrichiens lui léguèrent de superbes monuments. Des cités comme Pula, ou Dubrovnik vous séduiront par leurs richesses du passé. Les musées croates veillent à conserver ces précieux vestiges archéologiques.

A ces merveilles historiques s'ajoute une tradition artistique profondément ancrée dans le cœur des Croates. A la Renaissance, le pays compta l'une des plus grandes écoles d'art sacré. Plus tard, la Croatie vit naître Ivan Mestrovic (1883-1962), célèbre sculpteur du XXe siècle.Aujourd'hui, la vie du pays, et plus particulièrement de Zagreb, est rythmée par des évènements culturelsau rayonnement international. Les hommages rendus au cinéma d'animation, au jazz ou au folklore sont quelques illustrations du formidable essor artistique de la Croatie. Ces splendeurs rejaillissent dans la plupart des villes du pays comme Rabac, Porec, Vodice, Trogir mais aussi Sibenic ou Umag.

Résumons un peu : un peuple fascinant, une nature préservée, un patrimoine historique exceptionnel et une effervescence artistique. Alors, c'est pour quand le départ ?

Trouver un vol

VOYAGE EN CROATIE

Météo / Quand partir

du 01/05 au 31/10

Ensoleillement / Precipitations

Méditerranéen sur les côtes de l'Adriatique. Etés chauds et secs sans être caniculaires.

Entre 25 et 30 degrés. Mer 23 degrés en moyenne.

Climat continental à l'intérieur du pays. Hivers rigoureux

Au printemps et au début de l'été, les amoureux de la voile apprécieront le mistral qui vient rafraîchir les côtes. 

Climat et Météo

Deux climats cohabitent en Croatie. Le climat méditerranéen du littoral s'oppose au climat continental de l'intérieur du pays.

Les côtes de l'Adriatique jouissent d'un climat typiquement méditerranéen. Les étés sont chauds et secs. Le climat estival est si clément que les établissements hôteliers vous feront payer moitié prix s'il pleut trois heures d'affilé ! Les hivers, eux, sont doux et pluvieux.

Dans les terres, le climat est continental. Les hivers sont rigoureux et les étés très chauds. L'amplitude thermique est très importante.

L'originalité du climat croate vient du vent. En hiver, deux vents s'invitent en Croatie : le sirocco et la bora. Le premier est un vent chaud et humide qui vient d'Afrique du nord. Il obscurcit le ciel d'épais nuages. La bora, quant à elle, est un vent froid qui souffle du nord-est. Elle tente de chasser les nuages, dans une lutte incessante avec le sirocco.

Au printemps et au début de l'été, le mistral vient rafraîchir les côtes. Ce vent froid souffle toute la journée, sa force est la plus grande en début d'après-midi. Il est très apprécié par les amoureux de la voile.

Quand partir ?

Tout dépend de ce que vous voulez faire en Croatie.

  • Si vous voulez profiter des superbes plages et que vous n'avez pas peur de la foule, la période s'étalant de début juin à fin septembre est la plus propice. Les températures, entre 25°C et 30°C, sont très agréables sans être caniculaires. Détail d'importance pour les frileux, la température de la mer est de 23°C !
  • Si vous désirez visiter l'intérieur du pays et ses richesses culturelles, les saisons intermédiaires que sont le printemps (mai, juin) et l'automne (septembre) sont idéales. Vous éviterez la chaleur excessive des étés continentaux. En plus, les tarifs d'hébergement sont beaucoup plus abordables.

Températures moyennes

Eau : de 15°C à 26°C

Passeport / Visa / Formalités

Pour de simples vacances en Croatie, vous n'avez pas de démarche particulière à effectuer.

En effet, pour les séjours de moins de trois mois, il suffira de vous munir de votre carte d'identité... valide bien sûr ! Par contre, si vous comptez rester plus de trois mois dans ce beau pays, sachez que le passeport est obligatoire.

Transports

En avion

L'avion est le moyen le plus pratique de se rendre en Croatie. Arrivé dans la capitale croate, vous aurez la possibilité de prendre une correspondance vers Dubrovnik, Pula, Split, Rijeka ou Zadar.

En haute saison (avril à septembre), de nombreux vols directs sont mis en place vers les différentes villes de Croatie.

D'avril à octobre, on y ajoute des vols directs pour Split et Dubrovnik. Tous ces vols s'effectuent au départ de Paris-Roissy.

Vous pouvez aussi partir des grandes villes de province (Lyon, Nice, Strasbourg...) La Lufthansa vous conduira jusqu'à Zagreb via Munich ou Francfort. Austrian Airlines propose également des vols vers la capitale de la Croatie, l'escale se fait à Vienne.

En train

Si vous n'êtes pas pressé, le train peut être un moyen intéressant pour se rendre en Croatie. Mais sachez qu'il n'existe pas de train direct au départ de la France, de la Belgique ou de la Suisse. Le plus simple est de prendre un train Paris-Venise. De là, vous trouverez des trains directs pour Zagreb. Il vous faudra environ vingt heures pour arriver à destination.

En voiture

Sachez qu'entre Paris et Zagreb il y a environ 1 500 km dont 1 400 km d'autoroutes. Vous pouvez vous rendre en Croatie via l'Allemagne ou l'Italie. Le trajet par l'Allemagne est, certes moins pittoresque, mais plus rapide et plus économique.

Comptez sur 30 euros de péage contre 70 euros par l'Italie.

En ferry

Cependant, de l'Italie, vous pouvez embarquer votre voiture sur l'un des nombreux ferries qui rejoignent la Croatie. Les départs se font de Venise, Trieste, Ancône et Bari en direction de la côte dalmate (Dubrovnik, Split, Zadar) et des îles de Korcula et de Hvar.

En bus

Se rendre en Croatie en bus est très économique. Pour 170 euros, vous avez un aller retour Paris-Zagreb. Plusieurs compagnies effectuent cette liaison, notamment Eurolines.

Aeroports

Aéroport de Dubrovnik

A 20 kilomètres au sud de la ville au dessus de la ville de Cilipi, près de l'autoroute E65. Service de bus et navettes.

Aéroport de Split

A 25 kilomètres au nord ouest de Split. Le transfert des passagers jusqu'à Split est organisé par les bus "PLESO - PRIJEVOZ", toutes les 20 minutes. Le bus local n°37 va également au centre ville de Split, l'arrêt est situé après le parking à 200m du terminal. Boutiques Duty Free.

Aéroport de Zadar

A 8 km à l'est de Zadar, près de la route 502. Le transfert des passagers de l'aéroport au centre ville est organisé par les bus de la "Croatia Airlines".

