Croatie : incontournables, villes et visites

Croatie : incontournables, villes et visites

Villes

Quelles sont les meilleures villes pour un voyage en Croatie ? Calmes ou animées, touristiques ou encore méconnues, historiques... Voyage dans les plus belles villes de la Croatie.

Dubrovnik

Ville touristique

Située à l'extrême sud de la Croatie, Dubrovnik, qu'on surnomme "la perle de l'Adriatique", est une destination très plébiscitée par les touristes.

Cette ville fortifiée et entièrement piétonnière se niche dans les hauteurs des collines. C'est un endroit charmant pour un week-end en amoureux. Vous pourrez y admirer l'un des plus beaux couchers de soleil de la Croatie.

La haute saison est à éviter car vous croiserez un grand nombre de vacanciers à Dubrovnik. Crédit : bloodua / 123RF

Split

Ville romantique

Visite des lacs de Plitvice, baignade sous les cascades, balade en bateau : les activités ne manquent pas dans cette ville balnéaire du sud de la Croatie.

Deuxième ville la plus peuplée de Croatie, Split bénéficie d'une certaine animation, surtout pendant les week-ends.

L'eau turquoise de la mer et la beauté des monuments de style romain donnent à Split une ambiance très romantique. C'est un endroit parfait pour passer une semaine de vacances en couple. Crédit : tupungato / 123RF

Zagreb

Ville animée

À quelques kilomètres de la frontière, Zagreb est un incontournable de votre voyage en Croatie.

Au moins trois jours sur place seront nécessaires pour réellement vous imprégner de la capitale du pays. Les étudiants apprécieront particulièrement cette ville, qui se prête à un séjour culturel (elle abrite une quinzaine de galeries d'art et une vingtaine de musées). L'ambiance y est chaleureuse et en soirée, le centre-ville de Zagreb est très animé.

La ville de Zagreb est une destination qui peut aussi convenir aux familles avec enfants, qui y trouveront des activités adaptées, comme la visite du Jardin zoologique. Crédit : dreamer4787 / 123RF

Zadar

Ville calme

Petit bijou de la côte adriatique, la ville de Zadar est située en face de l'île d'Ugljan, entre mer et montagne.

Avec son atmosphère calme, Zadar conviendra aux personnes qui souhaitent passer des vacances paisibles en Croatie.

Pour visiter Zadar, prévoyez au moins trois jours sur place. Vous pourrez y découvrir les nombreuses ruines romaines et vénitiennes de la vieille ville, le forum romain, le couvent Saint-Marie et ses œuvres d'art religieuses, la majestueuse cathédrale Saint-Anastasie, et l'église ronde Saint-Donat. Crédit : believeinme33 / 123RF

Pula

Ville historique

Vieille ville posée sur la pointe de la péninsule Istrienne, Pula regroupe de nombreux vestiges à voir absolument, comme l'amphithéâtre, la Porte d'Or ou encore le Temple d'Auguste. Vous serez charmé par les antiques ruelles piétonnes de cette ville colorée.

La richesse de Pula réside aussi dans ses splendides plages de sable blanc. Pula est une ville très agitée pendant les week-ends.

Pour y passer un séjour calme, il est donc conseillé d'y aller pendant la semaine. Deux jours sont suffisants pour faire le tour de la ville de Pula. Crédit : dbajurin / 123RF

Trogir

Ville historique

La ville de Trogir est localisée sur une île d'environ 1 kilomètre, entre l'île de Ciovo et le continent.

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, cette cité médiévale présente un grand intérêt historique. Passez-y un week-end en amoureux pour y découvrir ensemble ses bâtisses à l'architecture romane.

La vie nocturne de Trogir est plaisante et il y règne une atmosphère hors du temps durant la journée. Crédit : Branko Ostojic / 123RF

Hvar

Ville festive

Au bord de l'Adriatique, Hvar se trouve au centre de l'île du même nom dans le sud-est de la Croatie.

