George Washington : biographie du 1er président des Etats-Unis

George Washington : biographie du 1er président des Etats-Unis BIOGRAPHIE GEORGE WASHINGTON - Homme politique et chef militaire lors de la guerre d'Indépendance, George Washington est considéré comme l'un des Pères fondateurs de la nation américaine, le premier président des Etats-Unis de 1789 à 1797.

Biographie courte de George Washington - George Washington naît en 1732 dans une famille de planteurs de la colonie britannique de Virginie. Son père meurt alors qu'il n'a que 11 ans et c'est son demi-frère, Lawrence, qui le prend en charge. Il lui lègue à sa mort en 1752 le domaine de Mount Vernon. En 1754, Washington s'illustre dans les batailles qui opposent Français du Canada et Indiens lors de la guerre de Sept Ans (1756-1763). En 1755, il retourne en Virginie, où il se marie et développe son domaine. Mais, comme les autres planteurs, il se sent entravé par les nouvelles réglementations britanniques imposées aux colonies pour compenser les pertes de la guerre de Sept Ans. Il est élu au poste de délégué de Virginie lors de la création du Premier Congrès Continental en 1774, une assemblée constituée des représentants des 13 colonies britanniques dans le but de faire valoir leurs droits à la métropole.

La guerre d'Indépendance contre la Grande-Bretagne est déclarée en 1775. Le Congrès nomme George Washington commandant en chef de l'armée continentale pour ses qualités de meneur d'hommes et ses précédents faits d'armes. Il parvient à coordonner des troupes n'ayant jamais combattu auparavant. Sa taille, imposante pour l'époque (1.88 mètre), doit également jouer dans son aisance au commandement. Après plusieurs années de conflits, et avec l'aide des forces françaises commandées par Rochambeau et La Fayette, il obtient une victoire décisive contre les forces britanniques en 1781 lors de la bataille de Yorktown. En 1783, le traité de Paris marque la fin de la guerre et l'indépendance des colonies d'Amérique.

George Washington Statue
Statue équestre de George Washington (Boston Public Garden) © Crin - stock.adobe.com

George Washington ne participe pas à l'élaboration de la Constitution américaine à Philadelphie en 1787, même s'il préside la convention chargée de la rédiger. Après la signature des délégués de chaque État, il est élu premier président des États-Unis en 1789. Sa présidence est marquée par une volonté d'assurer l'indépendance financière du pays et de développer la politique étrangère. Il reste neutre, même lorsqu'une guerre éclate en 1793 entre les Français et les Britanniques. À la fin de son second mandat en 1797, il demande à ses compatriotes de s'élever au-dessus des querelles partisanes. Il se retire dans sa résidence de Mount Vernon, où il s'éteint en 1799 à l'âge de 67 ans.

George Washington : le premier président des États-Unis d'Amérique

George Washington portrait
Portrait de George Washington sur le billet de 1 dollar américain © vkilikov - stock.adobe.com

George Washington devient le premier président des États-Unis d'Amérique le 30 avril 1789. Ses campagnes militaires en tant que commandant en chef de l'armée continentale pendant la guerre d'Indépendance ont certainement contribué à son élection. Bien que réticent au départ car il estime ne pas avoir suffisamment d'acquis en termes de gestion administrative, Washington prête serment. Il nomme John Adams, vice-président. La présidence de Washington pose les bases des institutions américaines et renfloue les caisses suite aux pertes causées par la guerre. Il débute la construction du Capitole en 1793. Une taxe sur le whisky et les spiritueux est promulguée en 1791. Elle est à l'origine de la révolte du Whisky entre 1791 et 1794, ces mesures étant jugées trop sévères par les exploitants. L'expansion territoriale des Etats-Unis et les migrations de tribus indiennes se poursuivent, notamment lors de la guerre amérindienne du Nord-Ouest (1785 - 1795).

Le président s'efforce de rester impartial dans les affaires des grandes puissances européennes, par exemple lors de la Révolution française. En 1795, il tente de résoudre certains différends avec la Grande-Bretagne en signant le traité de Londres. La même année, le traité de Madrid permet aux Américains un droit de passage sur le fleuve Mississippi et de partager les recettes des champs de coton possédés par l'Espagne. En revanche, Washington ne peut empêcher la montée des tensions entre deux camps opposés au sein de son administration. D'un côté les partisans d'un État fort et centralisé menés par John Adams et Alexander Hamilton, qui fondent en 1789 le Parti fédéraliste. De l'autre ceux favorables à un idéal républicain et à une prise de responsabilité plus grande, menés par Thomas Jefferson et James Madison. Ces derniers sont à l'origine du Parti républicain-démocrate en 1791. Enfin, George Washington est à l'origine de la constitution des forces militaires navales fédérales par la promulgation du Naval Act de 1794. Son deuxième mandat se termine en mars 1797. L'ancien vice-président John Adams remporte ensuite les élections et devient le deuxième président des Etats-Unis.

