Vénus : exploration et caractéristiques de l'étoile du Berger

Vénus : exploration et caractéristiques de l'étoile du Berger VENUS. Planète brûlante ou étoile brillante ? La NASA projette d'envoyer de nouvelles sondes sur Vénus, la fausse jumelle de la Terre aux conditions bien particulières. Climat extrême, atmosphère dense et effet de serre, venez explorer Vénus !

Trente ans après le passage de sa dernière sonde, Magellan, la NASA fait son grand retour dans l'exploration de notre voisine Vénus. L'agence américaine a ainsi annoncé le lancement d'un nouveau projet à destination de Vénus. D'ici 2030, ce ne sont pas moins de deux missions qui devraient voir le jour pour étudier de plus près cette planète. Ainsi, deux sondes seront envoyées par la NASA en direction de Vénus. Ce projet d'exploration devrait nous permettre de comprendre comment cette planète initialement si proche de la Terre a évolué si différemment.

À quelques millions de kilomètres de notre planète se trouve Vénus, la planète la plus chaude du système solaire, où règne un climat particulièrement hostile à l'Homme. Quelle est cette curieuse planète qui évolue aux côtés de la nôtre ? Qualifiée tantôt d'étoile du Berger, tantôt de "jumelle maudite de la Terre", Vénus nous livre peu à peu ses secrets, mais reste un mystère pour les astronomes. Course à l'exploration spatiale dans les années 60, observation depuis la Terre, composition, températures et rotation, bienvenue dans ce monde infernal !

Quelle est la particularité de la planète Vénus ?

Souvent comparée à la Terre, notamment à cause de sa taille, Vénus est pourtant une bien curieuse planète. Monde aride où règnent une chaleur et une pression extrêmes, Vénus est principalement connue pour son surnom d'étoile du Berger.

Il s'agit aussi d'une planète particulièrement lente, qui met plus de temps à faire un tour sur elle-même qu'à faire le tour du Soleil. Ce dernier lui apporte une grande quantité d'énergie, qui lui permet de scintiller davantage que les plus brillantes des étoiles du ciel, d'où son célèbre surnom.

Vénus
Planète Vénus © magann - stock.adobe.com

Mais Vénus est également une planète qui aurait pu être très similaire à la nôtre. Souvent surnommée "la jumelle de la Terre", elle présente de nombreuses similitudes avec notre monde, mais a évolué très différemment. Ce destin intrigue beaucoup les astronomes qui cherchent désormais à percer les mystères de Vénus.

Quelle est la température de Vénus ?

Sur Vénus, la température moyenne est de 462°C. Il fait donc plus chaud sur Vénus que sur Mercure, alors que cette dernière se trouve plus proche du Soleil... Le secret de cette caractéristique réside dans la composition de l'atmosphère de Vénus, particulièrement riche en gaz à effet de serre. Ce gaz, le CO2, capture la chaleur et la maintient autour de la planète.

Pourquoi Vénus est la planète la plus chaude ?

La température extrême qui règne sur Vénus est due à la présence d'une atmosphère particulièrement épaisse, composée en grande majorité de CO2. Ce gaz à effet de serre piège la chaleur dans l'atmosphère de la planète, faisant de Vénus la planète la plus chaude du système solaire.

À ses côtés, on trouve Mercure qui se situe bien plus proche du Soleil et reçoit donc davantage de chaleur de ce dernier. Mais Mercure ne possède pas d'atmosphère pour capturer et conserver cette chaleur. C'est pour cette raison qu'elle est moins chaude que Vénus.

Quel est le diamètre de la planète Vénus ?

La taille de Vénus est similaire à celle de la Terre. Son diamètre est de 12 104 kilomètres, c'est-à-dire 652 kilomètres de moins que celui de la Terre. À l'échelle des planètes du système solaire, cette différence est minime et fait de Vénus, une planète très semblable à la Terre.

Quelle est la composition de Vénus ?

Vénus fait partie des 4 planètes telluriques, aux côtés de la Terre, Mercure et Mars. Cela signifie qu'elle est constituée de roches et possède une surface solide. Il semble que le noyau de Vénus soit composé de deux couches distinctes. La partie la plus interne serait composée de fer et de nickel sous forme solide. Ce noyau serait englobé dans une couche plus épaisse de fer et de nickel à l'état liquide. Autour du noyau se trouvent le manteau ainsi que la croûte la plus externe, parsemée de volcans. Cette composition est théorique et basée sur des hypothèses puisqu'il faudrait réaliser une étude plus approfondie de la planète, à l'aide d'ondes sismiques par exemple, pour connaître la structure de Vénus avec précision.

