Louis-Philippe : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE LOUIS-PHILIPPE - Louis-Philippe est né le 6 octobre 1773 à Paris (France). Il est mort le 26 août 1850 à Claremont (Angleterre).

Biographie courte de Louis-Philippe - Fils de Louis-Philippe Joseph, Louis-Philippe reçoit une éducation relativement stricte, sous l'autorité de Mme de Genlis. D'abord attiré par le camp révolutionnaire, il est contraint, au lendemain de la défaite de Neerwinden (18 mars 1793), de s'allier à l'ennemi. Refusant toutefois de combattre, il s'exile en Suisse et devient enseignant sous le nom de Chabaud-Latour. Suivent alors de nombreux voyages en Allemagne, en Scandinavie, en Amérique puis en Angleterre. Son mariage avec Marie-Amélie (1809) l'amène finalement à Naples, auprès de son beau-père et cousin, Ferdinand IV.

La Restauration lui permet quelques années plus tard de rejoindre la France. Il bénéficie alors d'un héritage familial colossal. Au fil du temps, il s'entoure de personnages influents de la bourgeoisie. C'est ainsi qu'en juillet 1830, malgré sa neutralité, il est porté au pouvoir. Il est ainsi proclamé roi des Français le 7 août et organise alors son règne, la "monarchie de Juillet". S'appuyant sur une politique pacifiste, il perd peu à peu la confiance du peuple. La conquête de l'Algérie ne permet pas d'apaiser les tensions. Finalement, le conservatisme de Guizot envenime davantage la situation et aboutit à la révolution de 1848. Louis-Philippe abdique le 24 février et termine ses jours en Angleterre.

Louis-Philippe : dates clés

9 mars 1831 : Création de la légion étrangère
Louis-Philippe annonce la création d'une nouvelle unité militaire composée uniquement de volontaires pour la plupart d'origine étrangère.
10 avril 1832 : Les Bourbons et les Bonaparte interdits en France
Le gouvernement de Louis-Philippe, "rois des Français" issu de la famille des Orléans, vote une loi qui condamne au "bannissement perpétuel" les membres de la famille de Charles X (Bourbon) et les parents de Napoléon.
30 octobre 1836 : Coup d'Etat manqué pour Louis-Napoléon Bonaparte
Le neveu de Napoléon Ier, Louis-Napoléon Bonaparte tente de soulever la garnison de Strasbourg pour marcher sur Paris et renverser Louis-Philippe. Mais le manque d'organisation fait échouer la tentative de putsch. Louis-Napoléon doit quitter la France pour les Etats-Unis. Mais il sera arrêté et jugé. Au terme du procès, Louis-Napoléon sera acquitté.
19 janvier 1840 : Découverte de la Terre-Adélie
Parti le 1er janvier d'Hobart en Tasmanie à la tête d'une expédition composée de deux corvettes, "L'Astrolabe" et "La Zélée", le navigateur français Jules Dumont d'Urville découvre une grande étendue terrestre au milieu des icebergs de l'Antarctique. Il la baptise "Terre Adélie" du nom de son épouse. Le 21, il prend possession de cette nouvelle terre au nom du roi de France, Louis-Philippe. Jamais une expédition ne s'était autant approchée du pôle Sud.
22 février 1848 : Les parisiens se soulèvent contre Louis-Philippe
Emmenée par Odilon Barrot, Louis Blanc ou encore Lamartine, l'opposition à Louis-Philippe et à sa politique bourgeoise organise une gigantesque manifestation de la Madeleine au Palais-Bourbon. Les incidents éclatent en fin d'après-midi. Un manifestant est tué. La Garde nationale n'obéit plus aux ordres du roi et se joint au peuple le lendemain. Louis-Philippe sera contraint d'abdiquer le 24 en faveur de son petit-fils, le comte de Paris. Mais l'insurrection se poursuit jusqu'à l'entrée des insurgés dans le Palais-Bourbon et la proclamation de la République par Lamartine.
24 février 1848 : Naissance de la IIème République
Au terme de trois journées insurrectionnelles (22, 23 et 24 février), le roi Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils, le Comte de Paris, et s'enfuit en Angleterre. La chambre des députés rejette le nouveau souverain et constitue un gouvernement provisoire formé par Lamartine, Dupont de l'Eure, Arago, Ledru-Rollin, Garnier-Pagès, Crémieux et Marie. La première mesure prise par le gouvernement provisoire est de proclamer la République. La France va vivre plusieurs semaines dans une douce euphorie communément appelée « l‘Illusion Lyrique ». Mais la IIème République connaîtra rapidement son lot de troubles et s'achèvera dès décembre 1851 avec le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte puis la restauration de l’Empire un an plus tard.

Roi