Villes

Quelles les meilleures villes lors d'un voyage en Grèce ? Avec chacune leur charme, leurs monuments et leurs spécificités, les villes de Grèce dévoilent toutes des atouts indéniables. Lors d'une escape d'une journée ou de plusieurs jours, elles vous charmeront grâce à leur architecture, leur patrimoine historique et culturel ou encore grâce à leur vie nocturne animée et leurs plages.

Athènes

Capitale animée

Capitale de la Grèce, Athènes offre un dépaysement total à seulement 3 heures de vol de l'Hexagone.

Parmi les lieux incontournables à découvrir lors d'un voyage à Athènes : l'Acropole, l'Agora, le mont Lycabette, le stade panathénaïque, le jardin national, le marché central, le quartier animé de Monastiraki ou encore la colline des Muses.

Pour découvrir les richesses historiques, les quartiers pittoresques méconnus et la vie nocturne animée d'Athènes, passez au moins trois jours sur place si vous le pouvez.
Crédit : photostella / 123RF

Héraklion

Ville portuaire

Jolie porte d'entrée de la Crète, la ville d'Héraklion mérite qu'on s'y attarde le temps d'un jour ou deux.

Au programme : balade sur les remparts vénitiens, visite du palais de Cnossos et du musée archéologique ou encore dégustation de spécialités locales sur le port.

En vous baladant dans les ruelles étroites de la vieille ville d'Héraklion, vous tomberez sur de nombreux bars et tavernes. Crédit : Ievgenii Fesenko / 123RF

La Canée

Ville agréable

Ville incontournable lors de votre voyage en Crète, La Canée (également appelée Chania) allie détente et riche patrimoine architectural.

Vous pouvez y accéder en avion depuis Athènes, en bateau ou par la route depuis Héraklion.

Une fois arrivé(e) à La Canée pour une journée ou deux, perdez-vous dans les ruelles afin de boire un verre et de goûter aux spécialités locales, visitez le musée maritime et prélassez-vous sur l'une des plages de sable blanc. Crédit : Patryk Kośmider / 123RF

Thessalonique

Ville moderne

Moins connue qu'Athènes, Thessalonique vaut pourtant le détour  lors d'un séjour en Grèce ! Ville portuaire bordant la mer Égée, elle se situe toute au nord du pays.

Destination idéale pour les amateurs d'art grâce à ses multiples musées, vous y découvrirez les "Parapluies de Thessalonique", qui est à l'heure actuelle l'œuvre la plus photographiée de la ville ! 

Deuxième ville grecque en termes de population, Thessalonique est une ville résolument jeune et riche en activités en tout genre : balade sur le front de mer et dans la vieille ville, visite de la Tour Blanche ou de l'église d'Agios Pavlos... Crédit : saiko3p / 123RF

Kavala

Ville animée

Proche de la Turquie et de la Bulgarie, c'est au nord-est de la Grèce que se trouve la ville de Kavala et son impressionnant aqueduc.

L'histoire mouvementée de la ville, lui apporte une esthétique cosmopolite encore palpable dans sa vieille ville. Ici, vous aurez accès à des monuments aux influences architecturales turcs, dont la citadelle qui surplombe le port.

Parmi les attractions incontournables à Kavala : l'Imaret, le château byzantin et l'Acropole. Crédit : VASILIS VERVERIDIS / 123RF

Nauplie

Ville romantique

Accessible en moins de 2 heures de voiture depuis Athènes, la station balnéaire de Nauplie est la destination idéale pour passer une journée ou un week-end loin du tumulte de la capitale.

Cette petite ville du sud de la Grèce possède des accents italiens qui lui confèrent un air de dolce vita qui flotte au gré des ruelles fleuries. Outre ses bâtiments historiques, le port de la ville représente le lieu idéal pour les couples à la recherche d'une escale romantique.

