Que faire à Rome

Si toutes les routes mènent à Rome, il peut être difficile de trouver son chemin une fois dans la capitale tant les monuments célèbres et les musées y sont nombreux. Voici notre sélection de lieux incontournables à visiter à Rome.

Le Colisée

12€ le ticket combiné

Situé dans le centre antique, le Colisée est à Rome ce que la tour Eiffel est à Paris : un incontournable ! C'est le plus grand amphithéâtre jamais construit sous l'Empire romain.

Il vous faudra verser 12 euros (billet qui inclut la visite du Palatin, le Forum Romain et les expositions temporaires, valable 2 jours consécutifs) pour entrer à l'intérieur de ce colosse de pierres sans audioguide. Les 18 à 25 ans ont un tarif réduit : 7,50 €. Gratuit pour les moins de 18 ans et les citoyens de l'Union européenne de plus de 65 ans.

Jouissant de sa réputation d'icône, le monument est extrêmement fréquenté. Ainsi, si vous ne possédez aucun pass, pensez à réserver vos places à l'avance sur le site internet pour obtenir un ticket coupe-file (supplément de 2 euros). Autre astuce pour éviter une longue attente, se rendre au Forum Romain ou au Palatin pour acheter son ticket, l'attente y est en généralement moins longue. Le Colisée est gratuit pour tous le premier dimanche de chaque mois. https://www.coopculture.it/en/ticket_office.cfm / Crédit : tupungato / 123RF

Le Forum Romain

12€ le ticket combiné

C'est entre les collines du Capitole et du Mont Palatin, face au Colisée, que vous trouverez le Forum Romain, site archéologique qui fut l'ancien centre névralgique de la Rome antique.

Le billet d'entrée est à 12€ et permet également l'accès à 2 autres sites majeurs (Colisée et Palatin). Tarif réduit : 7,50€ pour les personnes âgées de 18 à 25 ans et gratuit pour les moins de 18 ans et les citoyens de l'Union européenne de plus de 65 ans. Bien que ce lieu soit moins fréquenté que le Colisée, il est toujours prudent de réserver ses places sur le site web pour bénéficier du coupe-file (supplément de 2€).

Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30 (dernier accès à 18h30) de mars à août. Gare à la chaleur l'été, on ne trouve que très peu d'ombre au sein de ce champ de ruines incroyables. Fermeture à 16h30 en hiver. Le Forum Romain est fermé le 1er janvier et le 25 décembre. https://www.coopculture.it/en/ticket_office.cfm. Crédit : marcociannarel / 123RF

Fontaine de Trevi

Incontournable

Illustration même de "La Dolce Vita", c'est en plein cœur de la ville que vous découvrirez cette fontaine qui est la plus grande et célèbre de Rome.

La légende raconte que jeter une pièce dans la fontaine de Trevi exaucera votre vœu, mais attention, il y a l'art et la manière de le faire ! La coutume veut que l'on soit debout, dos à la fontaine et lancer la pièce de la main gauche au-dessus de l'épaule droite (ou inversement). Ensuite, plus qu'à attendre la concrétisation de son souhait…

Victime de son succès, ce lieu à ciel ouvert est surchargé de touristes. Veillez donc à vous y rendre tôt le matin où tard le soir. Prenez garde à vos affaires, les pickpockets pullulent autour de la fontaine de Trevi. Crédit : tomas1111 / 123RF

Piazza di Spagna

Place touristique

C'est dans la ville historique, au pied de la colline du Pincio, non loin de la fontaine de Trevi, que se trouve la place d'Espagne. Vous aurez probablement remarqué qu'un certain nombre de boutiques de luxe et d'antiquaires se trouve sur votre chemin. Cela s'explique par le fait que c'est l'un des quartiers les plus prisés de Rome.

Sur la Piazza di Spagna, prenez le temps d'admirer la fontaine della Barcaccia, créée par la famille Bernini. N'hésitez pas à emprunter les 136 marches de marbre afin d'atteindre l'église française de la Trinité des Monts pour bénéficier d'une vue panoramique sur Rome.