C'est un endroit connu pour son ambiance festive, à tel point qu'on la surnomme parfois le "Saint Tropez croate". Des vacances de 5 jours seront nécessaires pour apprécier la vie nocturne de la ville, mais aussi son petit port, ses rues et sa forteresse de pierres blanches.

Hvar est un endroit parfait pour faire la fête entre amis, lors d'une parenthèse estivale. Crédit : dreamer4787 / 123RF

Korcula

Ville médiévale

La ville de Korčula, est posée au milieu d'une île qui porte son nom, au large de la Croatie.

Sa position privilégiée, au cœur de l'archipel Dalmate, font de Korcula une destination attrayante pour les vacanciers.

Cette cité médiévale a un côté idyllique qui plaira aux couples, à l'occasion d'un week-end de vacances en Croatie.  Vous pourrez visiter la vieille ville, la grande tour Revelin, la cathédrale St Marc ou encore la maison de Marco Polo. Le reste de l'île de Korcula est réputée pour ses vignobles et ses baies. Crédit : Przemyslaw Skibinski / 123RF

Mali Losinj

Ville familiale

Bâtie sur l'île de Losinj, entre l'Istrie et la Dalmatie, la petite ville de Mali Losinj est la destination qu'il vous faut pour un séjour en toute sérénité en Croatie.

C'est un endroit qui peut tout à fait convenir aux familles. Le parc aquatique de la ville, avec ses toboggans géants, séduira en particulier les enfants.

Une semaine passée dans ce petit paradis s'avère être suffisant pour s'y sentir comme chez soi lors d'un séjour en Croatie. Crédit : travelpeter / 123RF

Incontournables

Si la Croatie offre de très nombreux lieux d'intérêts, certains d'entre eux sont absolument incontournables. Voici les sites à ne surtout pas manquer pendant vos vacances en Croatie.

Lacs de Plitvice

Parc national des lacs de Plitvice

Étape obligée de votre passage en Croatie, les lacs de Plitvice sont à admirer à l'occasion d'une randonnée dans le parc national du même nom.

Ces 16 lacs sont des chefs-d'oeuvre naturels qui séduiront les amoureux de la nature. Pour aller les voir, il faut entrer dans le parc naturel, dont l'accès est payant.

L'entrée vous coûtera entre 55 kn (7,37€) et 150 kn (20,09€) en fonction de la période de l'année et de l'heure de visite. Attention, la baignade est interdite dans les lacs de Plitvice. Crédit : fesus / 123RF

Parc national de Krka

Les chutes de Skradin

S'étendant sur 109 km², le Parc naturel de Krka se situe au sud de la Croatie, à environ 1h de route de Split. Il est célèbre pour les grandes chutes de Skradin (Skradinski Buk), dont la plus haute fait 10 mètres de haut.

En plus des merveilles naturelles qu'offre le parc, vous pourrez également y découvrir l'ancien monastère de Krka ou le site archéologique de Burnum.

L'entrée du parc coûte 50 kn (6,70€) et 130 kn (17,41€), en fonction de la durée de l'excursion choisie. Pendant la haute-saison, le parc est ouvert de 8h à 19h. http://www.np-krka.hr/en/ Crédit : Zdenek Matyas / 123RF

Amphithéâtre de Pula

Amphithéâtre romain

Avec ses 35 mètres de hauteur, l'amphithéâtre de Pula est l'un des plus grands amphithéâtres romains jamais construit.

En très bon état, il a été entièrement restauré et accueille tous les ans le Festival du Film de Pula.

L'amphithéâtre se visite moyennant 3€ par adulte et 1€ par enfant. Il ouvre ses portes au public tous les jours, de 8h30 à 16h30 d'octobre à mai et de 8h à 21h de juin à septembre. http://www.ami-pula.hr Crédit : Olena Kachmar / 123RF

Château de Trakoscan

Un des plus beaux châteaux de Croatie

Au nord de la Croatie, le château de Trakoscan est un édifice datant du 13ème siècle aujourd'hui transformé en musée.