Aéroport de Zagreb

A 16 km au sud de Zagreb. Bus assure la liaison entre l'aéroport et le centre ville.

Transport sur place

Quelques conseils si vous êtes en voiture :

- tolérance 0 sur l'alcoolémie !

- obligation de rouler phares allumés

- 3 autoroutes

- la route de la côte est un peu sinueuse, attention.

- Des trains existent entre les grandes villes.

- Réseau de bus très développé. Entre 15 et 25 euros environ selon les trajets.

- Plusieurs compagnies de ferry permettent de rejoindre les petites îles alentours.

- Attention aux taxis qui ont tendance à pratiquer les prix qu'ils veulent !

Santé / Sécurité / Vaccins

Vaccins

Les conditions sanitaires en Croatie sont les mêmes qu'en France. Il n'y a pas de vaccins particuliers à faire.

Couverture des frais médicaux

La Croatie assure l'aide médicale d'urgence à tous les étrangers. Sachez que le fameux formulaire E111, délivré par les caisses d'assurance maladie n'y est pas reconnu. Cependant, la France et la Croatie ont signé des accords concernant le remboursement des frais médicaux. Vous devrez généralement avancer les frais, ils vous seront remboursés une fois rentré en France. Pour cela, veillez à bien conserver les justificatifs de vos dépenses de santé. De plus, nous vous conseillons de souscrire une assurance rapatriement, en cas de gros soucis.

Les soins médicaux en Croatie sont de bonne qualité. Le seul soucis est l'attente qui peut être longue voire très longue.

Sécurité

Vols et délinquance

La Croatie est l'un des pays les plus sûrs d'Europe. La délinquance n'y est que peu présente. Bien évidemment, vous pourrez avoir affaire à des commerçants peu scrupuleux ou à des pickpockets dans les zones touristiques. Mais rien d'alarmant. Pour éviter les désagréments, faites preuve de bon sens. Evitez d'étaler vos richesses, surveillez bien votre sac et votre appareil photo.

Sécurité routière

En voiture, la plus grande prudence est de mise. Les routes sont souvent étroites et le bitume pas de la meilleure qualité. Sur la côte, à ces risques s'ajoute une circulation intense donc fous du volant, calmez vos ardeurs !

Dangers et imprévus

Les mines anti-personnel, legs de la guerre civile, sont le danger majeur en Croatie. Les zones à risque sont indiquées par des panneaux. Cependant, pour éviter que votre séjour ne soit gravement endeuillé, évitez les bâtiments en ruines et ne vous écartez pas des chemins balisés.

En été, l'autre danger en Croatie est celui des feux de forêt. Ne jetez pas de mégot par la fenêtre de votre voiture et n'oubliez pas vos bouteilles vides. La réflexion du soleil sur le verre peut suffire à déclencher un feu.

Numéros d'urgence

Premiers secours, ambulance : 94. Police secours : 92 Pompiers : 93. Assistance routière : 987.

Conditions politiques

La Croatie est une démocratie parlementaire depuis 1990.

Monnaie

La devise croate

Monnaie croate : la kuna (Kn). Une kuna se divise en 100 lipas.

Billets : 1 000 Kn, 500 Kn, 200 Kn, 100 Kn, 50 Kn, 20 Kn, 10 Kn et 5 Kn.

Pièces : 25 Kn, 5 Kn, 2 Kn, 1 Kn, 50 lipas, 20 lipas, 10 lipas, 5 lipas, 2 lipas et 1 lipa.

Le change

Taux de change : 1 EUR = 7,40 Kn et 1 Kn = 0,13 EUR (décembre 2014). Vous aurez la possibilité de changer votre argent dans les bureaux de change, évidemment, mais aussi dans les banques et même dans les bureaux de poste. Cependant, dans ces derniers, les commissions retenues sont plus importantes.

Les cartes de crédit internationales (Eurocard/Mastercard, Visa, American Express...) sont acceptées dans les boutiques, les hôtels et les restaurants touristiques. Par contre, elles sont souvent refusées dans les petits commerces. Il en est de même si vous logez chez l'habitant, on vous demandera généralement de payer en liquide.

En ce qui concerne les distributeurs automatiques, votre carte de crédit internationale vous permettra d'y retirer des kunas. Mais vous devrez payer des frais qui peuvent se révéler élevés. Les villes, grandes et petites, sont bien équipées en distributeurs. En revanche, ceux-ci sont plus rares dans les îles.Les chèques de voyagesSi vous possédez des chèques de voyages vous serez obligés de les convertir dans les banques, seuls établissement qui les acceptent. De plus, sachez que leur taux de conversion est moins avantageux que pour les espèces.Le pourboireLe service est compris dans l'addition. Mais si vous avez été charmé par le service rien ne vous empêche de faire un petit geste.

Coût de la vie

Bon autant vous le dire tout de suite, entre la basse et la haute saison, les prix peuvent varier du simple au double. De septembre à mai, le coût de la vie est plutôt bas. En été, par contre, la Croatie est loin d'être la destination européenne la moins chère.

Soyons pessimistes et considérons que vous voyagez en Croatie en plein mois d'août. Si vous êtes juste financièrement, vous pourrez vous en sortir avec 25 euros (200 kunas) en poche par jour. Mais, vous sacrifierez forcément quelques-unes des joies des vacances. Pour être à l'aise, tablez sur 50 euros (400 kunas) par jour. Après, si vous en avez les moyens, les dépenses n'ont évidemment pas de limites !

Prenons des exemples concrets. Pour un repas économique, on trouve des pizzas à 3-4 euros et des plats de pâtes à 6 euros. Pour le même prix, vous pourrez aussi déguster un menu complet dans un restaurant de base. Si vous êtes une fine bouche, prévoyez 20 euros pour votre menu.

Pour l'hébergement, on trouve des chambres d'hôtels à partir de 20 euros mais bien sûr, le confort sera spartiate. Les chambres aux environs de 40 euros offrent un bon rapport qualité/prix. Pour réduire ses dépenses, le mieux est de louer une chambre chez l'habitant. Les tarifs y sont très raisonnables, la nourriture souvent savoureuse et on a la convivialité en plus.

Monnaie

La Kuna 

Les voyageurs ayant dépensé plus de 500 Kn dans un même magasin bénéficient d'un remboursement de la TVA, environ 22% du prix d'achat.

Points forts

Le climat

La côte

Les parcs nationaux

Points faibles

L'insécurité routière

Peu de plages de sable

Bons plans

A faire

Loger chez l'habitant

L'hébergement chez l'habitant est une longue tradition en Croatie. Les prix sont très raisonnables, on vous sert de délicieux plats et vous apprenez à côtoyer la culture croate de l'intérieur. Que demander de plus ?

