Johannes Gutenberg : vie de l'inventeur de l'imprimerie marquée par les échecs

Johannes Gutenberg : vie de l'inventeur de l'imprimerie marquée par les échecs BIOGRAPHIE GUTENBERG - Imprimeur d'origine allemande, Johannes Gutenberg est l'inventeur de l'imprimerie, qui permis de diffuser le savoir en Europe via les livres, comme la Bible.

Biographie courte de Johannes Gutenberg - Johannes Gensfleisch, dit Gutenberg, né probablement en 1397 à Mayence dans le Saint-Empire romain germanique, est un imprimeur allemand connu pour l'invention des caractères métalliques mobiles. La documentation manque pour connaître précisément la vie de Gutenberg. De 1434 à 1444, sa famille s'installe à Strasbourg. Gutenberg, déjà âgé d'une trentaine d'années, y fait son apprentissage pour devenir orfèvre. Grâce aux techniques qu'il acquiert, il commence probablement ses travaux sur l'imprimerie. Vers 1448, il est de retour à Mayence. À cette période, Gutenberg a très certainement déjà créé la typographie et ses caractères mobiles d'imprimerie, qui vont marquer un tournant en Europe. Dans sa ville natale, Gutenberg cherche des financements pour son projet révolutionnaire. En 1450, il persuade Johann Fust, un riche banquier, de l'aider à financer son projet. Ils deviennent ainsi associés.

Origines et formation 

Johannes Gutenberg est né à Mayence aux alentours de 1397 au sein d'une famille aisée de la haute bourgeoisie et orfèvre de profession. La famille s'installe à Strasbourg dans les années 1430 et Gutenberg est formé aux métiers d'orfèvre. Il se forme aussi à la ciselure et à la maîtrise des alliages. Ses bases lui permettent de concevoir les caractères d'imprimerie. En 1448, Gutenberg retourne en Mayenne, où il emprunte de l'argent à son cousin, Arnold Gelthus, afin de construire une presse.

L'invention du caractère mobile d'imprimerie 

En 1450, Gutenberg persuade un riche banquier, Johann Fust pour l'aider dans son projet. Le banquier lui prête alors 800 florins, une somme considérable pour l'époque. Fust devient son associé et rédige un contrat contraignant pour Gutenberg. Le banquier ne demandera aucun intérêt, mais en garantie d'hypothèque, Gutenberg cédera sa presse et ses outils. L'imprimeur perfectionne la technique de production des caractères en métal, la presse à bras et l'encre d'impression. Gutenberg commence par imprimer de petits documents, des poèmes…

Johannes Gutenberg, inventeur des caractères mobiles d'imprimerie
Johannes Gutenberg, inventeur des caractères mobiles d'imprimerie © MARY EVANS/SIPA

La Bible de Gutenberg, premier ouvrage imprimé en Europe

Afin d'avoir un retour sur investissement, Johannes Gutenberg et Johann Fust décident d'imprimer un livre dont le tirage en série rapporterait. À l'époque, le seul ouvrage capable d'un tel succès est la Bible. Entre 1452 et 1455, elle a été imprimée à environ 180 exemplaires, mais seuls 48 ont été conservés, et 12 sont imprimés sur parchemin. Malheureusement, l'impression du livre ne connaît pas le succès escompté et plusieurs bibles restent en rayonnage. 

Le procès de Gutenberg et le début de la ruine

Cet échec rend Johann Fust, ayant investi dans l'entreprise, furieux contre Gutenberg. En 1455, le banquier le poursuit en justice, lui réclamant la restitution des sommes versées. Le tribunal tranche en faveur du banquier. Gutenberg est ruiné et doit lui laisser son matériel. Fust obtient la gestion de l'atelier et la mise en gage de la presse. L'entreprise prend alors son nom. Deux ans plus tard, Fust s'associe avec Peter Schöffer, un ouvrier de Gutenberg, et imprime le Mainzer Psalterium. La qualité de l'ouvrage apporte alors une certaine notoriété aux deux hommes.

L'invention de l'imprimerie par Gutenberg change la face de l'Europe

Johannes Gutenberg, dépossédé de son matériel mais pas de son invention, tente de son côté de relancer un atelier d'imprimerie, spécialisé dans l'impression administrative. En 1459, il participe à une nouvelle édition de la Bible. Ses travaux étant non datés et produits anonymement, il reste difficile de certifier les documents provenant de son atelier. Il est possible que le dictionnaire Catholicon, imprimé en 300 exemplaires à Mayence en 1460, soit de lui.

Fin de vie et mort de Gutenberg

Vivant modestement, Gutenberg est finalement anobli en 1465. Nommé gentilhomme auprès de l'archevêque de Mayence, Adolphe II de Nassau, il bénéficie alors d'une rente annuelle. Trois ans plus tard, le 3 février 1468, Gutenberg décède à Mayence. Son invention provoque un grand bouleversement, puisque le livre imprimé va permettre l'accélération de la diffusion des idées en Europe, et favorise ainsi la révolution culturelle pendant la Renaissance.

Johannes Gutenberg : dates clés

1397 : Naissance de Johannes Gutenberg
C'est à la fin du XIVe siècle, très certainement au cours de l'année 1397, que Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg, plus connu sous le nom de Gutenberg, voit le jour à Mayence dans le Saint Empire romain germanique. Illustre imprimeur allemand, Gutenberg révolutionne le monde de l'imprimerie grâce à l'invention des caractères métalliques mobiles, donnant naissance à l'impression. La Bible est le premier livre imprimé "en série" entre 1452 et 1454.
Aux alentours de 1448 : Gutenberg révolutionne l'imprimerie
Il serait erroné de dire que Gutenberg a inventé l'imprimerie. Les historiens ont prouvés que l'imprimerie existait déjà, notamment en Corée au XIVe siècle, sous une forme différente. Cependant, Gutenberg a bien inventé le procédé typographique de l'imprimerie. Il a l'idée d'utiliser des caractères en plomb mobiles. Plus solides, ces derniers sont frappés à l'envers et facilitent le travail. Alliée au système de presse manuelle, cette méthode permet d'accélérer le rendement d'impression. Après plusieurs années, Gutenberg donne naissance à son premier ouvrage imprimé : la Bible. Son invention marque la naissance de l'imprimerie en Europe, un tournant majeur de notre histoire, puisque la typographie a été déterminante dans la diffusion des textes et du savoir.
23 février 1455 : Première impression de la bible de Gutenberg
Le 23 février 1455, Johannes Gutenberg parvient à imprimer en série le premier livre en Europe avec des caractères mobiles en métal : la bible de Gutenberg. Après plusieurs années de recherche et de travaux, Gutenberg parvient à mettre au point un système lui permettant d'imprimer en série. La bible de Gutenberg se compose alors de pages comportant chacune 42 lignes. Il reste aujourd'hui moins de 40 exemplaires de cette bible.
3 février 1468 : Décès de Johannes Gutenberg
Johannes Gutenberg décède probablement le 3 février 1468 à Mayence. Peu connu de ses contemporains, son invention lui a pourtant apporté la gloire et le titre d'archevêque, mais lui a aussi fait connaître de nombreux problèmes. L'invention de l'imprimerie est considérée comme un événement majeur de la Renaissance, et a contribué à changer la face du monde en permettant au savoir d'être diffusé à grande échelle.