Il s'accompagne d'un bel espace extérieur, comportant des jardins romantiques et un lac artificiel. Vous pourrez y admirer une collection de 300 armes à feu d'époque ou encore des tableaux.

L'entrée du parc et du château coûte 40 kn (5,36€) pour les adultes et 20 kn (2,68€) pour les enfants de moins de 18 ans. En été (du 1er avril au 31 octobre), le Château de Trakoscan est ouvert de 9h à 18h. Pendant la saison hivernale (du 1er novembre au 31 mars), il ouvre de 9h à 16h. http://www.trakoscan.hr/ Crédit : xbrchx / 123RF

Parc national des Kornati

Iles sauvages et préservées en Croatie

L'archipel des îles Kornati constitue un parc national protégé au sud de l'île de Dugi Otok, non loin de Zadar. Les 147 îles et îlots de l'archipel forment comme un désert de dunes rocheuses perdues au milieu d'une eau turquoise.

Ces îles sauvages et inhabitées possèdent une vraie richesse sous-marine. C'est un spot de plongée idéale pour les passionnés des fonds marins.

Il est possible de louer une embarcation à Zadar pour partir à la découverte de ce parc national hors du commun, uniquement accessible par bateau. Crédit : Jakub Zajic / 123RF

Remparts de Dubrovnik

Balade sur les hauteurs de Dubrovnik

Les fortifications qui entourent Dubrovnik sont riches de 700 ans d'histoire. Profitez d'un panorama imprenable du haut des murailles et découvrez les 4 tours qui ponctuent le parcours des remparts.

Les remparts de Dubrovnik font 25 mètres de hauteur et s'étendent sur 2 km de long. L'accès coûte 7 € et vous permettra de vous promener autour de la ville depuis les hauteurs.

L'entrée principale se trouve à la Porte de Pile. Les murailles de Dubrovnik sont fermées au public la nuit. Crédit : mikepaschos / 123RF

Palais de Dioclétien

Résidence fortifiée à Split

Construite par l'empereur Dioclétien en l'an 300 avant J.-C, cette ancienne résidence fortifiée fait la splendeur de Split.

Elle fait partie intégrante du cœur historique de la vieille ville et c'est l'un des vestiges les mieux sauvegardés de son époque. Ne manquez pas de visiter la cathédrale St-Domnius et son campanile, situés dans l'enceinte du Palais.

Le Palais de Dioclétien se visite 24h/24h, tout au long de l'année. Pendant la haute saison, allez-y tôt le matin (avant 10h) afin d'éviter la foule. Crédit : Marcin Chodorowski / 123RF

Plages

Découvrez les plus belles plages de Croatie : qu'elles soient dédiées au farniente ou à la fête, aménagées pour les touristes, ou encore sauvages et isolées.

Lubenice Beach

Plage sauvage

Le village de Lubenice cache une petite plage de galets discrète, avec une eau bleue turquoise. C'est un endroit très plaisant car peu fréquenté et parfait pour une baignade sauvage.

Cependant, ce trésor caché se mérite : il vous faudra environ 45 minutes de randonnée pour y descendre et 1h pour remonter jusqu'au village. Prévoyez donc des bonnes chaussures de marche et une bouteille d'eau.

La plage de Lubenice est à découvrir sur l'île de Cres, proche de la péninsule Croate. Crédit : Rainer Klotz / 123RF

Bacvice Beach

Plage familiale

Cette plage de sable blanc au cœur de la ville de Split arbore le "Pavillon bleu", ce qui signifie que l'eau est saine et que les services sont de qualité.

Vous apprécierez Bacvice Beach et toutes ses commodités : location de chaises longues et de parasols, douches extérieurs, toilettes publiques, cabines… C'est un endroit très agréable, où sont implantés de nombreux restaurants et bars.