Arrondir le montant de l'addition

En Croatie, le service est inclus dans la note. Cependant, il est d'usage d'arrondir le montant de l'addition à l'unité supérieure.

Louer une voiture

Les beautés du pays sont nombreuses. Pour en voir le maximum, il est fortement recommandé de louer une voiture. Vous serez beaucoup plus libre dans vos visites et vous pourrez multiplier les sites touristiques.

A ne pas faire

Boire ne serait-ce qu'un verre avant de prendre le volant

Les autorités croates ont adopté la "tolérance zéro" en ce qui concerne l'alcool au volant. Le taux légal est récemment passé de 0,5 g/l à 0,0 g/l. Si vous êtes arrêté et contrôlé positif, vous écoperez d'une amende salée dont le règlement peut être immédiatement exigible.

Marchander

En Croatie, on ne marchande pas. Le prix annoncé par le vendeur est à prendre ou à laisser, que ce soit dans les magasins ou sur les marchés.

Vie pratique

Electricité

En Croatie, le voltage est du 220 V et les prises électriques sont les mêmes qu'en France. Vous n'avez donc pas besoin d'adaptateur.

Horaires

Les magasins

En règle générale, les commerces croates ouvrent de 8h à 19h en semaine, et de 8h à 14h le samedi. Cependant, certains magasins ouvrent dès 7h du matin. En tous cas, la journée continue est de mise. Dans les stations balnéaires, les horaires sont plus "cool". En effet, il n'est pas rare que les boutiques tirent leur rideau de 13h à 17h.

Les restaurants

En Croatie, les horaires des restaurants sont similaires à ceux de la France. On sert les clients de midi à 15h. Le soir, vous pouvez dîner à partir de 19h et ce jusqu'à minuit. Hors saison, les restaurants ferment souvent le dimanche.

Dans les régions très touristiques, le service se fait généralement en continu de midi à minuit.

La poste

La poste croate, HPT Hrvatska, est relativement lente. En effet, il faudra au minimum cinq jours pour que votre lettre arrive à destination. En semaine, les bureaux de poste ouvrent de 7h à 19h, le samedi de 7h à 13h. Si vous vous trouvez dans une grande ville, ils ouvrent également le dimanche matin, de 7h à 13h. Sachez aussi que vous pouvez acheter vos timbres (po?tanska marka) dans tous les kiosques à journaux.

Les banques

Les banques sont ouvertes de 8h à 17h, durant la semaine et de 8h à 12h, le samedi.

Circulation - Réglementation en vigueur

Pour conduire en Croatie, vous devez obligatoirement avoir votre permis de conduire et la carte grise de votre véhicule. De plus, vous devez être en mesure de fournir une carte verte d'assurance internationale couvrant la Croatie. Si c'est le cas, votre carte comporte la mention HR. Sinon, vous pouvez souscrire un complément d'assurance à la frontière croate.

Limitations de vitesse

Les limitations de vitesse sont fixées à :

 - 130 km/h pour les autoroutes.

 - 80 km/h pour les routes principales et secondaires.

 - 50 km/h en agglomération.

Les jours fériés en Croatie

Date Fête célébrée
 1er janvier  Nouvel An
 6 janvier  Epiphanie
 Mars ou avril  Lundi de Pâques
 1er mai  Fête du Travail
 Mai ou juin  Fête-Dieu
 22 juin  Commémoration de la Résistance antifasciste
 25 juin  Fête nationale
 5 août  Jour du Souvenir national
 15 août  Assomption
 8 octobre  Jour de l'Indépendance
 1er novembre  Toussaint
 25 et 26 décembre          Fêtes de Noël

Equipements

Pour les régions des lacs et les massifs montagneux, prévoir des équipements adaptés.

Standards Locaux

Système métrique 220 V, 50 Hz.

Prises classiques avec fiches rondes.

Evénements

Manifestation culturelle

Fêtes et festivals d'été en Croatie

Festivals de musique l'été dans la plupart des sites touristiques et notamment à Dubrovnik (danse, théâtre à ciel ouvert, concerts de jazz et de musique classique ou lyrique).

Au mois de juillet se déroulent des jeux chevaleresques dans plusieurs cités dalmates dans la plus pure tradition du Moyen Age. Assistez à Korcula à une reconstitution d'une bataille entre Maures et Chrétiens.

Au mois d'août: De nombreuses processions à l'occasion de l'Assomption .La plus spectaculaire se déroule à Rijeka, au nord ouest de la Croatie. Les fidèles grimpent un escalier de 500 marches qui les conduisent au monastère Franciscain de la ville

Carte d'identité

Culture / Traditions

Une fierté identitaire

Les Croates sont extrêmement fiers de leur identité et la revendiquent. S'il y a quelque chose qu'ils détestent par-dessus tout, c'est qu'on les compare à leurs voisins serbes ou bosniaques. Les langues croate et serbe peuvent sembler très proches d'un point de vue extérieur. Pourtant, les Croates n'en voient que les différences et ne cessent de les souligner. Il en est de même pour les traditions et les coutumes.

De plus, les Croates se sentent beaucoup plus proches de l'Europe de l'Ouest que leurs comparses. D'ailleurs, ils adhèrent totalement aux valeurs occidentales et aspirent à une future intégration à l'Union Européenne.

Une vision hédoniste de la vie

Le peuple croate aime les plaisirs de la vie et les belles choses. Les rues des villes sont d'une propreté irréprochable et les façades des maisons sont accueillantes. Les Croates aiment être élégants. Pour cela, ils n'hésitent pas à s'offrir une virée dans les boutiques italiennes à la mode. La pauvreté existe bel et bien mais tout est fait pour la rendre invisible aux yeux des touristes.

L'omniprésence de la religion

90 % des Croates sont de confession catholique alors que leurs voisins des Balkans sont orthodoxes. Ce qui les différencie encore un peu plus. Le catholicisme a une influence majeure sur la vie de bon nombre de Croates. Lors des grandes fêtes religieuses, les églises sont noires de monde. Mais la pratique religieuse n'est pas qu'épisodique. 30 % des Croates déclarent aller à la messe chaque semaine.

La Croatie ne connaît pas de crise des vocations, prêtres et nonnes croates viennent combler les lacunes des pays étrangers. L'Eglise jouit d'une image de marque exceptionnelle. Elle est présentée comme l'institution qui inspire la plus grande confiance. Une telle vision ne peut que plaire au Vatican avec lequel la Croatie possède des liens anciens et profonds. Les autorités papales aimeraient faire de ce pays le chef de file du catholicisme en Europe.