Pour les aficionados du shopping, la Via dei Condotti, rue célèbre pour ses magasins, est toute proche de la place d'Espagne. Crédit : Anastasy Yarmolovich / 123RF

Les musées du Vatican

17€ le ticket d'entrée

Cet ensemble muséal situé au Vatican regroupe près d'une dizaine de musées constitués de plusieurs chefs d'œuvre de toutes époques, dont la mythique chapelle Sixtine peinte par Michel-Ange.

Il vous faudra au minimum entre 3 et 4 heures pour profiter pleinement des richesses des musées du Vatican. Le tarif sur place pour visiter ce haut lieu touristique est de 17€ par adulte. Les mineurs de 6 à 18 ans bénéficient d'un tarif réduit de 8€. Le temps d'attente pour y entrer est long et, tout comme la visite, peut s'étendre sur plusieurs heures… Pensez à réserver sur le site internet un accès coupe-file (supplément de 4€).

Les Musées du Vatican sont ouverts toute l'année du lundi au samedi de 9h à 18h (dernière entrée à 16h) et les derniers dimanches du mois. 
http://www.museivaticani.va/content/museivaticani/fr.html. Crédit : Viktor Gladkov / 123RF

La basilique Saint-Pierre

Entrée gratuite

Face à la place Saint-Pierre du Vatican, la basilique Saint-Pierre le plus important édifice religieux du catholicisme.

Nécessitant une tenue décente, l'entrée est gratuite. Cependant, l'accès à la coupole est payant. Le prix diffère selon le mode d'ascension que vous désirez prendre : 8€ par ascenseur et 6€ par les escaliers (551 marches). Claustrophobe, passez votre chemin, les couloirs sont étroits et les plafonds très bas. Au sommet, la vue est à couper le souffle.

Les portes de la basilique sont ouvertes de 7h à 18h30 l'hiver et 19h l'été. Pour éviter la file d'attente, allez-y très tôt dans la matinée. http://www.vaticanstate.va/content/vaticanstate/fr/monumenti/basilica-di-s-pietro.html. Crédit : uhland38 / 123RF

Galerie Borghese

20€ le ticket d'entrée

Située dans les jardins de la Villa Borghese, au sein d'une demeure du XVIIe siècle, la Galerie Borghèse est composée d'une riche collection d'œuvres d'art. Caravage, Raphaël, Botticelli, Leonard de Vinci, de nombreux grands maîtres y ont leur empreinte.

Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 19h, il est obligatoire de réserver à l'avance sur le site web pour y entrer. Le prix est de 20€ par adulte et de 2€ pour les moins de 18 ans. Les citoyens européens de 18-25 ans ont un tarif réduit (13,50 €). Si vous désirez une visite guidée, un supplément de 6 €est à prévoir lors de votre réservation.

Le bâtiment n'accepte qu'un maximum de 360 visiteurs, ainsi une rotation a lieu toutes les deux heures. Le temps de visite étant assez court, dirigez-vous directement à la pinacothèque qui est le chef-lieu de la galerie. http://galleriaborghese.beniculturali.it/en/the-museum. Crédit : Felix Lipov / 123RF

Place Navone

Restaurants et terrasses

Cœur du centre historique, la place Navone ou Piazza Navona, la plus grande de Rome, fut autrefois un ancien stade. Pour l'anecdote, jusqu'au XIXe siècle, les romains inondaient cet endroit par le biais des fontaines pour y effectuer des jeux aquatiques.

Aujourd'hui, la Fontaine des Quatre Fleuves en son centre réalisée par Bernin ne déborde plus. Mais la place est bordée de nombreux restaurants aux terrasses immenses. C'est un lieu très animé la journée où de jeunes guitaristes aiment pousser la chansonnette.

Si vous descendez au sud-ouest, n'oubliez pas de dire bonjour à Pasquino, la plus célèbre statue parlante de la ville. Rien d'étrange dans tout ça, juste une ancienne tradition romaine qui consiste à afficher des satires à l'encontre des membres du gouvernement sur certaines sculptures. Crédit : emicristea / 123RF 

Le Panthéon

Entrée libre

C'est sur la Piazza della Rotonda, dans le quartier historique, que trône fièrement le Panthéon depuis deux millénaires. Ce qui fait de lui l'un des monuments les plus anciens encore debout avec le Colisée.

