Philippe le Bel : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE PHILIPPE LE BEL - Roi de France de 1285 à sa mort, Philippe le Bel est né le 1 janvier 1268 à Fontainebleau (France). Il est mort le 29 novembre 1314 à Fontainebleau (France).

Biographie courte de Philippe le Bel - Philippe IV de France, surnommé Philippe le Bel ou encore le roi de fer, est le onzième roi de France appartenant à la dynastie des Capétiens. Après une enfance studieuse consacrée à l'apprentissage de son futur métier de souverain, Philippe le Bel hérite de la couronne à l'âge de 17 ans, à la mort de son père, Philippe III. Il va dès lors, et durant les presque trente années que dure son règne, entreprendre de moderniser le royaume et de le faire sortir de la féodalité.

Philippe le Bel fait évoluer le pays vers la centralisation et instaure une imposition nationale. Il est le premier roi de France à convier un conseil composé du clergé, de la noblesse et de la grande bourgeoisie afin de participer aux décisions royales. Ce conseil est l'ancêtre du "tiers état". Ces bouleversements ne vont pas sans provoquer d'opposition, notamment de la part des grands seigneurs, mécontents de devoir verser une partie de leurs recettes à l'État. Le pape Boniface VIII part également en croisade contre Philippe le Bel, après sa décision d'imposer les biens de l'Église situés sur son territoire. Le bras de fer dure deux ans, et se termine par la victoire du roi de France : la bulle papale "Romana Mater" autorise les prélèvements opérés par la royauté. Le conflit entre les deux autorités n'est cependant pas clos, puisque le pape persiste à revendiquer la primauté du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel. Philippe le Bel conteste cette vision, et impose finalement le monopole du pouvoir étatique sur tous les autres. La détermination du roi à ne pas fléchir impressionne les têtes couronnées d'Europe et contribue à établir la renommée de ce "Roi de fer".

Durant son règne, le royaume de Philippe le Bel va considérablement s'étendre. Son mariage avec Jeanne 1ere lui apporte la Navarre, ce qui fait de lui le premier "roi de France et de Navarre". Par ses victoires militaires et le jeu des alliances, le souverain recueille la Flandre, Chartres ou encore Lyon. La modernité de Philippe le Bel et sa vision politique à long terme lui donnent une place de choix au sein des rois de France. Il meurt des suites d'une chute de cheval à l'âge de 44 ans, laissant son royaume à son fils, Louis X.

Philippe le Bel : dates clés

18 mai 1302 : Les "Mâtines de Bruges"
Les Flamands se révoltent contre l'occupant français et massacrent les soldats de la garnison à Bruges. Cette journée est nommée "Mâtines de Bruges" par comparaison aux "Vêpres siciliennes" qui chassèrent 20 ans plus tôt les Français de Sicile. Philippe le Bel, furieux, enverra sa meilleure armée en Flandres. Mais celle-ci sera vaincue près de Coutrai le 11 juillet. C'est la fin du rêve des rois Capétiens d'annexer les Flandres.
11 juillet 1302 : Bataille des Eperons d'or
Les milices des communes flamandes en révolte contre la France qui occupe la région depuis 1297, battent l'armée française de Philippe le Bel aux abords de la forteresse de Courtrai. Après la bataille, les Flamands ramassent dans la boue les éperons d'or des chevaliers français, d'où le nom de la bataille. Ces trophées orneront l'église Notre-Dame de Courtrai avant d'être récupérés par la France et installés à Dijon.
13 octobre 1307 : L'arrestation des Templiers
Philippe le Bel fait arrêter les Templiers et confisque leurs biens. L'ordre des chevaliers du Temple, le premier ordre militaire d'Occident fondé en 1119, est devenu aux yeux du roi de France trop riche et trop puissant alors qu'il a fait à l'origine vœu de pauvreté. Au concile de Vienne en 1312, cédant à la pression du roi, le pape Clément V prononcera la dissolution de l'ordre.
29 novembre 1314 : Mort de Philippe le Bel
Au terme de 30 ans de règne, le roi de France Philippe IV le Bel, meurt à Fontainebleau à l'âge de 46 ans. Son fils Louis X, dit le Hutin lui succède mais il mourra deux ans à peine après son couronnement.

Roi