Le poids des traditions

Le mode de vie traditionaliste est encore très répandu en Croatie. Même si les mentalités évoluent lentement, la place des femmes croates est peu enviable. Elles sont très peu représentées dans la sphère politique. De même, la seule idée d'une femme chef d'entreprise est rejetée par près de 60 % des hommes mais aussi 35 % des femmes.

D'ailleurs, les femmes sont d'avantage touchées par le chômage. Lorsqu'elles possèdent un emploi, elles doivent généralement y cumuler la quasi-totalité des tâches ménagères. Plus grave, les cas de violences physiques et de harcèlements sexuels ne sont pas rares. Les auteurs de ces actes ne sont que très rarement inquiétés.

Insolite

Insolite

Hébergement dans un phare

Dormir dans un phare sur une île dans la région de l'Istrie au nord du pays, ou sur la côte entre Zadar et Sibenik, plongée, pêche, zénitude garantie.

Une expérience unique entre 20 et 30 euros la nuit.

Mots utiles

Le croate fait partie des langues slaves avec le serbe, le bosniaque et le slovène. Il utilise l'alphabet latin contrairement à d'autres langues slaves qui, elles, ont adopté l'alphabet cyrillique.

C'est une langue à caractère phonétique, c'est-à-dire que toutes les lettres se prononcent. De plus, leur prononciation ne change pas selon leur place dans le mot. En ce qui concerne l'accentuation, sachez que l'accent se porte généralement sur la première voyelle du mot. La dernière syllabe, quant à elle, n'est jamais accentuée.

Pour la grammaire, le croate utilise des déclinaisons selon la fonction du mot dans la phrase. En outre, les noms communs sont de trois genres : féminin, masculin ou neutre.

Petit lexique

Dans la vie quotidienne

Oui Da
Non Ne
Bonjour Dobar dan, dobro juto (matin)
Bonsoir Dobra vecer
Au revoir Dovidenja
S'il vous plaît Molim
Merci Hvala
Pas de quoi Nema na cemu
Excusez-moi Oprostite
Je suis désolé ?ao mije
Comment allez-vous ?            Kako ste ?
Parlez-vous français ? Govorite li francuski ?
Je ne comprends pas Ja ne razumijem

A l'hôtel et au restaurant

Hôtel Hotel
Restaurant Restoran
Avez-vous une chambre libre ?           Imate li slobodnih soba
Toilettes Toalet
Salle de bains Kupaonica
Menu Jelovnik
Eau Voda
Petit déjeuner Dorucak
Déjeuner Rucati
Dîner Vecera
Addition Placanje

Les transports

Aéroport Aerodrom
Gare Postaja
Arrêt de bus            Autobusna
Avion Avion
Train Vlak
Bus Autobus
Ticket, billet Karta

Lire avant de partir

Tito est mort, de Marica Bodrozic, éd. Editions de l'Olivier

Marica Bodrozic est l'un des fers de lance de la jeune littérature croate. Elle évoque son enfance dans la Croatie des années 80. En 24 histoires, elle nous fait découvrir les beautés de son village dalmate mais aussi les côtés sombres d'une société en pleine mutation. On y sent déjà les prémices des grands bouleversements de la décennie suivante.

Poèmes, de Radovan Ivsic, éd. Gallimard.

Ivsic est le plus français des poètes croates. En effet, il vit à Paris depuis 1954. Il a écrit en croate et en français. Une grande partie de ses oeuvres sont regroupées dans cet ouvrage. L'apparent dépouillement de ses poèmes n'en fait que mieux ressortir le sens des mots.

Liens utiles

Site web de l'office du tourisme

« Office National Croate de tourisme »

Autres sites web

« Ambassade de la Croatie en France »

Trouver un hotel

QUE VOIR EN CROATIE

Monuments

Amateurs d'architecture et d'histoire, vous serez aux anges avec la Croatie! Ce petit pays au cœur des Balkans vous émerveillera par la diversité de ses influences.

Les vestiges de l'Antiquité sont omniprésents en Croatie. La Rome impériale lui légua des monuments exceptionnels. Théâtres, arcs de triomphes, remparts ou amphithéâtres nous rappellent la  magnificence de l'Empire qui gouverna l'Europe durant cinq siècles. Les musées croates réservent une large place à ses témoins d'un glorieux passé.

Le pays héberge également quelques-unes des plus belles cités médiévales du bassin méditerranéen. Il n'est plus nécessaire de présenter la célèbre Dubrovnik, la perle de l'Adriatique. Mais on ne saurait laisser de côté des villes telles que TrogirHvar ou Korcula.

Du Moyen Age, on retiendra également les splendeurs de l'architecture religieuse. Les styles roman, gothique et baroque rivalisent de noblesse et de beauté. Bien souvent, les cathédrales, églises et monastères conservent des trésors de l'art sacré : peintures, reliquaires et mobiliers sont d'une délicatesse incomparable.

Durant tout le XIXe siècle, la Croatie fut placée sous la coupe de l'Autriche. Dès lors, des villes telles que Pula ou Zadar furent dotées de magnifiques palais de style purement viennois.

Musées

La Croatie possède une histoire exceptionnelle. Elle fut peuplée dès l'Antiquité, par les Grecs mais surtout les Romains. Ces brillantes civilisations lui ont légué un patrimoine exceptionnel. Le pays est doté de nombreux musées archéologiques qui nous invitent à admirer les vestiges de ce glorieux passé.

Durant le Moyen Age et la Renaissance, la Croatie se para de superbes églises et monastères. L'art sacré croate est devenue une référence à cette époque. Les fréquents échanges avec l'Italie n'ont fait que transcender le talent des artistes locaux. L'Exposition permanente d'Art sacré à Zadar est la parfaite illustration de ces merveilles de la religion chrétienne.

Plus proche de nous, la période yougoslave (1945-1991) fut marquée par une formidable effervescence artistique. L'art moderne croate est l'un des plus réputé au monde. La Galerie d'art de Dubrovnik ou le Musée d'art naïf de Zagreb hébergent des œuvres fortes qui se veulent résolument politiques.

Le chef de file de ces artistes modernes est le sculpteur Ivan Meštrovic (1883-1962). Cet artiste devint mondialement célèbre après avoir rencontré et impressionné Rodin. La Croatie est plus que fière de cette icône de l'art. A Zagreb, on peut visiter son atelier et à Split, sa demeure. Ils accueillent des dizaines de ses œuvres, tantôt sensuelles tantôt torturées.