Appelé aussi le Panthéon d'Agrippa, ses murs épais cachent une coupole encore plus vaste que celle de la Basilique Saint-Pierre. En son centre, vous apercevrez une prouesse architecturale pour l'époque : un oculus de près de 9 mètres qui permet à la lumière naturelle d'entrer dans l'édifice. En son sein, vous trouverez de nombreuses œuvres d'art ainsi que les tombes de personnalités italiennes, dont des rois et le peintre Raphaël.

L'entrée y est libre, il serait donc dommage de passer à côté de cette spectaculaire construction. Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h et le dimanche de 9h à 18h. http://www.polomusealelazio.beniculturali.it/index.php?it/232/pantheon. Crédit : sborisov / 123RF

Les Catacombes

8€ la visite guidée

Rome est une ville qui se dévore à chaque coin de rue. Merveilleuse, la cité ruisselle de nombreux points de vue grâce aux légendaires collines qui la constituent. Cependant, pourquoi ne pas tenter une visite insolite et découvrir ce qui se trouve dans les catacombes de Rome ?

Utilisées pour enterrer les morts durant plusieurs siècles, il existe plus de soixante catacombes, mais à l'heure actuelle, seules 6 d'entre elles sont ouvertes au public. Les plus connues sont celle de Saint-Callixte. Pour une fois, inutile de réserver à l'avance, mis à part pour les groupes. Le prix est de 8€ la visite d'environ 40 minutes qui est guidée. Le tarif réduit de 5€ est réservé aux enfants de 6 à 15 ans. Gratuit pour les moins de 5 ans.

Pour une destination plus confidentielle, les catacombes de sainte Priscille, surnommée "la reine des catacombe ", sont une excellente alternative. Situées aux alentours du parc Villa Ada Savoia, le métro est le moyen le plus facile pour y accéder (arrêt Libia, ligne B). https://www.catacombe.roma.it/fr/dove-siamo.php. Crédit : Frank Bach / 123RF

Bons plans

Étant l'une des villes les plus touristiques d'Europe, Rome propose un large choix d'alternatives pour se déplacer, dont certaines peuvent être plus économique que d'autres. Retrouvez les astuces et bons plans pour profiter de votre séjour dans la capitale italienne.

Roma Pass

28€ pour 2 jours

Pour un court séjour, le Roma Pass est l'un des meilleurs choix pour économiser du temps et de l'argent. De plus, c'est le moins cher de tous à l'achat !

À partir de 28€ pour deux jours, il vous ouvrira gratuitement les portes d'un musée ou d'un site archéologique de votre choix, vous offrira des réductions sur les principaux points d'attractions de Rome et l'accès gratuit à tous les transports en commun de la ville.

Pour le pass trois jours, comptez 38,50 €. Il offre les mêmes services que son prédécesseur à la différence que ce ne sera non pas un, mais deux musées ou sites archéologiques dont l'entrée vous saura offerte. Cependant, notez bien que ce pass n'offre aucun privilège concernant la cité du Vatican. http://www.romapass.it/

Rome Sighteeing Pass

83€ pour 3 jours

Pass tout-en-un par excellence, le Rome Sighteeing Pass vous permettra de flâner à Rome l'esprit léger dès que vous poserez un pied à terre. En effet, il est le seul à inclure le transfert aller et retour à l'aéroport !

Avec la formule minimale de 83 € les 2 jours, vous aurez les mêmes avantages que le Roma Pass (transports publics gratuits, des tarifs réduits pour la majorité des musées/sites archéologiques, ainsi qu'une entrée gratuite pour une activité culturelle de votre choix) et la prise en charge du transport pour rejoindre le centre-ville (train ou bus) depuis l'aéroport.

Autre bénéfice du Rome Sighteeing Pass, l'accès gratuit et coupe file pour le musée du Vatican. Crédit : Rent-a-guide

Bus Rome Terravision

A partir de 5€

Le bus Rome Terravision n'est pas le moyen le plus rapide pour rejoindre la ville à votre arrivée à l'aéroport, mais c'est le plus économique.

