Auguste : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE AUGUSTE - Empereur romain appelé Octave, Octavien puis Auguste, Auguste est né le 23 septembre 63 av. J.-C. à Rome (Italie). Il est mort le 19 août 14 à Nola (Italie).

Biographie courte de Auguste - Octave ou Octavien, futur empereur Auguste, naît au sein d'une famille bourgeoise. Adopté par César en -45, il est supposé hériter à la mort de ce dernier mais rencontre vite des difficultés. Il s'allie à Antoine, au lendemain de sa défaite à Modène, ainsi qu'à Lépide pour former le second Triumvirat. Dans ce partage de l'Empire, Octave hérite de l'Occident.

La paix instaurée dure quelques années mais Octave récupère les terres africaines de Lépide puis vainc Cléopâtre et Antoine en -31. Il unifie ainsi l'Empire romain de jadis. Il adopte alors le nom d'Auguste et fonde le principat, redonnant un nouveau souffle à l'ancien régime.

Attaché à l'art et à l'architecture, il fait édifier de nombreux monuments, en même temps qu'il tente d'étendre ses frontières, sans réussite particulière. Après avoir adopté son beau-fils, Tibère, Auguste s'éteint, rassuré d'avoir trouvé son héritier.

Auguste : dates clés

15 mars 44 av. J.-C. : Assassinat de Jules César
Jules César, qui vient de se faire proclamer dictateur à vie, est assassiné. En pleine séance du Sénat, une cinquantaine de sénateurs partisans de la restauration de la république oligarchique, se jettent sur lui et l'assènent de 23 coups d'épée. César tombe au pied de la statue de son ancien rival, Pompée. Parmi les conspirateurs se trouve Brutus, fils de la maîtresse de César, pour lequel il a une grande estime, et Cassius, général romain. En apercevant Brutus au milieu de ses assassins, Jules César lui aurait lancé en grec: "Kai su teknon", qui pourrait se traduire en latin populaire par "Tu quoque, mi fili" ("Toi aussi, mon fils"). Le corps du tyran sera ramassé par des esclaves et incinéré au Champs de Mars, comme le veut la tradition. Dans son testament, César a désigné pour héritier son fils adoptif, Octave, futur empereur Auguste.
30 av. J.-C. : L’Égypte passe sous la domination romaine
Après la bataille d’Actium qui entraîna les suicides de Marc-Antoine et de Cléopâtre, Auguste fait de l’Égypte une province romaine. Les cultes égyptiens seront maintenus durant les premiers siècles de cette domination romaine et certains temples seront même restaurés. Toutefois, la christianisation du peuple sera inévitable.
15 août 30 av. J.-C. : Cléopâtre se suicide
La reine d'Egypte, Cléopâtre VII, 39 ans, obtient de se faire livrer un panier de figue avec un aspic (vipère) dedans. Depuis la défaite et le suicide de son amant, Marc-Antoine, elle vit recluse dans son palais d'Alexandrie. Apprenant l'arrivée de son rival Octave, le futur empereur Auguste, elle préfère se suicider. Avec elle s'éteint la dynastie des Lagides. L'Egypte devient une province romaine.
1 juillet 23 av. J.-C. : Auguste tribun à vie
Octave, le fils adoptif de César et héritier de l'Empire romain, qui a pris le nom d'Auguste signifiant "sacré", se fait attribuer le pouvoir tribunitien à vie. Il obtient ainsi l'immunité et le droit de veto sur toutes les décisions et actions des magistrats. Par la suite, il renforce son imperium proconsulaire en l'étendant sur tout l'Empire, s'octroyant le pouvoir sur tous les organes de l'Etat. Il peut aussi conserver à Rome des cohortes prétoriennes, unités d'élite de l'armée romaine. Ainsi, Auguste ne cesse d'accumuler les pouvoirs depuis le début de son principat (-27) et acquiert progressivement une autorité absolue.
19 août 14 : La mort de l'empereur Auguste
A sa mort, l'empereur Auguste est honoré comme un Dieu. Il est le fondateur de l'Empire romain (-27). Fils adoptif de Jules César, il a mis fin à la guerre civile, organisé l'administration des provinces romaines et favorisé le développement religieux et artistique à Rome. Son règne, le plus brillant de l'histoire romaine, sera appelé "siècle d'Auguste". Tibère, son fils adoptif, lui succédera.
23 janvier 98 : Trajan devient empereur de Rome
Marcus Ulpius Trajanus est proclamé empereur romain à la mort de Nerva. Il entraînera l'Empire dans une politique de conquêtes si intense que le royaume romain atteindra des dimensions jamais égalées. Souverain provincial, Trajan brillera aussi par sa simplicité et sa tolérance. L'empereur Hadrien lui succèdera.