Mal de mer : comment l'éviter ou le soigner ?

Mal de mer : comment l'éviter ou le soigner ? MAL DE MER - Vous craignez d'être malade en bateau lors de vos prochaines vacances ? Symptômes, prévention, remèdes et médicaments... Voici toutes les astuces pour éviter ou soigner le mal de mer.

Le mal de mer ou naupathie n'est pas une maladie, mais plutôt un trouble de l'adaptation au mouvement de l'eau qui touche environ 25% de la population. A l'instar du mal des montagnes, le mal de mer peut affecter les touristes comme les skippers avertis. Que vous soyez sur un bateau de croisière, un bateau de pêche, une petite embarcation pour aller faire de la plongée ou encore sur un catamaran ou un stand-up paddle, il est tout a fait possible d'en ressentir les symptômes... Cependant, les plus touchés par le mal de mer restent les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées de plus de 60 ans. Vous avez prévu de partir de partir prochainement en voyage et avez peur de tomber malade sur le bateau ? Symptômes, prévention, remèdes... Voici toutes les astuces qui vous aideront à prévenir ou à soigner le mal de mer et ainsi profiter pleinement de votre séjour.

Mal de mer : quels en sont les symptômes ?

Le mal de mer se manifeste généralement durant les premières heures ou les premiers jours de navigation. Si la plupart des personnes touchées s'y habituent et n'en souffrent plus les jours suivants, les autres peuvent en souffrir jusqu'au retour sur la terre ferme. 

  • Des nausées et des vertiges : une fois en pleine mer, les mouvements de l'embarcation peuvent vous rendre malade en seulement quelques minutes. La plupart du temps, le mal de mer se traduit par des nausées, des vertiges et également par des lourdeurs dans les membres. Il est également possible de ressentir des frissons ou de fortes sueurs, d'être dans un état de somnolence ou semi-comateux ou même de faire un malaise. Dans tous les cas, le mal de mer n'est pas à prendre à la légère.
  • Des évanouissement et des actes irrationnels : dans certains cas heureusement assez rares, le mal de mer peut provoquer des évanouissements et même des actes irrationnels ou violents. Cela concerne les personnes qui n'arrivent pas à s'amariner (s'habituer au mal de mer) au bout de plusieurs jours à bord d'un bateau. 

Mal de mer : comment l'éviter ?

Causé par un dysfonctionnement de l'oreille interne, le mal de mer peut vite devenir pénible pour les personnes qui en souffrent. En attendant que votre organisme s'habitue aux mouvements de la mer, plusieurs précautions sont à prendre afin d'éviter les différents symptômes du mal de mer.

  • Se reposer avant de monter sur l'embarcation : avant de partir naviguer pour une courte ou une longue durée, il est important de se reposer afin de limiter les risques. En effet, le stress et la fatigue étant des facteurs qui favorisent le mal de mer, mieux vaut prévoir une bonne nuit de sommeil plutôt qu'une nuit blanche avant de partir en mer.
  • Se couvrir correctement : il faut bien garder en tête qu'il fait souvent froid en pleine mer, même en Méditerranée en juillet / août. Prévoyez donc des vêtements chauds ainsi qu'une veste coupe-vent et un bonnet. Le froid étant un facteur aggravant du mal de mer, vous risquez d'aller vous réfugier en cabine puis de revenir sur le pont avec des nausées si vous rester en t-shirt et en short...
  • Adapter son alimentation : prenez le temps de prendre un bon petit-déjeuner afin de monter à bord avec l'estomac rempli. Une fois sur le bateau, grignotez des barres de céréales, des gâteaux ou des bananes toutes les 2-3 heures et évitez les mets trop acides comme les agrumes. Pensez aussi à bien vous hydrater.
  • Occuper son esprit : le stress joue un rôle majeur dans l'apparition du mal de mer. Le meilleur moyen de l'éviter est donc de s'occuper l'esprit : lire, échanger avec quelqu'un, poser des questions au skipper pour vous rassurer, regarder la mer...

Mal de mer : comment le soigner ?

Certains traitements prescrits pour soigner le mal de mer permettent de limiter les symptômes et notamment les nausées. Si vous avez déjà été malade en mer, consultez un médecin qui vous prescrira le traitement adéquat pour votre futur voyage.

  • Prendre des médicaments : si aucun traitement ne fait disparaître totalement le mal de mer, certains médicaments atténuent les symptômes et permettent de réaliser une traversée ou une balade en mer sans trop de désagréments.  Les antihistaminiques sont les médicaments les plus utilisés pour vaincre le mal de mer : la dimenhydrinate (Nausicalm), la cyclizine (Marezine), la diphenhydramine (Benadryl), la prométhazine (Phenergan)... Demandez toujours l'avis de votre médecin avant de prendre un traitement curatif ou préventif du mal de mer.

Autour du même sujet

Santé

Annonces Google