Idéalement située non loin de plages paradisiaques et de sites antiques majeurs tels que Epidaure et Mycènes, Nauplie est l'une des plus belles villes du Péloponnèse.
Crédit : bloodua / 123RF

Patras

Ville animée

Quatrième plus grande ville de Grèce, Patras est notamment réputée pour son célèbre carnaval qui se déroule chaque année entre février et mars.

Idéale pour toute personne voulant découvrir la culture grecque loin des sentiers battus touristiques, la ville de Patras est le principal port à destination des îles ioniennes.

Sur place, vous pourrez visiter le Kastro, le conservatoire antique, l'église de Pantokratoras ou encore l'amphithéâtre romaine. Chaleureuse et festive, Patras se visite en en famille, en couple ou entre amis. Crédit : Stoyan Haytov / 123RF

Ioannina

Ville historique

Située au nord-ouest de la Grèce, plus précisément dans la région de l'Épire, Ioannina est une ville mystique pleine d'histoire et de beautés naturelles.

Outre sa forteresse et les activités nautiques proposées sur le lac Pamvotis, la ville d'Ioannina a la spécificité d'être proche de l'île de Nissi, qui possède plusieurs monastères plus remarquables les uns que les autres.

Sur place, prenez le temps de visiter la ville historique, la mosquée d'Aslan, l'Acropole Its kale et le Palais d'Ali Pacha. Crédit : IORDANIS PALLIKARAS / 123RF

Monemvasia

Ville calme

Presqu'île rocheuse surplombant la mer, Monemvasia est surnommée la Gibraltar de Grèce. Elle est reliée au continent par une courte chaussée.

L'intérieur de la cité étant interdit à tout type de véhicule, l'ambiance y est relativement calme et l'environnement préservé. Rejoignez le sommet de la citadelle, la vue est à couper le souffle !

Au programme de votre séjour à Monemvasia dans le sud du Péloponnèse : visite du château médiéval et des auberges boutiques et dégustation de pâtes artisanales appelées "gonguès" accompagnées de vin doux Malvasia. Crédit : anzemulec /123RF

Sparte

Ville moderne

Non loin du centre de la région du Péloponnèse, à l'ouest de la Grèce, se dresse l'ancienne cité guerrière mondialement connue de Sparte.

Cependant, ce n'est pas pour la beauté du lieu qu'on se rend à présent à Sparte. La ville a perdu de sa prestance passée ; les temples ont été remplacés par de grandes artères urbaines.

La ville reste le point de départ idéal pour visiter Mistra, une ancienne cité fortifiée inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Bien qu'il y fasse bon vivre, il n'est pas nécessaire de s'attarder très longtemps à Sparte. Crédit : Lefteris Papaulakis / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Visite

Que voir et que visiter en Grèce ? Sites antiques, lieux incontournables à découvrir en une ou deux semaines, activités en famille... Retrouvez nos conseils et nos itinéraires de voyage pour votre séjour en Grèce.

Visiter la Grèce Antique

Sites antiques incontournables en Grèce

L'acropole d'Athènes, le cap Sounion, Olympie, Mycènes, Delphes, Délos, sont des sites parmi tant d'autres qui font partie de ces lieux antiques grecs incontournables. 

Ainsi, la porte d'entrée idéale pour découvrir la Grèce Antique est sans aucun doute Athènes est son acropole constitué du monument le plus célèbre du pays : le Parthénon. De cette destination, vous pouvez vous rendre à Delphes, site archéologique de choix où se dressait autrefois le temple d'Apollon et ses oracles. Autre possibilité, la cité antique de Corinthe qui ne situe qu'à une heure de route de la capitale grecque.

