Leonard Cohen : succès, vie privée, mort… Biographie du chanteur de "Hallelujah"

Leonard Cohen : succès, vie privée, mort… Biographie du chanteur de "Hallelujah" LEONARD COHEN. Leonard Cohen est un chanteur, musicien, poète, romancier et peintre canadien. Il est l'auteur et l'interprète de chansons folk culte comme "Hallelujah" ou "Suzanne."

Leonard Cohen est un artiste né en 1934 à Montréal au Canada. Poète, romancier et peintre, il s'est surtout fait connaître en tant que chanteur et auteur de titres folk. Dans la première moitié des années 60, il vit sur l'île grecque d'Hydra et se consacre à l'écriture. Il s'installe par la suite aux Etats-Unis. Après le succès du titre Suzanne, il sort son premier opus Songs of Leonard Cohen en 1967 chez Columbia Records. Son second album Songs from a Room (1969) devient un classique.

Leonard Cohen poursuit sa carrière musicale dans les années 80, composant plusieurs titres devenus culte comme Hallelujah. Dans les années 90, il fait une longue pause et se retire dans un monastère bouddhiste. Une décennie plus tard, il enchaîne les tournées et conquiert toujours de nouveaux fans, appréciant le crooner folk à la voix et aux textes sombres et profonds. Il s'éteint en novembre 2016.

Biographie courte de Leonard Cohen

Leonard Cohen est né le 21 septembre 1934 à Montréal, dans la province canadienne du Québec. Il a grandi dans une famille juive plutôt aisée. Après des études d'histoire à l'université McGill de Montréal, il se consacre à la poésie et commence à publier des recueils. En parallèle, il apprend à jouer de la guitare et fait partie d'un premier groupe de folk. Après une brève escale à Londres, il s'installe en 1960 sur l'île d'Hydra en Grèce. Il vit, sans eau courante ni électricité, entouré d'artistes et de sa première muse, Marianne Ihlen. Il publie deux romans : The Favourite Game et Beautiful Losers.

Leonard Cohen décide par la suite de se consacrer à la musique et s'installe aux Etats-Unis. Il connaît son premier succès, par l'entremise de la chanteuse folk, Judy Garland, qui met en lumière sa chanson Suzanne. Son premier opus, Songs of Leonard Cohen (1968), est apprécié par les critiques. Profitant de la vague folk de la fin des années 60, Leonard Cohen accède à la notoriété avec son second album, Songs from a room (1969). Le chanteur enchaîne alors les albums et tournées, ainsi que les conquêtes féminines.

Dans les années 80, il compose plusieurs chansons cultes comme Hallelujah ou Dance me to the End of Love, présentes sur l'album Various Positions (1984). Dans les années 90, il se retire plusieurs années dans un monastère bouddhiste et est ordonné moine en 1996. Dans les années 2000, il découvre qu'il a été volé par son ancien manager et qu'il est ruiné. Il remonte sur scène en 2008 à 73 ans, avec succès, jouant de sa voix grave et lancinante, qui accompagne des textes poétiques et sombres. Il meurt en novembre 2016, après avoir fait une chute domestique.

Leonard Cohen en 5 chansons célèbres

  • Hallelujah : publiée en 1984 sur l'album Various Positions, cette chanson a mis du temps à devenir populaire. Elle est pourtant devenue culte avec le temps. De nombreux artistes ont repris Hallelujah et contribué à son succès, dont l'inoubliable version de Jeff Buckley, mais aussi les covers de Bono, Justin Timberlake ou encore Rufus Wainwright.
  • Suzanne : c'est l'une des chansons les plus connues de Leonard Cohen. Ce titre a été inspiré par l'artiste Suzanne Verdal. Leonard l'a rencontrée alors qu'elle était fiancée au sculpteur montréalais Armand Vaillancourt. Leonard Cohen est resté longtemps obsédé par cette femme et l'a revue des années plus tard à Montréal. Ils ont partagé des moments ensemble, sans jamais devenir des amants. La chanson culte est sortie en 1967 sur l'album Songs of Leonard Cohen.
  • I'm Your Man : succès de Leonard Cohen, ce morceau est sorti sur l'album du même nom en 1988. Cet opus marque le retour du chanteur sur le devant de la scène, avec un son plus moderne marqué par l'utilisation de synthétiseurs. I'm Your Man est une chanson d'amour puissante et émouvante, où Leonard Cohen se fait crooner de charme avec sa voix profonde, grave et lancinante.
  • So long, Marianne : la première compagne et muse de Leonard Cohen se nomme Marianne Ihlen, une Norvégienne. Il a vécu avec elle pendant plusieurs années sur l'île d'Hydra en Grèce, sans électricité et avec des moyens financiers réduits. Cette période reste pourtant très marquante, entre bonheur et création artistique douloureuse. Les deux amants se sont éloignés, mais Cohen est resté l'ami de Marianne jusqu'à sa mort. Le titre est publié en 1967 sur son premier opus, Songs of Leonard Cohen.
  • Bird on the Wire : cette chanson, devenue un classique de Cohen, est inspirée par les années passées par le chanteur avec sa première compagne, Marianne Ihlen, sur l'île grecque d'Hydra. Ce titre est paru en 1969 sur l'album Songs from a room.

Qui est Lorca, la fille de Leonard Cohen ?

Leonard Cohen dédiait un véritable culte au poète espagnol, Federico García Lorca. C'est pourquoi il a nommé sa fille, Lorca. Elle est née en 1974 de sa relation amoureuse avec Suzanne Elrod, artiste et photographe. Le couple a également eu un fils, nommé Adam. Ils se sont séparés en 1979. Lorca Cohen a grandi, élevée par sa mère, et visitant régulièrement son père à New York, Los Angeles ou Hydra en Grèce. Après des études en France, elle poursuit une carrière de photographe professionnelle.

Elle devient par la suite propriétaire d'une boutique d'antiquités à Los Angeles, nommée Boo Radley's Antiques. On peut y trouver du design vintage, des objets précieux, des antiquités savamment sélectionnées… Lorca Cohen est mère de deux enfants. Elle a accepté de concevoir et d'être la mère d'un bébé, avec pour père, son ami chanteur, Rufus Wainwright, qui est homosexuel. Elle est restée proche de Leonard Cohen, jusqu'à son décès.

La mort de Leonard Cohen

Leonard Cohen est décédé le 7 novembre 2016, à 82 ans. Il s'est éteint dans son sommeil, la nuit. Son manager a révélé que son décès était consécutif à une chute. L'artiste a été enterré selon la tradition juive. Ses enfants ont choisi un cercueil de pin, et l'ont enterré près de ses parents, selon ses souhaits. L'artiste, après cinq années épuisantes passées en tournée, avait composé un ultime album, paru seulement deux semaines avant sa mort.

Cet opus, intitulé You want it Darker, a conquis le public, en se plaçant dans les premières places des charts américains, français et canadiens. La mort de Leonard Cohen, affaibli depuis plusieurs années, n'a pas surpris ses proches. Son fils lui a rendu un hommage sobre et poignant, en remerciant les fans de leur soutien et en louant le talent de son père et son charisme.

Compositeur