Itinéraires

Le facteur essentiel, dans l'organisation de votre voyage, est la durée du séjour. La Croatie est, certes, un petit pays mais les richesses naturelles et culturelles sont si nombreuses que vous ne saurez où donner de la tête. N'essayez pas de cumuler tous les plus grands sites, prenez votre temps. Quitte à retourner plusieurs fois dans ce pays qui n'est, rappelons-le, qu'à 2h de vol de Paris !

Pour un court séjour, 3 - 4 jours

En un laps de temps si court, vous ne pourrez pas voir grand chose. Mieux vaut alors vous focaliser sur la visite d'une ville. Celle qui vaut vraiment le détour est, bien évidemment, la somptueuse Dubrovnik. Pour une destination plus originale, choisissez Zagreb, la capitale, et ses musées réputés.

Sinon, nous vous conseillons également un petit séjour en Istrie, au nord-ouest de la Croatie. Cette région a l'avantage de rassembler plusieurs villes intéressantes peu éloignées les unes des autres. Vous pourrez ainsi découvrir Porec dont la basilique est classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la pittoresque Rovinj ou la cité de Pula aux merveilleux vestiges romains.

Pour un séjour d'une semaine

Une semaine est la durée minimum conseillée pour pleinement profiter de la Croatie et de ses beautés jusque-là préservées. Vous avez alors le choix entre des itinéraires variés.

Le premier itinéraire débute à Varazdin, à l'extrême nord de la Croatie. Cette cité baroque fut, un temps, la capitale du pays. Vous pourrez y voir de superbes palais et de charmantes églises.

  • Partez ensuite pour Zagreb, située à 80 km de là. Deux jours ne seront pas de trop pour découvrir cette capitale aux charmes typiques de l'Europe de l'Est.
  • Puis, nous avons au menu le fabuleux Parc National des lacs de Plitvice. Vous pourrez passer facilement deux jours au milieu de cette nature sauvage à la beauté surnaturelle.
  • Pour finir, direction Zadar et son architecture religieuse de premier ordre.

La côte dalmate est également idéale pour un séjour d'une semaine. Le littoral est encore vierge des méfaits du tourisme de masse. En Dalmatie, le leitmotiv est la douceur de vivre. Votre séjour pourra débuter à Zadar, située au nord de la région. Longez alors la côte vers le sud.

  • Vous pourrez visiter Trogir et ses monuments classés au patrimoine mondial de l'Unesco.
  • A 30 km de là, rendez-vous à et son incroyable Palais de Dioclétien du IIIe siècle.
  • Filez ensuite sur Dubrovnik, la perle de l'Adriatique.
  • Tout près de là, terminez votre périple par la vieille ville de Cavtat.

Pour un séjour d'une semaine, une croisière dans les îles du sud de la Croatie sont une belle alternative aux circuits terrestres. Les îles de Dalmatie Centrale que sont Vis, Hvar et Brac vous séduiront par leur charme propre. De plus, n'omettez pas de visiter l'île de Korcula, encore un peu plus au sud. Au fil des ans, Korcula devient un centre touristique majeur en Croatie.

Pour un séjour de deux semaines

Un séjour de deux semaines permet d'avoir une vue presque complète des trésors de la Croatie. Il permet également de "varier les plaisirs".

Cette durée vous permet de mixer des itinéraires. En effet, pourquoi ne pas longer l'ensemble des côtes de la Croatie ? Pour cela, partez de Porec en Istrie et rejoignez Dubrovnik à l'extrême sud de la magnifique côte de Dalmatie.

Sinon, vous pouvez également ajouter des régions plus méconnues à votre voyage. La Slavonie, à l'est du pays, est beaucoup moins touristique que le littoral. Cependant, elle regorge de paysages tranquilles, souvent uniquement troublés par le vol d'oiseaux migrateurs.

La ville principale Osijek séduit par ses fastes autrichiens et l'animation de ses cafés.

Unesco

La Croatie compte, actuellement, six sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce qui est exceptionnel pour un pays de seulement 56 542 km² ! Au programme, cinq sites historiques d'époques variées et un site naturel à l'incroyable beauté.

Le noyau historique de avec le Palais de Dioclétien (1979)

Le Palais de Dioclétien (IIIe siècle) est l'un des plus grands vestiges romains au monde. La ville de Split s'est fondée à l'intérieur de l'immense édifice puis s'est développée autour.

La vieille ville de Dubrovnik (1979)

L'ancienne Raguse vaut pour ses somptueux remparts et ses monuments variés.

L'ensemble épiscopal de la basilique euphrasienne dans le centre historique de Porec (1997)

La petite ville de Porec accueille des monuments paléochrétiens d'une grande qualité. On peut y voir la superbe basilique érigée au VIe siècle, sous l'impulsion de l'évêque Euphrasius. Elle communique avec un atrium, un baptistère et un palais épiscopal. Le tout forme un très précieux témoignage de la naissance de la Chrétienté en Croatie.

La ville historique de Trogir (1997)

Trogir est un superbe exemple d'urbanisme. Le plan de la ville fut conçu par des Grecs. Les siècles suivants ne firent qu'embellir la cité. Le centre-ville est hérité du Moyen Age. La domination de Venise, entre 1420 et 1797, la para de magnifiques palais de styles Renaissance et baroque.

La Cathédrale Saint-Jacques de Sibenik (2000)

La Cathédrale Saint-Jacques est un magnifique illustration de la transition entre le gothique et la Renaissance. Elle emprunte à ces deux styles ce qu'il y a de mieux et en tire une harmonie remarquable. Le monument illustre également la longue tradition d'échanges artistiques entre la Croatie et l'Italie.

Le Parc National de Plitvice (1979)

Plitvice regroupe seize lacs aux couleurs magiques. Les différents processus géologiques ont permis la formation de grottes, de falaises et de cascades d'une beauté incomparable. De plus, le parc héberge de nombreuses espèces animales et végétales dont certaines particulièrement rares.

Parcs naturels

La Croatie bénéficie d'un patrimoine naturel exceptionnel. Le pays se caractérise par une grande diversité de paysages. Montagnes, plaines, îles... il y en a pour tous les goûts ! La Croatie ne s'est ouverte que récemment à l'extérieur, elle est donc encore relativement préservée des ravages du tourisme de masse.

Durant la période yougoslave, les autorités ont mis en place une politique de protection de l'environnement. Après l'éclatement de la Yougoslavie, la Croatie hérita de 8 parcs nationaux. Les territoires sauvegardés s'étendent sur 994 km², dont 235 km² de mer. Vous y trouverez une flore variée et une faune qui y trouve un véritable havre de paix.

