Bataille de Valmy : résumé d'une victoire française décisive

Bataille de Valmy : résumé d'une victoire française décisive Que dire d'essentiel sur la bataille de Valmy, qui a opposé la France à l'Autriche et à la Prusse ? Résumé, causes, dates, déroulement, conséquences... Découvrez nos clés de compréhension.

Résumé de la bataille de Valmy - Lors de la bataille de Valmy, les troupes révolutionnaires françaises, inexpérimentées mais déterminées, arrêtent l'avancée d'une armée coalisée vers Paris. Cette victoire française décisive va permettre à la Révolution française de suivre son cours. La bataille de Valmy, qui a lieu le 20 septembre 1792, est plus précisément la première victoire de l'armée française lors des guerres de révolution qui ont conduit au renversement de la monarchie, tenue jusqu'ici par les Bourbons. Elle oppose les forces françaises révolutionnaires aux Autrichiens, Prussiens ainsi qu'aux forces émigrées. Cette victoire sera décisive d'un point de vue politique, mais également psychologique, car elle confortera les partisans de la Révolution et les nouvelles autorités.

Pourquoi la bataille de Valmy a-t-elle eu lieu ?

En 1792, la France est en proie à de nombreuses menaces. La guerre a été déclarée contre François II empereur du Saint-Empire également appelé François Ier d'Autriche, et les forces antirévolutionnaires se sont organisées. Des hommes venus de Prusse, d'Autriche ainsi que des émigrés avancent en France pour libérer Louis XVI. La bataille de Valmy a lieu alors que ces troupes avancent depuis des semaines sur le territoire français et que la route vers Paris semble ouverte. La bataille de Valmy va alors opposer la France révolutionnaire au Royaume de Prusse, au Saint-Empire et à des émigrés.

À quelle date a eu lieu la bataille de Valmy ?

La bataille de Valmy a lieu le 20 septembre 1792.

Comment s'est déroulée la bataille de Valmy ?

Dès 3 heures du matin, les troupes prussiennes et autrichiennes avancent vers Hans, entre Sainte-Menehould et Valmy dans le département actuel de la Marne. Mais ce n'est que vers 7 heures, une fois le brouillard dissipé, que les tirs commencent. Les troupes françaises repliées près du moulin de Saint-Sauve sur le plateau de Valmy tiennent bon malgré leur faible nombre et leur inexpérience. Les troupes austro-prussiennes, qui s'attendaient à prendre le dessus facilement, doivent faire demi-tour. Les Français, conscients de leurs limites, ne les poursuivent pas. La bataille de Valmy est ainsi souvent qualifiée de "simple canonnade".

La dysenterie a-t-elle avantagé la France ?

Les forces d'invasion sont fortement affaiblies par une dysenterie, maladie infectieuse causée par la consommation de fruits verts. Mais la maladie n'explique pas à elle seule la victoire française. Les Austro-Prussiens doivent également faire face à une sorte de guérilla rurale sans fin qui les fragilise fortement. En face, les Français sont galvanisés par des chants et des cris patriotiques. Les généraux Kellermann et Dumouriez ont fait preuve de bon sens alors que les troupes ennemies manquaient de soutien logistique.

Pourquoi le moulin de Valmy est-il devenu un symbole de la bataille ?

Le commandant Dumouriez, qui campe près de Sainte-Menehould sur un plateau peu élevé où se trouve le quartier général, demande à Kellermann de s'installer dans un bassin de prairies comportant quelques tertres, le plus élevé étant celui du moulin de Valmy. Kellermann trouve la position dangereuse mais n'a pas le temps de reculer avant l'attaque. Les Prussiens attaquent sur la droite du moulin. L'édifice sera détruit dans les combats. Reconstruit, il sera à nouveau détruit lors de la tempête de 1999. Une souscription nationale a été lancée pour financer de nouveaux travaux. Aujourd'hui, le moulin est capable de fabriquer de la farine. En contrebas, le centre historique de Valmy 1792 explique les enjeux, le déroulement et les suites de cette bataille ainsi que les tourmentes liées à la Révolution.

Comment analyser le tableau d'Horace Vernet ?

La Bataille de Valmy peinte par Horace Vernet accentue la violence de cette bataille qui ne fit finalement que 500 morts. Elle montre en effet au premier plan des chevaux tués, des morts et des blessés. Sur la gauche apparaît le général de Valence, blessé à la cuisse et soutenu par ses hommes. Au centre, le commandant Kellermann est encore sur son cheval, abattu par un tir de canon. On reconnaît également le duc de Chartres, qui deviendra Louis-Philippe, et son frère le duc de Montpensier. Le premier ne se privera pas de mettre en valeur cette toile qui montre son patriotisme et son adhésion à l'idéal révolutionnaire.

Quelles sont les conséquences de la bataille de Valmy ?

La bataille de Valmy est une victoire politique et morale pour les révolutionnaires français qui étaient en difficulté jusqu'ici. Militairement parlant, l'approvisionnement et les communications des forces étrangères sont coupés. Les forces françaises se positionnent sur un plateau favorable à leur artillerie. À présent, les Français n'ont plus qu'à tenir le terrain alors que l'ennemi ne peut plus avancer vers Paris. Dès le 21 septembre 1792, après l'arrivée de la nouvelle de la victoire à Paris, la Convention nationale annonce l'abolition de la royauté.