La compagnie à l'avantage de desservir les deux aéroports de Rome et s'arrête à la Gare Termini, le hub central des transports publics de la ville. Le prix du transfert débute à 5€ par personne l'aller et 9€ l'aller-retour (gratuit pour les moins de 4 ans). La durée du trajet est en moyenne de 50 minutes, mais il n'est pas rare qu'elle soit rallongée à cause de la circulation. Ainsi, organisez-vous en comptant un temps de retard. La plage horaire de ce service est large : de 4h30 à 21h20 depuis le centre-ville et de 8h05 à 0h05 depuis l'aéroport.

Il est possible d'obtenir ses tickets sur place, mais nous ne pouvons que vous conseiller de l'acheter préalablement en ligne afin de gagner du temps. https://www.terravision.eu/francese/ Crédit : Terravision

VISITE

 Vous allez visiter Rome ? Que vous soyez dans la capitale italienne pour deux jours ou le temps d'un long week-end, retrouvez les étapes incontournables de votre séjour à Rome.

Visiter Rome en 2 jours

Incontournables de Rome

Jour 1 : Rendez-vous à la station de métro Colisseo. Vous voici aux abords du centre névralgique de l'Empire romain. Pour commencer votre visite, direction le Colisée avec votre billet coupe-file, puis rendez-vous au Forum Romain. Si vous ne possédez pas de pass ni ce billet, rentrez tout d'abord au Forum Romain, le billet étant le même que pour le Colisée, et la queue généralement moins longue pour ce monument, vous gagnerez du temps. Le soir, allez flâner dans le quartier Trastevere.

Jour 2 : Commencez cette journée de visites en allant dans le centre historique de Rome, plus particulièrement à la Fontaine de Trevi. Ne manquez pas de déguster une glace à Il Gelato di San Crispino, adresse réputée pour y faire les meilleures. Dirigez-vous ensuite à la place d'Espagne, profitez du point de vue au sommet des marches. Non loin de là se trouve la Via dei Condotti, une rue réputée pour ses boutiques. Le soir, n'hésitez pas à profiter de l'atmosphère festive de la place Navone. Crédit : NATTEE CHALERMTIRAGOOL / 123RF

Visiter Rome en 3 jours

Sites antiques et Vatican

Jour 1 : On commence par le "must" de la ville en allant au Colisée. Après la visite de ce colosse de pierre, rendez-vous au Forum Romain. SI vos visites ont été rapides, n'hésitez pas à rejoindre le mont Palatin qui est inclut dans votre billet d'entrée.

Jour 2 : On continue sur le thème de l'antiquité. Rendez-vous au centre historique afin de vous rendre au Panthéon, monument encore parfaitement conservé malgré ses 2 000 ans. Le reste de la journée, perdez-vous dans les rues et laissez-vous submerger par l'ambiance des lieux. Vous trouverez des monuments à chaque coin de rue.

Jour 3 : Très tôt le matin, partez à la visite de la basilique Saint-Pierre située au sein du Vatican. Après votre visite, allez non loin de là voir les Musées du Vatican qui hébergent en leur sein la chapelle Sixtine. Crédit : Patrizio Martorana / 123RF

Visiter Rome en 4 jours

Incontournables et découvertes à Rome

Jour 1 : Bienvenue dans le centre antique de Rome. Après le Colisée, allez découvrir les autres monuments des alentours qui sont inclus dans votre billet (Forum Romain, Palatin). Pour une visite plus insolite, n'hésitez pas à vous rendre aux Catacombes de Saint-Calixte.

Jour 2 : Cette deuxième journée prendra place au Vatican. Visite de la basilique Saint-Pierre, de l'ensemble muséal et pourquoi pas en fin de journée des jardins.

Jour 3 : Le matin, baladez-vous dans le centre historique de Rome. L'après-midi, en ayant eu soin de réserver votre billet à l'avance, parcourez la riche collection d'œuvres d'art de la galerie Borghese. Après votre visite, n'hésitez pas à rester dans les jardins de la Villa.

Jour 4 : Le matin, dirigez-vous à la place Campo del fiori afin de voir son marché aux mille et une saveurs italiennes. Le reste de la journée, vagabondez dans le quartier traditionnel de la Trastevere. Crédit : Gandolfo Cannatella / 123RF

Visiter Rome en 5 jours

Tour de la ville de Rome

Jour 1 : Commencez votre séjour par l'incontournable de Rome : le Colisée. Le reste de la journée, partez à la découverte des monuments inclus dans votre billet d'entrée.