Contrairement à la Terre, Vénus ne contient qu'une infime quantité d'eau. D'après John Hallworth, chercheur à l'Université de Belfast, la quantité d'eau présente sur Vénus est incompatible avec les formes de vie que l'on connaît, même les micro-organismes les plus résilients, rapporte le magazine Sciences et Avenir.

Quel est le rayon de la planète Vénus ?

La planète Vénus a un rayon de 6 051,8 kilomètres. C'est la 3e plus petite planète du système solaire après Mercure et Mars. Son rayon mesure 319 kilomètres de moins que celui de la Terre. Les deux planètes sont donc de taille similaire.

Quelle est la rotation de Vénus ?

Il faut plus de 243 jours terrestres à Vénus pour effectuer un tour sur elle-même. Sa vitesse de rotation est si lente, qu'une journée sur Vénus équivaut à 243 jours sur Terre. Il s'agit de la planète du système solaire qui tourne sur elle-même le plus lentement.

Vénus a également la particularité de tourner sur elle-même dans le sens inverse de celui des autres planètes (sauf Uranus qui tourne également à l'envers). Sur Vénus, le soleil se lève ainsi à l'ouest et se couche à l'est.

Quelle est la durée de révolution de Vénus ?

Vénus met 225 jours à faire le tour du Soleil. Une année sur Vénus est donc plus courte qu'une année sur la Terre puisque celle-ci met 365 jours à faire le tour de notre étoile.

Quelle est la couleur de la planète Vénus ?

Vénus arbore une couleur jaune orangé qui est liée à sa composition. Une couche de nuages composés partiellement d'acide sulfurique recouvre sa surface et lui donne cette teinte.

Quelle est la position de Vénus dans le système solaire ?

Vénus est la deuxième planète du système solaire. Située entre Mercure et la Terre, il s'agit d'une des 4 planètes telluriques. Il s'agit de la deuxième planète la plus proche du Soleil après Mercure.

Quelle est la distance entre la Terre et Vénus ?

41,4 millions de kilomètres séparent notre planète de Vénus. Cela signifie que Vénus se trouve à environ un tiers de la distance qui nous sépare du Soleil. Vénus est ainsi située plus proche de la Terre que Mars, notre voisine également.

Quelle est la distance entre le Soleil et Vénus ?

Vénus se trouve à 108, 2 millions de kilomètres du Soleil. Il s'agit donc de la planète la plus proche de notre étoile après Mercure. Vénus reçoit ainsi 2 fois plus d'énergie en provenance du Soleil que la Terre.

Est-ce que Vénus a une atmosphère ?

Contrairement à sa voisine Mercure, Vénus possède une atmosphère particulièrement dense et chaude. Celle-ci est composée à 96,5 % de CO2, le fameux gaz à effet de serre responsable du changement climatique sur Terre. L'atmosphère de Vénus comporte également de l'azote, du soufre et d'autres composés en moindres quantités. Elle est tellement dense que la pression qui règne sur Vénus est 93 fois supérieure à celle que l'on connaît sur Terre.

Quelle exploration de Vénus ?

Le premier survol de Vénus revient à la sonde Mariner 2. En 1962, cette sonde de la NASA arrive aux abords de Vénus après plus de 3 mois de voyage. Son survol révèle alors une température de plus de 400 degrés, une pression atmosphérique extrêmement importante, bien que largement sous-évaluée, ainsi qu'une atmosphère saturée en CO2.

Entre les Américains et les Soviétiques, la conquête de Vénus est bien plus qu'un objectif scientifique. Tout comme la Lune, atteindre Vénus est également une manière pour un pays d'asseoir sa réputation et chaque puissance redouble d'efforts pour être la première à poser une sonde à la surface de cette planète. Ainsi, suite à la réussite de Mariner 2 du côté des USA, l'Union soviétique met en place un vaste programme qui verra décoller de nombreuses sondes en direction de Vénus. Mais les conditions qui règnent à la surface de la planète sont dantesques et aucun engin n'arrivera à se poser avant 1970. Les sondes transmettent toutefois des mesures scientifiques intéressantes en plongeant dans l'atmosphère de la planète.