Plus loin dans le Péloponnèse, vous pourrez visiter le sanctuaire d'Olympie, qui renfermait selon les anciens textes l'une des sept merveilles du monde : une statue de Zeus faite d'or et d'ivoire. Autre possibilité dans la région : Épidaure, Mycènes et le site de Némée.
Crédit : Prayuth Chiarakul / 123RF

Visiter la Grèce en une semaine

Tour de la Grèce continentale

Jour 1 : Arrivée à Athènes. On commence par l'incontournable de la ville, même du pays : l'Acropole ! Mais avant de vous y rendre, rendez-vous au musée dédié à celui-ci. L'immersion n'en sera que plus grande lors de votre visite. Jour 2 : Cette fois-ci, partez visiter les différents quartiers de la ville. Proche l'un de l'autre, commencez par Monastiràki. Puis, rejoignez Plàka et montez en direction de l'Acropole pour découvrir Anafiotika. Le soir, un interlude au quartier festif de Psyrri s'impose.

Jour 3 : Quittez Athènes pour vous rendre à Corinthe. À seulement 1 heure de route d'Athènes, ce fut autrefois l'un des poumons de la Grèce antique. Jour 4 : Direction Nauplie, la ville grecque aux allures italiennes surnommée "la ville de l'amour" !

Jour 5 : Profitez des vieilles rues de la cité et de son atmosphère romantique. Le soir, attardez-vous sur le port. Jour 6 : Retour à Athènes. En fin de journée, n'hésitez pas à gravir le mont Lycabette pour profiter d'un magnifique coucher de soleil. Jour 7 : C'est la fin des vacances ! S'il vous reste du temps et que c'est dimanche, attardez-vous au marché aux puces de Monastiràki. Crédit : Sergey Novikov /123RF

Visiter la Grèce en 2 semaines

Athènes et les îles

Jour 1 : Avant de partir à l'assaut de l'Acropole d'Athènes, visite de son musée qui se situe non loin de celui-ci. Jour 2 : Profitez des différents quartiers de la ville. Jour 3 : Journée dédiée à la découverte culturelle. Vous pouvez dès le matin vous rendre au musée archéologique de la ville. Puis, rejoignez le Musée d'art Cycladique qui vous servira d'immersion pour la suite de votre voyage. Jour 4 : Direction l'île de Milos depuis Le Pirée.

Jour 5 : Baladez-vous au sein des paysages volcaniques de l'île sans oublier d'ajouter à votre itinéraire les différents ports de pêche de l'île qui font partie des plus beaux de l'archipel. Jour 6 : C'est parti pour une excursion d'une journée sur l'île de Kimolos avec ses criques et ses plages de sable blanc. Jour 7 : On continue la découverte des Cyclades avec la prochaine destination : Santorin, l'une des plus célèbres îles de Grèce. Jour 8 : Découverte de l'île et de ses paysages, notamment de ses villages blancs aux coupoles bleues. Jour 9 : Toujours à Santorin, n'hésitez pas à louer un véhicule motorisé pour vous aventurer dans des coins plus reculés.

Jour 10 : Départ pour Naxos, autre île des Cyclades qui à l'avantage de proposer un riche panel d'activité. Jour 11 : Découverte de l'île et notamment de ses vestiges archéologiques dont le plus célèbre est la "Portara" du temple d'Apollon. Jour 12 : Profitez de la plage et dîner dans l'une des nombreuses tavernes de l'île. Jour 13 : Retour à Athènes. Le soir, profitez de l'atmosphère locale du quartier de Psyrri. Jour 14 : Fin des vacances. Crédit : kiterin / 123RF

Visiter la Grèce en famille

Voyager en Grèce avec des enfants

Pour préparer aux mieux vos enfants pour le spectaculaire voyage qui les attend lors de votre voyage en Grèce, plongez-les dans la culture grecque avant même le voyage !

Pour cela, n'hésitez pas à leur fournir des livres sur les légendes et les mythes. Le sujet qui fait mouche : la mythologie et les œuvres d'Homère adaptées aux enfants.

Sur place, de nombreux tarifs réduits sont proposés aux enfants et certains musées ne tarissent pas d'imagination pour captiver les plus jeunes. En poussette, certains endroits peuvent être difficilement praticables, notamment les vieilles ruelles pavées ou les sites archéologiques.
Crédit : Nadezhda Prokudina / 123RF

Visiter la Grèce en voiture

Découverte de la Grèce en voiture

Pas de précaution particulière à prendre lorsque l'on visite la Grèce en voiture. Les mêmes normes qu'en France s'appliquent. Cependant, la précaution est de mise, peut-être même un peu plus en Grèce qui fait partie des pays européens où l'on dénombre le plus d'accidents...

