Thomas Woodrow Wilson : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE THOMAS WOODROW WILSON - Président démocrate des Etats-Unis de 1913 à 1921, Thomas Woodrow Wilson est né le 28 décembre 1856 à Staunton (États-Unis). Il est mort le 3 février 1924 à Washington (États-Unis).

Biographie courte de Thomas Woodrow Wilson - Woodrow Wilson est un homme d'État américain. Il est président des États-Unis de 1913 à 1921 et l'instigateur de la Société des Nations, ancêtre de l'ONU. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1919.

Né en 1856, Woodrow Wilson fait des études de droit, puis d'histoire et sciences politiques, et devient enseignant. En 1902, il prend la présidence de l'université de Princeton. Huit ans plus tard, il est élu gouverneur de l'État du New Jersey sous les couleurs du Parti démocrate. En 1912, il se présente à l'élection présidentielle. Woodrow Wilson l'emporte face au sortant républicain William H. Taft et à Theodore Roosevelt. Il est investi le 4 mars 1913. Au cours de son premier mandat, il fait interdire le travail des enfants, accorde le droit de vote aux femmes, lutte contre les grands conglomérats industriels et financiers, instaure la prohibition et met en place la banque centrale fédérale, toujours en vigueur aujourd'hui.

Woodrow Wilson se représente en 1916 et est réélu face au républicain Charles E. Hughes. Ce deuxième mandat est marqué par l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, le 6 avril 1917. En janvier 1918, il prononce un discours au Congrès au cours duquel il développe les quatorze points nécessaires, selon lui, à l'obtention de la paix. Le dernier point prône l'établissement d'une assemblée générale des Nations. Tout ceci sert de base au traité de Versailles, signé le 28 juin 1919 entre l'Allemagne et les Alliés. Toutefois, le président des États-Unis échoue à le faire ratifier par son propre Congrès. Le 20 novembre de la même année, Woodrow Wilson reçoit le prix Nobel de la paix. Son dernier mandat s'achève en 1921. Il meurt en 1924.