Ce n'est qu'en 1970 que la sonde soviétique Venera 7 arrive à se poser sur la surface vénusienne. Son parachute n'ayant pas fonctionné, la sonde heurte le sol à très haute vitesse et se couche sur le côté, compliquant le déploiement de son antenne et rendant la transmission de données très difficile. Les mesures de Venera 7 permettront tout de même de connaître la température au sol et la pression atmosphérique.

Une autre sonde soviétique, Venera 9, a permis la transmission en 1975 de la première photographie du sol de Vénus. Mais il faudra attendre 1982 pour obtenir une photographie en couleurs de la surface grâce à la sonde Venera 13.

La même année, Venera 14 lancée quelques jours après Venera 13, transmet le premier enregistrement sonore de Vénus. Il s'agit également des premiers sons enregistrés sur une autre planète que la Terre.

Les Soviétiques ont par la suite affiné leurs connaissances sur Vénus grâce à quelques sondes atmosphériques, mais leur programme sur cette planète s'arrête à la fin des années 80.

En août 1978, la NASA envoie deux nouvelles sondes dans le cadre du programme Pioneer Venus. La sonde Pioneer 12, également appelée Pioneer Venus Orbiter, se place en orbite autour de Vénus au mois de décembre. Cet orbiteur tournera autour de la planète jusqu'en octobre 1992. Les nombreuses images qu'il a acquises au cours de sa mission ont permis d'obtenir la première image complète de Vénus :

De son côté, la sonde Pioneer 13, ou Pioneer Venus Multiprobe, est destinée à étudier l'atmosphère de Vénus à l'aide de 4 sondes larguées depuis une plateforme. Sur les 4 sondes, une seule a réussi à atterrir à la surface de la planète et a émis pendant une heure. Au cours de leur descente, les 4 sondes ont confirmé la température ainsi que la pression atmosphérique mesurées par le programme soviétique Venera et ont affiné les connaissances concernant la composition de cette atmosphère bien différente de celle de la Terre.

Entre 1990 et 1994, c'est au tour de la sonde américaine Magellan de survoler la planète Vénus. Cette sonde lancée en 1989 a pour mission de cartographier avec précision la surface de Vénus malgré l'épaisse couverture nuageuse qui masque la planète. Équipée d'un radar conçu pour relever ce challenge, Magellan transmet des images détaillées de la planète et permet ainsi de la cartographier avec une résolution dépassant celle obtenue jusqu'alors :

La première sonde européenne à s'intéresser de près à la planète Vénus est la sonde Venus Express. Lancée en novembre 2005 par l'Agence spatiale européenne, Venus Express est équipée de plusieurs outils lui permettant d'étudier les températures, l'atmosphère, ainsi que l'activité géologique de la planète. La sonde a permis notamment de réaliser une cartographie des températures à la surface de Vénus, mais également de capturer des images inédites d'un cyclone formant un vortex au sud de la planète :

En 2022, la seule sonde évoluant en orbite autour de Vénus est une sonde nommée Akatsuki. Cet engin a été mis au point et lancé par l'Agence spatiale japonaise en 2010. Suite à une défaillance technique, Akatsuki n'a pu se placer en orbite qu'en 2015 au lieu de 2010. Son objectif est de comprendre pourquoi Vénus a évolué si différemment de la Terre alors que les deux planètes sont semblables par leur taille, leur masse ainsi que par leur position par rapport au Soleil.

En juin 2021, la NASA a annoncé deux missions prochaines en direction de Vénus. Il s'agit de Davinci+ et de Veritas qui devraient prendre leur envol dans les 10 prochaines années. Les objectifs de ces missions sont multiples puisqu'elles devraient nous permettre de comprendre comment Vénus a évolué et d'expliquer l'origine des conditions extrêmes qui règnent sur cette planète.

Veritas sera équipée d'un radar lui permettant de cartographier la surface de la planète avec une résolution largement supérieure à celle de la sonde Magellan. Elle devrait également être capable de réaliser "une reconstruction 3D de la topographie de la planète" d'après le CNRS.

Davinci+, pour sa part, larguera une sonde sur Vénus afin de prendre des mesures de l'atmosphère au cours de la descente de l'engin. Elle pourra ensuite étudier des formations nommées "tessera" qu'on ne trouve que sur Vénus et qui semblent être des zones où le terrain est accidenté, comme plissé par des forces géologiques.

