Date de péremption huile : peut-on consommer de l'huile périmée ?

Date de péremption huile : peut-on consommer de l'huile périmée ? Quel que soit le type d'huile utilisée, il est essentiel de se renseigner sur les conditions de stockage, ainsi que sur la date de péremption de ces produits.

Qu’il s’agisse d’huile de tournesol, de coco ou d’olive, il est légitime de s’interroger sur les conditions de conservation, ainsi que sur l’éventuelle date limite de consommation. Est-il possible de manger et d’effectuer des préparations culinaires avec une huile périmée ?

Est-ce que l’huile se périme ?

Quelle que soit la catégorie concernée, l’huile possède une date de péremption. Cette dernière est susceptible de différer d’un produit à l’autre. Parmi les estimations généralement admises, on distingue les informations suivantes selon le type de produit :

  • L’huile de coco : de 12 à 24 mois ;
  • L’huile de tournesol : environ 18 mois ;
  • L’huile d’olive : de 18 à 24 mois.

Ces renseignements peuvent diverger suivant la variété des ingrédients, ainsi que les conditions de stockage. Le fait que le contenant soit ouvert ou non influe également sur la date de consommation recommandée.

Peut-on consommer de l’huile périmée sans danger ?

La consommation d’une huile périmée ne présente aucun danger pour la santé. Elle peut néanmoins avoir un goût rance. De même, ses qualités nutritionnelles peuvent être altérées. Pour une conservation optimale, il convient de la ranger à l’abri de la lumière et de la chaleur. Ces conseils valent aussi bien pour :

  • l’huile de coco ;
  • l’huile de tournesol ;
  • l’huile d’olive.

A noter que l’utilisation de contenus opaques est préconisée pour garantir au maximum la conservation de l'huile.