Thomas Woodrow Wilson : dates clés

4 mars 1913 : Wilson devient président des Etats-Unis
Le 4 mars 1913, Thomas W. Wilson devient président des Etats-Unis. Il naît à Staunton le 28 décembre 1856 et meurt le 3 février 1924. Il fait de brillantes études de droit, histoire et sciences politiques. En 1910 il devient gouverneur du New Jersey. Il est désigné candidat du Parti démocrate en 1912, il s'oppose à Théodore Roosevelt dans la course à l'investiture. S'il déclare d'abord sa neutralité dans la Première Guerre mondiale, il propose la déclaration de guerre contre l'Allemagne au Congrès en 1917. En 1918, il liste les 14 points pour obtenir la paix et créer la Société des Nations.
4 août 1914 : Proclamation de neutralité des USA dans la Première Guerre mondiale
Malgré des liens étroits avec les pays de la triple entente et plus particulièrement le Royaume-Uni, les Etats-Unis, par la voix du président Woodrow Wilson, le 4 août 1914, proclament leur désir de rester neutres dans le conflit qui se joue en Europe. Ce même jour, l'Allemagne déclare la guerre à la France et la Russie et le Royaume-Uni la déclare à l'Allemagne suite à l'invasion allemande en Belgique. Les Etats-Unis resteront en dehors du conflit jusqu'au 6 avril 1917.
7 novembre 1916 : Woodrow Wilson est réélu président des Etats-Unis
Woodrow Wilson est élu président des Etats-Unis pour un second mandat. Le candidat démocrate a obtenu 49,2 % des suffrages tandis que son adversaire républicain, Charles E. Hughes, n'en a obtenu que 46,1 %. L'année suivante, les Etats-Unis viendront apporter leur soutien à la France et à l'Angleterre dans le cadre de la Première Guerre mondiale. Quand bien même, le prix Nobel de la paix sera décerné à Woodrow Wilson en 1919.
6 avril 1917 : Les Etats-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne
Sur une proposition du président Wilson, le Congrès américain vote l'entrée en guerre des Etats-Unis aux côtés de la France. Les Américains renoncent ainsi à leur neutralité proclamée en 1914. Le 15 juin les troupes américaines débarquent à Boulogne.
8 janvier 1918 : Wilson dévoile son plan
Le président américain Woodrow Wilson présente son célèbre plan de paix en quatorze points. La victoire et la paix sont alors envisageables et Wilson en profite pour faire état de sa vision du monde et de l’Europe. Outre la libre circulation en mer ou la réduction des armements, il souhaite remodeler les frontières de l’Europe, notamment en Autriche-Hongrie et faire renaître l’Etat polonais. Le dernier point, prévoyant une association regroupant les nations, annonce la SDN.
13 décembre 1918 : Un président américain en France
Parti le 4 décembre de Etats-Unis, le président américain Woodrow Wilson arrive à Brest dans la nuit à bord du "George Washington". Accompagné de son épouse, il doit se rendre à Paris pour la conférence de paix qui se tiendra la 18 janvier 1919. Wilson est le premier chef d'état américain à effectuer un voyage officiel en France.
18 janvier 1919 : Ouverture de la conférence de la paix à Paris
Le 18 janvier 1919, débute la conférence de paix de Paris avec pour but de négocier les traités de paix entre les pays vainqueurs de la Première Guerre mondiale et l'Allemagne. C'est lors de cette convention que fut créée la Société des Nations afin d'assurer la paix en Europe et à l'échelle mondiale. Les représentants des territoires du monde entier y assistèrent. Certains eurent une influence déterminante, notamment les dirigeants de quatre des puissances victorieuses : Georges Clemenceau pour la France, David Lloyd Georges, premier ministre britannique, Vittorio Orlando pour l'Italie et Woodrow Wilson, président des Etats Unis.
28 juin 1919 : Le traité de Versailles
Le traité mettant fin à la Première Guerre mondiale est signé dans la galerie des Glaces du château de Versailles, entre l'Allemagne et les Alliés. Il a été préparé par les vainqueurs, le Français Clémenceau, le Britannique Lloyd George, l'Italien Orlando et l'Américain Wilson. Il impose notamment à l'Allemagne, la restitution de l'Alsace-Lorraine, la création du "couloir de Dantzig" donnant à la Pologne un accès à la mer, la limitation du potentiel militaire et le versement de 20 milliards de marks-or. En Allemagne, ce "diktat " sera vécu comme une humiliation et fera naître un sentiment de revanche.
10 janvier 1920 : Naissance de la Société des Nations
Avec l'entrée en vigueur du traité de Versailles, signé le même jour au Quai d'Orsay, naît officiellement la SDN. L'organisation internationale, dont le siège est établi à Genève, accueille 32 pays membres. Elle est soumise à l'autorité d'un conseil permanent composé de la France, du Royaume-Uni, de l'Italie, du Japon et de la Chine. Le rôle de la SDN est d'assurer le maintien de la paix dans le monde. Paradoxe : bien qu'imaginée par le président américain Wilson, la SDN n'accueillera jamais en son sein les Etats-Unis. Après la Seconde Guerre mondiale, elle sera remplacée par l'ONU en 1946.
19 janvier 1920 : Le Congrès des Etats Unis refuse d'adhérer à la Société des Nations
La Société des Nations fut créée lors de la conférence de paix de Paris de 1919 afin d'assurer la paix en Europe et à l'échelle mondiale. Le président américain de l'époque Woodrow Wilson joue un rôle essentiel dans cette création mais essuie un grave échec lorsque le 19 janvier 1920, le Sénat américain refuse d'adhérer à la Société des Nations. Ce refus s'explique par la politique isolationniste des Etats-Unis qui promeut une intervention minimale dans les affaires du monde.
3 février 1924 : Décès de Woodrow Wilson
Le 3 février 1924, Woodrow Wilson, le 28e président des États-Unis, décède à Washington à l'âge de 67 ans. Arrivé à la tête des États-Unis en 1913, Woodrow Wilson aura marqué son premier mandat de président des États-Unis en éloignant son pays des conflits de la Première Guerre mondiale pendant les trois premières années. Cette position pacifiste lui vaudra d'ailleurs de se voir attribuer en 1919 le prix Nobel de la paix. Après un deuxième mandat, Woodrow Wilson laissera le fauteuil de président des États-Unis à Warren G. Harding en 1921.