Jour 2 : Réveillez-vous tôt le matin pour vous rendre au marché de la place Campo Del Fiori. Sa proximité avec la plupart des monuments immanquables du centre historique en fait un départ de choix pour votre journée.

Jour 3 : On change de pays pour se rendre dans le plus petit État du monde : le Vatican. Au programme, visite de sa basilique et de ses musées.

Jour 4 : Direction la Galerie Borghese (n'oubliez pas, réservez à l'avance votre ticket, c'est obligatoire pour y entrer) sans oublier de vous attarder dans les jardins de la Villa. L'après-midi, allez plus au nord pour visiter celle que l'on surnomme "La reine des catacombes" : la catacombe de Priscille.

Jour 5 : Partez flâner dans le pittoresque Trastevere. Pour finir votre séjour en beauté, pourquoi ne pas monter la colline du Janicule qui surplombe ce quartier afin de regarder, par le biais d'un des plus beaux panoramas de la cité romaine, le coucher du soleil ? Crédit : Irina Demenkova / 123RF

Visiter Rome à pied

Type the subtitle here

L'idéal pour découvrir Rome est la marche à pied, chaque coin de rue mériterait un détour !

Si vous recherchez un itinéraire agréable, il peut être intéressant de parcourir le centre historique en franchissant les multiples places et en contemplant les monuments comme la Fontaine de Trevi. Arrivée à la place Campo del Fiori, continuez à descendre pour rejoindre le Tibre afin de franchir le pont Sisto et rejoindre l'agréable quartier de la Trastevere.

S'il vous reste des forces, vous pouvez une nouvelle fois franchir le Tibre grâce au Ponte Palatino et aller au Colisée en passant par le Circus Maximus. Crédit : Iakov Kalinin / 123RF

Restaurants

La cité romaine est une ville qui se découvre aussi bien visuellement que gustativement. De la streetfood avec ses paninis à la trattoria et sa cuisine copieuse en passant par les pizzas, Rome pousse à la gourmandise avec ses nombreuses bonnes adresses et ses restaurants incontournables.

Tonnarello

15€ pour des pâtes et une boisson

Située dans le quartier coloré du Trastevere, le restaurant Tonnarello est le lieu idéal pour découvrir les vraies pâtes à l'italienne.

Avec ses portions généreuses, comptez entre 15 et 25€ pour un plat et une boisson. Les pâtes à la carbonara sont exquises, mais nous n'allons pas vous mentir, ce n'est pas ici que vous dégusterez les meilleures pizzas.

Ouvert tous les jours de 8h à 1h du matin. Si vous souhaitez manger en terrasse pendant les beaux jours, pensez à réserver. https://tonnarello.it/ Crédit : Tonnarello

Sant' Alberto

15€ pour une pizza avec boisson

Sant' Alberto est une pizzeria assez méconnue située dans le quartier alternatif riche en street-art de Pigneto, à l'est de la gare centrale Rome-Termini.

Valeur sûre, vous y dégusterez des pizzas délicieuses loin du tumulte touristique. Petit plus, l'établissement vous laisse le choix concernant l'épaisseur de votre pâte. Comptez 15€ pour une pizza avec une boisson.

Ouvert tous les jours de 18h30 à 1h du matin, vous pouvez même vous faire livrer. http://www.santalbertopizzeria.com Crédit : Sant' Alberto

Angrypig Birretta e Porchetta

10€ par personne

Situé entre les stations de métro Ottaviano et Cipro, le restaurant Angrypig Birretta e Porchetta est idéal après une visite du Vatican.

Spécialisé dans la Porchetta, une recette de cochon de lait cuit à la broche typique d'Italie, vous pourrez la dévorer dans des paninis ou des assiettes de charcuterie. Une adresse idéale pour manger sur le pouce pour moins de 10€ par personne.

Les horaires d'ouvertures du restaurant Angrypig Birretta e Porchetta sont de 11h à 21h du lundi au samedi. https://www.facebook.com/pages/category/Sandwich-Shop/Angrypig-birretta-e-porchetta-480369432064256/ Crédit : samm / Instagram

Armando al Pantheon

30€ par personne

Comme son nom le suggère, cette trattoria familiale, restaurant italien qui propose une cuisine simple et sans prétention, est proche du Panthéon.