La plage de Bacvice est accessible aux personnes handicapées. Crédit : Branko Ostojic / 123RF

Stiniva Beach

Plage sauvage

La plage sauvage de Stiniva est nichée entre deux falaises de 35 mètres de hauteur, qui forment ainsi une crique protégée.

Elle se trouve sur l'île de Vis, dans la ville du même nom. C'est un petit paradis avec son eau émeraude et sa plage de galets.

L'afflux touristique n'est que peu présent sur l'île de Vis. Stivina est donc assez peu fréquentée et constitue une plage calme, loin de l'agitation. Crédit : Marcel Kudláček / 123RF

Zrce Beach

Plage festive

Longue plage de galets, Zrce Beach est située sur l'île de Pag, à 4 kilomètres de la ville de Novalja.

Zrće est connue pour son ambiance très festive en été. Elle abrite des clubs et des bars ouverts toute la nuit. De mai à août, différents festivals de musique techno y ont lieu.

Pendant la journée vous pourrez y louer un parasol et profiter de cette plage classée "Pavillon bleu". https://zrce.com/ Crédit : Paul Prescott / 123RF

Zlatni Rat Beach

Type the subtitle here

Signifiant la "corne d'or", Zlatni Rat doit son nom à sa forme triangulaire qui la rend si atypique.

Longue de 400 mètres, cette plage est à découvrir dans la ville de Bol, sur l'île de Brac. Vous pourrez vous baigner dans une eau transparente et boire un cocktail dans l'un des bars qui bordent la plage.

Différentes activités y sont aussi proposées, comme la bouée tractée, le parachute ascensionnel ou l'accrobranche pour les enfants. Le parking de la plage Zlatni Rat coûte 100 Kuna (13€) pour une voiture et 20 Kuna (2,70€) pour les deux-roues. Crédit : darios / 123RF

Visite

Il y a de nombreuses façons de visiter un pays aussi diversifié que la Croatie : en bateau pour mieux apprécier la beauté des îles, en un séjour d'une semaine dans une région précise, en voiture pour un aller-retour dans le sud du pays ou encore avec des vacances de deux semaines en immersion dans la culture dalmate.

Visite des îles en Croatie

Plus belles îles de Croatie

La Croatie possède de nombreuses îles dont certaines sont des incontournables de votre séjour dans le pays. Korcula, avec son héritage vénitien et ses paysages magnifiques, est considérée comme l'une des plus belles îles de Croatie. Pour y aller depuis Split, prenez le ferry Vela Luka. Il vous y amènera en 3 heures environ. Pour vous y rendre depuis Dubrovnik, longez la côte jusqu'à la ville de Ston, traversez l'île d'Orebic, puis prenez le ferry Orebic jusqu'à l'île de Korcula. Cet itinéraire vous mènera à Korcula en 2h30 environ.

Lošinj est une île au nord du littoral. Elle est remarquable pour ces villages colorés et le charme de sa marina. Pour la visiter, prenez le ferry "Porozina -Brestova" depuis Plomin, et traversez l'île de Cres en voiture via la D100. Le riche patrimoine historique de Hvar en fait une destination à ne pas manquer. Pour aller à Hvar depuis Split, prenez le ferry vers Stari Grad. Il met environ 1 heure pour arriver sur l'île.

Autre exemple d'île à voir en Croatie : l'île de Mljet. Au sud, proche de Dubrovnik, elle est connue pour son parc national incontournable. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le ferry qui va de Dubrovnik à Mljet Sobra, il vous y mènera en 2h30 environ. Crédit : dbajurin / 123RF

Visiter la Croatie en bateau

Bateau sur la mer Adriatique

La Croatie est riche de centaines d'îles, d'îlots et de criques. C'est pourquoi il est intéressant de partir à la découverte de ce pays en bateau. Pour les plus aventureux, il est possible de partir des côtes et de louer un bateau à moteur pour sillonner les îles les plus proches. Par exemple, vous pouvez partir de Split et naviguer jusqu'à l'île de Brač (à une trentaine de kilomètres) pour y découvrir la plage de Zlatn Rat (la "corne d'or").

