Serment du jeu de paume : 20 juin 1789, fin de la monarchie absolue ?

Serment du jeu de paume : 20 juin 1789, fin de la monarchie absolue ? Le serment du Jeu de Paume est l'un des épisodes majeurs de la Révolution française. Ce 20 juin 1789, après la création de l'Assemblée nationale, les députés du tiers état s'affranchissent du pouvoir royal dans le but de rédiger une constitution.

C'est quoi le serment du Jeu de Paume ? - Le serment du Jeu de Paume a été prononcé le 20 juin 1789 par quelque trois cents députés du tiers état, mais également de la noblesse et du clergé, qui se sont jurés de ne pas se séparer avant qu'une nouvelle Constitution française ne soit prête. Ce pacte n'a aucune valeur juridique, mais il est particulièrement symbolique. Il est considéré comme un acte fondateur de la République française. Après ce serment, une Assemblée nationale constituante est mise en place. Elle abolira les privilèges et rédigera la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

Quand et pourquoi a eu lieu le serment du Jeu de Paume ?

Le royaume de France, embourbé dans une crise économique et financière, subit des protestations populaires depuis 1788. Pour calmer les tensions, le roi Louis XVI organise des états généraux le 5 mai 1789. Les représentants du tiers état, du clergé et de la noblesse sont ainsi réunis à Versailles. Mais les discussions sont difficiles et les revendications des cahiers de doléances sont nombreuses. La première requête des députés du tiers état (dont le nombre a été doublé) est le vote par tête et non par ordre. Ils finissent par se rassembler avec quelques réfractaires de la noblesse et du clergé et se constituent en Assemblée nationale sans l'autorisation de Louis XVI le 17 juin. Ce dernier fait fermer leur salle de réunion pour mettre un terme à cet affront. Les députés s'installent alors dans le gymnase du jeu de paume où ils prêtent ce fameux serment le 20 juin 1789.

Serment du jeu de paume dessin
Le 20 juin 1789, les députés prononcent le serment du peu de paume © Erica Guilane-Nachez - stock.adobe.com

Quel est le texte du serment du Jeu de Paume ?

La plus célèbre formule du serment du Jeu de Paume est "(L'Assemblée nationale) arrête que tous les membres de cette assemblée prêteront à l'instant serment solennel de ne jamais se séparer et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeront, jusqu'à ce que la Constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides". Le serment est publié sur les premières pages de ce qui deviendra plus tard le journal officiel de la République. Rédigé par Jean-Baptiste-Pierre Bevière, le texte s'inspire beaucoup de la Déclaration d'indépendance des États-Unis de 1776.

Le texte du serment du Jeu de Paume

"L'Assemblée nationale, considérant qu'appelée à fixer la Constitution du royaume, opérer la régénération de l'ordre public, et maintenir les vrais principes de la monarchie, rien ne peut empêcher qu'elle continue ses délibérations dans quelque lieu qu'elle soit forcée de s'établir, et qu'enfin partout où ses membres sont réunis, là est l'Assemblée nationale ; arrête que tous les membres de cette assemblée prêteront à l'instant, serment solennel de ne jamais se séparer et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeront, jusqu'à ce que la Constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides, et que ledit serment étant prêté, tous les membres, et chacun d'entre eux en particulier, confirmeront par leur signature cette résolution inébranlable".

Quelles sont les conséquences de ce serment ?

Malgré les tentatives du roi Louis XVI pour contrecarrer le serment du Jeu de Paume, les députés tiennent leur promesse et sont rejoints par d'autres de la noblesse et du clergé. Le 23 juin 1789, le comte de Mirabeau dit d'ailleurs cette célèbre phrase : "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes." Louis XVI est finalement contraint, pour ne pas perdre la face, de reconnaitre l'Assemblée nationale le 27 juin. Les députés créent l'Assemblée nationale constituante le 9 juillet. Celle-ci posera les grands principes de la Constitution de 1791, comme la séparation des pouvoirs, la souveraineté nationale, l'abolition des privilèges... Inspirée par les Lumières, elle est également à l'origine de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

Quelle analyse faire du tableau de David ?

Le tableau de Jacques-Louis David représentant le serment du Jeu de Paume, esquissé entre 1791 et 1792, est resté inachevé en raison des bouleversements politiques de l'époque. L'anatomie parfaite des personnages, alors que les vêtements sont seulement esquissés, donne un aspect héroïque aux acteurs. Les députés sont regroupés d'après une ligne fictive qui rappelle une scène de théâtre. Les regards convergent vers le président du tiers état, Jean Bailly, qui tient tête à l'envoyé du roi. Plus bas au centre, un moine, un abbé et un pasteur protestant forme un trio réuni sous l'unité nationale. En haut à gauche de l'œuvre, le vent qui pousse les rideaux symbolise l'esprit du peuple qui agite et souffle sur l'assemblée. C'est le vent de la Révolution française.

Serment du Jeu de Paume de David
Serment du Jeu de Paume, tableau de Jacques Louis David © SUPERSTOCK/SIPA

Temps modernes