Louis XVIII : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE LOUIS XVIII - Roi de 1814 à 1824, Louis XVIII est né le 17 novembre 1755 à Versailles (France). Il est mort le 16 septembre 1824 à Paris (France). Il était le frère de Louis XVI.

Biographie courte de Louis XVIII - Louis Stanislas Xavier de France, ou Louis XVIII, naît à Versailles le 17 novembre 1755. Petit-fils de Louis XV, fils du dauphin Louis-Ferdinand et de Marie-Josèphe de Saxe, il est également le frère du futur Louis XVI et du futur Charles X. Surnommé "le Désiré", il est titré comte de Provence à sa naissance. En 1771, il épouse Marie-Joséphine de Savoie dans la chapelle royale du château de Versailles.

Très critique à l'égard de la politique du roi Louis XVI, son frère aîné, il est contraint de s'exiler au Petit Luxembourg (actuellement la résidence du président du Sénat) après avoir bloqué certaines réformes. Il n'accepte pas le fait d'être étroitement surveillé et planifie secrètement son départ. Le 20 juin 1791, Louis profite de la fuite manquée du roi et de son arrestation à Varennes pour se déguiser et quitter la France. Il rejoint les Pays-Bas, puis Bruxelles et enfin l'Allemagne. Le 20 septembre 1792, il perd la bataille de Valmy alors qu'il essaie de gagner Paris à la tête de 14 000 hommes, et doit faire demi-tour.

Le 21 janvier 1793, le roi Louis XVI est exécuté. Louis XVIII s'oppose à la Révolution et, alors que la royauté a été abolie, proclame son neveu Louis XVII roi de France. À la mort de ce dernier, deux ans plus tard, il devient le nouveau roi de France aux yeux des royalistes. Voyant que Napoléon représente une menace plus qu'inquiétante, il lui propose de restaurer la monarchie et d'accepter le poste de lieutenant-général. La réponse de Bonaparte est claire : "Vous ne devez pas souhaiter votre retour en France ; il vous faudrait marcher sur cent mille cadavres."

Avec le soutien de la Grande-Bretagne, Louis XVIII entre dans Paris le 3 mai 1814 et est reçu avec joie, incarnant un retour à la paix en Europe et la fin de la dictature. Pendant la première Restauration, il décide de maintenir les hommes de Napoléon à leur poste. En mai 1815, Napoléon pénètre à Paris, mais il est défait en juin à Waterloo. Louis XVIII gouverne alors une France divisée. Très malade et diminué, il meurt à Paris le 16 septembre 1824, laissant le trône à son frère Charles X.

Louis XVIII : dates clés

17 novembre 1755 : Naissance de Louis XVIII
Le 17 novembre 1755 naît Louis Stanislas Xavier de France, frère de Louis XVI. Suite à l'exécution de son frère et à la mort de son neveu, Louis XVII, le futur Louis XVIII sera couronné roi de France en 1814, après la chute de l'Empire et de Napoléon, sous la Restauration. Il meurt sans descendance le 16 septembre 1824, et C'est son frère qui le remplace sous le titre de Charles X.
9 octobre 1757 : Naissance de Charles X
Charles X naît à Versailles le 9 octobre 1757. Comte d'Artois, il fut le frère de Louis XVI et de Louis XVIII, a qui il succéda sur le trône de France en 1824. Celui qui a connu un avènement à l'âge le plus avancé, et renversé par une nouvelle révolution en 1830. Il est remplacé dans ses fonctions par Louis-Philippe d'Orléans. Le roi de France, âgé, meurt le 6 novembre 1836 en Autriche.
6 avril 1814 : Napoléon Ier abdique
L'Empereur signe son abdication inconditionnelle au château de Fontainebleau. Les coalisés (Angleterre, Autriche et la Russie) lui accorde la souveraineté de l'île d'Elbe ainsi qu'une rente annuelle de 2 millions. Le Sénat, qui a voté la déchéance de Napoléon Ier, adopte une nouvelle Constitution et proclame Louis XVIII "roi des Français". Le 20 avril, l'empereur déchu fera ses adieux à la garde impériale et sera transféré vers son île-prison d'Elbe. Il réussira à s'en échapper le 26 février 1815.
3 mai 1814 : Le palais des Tuileries occupé par Louis XVIII
Louis XVIII arrive au palais des Tuileries et s’installe dans la chambre de Napoléon Bonaparte. Il sera contraint de restituer les lieux à ce dernier en 1815, au début des Cent jours.
4 juin 1814 : Louis XVIII établit a Charte constitutionnelle
Malgré la pression des Ultras et le climat de violence qui va mener à la "Terreur blanche", Louis XVIII fait le choix de ne pas revenir totalement en arrière. Contrairement à de nombreux émigrés, il a conscience qu’il ne peut rétablir l’Ancien Régime sous sa forme la plus autoritaire. Il risquerait en effet de devenir un roi sans tête. Dans la forme, Louis XVIII fait donc des concessions aux Ultras dans la mesure où il "octroie" une "Charte" là où les Libéraux auraient voulu qu'il" propose" une "constitution". Toutefois, dans le fond, les concessions faites aux Libéraux sont importantes : liberté de la presse, respect des biens nationaux, égalité devant la loi… La Restauration ne sera pas un retour à l’Ancien Régime mais l’intégration des principes de la Révolution dans ce dernier. La France entre ainsi dans un régime de monarchie constitutionnelle.
19 mars 1815 : Louis XVIII fuit la France
Face à l’avancée inexorable de Napoléon vers Paris et aux défections des généraux de l’armée française, Louis XVIII préfère ne pas risquer sa tête. Même le maréchal Ney, qui avait assuré au roi qu’il ramènerait Bonaparte dans une cage de fer, a rejoint l’Empereur pour accompagner son retour. De fait, si la politique de compromis de Louis XVIII ne lui a pas véritablement attiré les foudres du peuple comme ce sera le cas pour Charles X, ses concessions et sa personnalité peu affirmée ne l’ont pas rendu très populaire pour autant. En somme, le sort du roi et du régime laisse indifférent les Français qui soutiennent plutôt l’Empereur. Celui-ci ne rencontre donc aucune résistance quand il arrive à la capitale le lendemain pour y prendre le pouvoir.
16 septembre 1824 : Mort de Louis XVIII
A quatre heures du matin, le Roi de France s'éteint rongé, par une gangrène infectieuse aux jambes. Son frère, le Comte d'Artois, lui succède et devient Charles X.
29 mai 1825 : Charles X couronné à Reims
Sous la Restauration (1814-1830), le roi Charles X, frère de Louis XVI et de Louis XVIII se fait sacrer à Reims. Il s'emploie ainsi à rétablir une partie des coutumes de l'Ancien Régime. Son ignorance de la réalité politique l'amènera à prendre une série de mesures particulièrement impopulaires. Suite à la révolution des "Trois Glorieuses" (27, 28 et 29 juillet 1830), il abdiquera et s'exilera en Ecosse.

Roi