Innsbruck

Innsbruck La capitale du Tyrol tire son nom de la rivière qui la traverse, l'Inn, et du mot Brücke (le pont en allemand). Elle est située à l'Ouest de l'Autriche, dans une vallée au coeur des Alpes, et se caractérise avant tout par sa superficie. En effet, il s'agit, après Grenoble, de la plus grande cité alpine avec plus de 100 000 habitants.Aujourd'hui, Innsbruck est un important centre de tourisme en raison de sa situation privilégiée.

Elle offre quantité d'activités sportives et, à ce titre, elle fut choisie deux fois pour organiser les Jeux olympiques (1964 et 1976). Si vous êtes amateurs de sports en plein air (VTT, ski, parapente, rafting?), elle constitue un intéressant point de chute pour votre séjour.

Mais ce ne sont pas ses seuls atouts. Innsbruck est également prisée pour la splendeur de son centre-ville médiéval et pour sa politique culturelle. Les musées sont particulièrement pertinents et tendent essentiellement à promouvoir le Land : la magie du Tyrol à l'état pur.

VOYAGE À INNSBRUCK

Transports

En avion

Vous serez obligé de vous rendre à Vienne avant de rejoindre Innsbruck. L'aéroport international de Vienne accueille des vols réguliers en provenance des principales villes françaises. Au départ de Paris, Air France propose 7 vols directs par jour pour Vienne. Il existe aussi des vols directs au départ de Lyon, Nice et Strasbourg mais leur fréquence est moins importante (un à deux vols par jour). Vous pouvez aussi emprunter les compagnies Low Cost. Les compagnies Air Berlin, Niki et Sky Europe proposent des vols vers la capitale autrichienne.

La compagnie Austrian Airlines propose plusieurs vols par jour entre Vienne et Innsbruck.

En train

Il existe des liaisons toutes les deux heures entre Innsbruck, Salzbourg et Vienne. Comptez 2h de trajet au départ de Salzbourg et 5h30 au départ de Vienne.

Si vous partez de France, six trains au départ de Paris (gare de l'Est) sont proposés quotidiennement. Il vous faudra néanmoins prendre une correspondance à Zurich.

Par la route

Deux possibilités s'offrent à vous :

  • Le bus peut être une solution à moindre coût. Les compagnies de transport effectuant le trajet entre Innsbruck et les principales villes d'Autriche proposent des tarifs souvent abordables.
  • En voiture. Pour circuler sur les autoroutes autrichiennes, une vignette, qui doit impérativement être collée au pare-brise, est obligatoire. Différents tarifs sont proposés : vignette valable 1 an pour 72,60 euros, valable deux mois pour 21,80 euros, valable dix jours pour 7,60 euros. Vous pouvez vous procurer cette vignette dans les stations-service, les bureaux de poste, les bureaux de tabac et aux postes frontières. Sinon, vous pouvez toujours emprunter les routes de campagnes.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : 117 342 habitants (en 2006)

Superficie : 104,91 km²

Densité : 1119 hab. /km²

Région : Tyrol

Préfixe téléphonique : (0043) 512

Habitants : les Innsbruckois

Langue : allemand

Trouver un hotel

QUE VOIR À INNSBRUCK

Monuments

D'emblée, ce qui frappe lorsqu'on découvre Innsbruck, c'est le nombre important de touristes qui se promènent dans les rues. Bien sûr, la capitale du Tyrol est un centre de tourisme hivernal majeur. Mais surtout, il suffit de regarder autour de soi pour saisir la beauté d'Innsbruck. La cité s'inscrit dans l'imagerie que l'on se fait de l'Autriche avec ses petites places, ses monuments stylisés, son relief chaloupé? Les monuments, certes peu nombreux, sont en tout point remarquables et c'est un vrai plaisir de déambuler dans les rues afin de les découvrir.

De plus, leur proximité permet de les visiter à pied. N'hésitez donc pas à laisser votre véhicule et profiter de l'air vivifiant de la montagne.

Visite de la ville

Débutez votre visite parMaria-Theresien Strasse dans laquelle vous allez découvrir un tas de curiosités toutes plus admirables les unes que les autres, notamment les palais Sarthein et Trapp ainsi que l'arc de triomphe.

Toujours dans la même rue, n'hésitez pas à vous arrêter devant l'Altes Landhaus. Il s'agit d'un splendide bâtiment baroque de 1725 qui abrite le gouvernement régional tyrolien. Avec un peu de chance, c'est-à-dire en dehors des séances parlementaires, vous pourrez même le visiter.

Poursuivez surHerzog-Friedrich Strasseet délectez-vous de l'atmosphère féerique de cette rue. Au bout de celle-ci se trouve le Goldenes Dasch. Ce bâtiment est l'une des principales attractions d'Innsbruck. Sa célébrité est avant tout due à sa tribune, construite par Maximilien Ier pour son mariage en 1494.

Empruntez ensuite la Hofgasse, petite ruelle pittoresque, afin de rejoindre la Hofkirche. Cette église abrite l'un des plus monumentaux tombeaux d'Europe centrale. Face à l'église se dresse le Hofburg, le château impérial. Il fut construit en 1794 par Marie-Thérèse pour symboliser la puissance des Habsbourg dans la région.

Musées

Autant le reconnaître, si depuis quelques années Innsbruck est devenu un important centre de tourisme, ce n'est pas grâce à la prolifération de ses musées. En effet, ceux-ci s'avèrent trop peu nombreux pour susciter un quelconque intérêt. Les visiteurs préfèrent privilégier les monuments et les espaces skiables environnants.

Fort heureusement, le peu d'établissements culturels présents dans la capitale du Tyrol s'avèrent tout au moins remarquables. Surtout, ils semblent s'être donné le mot car la plupart sont consacrés à la région, envisagée sous ses multiples aspects qu'ils soient historiques ou culturels. Ainsi, il est possible de visiter le musée d'Art populaire tyrolien, le Tiroler Landesmuseum Ferdinandeum ou le Tiroler Landes Kundliches Museum qui brossent un portrait exhaustif du Tyrol. De même, le Glockenmuseum, plus ancienne fabrique de cloches d'Autriche, alimente l'imaginaire collectif que nous avons sur la région.

Autour du même sujet

Annonces Google