La Croatie accueille des espèces animales particulièrement menacées : ours, lynx, loups... Elle met un point d'orgue à les protéger des méfaits de la déforestation et de l'agriculture intensive. Les Croates ont compris que c'est dès maintenant qu'il faut agir pour que les générations futures connaissent les beautés de la nature.

Le Parc National des îles Kornati

Ce parc fut créé en 1980. L'archipel des Kornati regroupe 148 îles ainsi que de minuscules îlots qui ne sont parfois qu'un rocher. L'ensemble s'étend sur 300 km², au large de la côte dalmate. Les seuls habitants sont des oiseaux marins et, plus étonnant, des moutons. En effet, certaines îles appartiennent à des habitants du littoral qui emmènent leurs troupeaux paître sur ces terres fertiles. Les îles Kornati sont un véritable paradis pour les amateurs de pêche et de plongée. D'ailleurs, la meilleure manière de les visiter est le voilier.

Le Parc National de Telascica

Le Parc National de Telascica occupe une partie de l'île de Dugi Otok, au nord des îles Kornati. La nature y est sauvage et les balades toujours splendides.

Le Parc National de la Krka

Situé au coeur de la Dalmatie, le Parc National de la Krka est un ensemble de lacs et de cascades de toute beauté. Il s'étend sur 111 km², le long des berges du fleuve Krka. Les chutes les plus grandes font plus de 37 m de hauteur. Le tour du lac Visovac est également un grand classique.

Le Parc National de Paklenica

Le Parc National de Paklenica, créé en 1949, est situé au nord de Zadar. Il s'étend sur 96 km² et est surtout connu pour l'escalade. Si vous n'aimez pas les sensations fortes, rassurez-vous. Le parc offre de superbes opportunités de randonnées, à travers des forêts touffues.

Le Parc National de Risnjak

Il se situe au sud de Zagreb. C'est le parc qui a le moins subi l'influence de l'Homme. Il englobe une zone montagneuse assez inhospitalière. Les neiges éternelles sont monnaie courante. Le Parc National de Risnjak est réservé aux véritables amoureux de la nature. Montagnards du dimanche, s'abstenir !

Le Parc National de l'île de Mljet

L'île de Mljet est située à proximité de l'île de Korcula. Le parc national se situe à l'ouest de l'île. Il comprend deux lacs salés qui abritent une flore et une faune variées. Il fut créé en 1960.

Le Parc National des îles Brijuni

Les îles Brijuni ou Brioni se trouvent au nord-ouest de Pula. Le parc national regroupe deux îles, Veli Brijuni et Mali Brijuni, respectivement la grande et la petite Brijuni, ainsi que 12 îlots. C'est le parc naturel le plus aménagé. La plupart des espèces végétales et animales ont été importées de contrées lointaines. Ce petit paradis était le lieu de villégiature préférée du maréchal Tito. Aujourd'hui, il attire les yachts d'une jet-set en quête de tranquillité.

Le Parc National des lacs de Plitvice

Ce parc est sans aucun doute le plus somptueux de toute la Croatie. C'est un incontournable de ce petit pays des Balkans. D'ailleurs, le Parc National des lacs de Plitvice est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Curiosités naturelles

La Croatie est réputée, à juste titre, pour ses merveilleux paysages. Immédiatement, on pense aux magnifiques plages, aux criques préservées et aux îles sauvages. Les côtes croates sont souvent comparées à la Côte d'Azur des années 50 : belles, tranquilles et encore naturelles... La Croatie, c'est bien ça mais pas uniquement...

En effet, le pays se caractérise également par des plaines verdoyantes et surtout, de superbes montagnes, paradis des randonneurs et des alpinistes. N'hésitez pas à vous aventurer au coeur de la Croatie, vous serez étonné par des paysages grandioses, préservés des ravages du monde moderne. En définitive, que vous soyez mer, campagne ou montagne, vous trouverez votre bonheur en Croatie.

Nous vous proposons une petite sélection de curiosités naturelles valant le détour. Bien sûr, cette liste n'est pas exhaustive mais elle vous permet d'avoir un aperçu de ce que vous réserve la nature croate.

Les Alpes dinariques

Les Alpes dinariques s'étendent du nord-ouest au sud-est du pays, parallèlement au littoral. Ce massif montagneux est de type karstique. Le karst est le nom donné à une formation calcaire dont l'érosion est provoquée par des écoulements d'eau. Ce phénomène géologique a créé de nombreuses grottes et a sculpté les roches de formes improbables. Les Alpes dinariques englobent les hauts plateaux de la Lika et la région du Gorski Kotar. C'est là que vous trouverez les plus hauts sommets. Le point culminant est le mont Dinara qui s'élève à 1 831 m.

Le massif du Velebit

Le massif du Velebit s'étend aux environs de Zadar, au nord-ouest du pays. Son point culminant est le pic Vaganski (1 757 m). Mais plusieurs sommets dépassent allègrement les 1 700 m : le pic Babin, le Sveto Brdo et le Malovan. Ce massif héberge les plus belles montagnes de la Croatie. Il est très prisé des amateurs de varappe.

Le fjord de Lim

Eh non, les fjords ne sont pas réservés à la Norvège ! Le fjord de Lim se trouve en Istrie, pas très loin de Rovinj. Cette formation géologique date de la dernière glaciation, il y a environ 12 000 ans. Les dimensions du fjord sont très impressionnantes : 9 km de long sur 600 m de large. Les falaises qui s'enfoncent dans la mer atteignent parfois 100 m de hauteur. De nombreuses excursions en bateau sont proposées aux touristes.

La grotte bleue

Cette grotte sous-marine est située sur l'île de Vis. Elle se pare de couleurs incroyables vers midi, lorsque les rayons du soleil y pénètrent. L'eau devient bleu turquoise et les teintes des roches s'étendent du gris au rose. La mer est si limpide que l'on peut plonger son regard jusqu'à 16 m de profondeur. On accède à la grotte en bateau plutôt en été car les conditions de navigation sont optimales à cette saison. La seule chose qui peut décourager c'est l'incroyable affluence touristique...

La crique de Pupnatska Luka

Elle se trouve sur l'île de Korcula. Cette crique est l'un des fleurons de la région. Imaginez un peu, des eaux d'une incroyable pureté au milieu d'une nature verdoyante. Par contre, oubliez le sable fin, ici le galet est roi. Malheureusement; Pupnatska Luka est victime de son succès. En été, la fréquentation est très importante et nuit à la sérénité des lieux.