En règle générale, les routes sont en bon état et la voiture est un moyen très judicieux de découvrir le pays hors des sentiers battus ; surtout le continent et la région du Péloponnèse.

Cependant, évitez de circuler dans votre propre véhicule de location dans les grandes villes, cela peut vite devenir un casse-tête et les places pour se garer sont très difficiles à trouver. Préférez plutôt le taxi. Crédit : Donka Zheleva / 123RF

Iles

Quelle est la plus belle île grecque à visiter ? Avec plus de 2 000 îles et îlots, difficile de choisir sa destination lors d'un séjour en Grèce ! Touristiques, sauvages ou encore méconnues, retrouvez notre sélection des plus belles îles de Grèce qui allient plages de rêve, histoire et activités en tout genre.

Crète

Plus grande île grecque

Avec ses villages pittoresques, ses sites historiques et ses plages de rêve, la Crète vous garantit un dépaysement total en toutes saisons.

A la fois animée et sauvage, la plus grande île de Grèce réunit histoire, culture et nature. Parmi les lieux incontournables à visiter en Crète, partez à la découverte de la capitale Héraklion, du site archéologique, de Cnossos, d'Agios Nikolaos ou encore des gorges de Samaria.

La Crète possédant un aéroport à Héraklion vous pouvez vous y rendre en avion, mais aussi en bateau ferry depuis Athènes ou les Cyclades. Crédit : Vladimir Sklyarov / 123RF

Santorin

Île incontournable

Santorin est la plus célèbre des îles grecques et l'une des plus belles du monde. Elle se situe en mer Égée, au sud-est de la Grèce.

Île des Cyclades, Santorin est notamment connue pour ses maisons blanches aux coupoles bleues blotties contre la roche. Composées de villages charmants et d'un volcan, sachez qu'il n'y a que peu d'endroits propices à la baignade sur l'île de Santorin.

Très bien desservie par les transports, vous trouverez de nombreux ferries dans toute la Grèce qui vous conduiront à Santorin, notamment en partance du Pirée. SI vous avez le mal de mer, l'île dispose aussi d'un aéroport. Crédit : emicristea / 123RF

Rhodes

Île touristique

Proche de la Turquie, à l'extrême sud-est de la Grèce, Rhodes est la plus grande île de l'archipel grec du Dodécanèse.

Selon la mythologie, c'est ici que l'une des 7 merveilles du monde antique, le Colosse de Rhodes, se situait. Vaste, la vieille ville de Rhodes est inscrite au patrimoine de l'UNESCO, il vous faudra plusieurs jours pour découvrir ce que l'archipel a à vous offrir. Lindos et son acropole perchée son est également une ville à visiter sur l'île de Rhodes

Avec plus de 300 jours de soleil par an et des plages féeriques, l'île la plus chaude de Grèce est l'endroit rêvé pour la farniente ! L'île de Rhodes est accessible en bateau et en avion.
Crédit : Dmitry Iatsenko / 123RF

Corfou

Île paradisiaque

Au bord de l'Adriatique et de la mer Ionienne, Corfou est très proche des terres nord de la Grèce, à la limite de la frontière avec l'Albanie.

Jonchée d'une multitude de stations balnéaires et de montagnes, l'île de Corfou possède un paysage naturellement riche qui attire chaque année de nombreux touristes. Mais n'ayez crainte, il est plutôt facile de se trouver un coin de paradis isolé sur ce bijou méditerranéen.