Enfin, l'Agence spatiale européenne, en collaboration avec la NASA, compte lancer la sonde EnVision au cours de la décennie 2030 en direction de Vénus. Cette sonde devrait cartographier la surface de la planète, mais également l'étudier en profondeur grâce à un radar capable de sonder jusqu'à 1 kilomètre sous la surface, d'après le CNRS.

Pourquoi on ne peut pas habiter sur Vénus ?

Vénus est un monde très inhospitalier pour l'Homme qui ne pourrait pas y survivre. La température moyenne est de 462°C, ce qui rend la vie humaine impossible. De plus, la pression atmosphérique qui règne sur la planète est incompatible avec la vie, puisqu'elle est 93 fois supérieure à celle que l'on connaît sur Terre.

Quand observer Vénus en 2022 ?

Vénus est visible depuis le début de l'année 2022. Elle a atteint sa hauteur maximum dans le ciel au mois de février et redescend petit à petit. Vénus sera ainsi observable le matin à l'est, au nord-est puis de nouveau à l'est jusqu'en octobre. Puis elle réapparaîtra au mois de décembre et sera alors visible le soir vers le sud-ouest. Son observation sera particulièrement confortable durant la deuxième quinzaine du mois puisqu'elle se trouvera haut dans le ciel.

Comment observer Vénus avec un télescope ?

Vénus est tellement brillante qu'elle est facile à repérer dans le ciel, même si la nuit n'est pas encore tombée ou que le soleil est déjà levé. Vous pouvez donc admirer l'étoile du Berger, comme on la surnomme, à l'œil nu sans aucune difficulté. Vénus suit de près la course du soleil dans le ciel. Selon la période, elle apparaît plutôt le soir ou plutôt le matin.

Si vous possédez un télescope amateur, vous pouvez tenter d'observer Vénus à travers, mais sachez que cette planète peut s'avérer tellement brillante qu'il est souvent difficile d'observer autre chose qu'une tache lumineuse. Vous pouvez placer un filtre lunaire sur votre objectif pour atténuer cet effet.

Vous risquez également d'être déçu si vous espérez distinguer la surface de Vénus. Cette planète est entourée de nuages épais qui rendent son observation particulièrement ingrate.

Pourquoi appelle-t-on Vénus l'étoile du Berger ?

Grâce à sa position très proche du Soleil et à son atmosphère qui reflète la lumière qu'elle reçoit, Vénus est l'astre le plus brillant du ciel. Elle apparaît avant toutes les étoiles dans le ciel et est le dernier astre à disparaître lorsque le soleil se lève le matin. Cette planète a donc longtemps été confondue avec une étoile particulièrement lumineuse. C'est pour cette raison qu'elle servait de repère aux bergers qui évaluaient le temps qui passe grâce à elle.

Qui a découvert la planète Vénus ?

On ignore qui a observé et identifié Vénus le premier dans l'histoire de l'humanité. Cette planète est tellement brillante dans le ciel que les astronomes de toutes les époques ont pu constater sa présence. Cependant, c'est l'astronome italien Galilée qui l'observera pour la première fois à l'aide de sa lunette astronomique en 1610, constatant que cette planète tourne autour du Soleil et non autour de la Terre comme le voulait le modèle géocentrique en vigueur à l'époque.

Quel est le symbole de Vénus ?

Le symbole de Vénus est une croix surmontée d'un cercle. Il s'agit du symbole de la féminité qui est associé à la déesse romaine Vénus. Cette dernière possède parmi ses attributs un miroir qui peut être représenté par ce signe. La déesse a ainsi donné son nom à la planète ainsi que le symbole qui lui était associé.
 

Vénus
Symbole de Vénus © Alex - stock.adobe.com

Quelle est l'origine du nom de la planète Vénus ?

La planète Vénus doit son appellation à la divinité romaine du même nom. Correspondant à Aphrodite dans le panthéon grec, Vénus est la déesse de l'amour et de la beauté. Ce nom a probablement été donné à la planète en raison de son éclat particulièrement marqué.

Quel est l'autre nom de la planète Vénus ?

La planète Vénus est appelée "étoile du Berger" car ces derniers l'utilisaient comme point de repère dans le ciel pour connaître l'heure. On la trouve aussi sous le surnom de "jumelle de la Terre" puisque les deux planètes sont à la fois voisines mais présentent également une taille et une masse quasiment identiques. Cependant, la ressemblance s'arrête là, puisque les conditions sur les deux planètes sont radicalement différentes !

Astronomie