La plupart des villes et villages côtiers touristiques offrent la possibilité de louer un bateau à moteur pour quelques heures ou pour la journée. Pour ce faire, vous devrez posséder un permis bateau ou demander les services d'un guide pour le conduire. La location d'un bateau de grande taille, pouvant accueillir 5 à 6 personnes, coûte environ 150 euros par jour (comptez environ 70 euros en plus pour les services d'un skipper).

L'autre possibilité, pour un séjour maritime à la découverte de la côte, est de faire une croisière organisée. De nombreuses compagnies proposent des voyages sur l'Adriatique, avec des escales le long de la côte. Par exemple "Terre d'Aventure", qui vous invite à bord d'un caïque (un ancien bateau à voile en bois), pour aller à la découverte des îles et des parcs naturels. Comptez 1 490 euros pour 7 jours de navigation et de visites. Crédit : Janos Gaspar / 123RF

Visiter la Croatie en voiture

Tour de la Croatie en voiture

La Croatie est un pays qui offre de splendides paysages. La meilleure façon d'en profiter est de parcourir le pays en voiture. En fonction du temps que vous avez, vous pourrez, soit apprécier un voyage depuis Zagreb jusqu'à Dubrovnik, soit vous concentrer sur une seule région à explorer. La dernière option est la meilleure si vous avez moins de deux semaines pour visiter le pays.

Venir avec votre voiture en Croatie est possible mais peut s'avérer long. Le trajet depuis la France est de 17 heures et vous fera traverser l'Italie et la Slovénie. La solution la plus simple reste de louer une voiture sur place. Plusieurs compagnies de location sont disponibles dans les aéroports et dans les grandes villes (Zagreb, Split, Dubrovnik, Zadar, Pula…). Une des compagnies de location les plus connues est "Adriagate". Il est conseillé de réserver le véhicule en ligne, cela permet d'éviter les frais de paiements par carte.

Les règles de la circulation à adopter en Croatie sont les mêmes qu'en France. Les routes sont bien entretenues surtout sur les grands axes. Prenez un bidon de carburant dans la voiture et faites le plein dès que vous voyez une station essence, car celles-ci sont parfois distantes les-unes des autres de plus de 70 kilomètres. Crédit : Tatiana Popova / 123RF

Visiter la Croatie en une semaine

Visite d'une région en Croatie

Un séjour d'une semaine est trop court pour faire tout le tour du pays, mais suffit pour visiter une région en particulier.

La Croatie centrale : Une semaine dans la région de la Croatie centrale vous permettra de découvrir l'authenticité d'un endroit peu touché par le tourisme de masse. Vous pourrez y visiter Zagreb sur un ou deux jours, puis faire le tour des châteaux, randonner dans les montagnes ou encore vous baigner dans les sources thermales aux eaux réputées curatives.

L'Istrie et les Lacs de Plitvice : En une semaine, vous pouvez séjourner au bord de la mer, sur la péninsule d'Istrie. Vous y découvrirez Pula et ses splendides vestiges, Rovinj et son port de pêche, ou encore Opatija et sa promenade de bord de mer. Si vous séjournez sur la péninsule, faites un détour et continuez plus à l'est, jusqu'au Parc National des Lacs de Plitvice. Ce site est classé à l'UNESCO pour sa centaine de cascades et sa vingtaine de lacs magnifiques. L'entrée du parc coûte 15€ en été et 11€ en basse saison. L'idéal pour le visiter est de partir durant la basse saison pour éviter l'affluence. Crédit : xbrchx / 123RF

Visiter la Croatie en 15 jours

Dalmatie et les îles

Si vous avez la chance de partir deux semaines en Croatie, profitez-en pour découvrir la côte Dalmate et quelques-unes des îles de l'archipel. La région de la dalmatie correspond à la partie sud de la Croatie. C'est une destination parfaite en été pour 15 jours de vacances. Vous pourrez commencer votre séjour par la visite de Zadar, sa cathédrale, ses vestiges romains et ses remparts. De là, vous aurez une position privilégiée pour naviguer jusqu'aux îles de l'archipel de Zadar : faire de la plongée sur l'Île de Premuda, visiter les villages de l'Île de Rava ou encore voir les ruines romaines de l'Île d'Olib.