Vous pourrez visiter la capitale du même nom, Paleokastritsa, le mont Pantokrator, Vatos et Pelekas ou encore la station balnéaire de Benitsès et sa jolie plage. Facilement accessible en bateau l'île de Corfou possède également un aéroport.
Crédit : CALIN-ANDREI STAN / 123RF

Paros

Île animée

Réputée pour sa vie animée, ses jolis villages typiques et ses plages de sable fin, l'île de Paros est devenue une destination incontournable en Grèce et plus précisément dans la mer Egée.

Avec ses villages blancs typiques des Cyclades et ses nombreux sites touristiques dont la basilique de la Panaghia Katapoliani, Paros mérite qu'on y passe plusieurs jours. L'île de Paros est aussi célèbre pour les nombreuses activités nautiques qu'elles proposent comme la planche à voile.

Il est très facile de rejoindre Paros en bateau depuis d'autres destinations grecques. Un service aéroportuaire est aussi présent sur l'île. Crédit : kiterin / 123RF

Mykonos

Île festive

Avis aux noctambules, Mykonos, la plus festive de toutes les îles grecques, se trouve dans l'archipel des Cyclades, au sud-est d'Athènes.

Des DJ du monde entier viennent élire domicile le temps d'une nuit dans les immenses discothèques de l'île. Mais Mykonos n'est pas seulement un havre de fête en plein milieu de la Méditerranée. On y trouve aussi des églises, des maisons blanches typiques des Cyclades… et des moulins à vent !

Destination la plus gay-friendly de la Grèce, le trajet pour rejoindre Mykonos se fait en avion ou en bateau selon votre ville de départ. Crédit : Dieter Hawlan / 123RF

Kos

Île animée

Troisième plus grande île du Dodécanèse, Kos est la seconde destination la plus plébiscitée dans l'archipel par les touristes après Rhodes.

Adeptes des plages, c'est la destination qu'il vous faut ! L'île abrite plusieurs kilomètres de sable qui disposent d'un grand nombre de services qui faciliteront la vie aux familles. La vie nocturne n'est pas en reste, impossible de s'ennuyer à Kos une fois la nuit tombée !

Attention, si vous recherchez à passer des vacances sereines, ce n'est pas cette île qu'il faut privilégier. L'île de Kos est accessible aussi bien en avion qu'en ferry.
Crédit : milangonda / adobestock.com

Naxos

Île préservée

Située au sud de la mer Égée, Naxos est la plus grande et la plus haute des îles des Cyclades. Pourtant, c'est aussi l'une des moins connues de toutes.

Ce qui est surprenant en vue des richesses de l'île... Naxos possède en effet de nombreux monuments d'exceptions tels que le temple d'Apollon et celui de Déméter. Côté nature, l'île de Naxos n'est pas en reste puisque c'est ici que vous trouverez les plus belles plages de Grèce et même d'Europe.

Île authentique et abondante en activités en tout genre, Naxos est idéale pour les longs séjours. Elle est accessible aussi bien en avion, vols nationaux uniquement, qu'en ferry.
Crédit : freeartist / 123RF

Hydra

Île animée

Fréquentée depuis plusieurs décennies par la jet-set aussi bien nationale qu'internationale, Hydra se situe au sud de la Grèce, non loin des terres.

Plus colorée que ses sœurs des Cyclades, l'île possède de nombreux atouts dont le principal est l'authenticité. Sur l'île d'Hydra, presque tous les véhicules à moteur sont interdits. Pour vous déplacer, il faudra compter sur votre endurance ou, plus atypique, utiliser des mules !

Bien que l'île ne dispose d'aucun aéroport, il est très facile de la rejoindre en bateau. Surtout que le trajet n'est pas très long, à peine une heure depuis Le Pirée à Athènes !
Crédit : dimaberkut / 123RF

Zante

Île aux tortues

Accessible en avion et en bateau, c'est au sud de Corfou, que vous trouverez l'île de Zante

Cette large étendue de terre dispose d'un paysage montagneux qui ne laissera personne indifférent. L'île possède de nombreuses criques plus splendides les unes que les autres dont la célèbre baie du naufrage. Pour profiter pleinement de votre voyage à Zante, notre conseil est de louer un bateau.

