Ambroise Paré : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE AMBROISE PARE - Chirurgien français, Ambroise Paré est né le 1 janvier 1509 à Bourg-Hersent (France). Il est mort le 20 décembre 1590 à Paris (France). Père de la chirurgie moderne.

Biographie courte de Ambroise Paré - Ambroise Paré est un des plus grands praticiens de la Renaissance et est considéré comme le père de la chirurgie moderne. Originaire d'un village près de Laval, il interrompt ses études pour travailler en tant qu'apprenti chez un chirurgien-barbier. Son intérêt pour l'anatomie est tel qu'il intègre la Faculté de la médecine de Paris et devient l'élève de grands chirurgiens de l'époque. Il dévore les livres de médecine, pratique la dissection et côtoie les malades, impatient de devenir à son tour chirurgien.

Au terme de ses études, il s'engage dans plusieurs campagnes, ce qui lui vaudra le surnom de chirurgien des armées. C'est à Turin qu'il met au point ses premières techniques novatrices, notamment la ligature des veines et des artères au-dessus de la partie amputée, qu'il préfère à la cautérisation. Il refuse de brûler les blessés et les panse avec un mélange de jaune d'oeuf, de térébenthine et d'huile rosate. Il est également le premier à réaliser une désarticulation du coude pour traiter une luxation.

Ses méthodes douces séduisent les soldats et sa réputation grandit au point d'attirer l'attention des rois. En 1551, il guérit avec succès le duc de Guise François de Lorraine. Entre 1559 et 1575, il devient le chirurgien de Henri II, de François II, de Charles IX et de Henri III. Le chirurgien des princes et des rois est aussi respecté pour ses phrases qui illustrent sa philosophie. Sa devise était "Labor improbus omnia vincit" : un travail acharné vient à bout de tout.

Ambroise Paré : dates clés

1 janvier 1509 : Naissance d'Ambroise Paré, chirurgien français
Ambroise Paré naît entre 1509 et 1510 à Laval, en Mayenne. Considéré comme le père de la chirurgie moderne, il a inventé de nombreux instruments ainsi que des prothèses, et c'est à lui que l'on doit la ligature des artères, qu'il substitue à la cautérisation dans les amputations. Ayant opéré sur les champs de bataille, il a également été chirurgien du roi à partir de 1553. Avant de mourir, en 1590, Ambroise Paré prit le temps de mettre par écrit la plupart de ses expériences chirurgicales ainsi que ses découvertes majeures.
8 décembre 1554 : Ambroise Paré docteur en chirurgie
Sur les instances du roi de France Henri II, la Faculté de Paris coiffe Ambroise Paré du bonnet de docteur en chirurgie. Cet autodidacte a appris la chirurgie sur les champs de bataille. Il est célèbre tant pour ses qualités humaines et son habileté de praticien. Considéré comme l'un des fondateurs de la chirurgie moderne, Ambroise Paré fut notamment le 1er à pratiquer la ligature des artères avant une amputation.
10 juillet 1559 : Mort d'Henri II
Blessé à l'œil lors d'un tournoi de chevalerie, le roi de France est soigné par le meilleur chirurgien français, Ambroise Paré. En vain : Henri II expire après une longue agonie, il a 40 ans. Son fils François II qui n'a que quinze ans lui succède. Henri II sera inhumé le 13 août à Saint-Denis.
20 décembre 1590 : Mort d'Ambroise Paré
Né vers 1510 à Bourg-Hersent, Ambroise Paré est issu d'une famille modeste : son père était agriculteur. Un chapelain se charge de son éducation : le jeune Ambroise sera considéré comme son domestique. Il quitte sa ville natale avec de maigres connaissances, et enchaîne les métiers sans considération : il se fait néanmoins remarquer pour son intelligence par le duc René de Montjean, qui le fait barbier-chirurgien. C'est ainsi qu'Ambroise Paré devient chirurgien du roi. Il rédige de nombreux ouvrages sur la médecine, et est ainsi considéré comme le père de la chirurgie.

Médecine