Le restaurant Armando al Pantheon est une valeur sûre où la majorité des spécialités romaines sont représentées aux grès des menus. De l'entrée au dessert, tout est succulent et authentique. Plus chère que la moyenne, comptez environ 30€ par personne.

La salle étant petite, pensez à réserver. Ouvert du lundi au vendredi de 12h30 à 15h et de 19h à 23h. Ouvert le samedi de 12h30 à 15h. http://www.armandoalpantheon.it/ Crédit : greedygingereats / Instagram

Glaciers

Que serait un séjour à Rome sans une glace ? À dévorer à n'importe quelle heure en plein soleil ou à l'ombre d'un pin, le gelato est un petit plaisir peu cher qu'il serait dommage de se refuser. Retrouvez dans cette rubrique les meilleures glaces de Rome.

Gelateria La Romana

A partir de 2€50

Le fait que Gelateria La Romana soit une chaîne de glacier peut faire douter. Et pourtant, les glaces qui y sont vendues sont un véritable délice pour les papilles.

Deux magasins sont présents à Rome : l'un à la via Venti Settembre et l'autre à Cola Di Rienzo. Un large panel de 48 goûts est proposé pour un rapport qualité/prix plus que correct. Les prix débutent à partir de 2€50.

Le glacier Gelateria La Romana est ouvert tous les jours de 11h à minuit. https://www.gelateriaromana.com/ Crédit : La Romana

Otaleg

1€ la boule de glace

L'éventail de goûts proposé par le glacier Otaleg à Rome est aussi coloré que le quartier qui accueille ce marchand de glace : le Trastevere.

À partir de 1€ la boule de glace, il n'y a plus aucune excuse pour ne pas se faire plaisir ! Pour les plus aventuriers, des goûts inhabituels sont proposés comme au gorgonzola. Les férus de chocolat apprécieront la déclinaison incroyable des teneurs en cacao.

Otaleg est ouvert tous les jours de 12h à minuit. http://www.otaleg.com/IT/Home Crédit : Otaleg

Giolitti

2€80 les deux boules

Tenu par la même famille depuis des générations, Giolitti fait partie du paysage de Rome : c'est l'un des glaciers les plus anciens de la ville.

La réputation du lieu n'est plus à refaire et de nombreuses stars de passage dans la capitale romaine y ont fait un tour. Les prix sont corrects : 2,80€ pour une glace deux parfums, mais le problème est l'attente qui peut être longue… L'espace étant serré, il faut parfois savoir jouer des coudes. N'oubliez surtout pas de retirer votre ticket à l'entrée, sinon votre attente sera inutile.

Le glacier Giolitti est ouvert tous les jours de la semaine de 7h à 2h du matin. http://www.giolitti.it/ Crédit : Giolitti

Il Gelato di San Crispino

3€50 les deux boules

Non loin de la Fontaine de Trevi, Il Gelato di San Crispino est le meilleur glacier de Rome selon les locaux.

Toutes artisanales, les glaces sont délicieuses et servies sans cornet. Comme la majorité des glaciers romains, on y trouve un large choix au niveau des goûts proposés, mais la maison s'est surtout spécialisée dans la glace au miel et à la meringue : exquise ! À partir de 3€50 la coupe de deux boules.

Comme tous glaciers reconnus, il peut y avoir une longue file d'attente, mais celle-ci avance vite. Ouvert de 11h à minuit. http://www.ilgelatodisancrispino.com/ Crédit : dr_gordon / Instagram

Quartiers

Possédant leurs propres histoires, les quartiers de Rome sont nombreux et promettent chacun une aventure différente. Ici sont listés les meilleurs quartiers de Rome regroupant les monuments immanquables de la "Ville éternelle".

Le centre Antique

Sites historiques à Rome

C'est à la colline du Capitole que le quartier centre Antique de Rome prend sa source. Dans le passé, ce fut le cœur de la ville, aujourd'hui il est un incontournable pour tout séjour à Rome.

Facilement accessible par bus ou par métro (arrêt Colosseo, ligne B), c'est le quartier le plus ancien possédant un passé des plus riches. En effet, vous y trouverez des monuments datant de l'antiquité, dont la fameuse trinité : Colisée, Forum Romain et le mont Palatin. Les plus férus d'archéologie pourront passer plus d'une journée en ce lieu tant il regorge de vieilles pierres.