George Washington : dates clés

22 février 1732 : Naissance de Georges Washington
George Washington naît le 22 février 1732 dans une plantation située près du fleuve Potomac dans le comté de Westmoreland, situé en Virginie. Fils de Augustine Washington et de Mary Ball Washington, il est issu d'une longue lignée de riches planteurs, son arrière-grand-père John Washington possédant la plantation depuis 1674. Il est l'aîné d'une fratrie de plusieurs enfants, mais le fruit d'une deuxième union. Son père s'est marié une première fois, avant de devenir veuf en 1729. Trois enfants sont nés de ce mariage dont Lawrence, demi-frère de George et héritier légitime de la plantation. Le jeune Washington suit des études jusqu'à l'âge de quinze ans. Il attrape la variole lors d'un séjour passé avec son frère à la Barbade. Cette maladie lui laisse des séquelles au visage et le marque psychologiquement.
10 mai 1775 : Second Congrès continental en Amérique
Alors que les hostilités ont déjà éclaté entre les minutemen (milice américaine) et la Grande-Bretagne, les représentants des colonies d’Amérique du Nord se réunissent pour un Second Congrès continental. Ils décident d’organiser leur résistance et rassemblent au sein de l’armée continentale les milices formées par les différentes colonies américaines. George Washington est alors nommé commandant en chef des troupes insurgées.
26 décembre 1776 : Bataille de Trenton et la victoire des insurgents
Les insurgents prennent l’avantage contre les forces britanniques, à Trenton, dans le New Jersey. Sous le commandement de George Washington, l’armée continentale américaine avait difficilement traversé la rivière de Delaware dans l’espoir de surprendre ses ennemis. L’opération est une réussite et remonte le moral des troupes, prêtes à remporter une nouvelle victoire à Princeton la semaine suivante.
19 octobre 1781 : Cornwallis capitule face aux indépendantistes américains à Yorktown
Les 7500 soldats anglais de la base de Yorktown en Virginie se rendent aux insurgents. Coupé de la mer par la flotte française du comte de Grasse, le général Charles Cornwallis accepte la défaite face à la coalition de 16 000 Français et Américains menés par George Washington, le marquis de La Fayette et le comte de Rochambeau qui encerclent la ville de Yorktown. Cette défaite plombe les espoirs du royaume de Grande-Bretagne de reprendre la mainmise sur leurs colonies d'Amérique et d'enrayer la révolte des insurgents. Deux ans plus tard, les treize colonies d'Amérique du Nord seront définitivement libérées du joug britannique.
30 avril 1789 : George Washington premier président des Etats-Unis
George Washington est élu par le Congrès premier président de la République des Etats-Unis. Artisan de l'indépendance, favorable à un pouvoir fédéral fort, il aura comme vice-président John Adams. Reconduit dans ses fonctions en 1792, il s'aliènera une partie de l'opinion publique en proclamant la neutralité des États-Unis dans le conflit européen.
1791 - octobre 1794 : Révolte du Whisky
C'est en 1791 que se met en place la révolte du Whisky. La constitution de 1789 donne un pouvoir beaucoup plus fort aux puissants des Etats-Unis. Après la guerre d'indépendance, les caisses de l’État sont vides. Pour remédier à ce problème, Alexander Hamilton, secrétaire du trésor, fait voter une augmentation des taxes sur l'alcool. Cette mesure provoque une rébellion des fermiers de Pennsylvanie qui finit par devenir une véritable lutte armée au cours de l'année 1794. Au mois d'octobre, les rebelles sont durement réprimés par l'armée de George Washington.
14 décembre 1799 : Décès de George Washington
George Washington a eu beaucoup de problèmes de santé tout le long de sa vie. La variole qu'il contracte en 1751 le marquera physiquement et psychologiquement. Il souffre d'épisodes réguliers de paludisme et de dysenterie. Il attrape également une pneumonie en 1790 pendant son premier mandat de président. Ses dents souffrent de nombreuses caries dès son plus jeune âge, et il se voit contraint d'utiliser des dentiers lorsqu'il devient président en 1789. Selon des historiens, la chute de ses dents pourrait être liée avec la prise de traitements contre la variole et le paludisme. Il s'éteint dans son domaine de Mount Vernon le 14 décembre 1799 des suites d'une infection bactérienne au larynx. Son nom, de même que son image, est attribué à la capitale fédérale, à un État et à de nombreux lieux et monuments aux États-Unis. En 1832, le sculpteur Horatio Greenough le représente en s'inspirant de la statue chryséléphantine de Zeus à Olympie (une des Sept Merveilles du monde antique) suite à une commande du Congrès.