QUE FAIRE EN CROATIE

Restaurant

La cuisine croate est le résultat des multiples influences dont a bénéficié le pays. Saveurs méditerranéennes et plats de l'Europe centrale se mélangent en toute harmonie. De plus, chaque région possède ses spécialités. Nous vous invitons à un tour culinaire de la Croatie.

Le nord de la Croatie et la région de Zagreb

Au nord du pays, la cuisine s'inspire beaucoup des recettes de l'Europe centrale. Ici, la cuisine tient au corps ! La viande est traditionnellement rôtie à la broche. Vous aurez le choix entre du porc, de l'agneau ou du canard. A Zagreb, on sert de la dinde rôtie, accompagnée de mlinci (gratin de pâtes).

L'autre spécialité de la capitale est l'escalope à la zagréboise. Il s'agit de veau pané farci au jambon et au fromage. Si vous êtes au régime, c'est sûr ce n'est pas l'idéal ! En Croatie, on trouve également des recettes hongroises tel que le célèbre goulasch (ragoût de boeuf). De passage à Karlovac, ne manquez pas de goûter la bière locale.

La Slavonie

La cuisine de Slavonie possède la particularité d'être épicée. Le paprika, notamment, se retrouve dans bon nombre de plats : poissons, saucisses...

La région propose également de délicieux desserts tels le gâteau au noix ou le gâteau à la confiture de prunes. La Slavonie héberge plusieurs cépages et produit plusieurs vins blancs de qualité.

L'Istrie

L'Istrie peut se vanter d'avoir la cuisine la plus raffinée de toute la Croatie. Les influences méditerranéennes s'y font particulièrement sentir. En entrée, vous pourrez déguster du pršut, le jambon fumé local, ou la maneštra, un potage qui se rapproche du minestrone italien. Ensuite, le risotto aux fruits de mer s'impose. Si vous en avez l'occasion, goûtez la truffe blanche d'Istrie, un véritable "must".

Côté vin, l'Istrie a également une longueur d'avance. La malvoisie, un vin blanc sec, accompagne merveilleusement les fruits de mer tandis que le terran (vin rouge) est réservé pour les ragoûts.

La Dalmatie

Cette belle région côtière fait, évidemment, la part belle aux poissons, crustacés et coquillages. Les recettes sont variées. Le plus commun est de les faire griller. Ces aliments peuvent également être cuisinés à la buzzara (cuisson avec du vin blanc et de l'huile d'olive) ou à la gregada (sorte de bouillabaisse). 

L'autre spécialité de la Dalmatie est le fromage de brebis. Le plus succulent vient de l'île de Pag et se nomme le paški sir. Cette région produit également du jambon sec d'une grande qualité.

En ce qui concerne les alcools, Zadar est réputée pour son marasquin, un alcool de cerise. De plus, l'île de Korcula produit d'intéressants vins blancs. 

Après ce panorama de la cuisine croate, nous n'avons plus qu'une chose à ajouter... dobar tek (bon appétit) !

Shopping

Shopping

Un commerce discret

La Croatie n'est pas un pays de commerce par excellence. En règle générale, les magasins se font discrets et utiles. Les petites boutiques possèdent le charme désuet des contrées encore épargnées par le capitalisme galopant.

Les paniers percés trouveront tout de même leur bonheur à Zagreb, la capitale. Elle est connue pour être, à présent, à la pointe des tendances. Les grandes enseignes croates et internationales se regroupent le long d'Ilica, l'artère principale de la ville. En outre, les régions touristiques regorgent de boutiques de souvenirs qui font la part belle à l'artisanat local.

Les magasins d'alimentation

Les petits commerces de proximité sont très répandus en Croatie. C'est généralement là que les habitants font toutes leurs courses. Dans les épiceries, on ne trouve pas toujours de tout et on ne vend souvent qu'une marque d'un produit. De plus, sachez que les sacs en plastique sont payants. Envie de viande ? Rendez-vous à la boucherie, mais n'hésitez pas à en tester plusieurs. Les prix sont moins élevés qu'en France, mais on trouve du bien et du moins bien... En ce qui concerne le pain, les boulangeries proposent généralement des produits de qualité à des prix très abordables.

Les supermarchés

Ce que les Croates considèrent comme des supermarchés, nous apparaissent plutôt comme des supérettes en termes de taille. Konzum et Diona sont deux des plus grandes enseignes croates. Actuellement, on voit de plus en plus de groupes français (Leclerc, Auchan, Carrefour...) ouvrir des succursales dans ce pays. Les prix pratiqués dans les supermarchés varient très peu par rapport à ceux des épiceries plus modestes.

Les marchés

La Croatie compte bon nombre de marchés mais les produits sont chers, notamment en ce qui concerne les fruits. Pour éviter de trop dissuader les chalands, le vendeur "oublie" souvent d'indiquer les prix. Il faut alors lui demander "koliko kosta ?" (combien ça coûte ?). Il vous indiquera son prix et alors, pas question de marchander, ce serait peine perdue.

Que rapporter ?

L'artisanat

L'artisanat croate est marqué par son originalité et par un savoir-faire unique.

L'un des incontournables est la magnifique dentelle de l'île de Pag, près de Zadar. La dentelle est déclinée en nappes, taies d'oreillers, vêtements... Bien sûr, vous la trouverez dans les grandes villes mais le mieux est de l'acheter directement sur l'île. Vous pourrez ainsi admirer la technique des dentellières et en plus, vous pourrez acquérir une pièce unique.

Comme tout le pourtour méditerranéen, la lavande est une fleur typique de la Croatie. Elle est déclinée en huile essentielle et en petit sachet. Ces cadeaux bon marché font toujours plaisir. Vous en trouverez en Dalmatie centrale et plus spécifiquement sur l'île de Hvar qui en compte des champs immenses.

Toujours dans la région, vous ne pourrez passer à côté des objets en pierre de Brac. Ce matériau est utilisé pour toutes sortes de bibelots et d'objets plus ou moins utiles.

D'autre part, les Croates se révèlent de subtils orfèvres. Ils proposent des bijoux en or mais le travail de l'argent fait preuve de plus de finesse. Bracelets, tours de cou et boucles d'oreilles... voilà de quoi ravir les coquettes !

La cravate

Vous l'ignorez sans doute mais la cravate est née en Croatie. Vous trouverez un nombre incalculable de modèles dans les boutiques chics de Zagreb. Mais attention, la cravate croate n'a rien à voir avec une simple cravate. En soie et faite main, elle ne peut laisser indifférent l'homme élégant...

Les produits gastronomiques

Du côté des douceurs,pourquoi ne pas ramener les cukarini de Korcula ? Ces délicieuses pâtisseries raviront le palais des petits et des grands.

