Musée Carnavalet : exposition, nouveau parcours de visite

Musée Carnavalet : exposition, nouveau parcours de visite MUSEE CARNAVALET - A l'issue de quatre ans de travaux de rénovation, le nouveau Musée Carnavalet situé dans le Marais à Paris a fait peau neuve, proposant une nouvelle expérience de visite à tous les amoureux de l'histoire de Paris.

[Mis à jour le 2 juin 2021 à 18h52] En plein cœur du Marais à Paris, dans l'un des quartiers les plus anciens et les plus prestigieux de la capitale, se niche le musée Carnavalet, consacré à l'histoire de Paris. Il occupe deux hôtels particuliers désormais restaurés : l'Hôtel Carnavalet et l'hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, laissant ainsi aux visiteurs plus d'une centaine de salles à explorer et des milliers d'objets, peintures, et maquettes à découvrir.

Depuis le 1er semestre de l'année 2017, un vaste chantier de rénovation a été lancé par la mairie de Paris, qui a duré quatre ans. Le budget de l'opération, estimé à 43 millions d'euros, a permis un total réaménagement du lieu désormais rouvert au public. Le chantier a été aussi l'occasion de classer, recenser et numériser les objets des collections. Cette rénovation de grande ampleur s'est accompagnée d'une campagne de restauration sans précédent des 3 800 œuvres présentées dans le nouvel accrochage. La réouverture du musée propose un nouveau parcours exposition sur 3 900 m² (625 000 œuvres au total). Le parcours intègre de nouvelles salles et s'ouvre à des périodes historiques qui n'étaient pas présentes précédemment. Des espaces dédiés à l'événementiel et à la restauration ont également été créés. 

L'accès aux collections permanentes du musée est gratuit. Seules les expositions temporaires sont payantes. Mais attention, toute réservation est obligatoire en raison des mesures sanitaires liées à la crise sanitaire du Covid-19.

Quelle exposition au musée Carnavalet ?

Le musée Carnavalet s'est associé avec la Fondation Henri Cartier-Bresson pour mettre en lumière l'importance de Paris dans la vie et l'œuvre de l'un des plus grands photographes français du 20e siècle : Henri Cartier-Bresson. L'exposition temporaire Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris est annoncée à partir du 15 juin. 

"L'exposition revisite les liens tissés par l'artiste avec une ville où il a toujours habité et qui l'a nourri artistiquement. Dans cette ville, qu'il ne cesse de redécouvrir, c'est d'abord l'être humain qui l'intéresse. Il le saisit dans la rue ou à l'occasion de rencontres. Il témoigne aussi de grands événements d'actualité comme la Libération de Paris en août 1944 et les événements de Mai 68" explique la direction du musée dans un communiqué de presse. "L'exposition présentera des tirages originaux, des publications ainsi que des enregistrements audiovisuels de l'artiste. Les photographies sont issues pour majorité des collections du musée Carnavalet et de la Fondation Henri Cartier-Bresson".

Visite repensée au Musée Carnavalet

Vous serez amené à traverser les cours intérieures des hôtels Carnavalet et Le Peletier de Saint Fargeau qui se rejoignent par le lycée Victor Hugo grâce à une galerie de liaison. © Stéphanie Lechêne / Linternaute.com

Bien que l'aspect extérieur du musée ne reflète pas sa richesse, pénétrez dans la cour intérieure pour admirer l'architecture qui n'a quasiment pas changé depuis le XVIIe siècle. La cour intérieure est ornée d'une sculpture d'Antoine Coysevox qui représente Louis XIV en mémoire d'un festin solennel offert au roi le 30 janvier 1687.

Plus que centenaire, le musée Carnavalet a accumulé un nombre impressionnant d'œuvres en tout genre. On compte 625 000 œuvres, dont des peintures, des dessins, des estampes, des enseignes, des photographies, des affiches, des maquettes, des médailles, des monnaies, des sculptures, des pièces de mobiliers, des boiseries et des milliers de vestiges archéologiques.

Le nouveau musée Carnavalet raconter l'Histoire de Paris sur 3 900 m². 3 800 œuvres sont présentées dans une scénographie repensée. 60% des œuvres exposées étaient jusqu'alors conservées dans les réserves. Pensé comme un voyage authentique dans le passé et le présent de Paris, le nouveau parcours, construit pour la première fois selon un fil chronologique continu, dévoile ses plus grands trésors historiques de la Préhistoire à nos jours. 