Pendant votre voyage, faites attention à l'écosystème local, les plages de l'île représentent l'un des derniers refuges de la Couanne, une tortue de mer considérée comme une espèce menacée. Crédit : Tomas Marek / 123RF

Milos

Île méconnue

Autre île de la mer Égée appartenant à l'archipel des Cyclades, Milos est surtout connue pour l'œuvre qui séjourne au Louvre : La Vénus de Milo.

Connue dans toute la Grèce pour ses eaux claires, l'attrait principal de l'île est ses paysages volcaniques à couper le souffle. Grottes, falaises colossales, sources d'eaux chaudes sont d'autant de richesses naturelles qui font de Milos une exception parmi ses consœurs cycladiques.

Possédant un aéroport et un port maritime, Milos peut constituer une excellente porte d'entrée pour visiter des îles plus confidentielles, telle que sa voisine Kimolos. Crédit : sypailovak /123RF

Plages

Quelles sont les plus belles plages de Grèce ? Touristiques, familiales, préservées ou encore confidentielles, retrouvez notre sélection des meilleures plages de Grèce dans notre guide de voyage.

Plage de Navagio

Plus belle plage de Grèce

Également appelée "baie du naufrage", la plage de Navagio est une longue crique de sable fin à l'eau paradisiaque qui se situe à l'ouest de l'île de Zante.

Connue comme étant la plage la plus belle de toute la Grèce, elle fait aussi partie des plus isolées. Ainsi, pas de commodité ni de restaurant sur place, mise à part l'épave d'un navire de contrebandier au nom de Panagiotis et un nombre croissant de touristes en période estivale.

Impossible de s'y rendre à pied ou en voiture, le seul moyen pour accéder à la plage de Navagio est le bateau. Crédit : Iosif Lucian Bolca / 123RF

Plage d'Elafonissi

Plage de sable rose en Grèce

Digne d'un paysage de carte postale avec son sable fin aux reflets roses et son eau turquoise, la plage d'Elafonissi se situe à l'extrême sud-ouest de la Crète.

La plage est équipée de nombreux services. Vous y trouverez de la nourriture aussi bien sucrée que salée ainsi que des boissons. Petit plus, il y a même des toilettes et des cabines pour se changer.

Victime de sa beauté, la plage de Elafonissi est bondée durant la saison estivale. Choisissez de vous y rendre tôt le matin ou tard le soir pour disposer d'un peu plus d'intimité et de place sur le sable et dans les bars et restaurants. Crédit : Patryk Kośmider / 123RF

Plage de Sarakiniko

Plage de roche volcanique en Grèce

Située sur l'île de Milos, la plage de Sarakiniko possède une beauté particulière souvent qualifiée de lunaire.

Même si la plage de sable est relativement petite, il est possible de s'installer sur les rochers lisses qui entourent cette baie. Bien que l'île de Milos ne possède pas un tourisme massif comparé à d'autres îles grecques, la plage de Sarakino peut vite être pleine à craquer en période estivale.

Localisée au nord-est de l'île de Milos, vous pouvez vous rendre à Sarakiniko en bus ou en voiture. Crédit : Isabel Poulin / 123RF

Plage de Balos

Lagon en Grèce

C'est tout au bout de la péninsule de Gramvoussa, au nord-ouest de la Crète, que se situe la plage de Balos.

Une fois de plus, sable blanc et eau turquoise sont prévus au programme. Idéal pour les familles, le rivage est peu profond. Vous pourrez même accéder à l'îlot juste en face à pied. Pour le snorkeling, il faudra vous rendre encore un peu plus loin.

Pas de service particulier sur place, mise à part une petite taverne qui sert des boissons rafraîchissantes. Pour vous  rendre sur la plage de Balos, vous aurez le choix entre la voiture et le bateau. Crédit : Evgeni Dinev / 123RF

Plage Voïdokoilia

Plage incontournable en Grèce

Localisée dans la région de la Messénie au sud-ouest de la péninsule du Péloponnèse, la plage de Voïdokoilia vaut le détour lors de votre séjour en Grèce.