Mais les produits les plus recherchés sont les alcools qu'ils soient forts ou plus doux. Les vins croates ne sont pas exceptionnels mais ont le mérite de sortir un peu de l'ordinaire. Sinon, le marasquin (alcool de cerise) de Zadar est très réputé. Il connut, parmi ses fervents adeptes, Napoléon Bonaparte et la reine Victoria.

Sortir

 Les Croates, en tant que Méditerranéens, aiment la nuit et les sorties. La douceur du climat est propice aux longues soirées et à la convivialité.

En Croatie, la tradition des cafés est vivace. Toute bonne soirée débute par un verre à une terrasse ou à l'intérieur d'un bar à l'ambiance survoltée. L'été, ils sont bondés et il est parfois difficile de s'y trouver une petite place. Il n'est pas rare que les clients emmènent leur verre et s'installent dans la rue. Les conversations sont animées et les rires sonores. La chaleur humaine est vraiment un trait de caractère croate.

Votre estomac crie famine ? Rendez-vous alors dans un sympathique restaurant. Vous en trouvez de toute sorte, du plus typique au plus "international" (pizzerias). Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

Ensuite, vous pouvez enchaîner par un spectacle. La Croatie se caractérise par une intense vie culturelle. Le folklore est régulièrement mis à l'honneur. En été, vous pourrez admirer des spectacles de rue variés : musique, danse, théâtre... Amoureux du 7ème art, sachez que tous les films projetés en Croatie le sont en VO sous-titrée. Donc, même sans manier couramment le croate vous pourrez trouver la séance qui fera votre bonheur.

Si vous passez vos vacances dans une station balnéaire, pourquoi ne pas tenter votre chance au casino ? Le gain n'est pas assuré mais vous passerez à coup sûr une bonne soirée... à condition de rester raisonnable !

Les plus courageux continueront la soirée en discothèque. On en trouve surtout dans les grandes villes et dans les cités du bord de mer. Mais le haut lieu de la vie nocturne en Croatie demeure la capitale, Zagreb.

Pour faire la fête en Croatie, allez sur la plage de Zrce sur l’île de Pag, où vous pourrez danser au rythme de la musique techno dans une ambiance décontractée. Sur le continent, Split est sans doute la ville qui propose le plus de bars, clubs et restaurants branchés, notamment sur la plage de Bacvice où le Tropic Club Equador ou le Bar Tropic attirent une clientèle venue de toute l’Europe. Si vous vous rendez à Zagreb, rejoignez la rue Tkalciceva qui concentre de nombreux bars et restaurants. N’hésitez pas à passer les portes du Funk Club qui abrite dans son sous-sol un club assez atypique.

Sports

Un littoral exceptionnel et des reliefs somptueux font de la Croatie un terrain de jeu idéal pour les sportifs de tous horizons et de tous niveaux. Voici un petit panorama des activités sportives que vous pourrez exercer dans ce joli pays.

Baignade et plus belles plages

Depuis Bubrovnik, prenez un bateau pour vous rendre sur l’île Lopud et sa splendide plage de Šunj. Sur l’île de Bisevo, ne manquez pas le spectacle de la Grotte bleue, et allez ensuite profiter des très belles plages de Porat et de Salbunara. Pour ceux qui voudraient un décor un peu différent, allez découvrir l’île de Mljet où les superbes plages de sable fin cohabitent avec des lacs et une nature à couper le souffle. 

Sports nautiques

La Croatie, avec ses 1 777 km de côtes, est une destination de rêve pour les amoureux des sports aquatiques. Vous aurez le choix entre de nombreuses activités. Voile, planche à voile, kayak, jet ski ou simple baignade, c'est vous qui décidez.

Le bateau est le meilleur moyen de découvrir la Croatie. La plupart des localités du bord de mer possède un port de plaisance. Si vous n'avez pas la chance de posséder un bateau, vous aurez la possibilité d'en louer un, avec ou sans skipper.

Plongée sous-marine

Sachez que la Croatie est un haut lieu de plongée. Vous pourrez découvrir des fonds marins à la beauté exceptionnelle. Les grottes sous-marines côtoient les épaves fantomatiques. Le tout est peuplé de superbes espèces animales telles poissons, poulpes et hippocampes. De nombreux cours de plongée sont proposés aux touristes, quel que soit leur niveau.

Les amateurs de plongée ne manqueront pas le parc national de Kornati en Dalmatie du Nord, où vous serez ébloui(e) par les couleurs et la variété des fonds marins. Vous pourrez aussi vous rendre sur l’île de Vis et plonger dans la grotte bleue de Bisevo. Pour ceux qui veulent découvrir la richesse de la faune sous-marine et même pratiquer de la plongée nocturne, rien de tel que les environs de Vera Luka sur l’île de Korcula. Ceux qui veulent jouer les explorateurs pourront également plonger du côté de l’Istrie où les épaves de bateaux et les grottes offrent un terrain de jeu idéal pour les âmes d’aventuriers.

Sports aériens

Envie de sensations fortes ? Certaines stations balnéaires proposent la pratique du parachute ascensionnel. De plus, vous pourrez pratiquer le parapente ou le deltaplane dans les montagnes croates.

Randonnée

La Croatie offre de belles opportunités de randonnée. Que vous soyez à pied, à cheval ou à vélo, les magnifiques parcs naturels de Croatie vous accueilleront pour des balades inoubliables. Sinon, au prix d'un petit effort, les hauteurs dalmates offrent de splendides points de vue sur le bord de mer.

La variété des paysages de Croatie se prête particulièrement à la randonnée. Vous pourrez profiter des nombreux parcs nationaux comme celui de Plitvice et ses nombreux lacs, cascades et chutes d’eau au cœur d’une végétation luxuriante. Allez également découvrir le parc de Paklenica et son canyon, ou celui de Krka où vous pourrez goûter à une baignade dans des eaux translucides après plusieurs heures de marche. Les amateurs de montagne se rendront dans la région de Gorski Kotar où vous serez en lien direct avec la nature, entre lacs et forêts, sans oublier le parc national de Risnjak et ses nombreux animaux.

Sports de montagne

Les Alpes dinariques et le massif du Velebit sont idéales pour les sports de montagne. Vous pourrez y skier en hiver. En automne, au printemps et en été, les reliefs croates accueillent bon nombre de passionnés d'escalade et de varappe. Le Parc national de Paklenica est d'ailleurs particulièrement réputé pour ces activités.

En Croatie, vous pourrez également pratiquer les sports classiques comme le tennis, le football ou le handball.

Autour du même sujet

Croatie

Annonces Google