Le public découvre au rez-de-chaussée de nouvelles salles introduisant l'histoire de la Ville de Paris et l'histoire du musée : présentation de la capitale, de ses symboles, de ses données clés, de la création du musée et de ses donateurs. En sous-sol, de nouvelles salles du parcours présentent les collections allant du mésolithique (9600-6000 avant J.-C.) à la Renaissance. Le parcours s'ouvre ainsi au Moyen Âge et aux 20e et 21e siècles : il entrelace des thématiques très variées, à l'image des mutations urbaines, culturelles et sociales. Pour l'histoire du temps présent (depuis 1977, date de la réforme du statut de Paris), une salle donne la parole à des peintres, photographes, architectes et créateurs, … qui révèlent la force des expressions, des mutations et des projets à l'œuvre sur le territoire parisien et du Grand Paris.

Un plan de visite reste nécessaire pour éviter de se perdre tant il y a de pièces, d'autant plus que vous passez d'un hôtel à un autre ! Voici une petite sélection des œuvres phares du musée qui vous permettront de mieux connaître votre ville pour les Parisiens et de découvrir la culture parisienne pour les provinciaux et les étrangers.

Les collections du Musée Carnavalet

Les Arts décoratifs sont à l'honneur grâce à des reconstitutions d'intérieurs parisiens avec le mobilier d'époque. On s'y croit tellement qu'on aimerait être projeté dans les siècles passés pour revivre ces moments de faste et de luxe. Le XXe siècle n'est pas oublié avec le magnifique don du joaillier Fouquet qui a laissé au musée sa boutique très exotique dans les décorations. 

Madame de Sévigné a vécu à l'hôtel Carnavalet de 1677 à 1696. Pas étonnant donc d'y trouver une galerie à son nom. D'autant plus que les boiseries sont les seules de l'hôtel conçues pour elle. On l'aperçoit dans le tableau au fond de la pièce. © Stéphanie Lechêne / Linternaute.com ​

Autre pièce de renom, la salle de bal Wendel, peinte par José Maria, est un petit bijou. Ne manquent que les musiciens… Enfin, citons des noms célèbres qui ont laissé une partie de leur mobilier au musée : le bureau de Madame de Sévigné, la chambre de Proust, ou le fauteuil mortuaire de Voltaire. En effet, les collections du musée Carnavalet sont en lien étroit avec le monde littéraire. Vous y retrouverez de nombreux portraits de Lamartine, Michelet ou Alphonse Daudet. Les collections révolutionnaires disposent d'objets nationalement connus comme le Serment du jeu de Paume, la Déclaration des Droits de l'Homme ou la Démolition de la Bastille.

Remontons le temps jusqu'à la Préhistoire. De nombreux vestiges archéologiques ont été retrouvés dans les sous-sols parisiens. Étonnant, des pirogues du néolithique ont été débusquées près d'un ancien village à Bercy. Elles sont exposées dans l'orangerie, près des bronzes romains et des fibules mérovingiennes.

L'évolution et l'urbanisation de Paris est contée par une série de tableaux depuis le Moyen Âge jusqu'à nos jours. On comprend alors comment se sont imbriqués de grands monuments comme le Louvre, les Invalides ou le Pont-Neuf avec les zones résidentielles.

Les grands personnages de l'histoire de la capitale trouvent ici leur place, qu'ils soient issus du monde politique, littéraire ou mondain. Ne comptez pas votre temps au musée Carnavalet, laissez-vous porter au gré de vos envies ou de vos périodes historiques préférées, car une chose est sûre, vous ne serez pas déçu !

Quelle est l'histoire du musée Carnavalet ?

Parterres de broderie, buis taillés, massifs fleuris : les jardins de Carnavalet dénombrent plus de 2 000 espèces végétales. Vous pourrez vous reposer au calme dans ce jardin à la française, au milieu des tulipes, des monnaies du pape et des giroflées, selon la saison. © Cécile Debise / Linternaute.com

Le nom Carnavalet est une transformation du nom d'un gentilhomme breton nommé François de Kernevenoy dont la veuve acheta l'Hôtel en 1578. Un siècle plus tard, Madame de Sévigné résida dans ces locaux jusqu'à sa mort en 1696. La Ville de Paris achète l'hôtel Carnavalet en 1866 avec l'idée d'y installer un musée sur l'histoire de la capitale. Mais un terrible incendie à l'Hôtel de Ville détruisit de nombreuses œuvres ; il faudra attendre 10 ans pour que le musée ouvre enfin ses portes.

Le fond archéologique sera la première étape, puis les objets révolutionnaires, les peintures, et la reconstitution de décors. L'ajout de la bibliothèque historique entraîne un manque de place dans l'hôtel, d'où le rachat du bâtiment adjacent : l'hôtel Le Peletier. Tous les éléments de mode furent déplacés au musée Galliera.

Adresse du Musée Carnavalet

Adresse : 23, rue de Sévigné, 75003 Paris
Tél : 01 44 59 58 58 | Site internet : Musée Carnavalet

Musées / Monuments