Comme tracé au compas, le banc de sable possède un joli arrondi qui présente à merveille l'eau translucide qu'il abrite. Plage sauvage, vous ne trouverez aucune commodité à proximité ni un coin d'ombre pour vous rafraîchir pendant les chaudes journées d'été.

Petit bémol, l'accès pour s'y rendre peut paraître difficile pour certains. En effet, la plage de Voïdokoilia est située à 12 kilomètres de la ville de Pylos. Vous passerez par le village de Petrochori pour vous y rendre. Crédit : ankarb / 123RF

Plage de Myrtos

Plage de galets en Grèce

Il faudra vous rendre dans la région de Pylaros, au nord-ouest de l'île de Céphalonie, pour profiter de la plage de Myrtos.

Bien qu'elle ne soit pas constituée de sable mais de galets, l'eau turquoise entourée de deux montagnes mérite une baignade ! Cependant, gare aux insolations, la réverbération des pics rocheux pendant les fortes chaleurs peut vite devenir difficile à supporter !

Pour vous  rendre sur la plage de Myrtos, privilégiez la voiture, la route est longue et pentue. Comme tout coin exceptionnel, profitez de cette plage tôt le matin où en début de soirée afin d'éviter la foule estivale. Crédit : freeartist / 123RF

Canal d'amour

Plage touristique en Grèce

Proche du village de Sidari, au nord de l'île de Corfou, la petite plage nommée le Canal d'amour est un lieu bercé de légendes…

Célibataire ? Une traversée à la nage de ce canal vous amènera l'âme sœur. En couple ? La même traversée vous apportera un amour éternel. Vrai ou faux, dans tous les cas votre nage se fera dans un cadre incroyable où le jaune des rochers tranche avec le bleu profond des vagues.

Facilement accessible, il est possible de louer sur place des parasols et des chaises longues à proximité du canal d'amour à Corfou. Attention, l'endroit est très fréquenté l'été.
Crédit : Donka Zheleva / 123RF

Météores

Célèbre formation rocheuse du nord de la Grèce, les Météores abritent plusieurs monastères chrétiens orthodoxes qui ont la particularité d'être perchés au sommet de falaises. Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce site recèle 6 monastères ouverts au public : Agios Nikolaos, Agios Stefanos, Aghia Triada, Grand Météore, qui est le plus ancien et le plus grand, Roussanou et Varlaam. Gratuit pour les Grecs, le prix d'entrée est de 3€ par monastère pour les touristes.

Météores Grèce

Ouvert de 9h à 17h toute l'année, renseignez-vous bien sur les jours d'ouverture des monastères avant chaque visite. Prévoyez une journée entière sur place pour visiter les différents monastères. Facilement accessibles, de nombreux tours opérateurs proposent une excursion au départ de différentes villes, notamment depuis Athènes. Notre conseil : faites une sélection de 3 ou 4 monastères, il est inutile de tous les visiter.

Climat 

Quand partir en Grèce ? Avec son climat méditerranéen, la Grèce est un pays où la température descend rarement en dessous des 0°C. Bien que les étés soient très chauds, les températures à certains endroits pouvant attendre les 40°C, le vent marin apporte une fraîcheur qui permet de supporter la chaleur excessive. Attention tout de même lorsque vous vous rendez à l'intérieur des terres ! 

Destination européenne mondialement connue pour ses plages de sable fin à l'eau turquoise, la Grèce est aussi un pays où on peut y pratiquer les sports d'hiver tel que le ski. Pour cela, il faudra vous rendre dans les montagnes au nord et au centre du pays pendant la période hivernale. Pour profiter de la Grèce dans des conditions optimales, les mois de mai, septembre et octobre sont à privilégier. Non seulement vous bénéficierez de températures agréables, mais en plus vous éviterez l'afflux touristique de la haute saison.

Autour du même sujet