Hautement touristique, prenez garde à vos affaires, cet endroit est aussi malheureusement connu pour ses pickpockets et ses vendeurs à la sauvette. Crédit : Dyliana Nikolova / 123RF

Trastevere

Quartier pittoresque de Rome

Situé au-delà du Tibre, le quartier Trastevere est l'un des plus pittoresques et ressemble à s'y méprendre à un village composé de ruelles sinueuses. Et pourtant, nous sommes toujours à Rome !

Au départ populaire, le Trastevere est devenu un spot touristique majeur où les bars branchés côtoient les échoppes d'artisans. Quartier à deux visages ; la journée, c'est le lieu idéal pour s'accorder une farniente à la terrasse d'un café où un excellent repas dans l'un des nombreux restaurants. La nuit venue, l'ambiance y est des plus festive.

Proche de la colline du Janicule, profitez-en et partez à la conquête de celle-ci afin de côtoyer l'une des plus belles vues de Rome. Crédit : Ekaterina Belova / 123RF

Cité du Vatican

Lieu de pèlerinage à Rome

Passage obligé quand on est à Rome, le Vatican n'est pas à proprement parlé un quartier, mais un État-cité. Avec ses quelques 900 habitants et sa petite superficie, il est le plus petit État du monde et le moins peuplé.

Pourtant, la richesse architecturale du lieu illustrée par la basilique Saint Pierre, la chapelle Sixtine et la vaste collection d'œuvres d'art qu'il abrite, frôle le gigantisme.

Il est très simple de se rendre de Rome au Vatican par bus et par métro (arrêt Cipro ou Ottaviano, ligne A). Même à pied si vos forces vous le permettent.  Crédit : photka / 123RF

Le centre historique

Monuments et restaurants à Rome

Centre de la ville actuelle, c'est en déambulant dans le centre historique de Rome à la superficie réduite qu'on comprend pourquoi Rome a le surnom de "Ville éternelle".

Véritable méli-mélo d'époques composé de multiples styles architecturaux, vous y croiserez les principaux centres d'intérêt de la cité dont la Fontaine de Trevi, la place Navone, le Panthéon et bien d'autres. Pendant votre balade, n'hésitez pas à rentrer dans les nombreuses églises qui jalonnent votre chemin.

Si vous êtes matinale, faites un tour au Campo dei Fiori. Signifiant en italien "champs de fleurs", c'est l'une des places les plus animées de Rome où se tient un marché chaque matin, du lundi au samedi. Crédit : bloodua / 123RF

Climat

Quand partir à Rome ? Proche de la mer méditerranéenne (à 30 km), Rome bénéficie d'un climat doux qui ne descend que très rarement en dessous des 0 degrés, même en hiver. Prévoyez tout de même un manteau épais si vous partez pendant cette période.

Mois Taux d'ensoleillement Température moyenne Jours de pluie Note
Janvier 4h/jour 7,7°C 8 **
Février 4h/jour 8,9°C 9 **
Mars 6h/jour 10,8°C 8 **
Avril 7h/jour 13,7°C 6 ***
Mai 8h/jour 17,7°C 5 ****
Juin 9h/jour 21,7°C 4 *****
Juillet 11h/jour 24,4°C 1 ****
Août 10h/jour 24,3°C 2 ****
Septembre 8h/jour 21,3°C 5 *****
Octobre 6h/jour 16,8°C 8 ****
Novembre 4h/jour 12,3°C 11 ***
Décembre 4h/jour 8,9°C 10 **

Contrairement à ce qu'on peut penser, c'est pendant les vacances estivales qu'il est le moins propice de se rendre à Rome. En effet, entre juillet et août, l'air peut vite devenir irrespirable tant il fait chaud. La ville se découvrant principalement à pied, certaines visites deviennent pénibles, notamment celle du Forum Romain où les endroits ombragés se font rares… Gare aux coups de soleil et aux insolations ! Pour profiter pleinement de ce que Rome à vous offrir et de la farniente promise à la terrasse des cafés, privilégiez donc le printemps et l'automne : météo clémente et dolce vita assurée !