Poursuivez votre voyage jusqu'à Split, ville inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Certaines des îles voisines : Hvar, Vis et Korcula sont parmi les plus connues du littoral croate. De Zadar à Split, il faut compter 1H45 en voiture et 3h en bus avec Flixbus (le billet coûte l'équivalent de 16,31€).

Concluez vos deux semaines de vacances avec "la perle de l'Adriatique" : Dubrovnik, au sud du pays, est une ville connue pour ses imposants remparts du 16ème siècle. L'île de Mljet et son monastère bénédictin sont à environ 2h en ferry (prendre le ferry Prapratno-Sobra en direction de Broce). L'île abrite un superbe parc national dont l'entrée coûte 12,11€ par personne et 20,18€ pour une visite guidée du parc. Crédit : Gergely Zsolnai / 123RF

Monnaie

La Croatie ne fait pas partie de la zone euro, le "kuna" est la devise d'usage dans le pays. S'il arrive parfois que certains commerçants acceptent d'être payés en euros, il est plus sûr d'avoir en poche des kunas lors d'un séjour en Croatie. Le taux de change est égal à 7,44 kn (kuna) pour 1€. Les taux de commission les moins élevés sont pratiqués par les banques locales, mais vous pouvez aussi changer votre argent dans un bureau de change.

Le coût de la vie en Croatie est légèrement inférieur à celui de la France. Vous pouvez par exemple y faire un repas complet pour à peu près 15 euros. Les lieux où l'activité touristique est la plus forte affichent des prix plus élevés que la moyenne. De la même façon, la période estivale n'est pas le moment idéal pour partir avec un petit budget car les prix augmentent pendant cette période. Comment payer ? Évitez à tout prix de payer en euros (même lorsque cela est possible), car les prix seront alors arrondis et cela viendra alourdir votre budget.

Climat

Quand partir en Croatie ? Le climat de la Croatie, s'il varie en fonction des régions, reste dans l'ensemble assez agréable, surtout sur la côte. Le meilleur moment pour partir est entre les mois d'avril et août. Les régions aux températures les plus élevées sont la Dalmatie et l'Istrie sur la côte Adriatique. La température de la mer est idéale pour les baignades : en été, elle va de 22°C à 25°C.

La côte Adriatique

  • de décembre à mars : de 6°C à 8°C
  • d'avril à août : de 11°C à 22°C
  • de septembre à novembre : de 15°C à 25°C

En hiver, la bora, ce vent glacial venu de Russie, est la principale cause d'inconfort lié au climat. Pensez aux manteaux coupe-vent, même si vous partez en été, car ce vent peut souffler toute l'année. La région de l'Istrie, au nord-ouest, est légèrement plus froide. Les moyennes estivales sont de 16°C à 19°C seulement, et les températures hivernales sont d'en moyenne 3°C à 4°C.

Croatie centrale et Slavonie

  • de décembre à mars : de 1°C à -4°C
  • d'avril à août : de 5°C à 14°C
  • de septembre à novembre : de 2°C à 10°C

La Slavonie correspond à la plaine du nord-est du pays. La Croatie centrale abrite la capitale, Zagreb. Ces régions n'ont pas le climat méditerranéen de la côte, et sont soumises à des températures nettement plus froides. La bora est également un vent qui souffle sur ces régions.

Température de l'eau

En été, la température moyenne de la mer adriatique va de 22°C à 25°C, autant au nord qu'au sud de la côte, rendant la baignade très appréciable. Au printemps, se baigner en Croatie reste parfois envisageable, avec une eau allant de 11°C à 17°C au nord et de 14°C à 18°C au sud.