Marc Aurèle : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE MARC AURELE - Empereur romain, Marc Aurèle est né le 26 avril 121 à Rome (Italie). Il est mort le 17 mars 180 à Vienne (Autriche). Il régna de 161 à 180. Il fut également un philosophe stoïcien.

Biographie courte de Marc Aurèle - Marc Aurèle, né Marcus Catilius Severus, est un empereur romain qui a régné au IIe siècle après J.-C., entre 161 et 180. Né à Rome en 121, petit-fils du consul Marcus Annius Verus, il est élevé par ce dernier et s'intéresse très tôt à la philosophie, en particulier au stoïcisme et à Épictète. Il accède au pouvoir à la mort d'Antonin en 161.

Philosophe converti au stoïcisme, le nouvel empereur connaît un règne marqué par les guerres, la persécution des chrétiens, les catastrophes naturelles et la "Pax Romana", une période de paix que l'Empire romain est parvenu à établir dans les régions qui sont sous son contrôle. Marc Aurèle expose sa philosophie dans un ensemble d'écrits intitulé "Pensées pour moi-même", rédigés entre 170 et 180. Selon lui, les hommes font partie d'un tout, et doivent vivre au présent tout en respectant la loi de la Nature. Il accorde une grande importance à quatre grandes valeurs de l'être humain, la prudence, la justice, le courage et la tempérance, et ne cesse de s'interroger sur ses propres actions.

En 175 et 176, Marc Aurèle se rend à Athènes et crée un conseil de réflexion pour la cité. Soucieux de la santé publique et du recrutement de maîtres philosophes, il instaure des chaires d'enseignement philosophique et prend des mesures pour freiner la propagation de la peste. Malgré sa grande sagesse, l'empereur n'est pas épargné par les guerres et consolide la garde prétorienne.

Il meurt le 17 mars 180 à Vindobona (Vienne) pendant une campagne sur le Danube, possiblement atteint de la peste antonine.

Marc Aurèle : dates clés

1 janvier 177 : Persécution des chrétiens de Lyon
Sous l’empereur Marc Aurèle, les chrétiens de Lugdunum, la future ville de Lyon, sont férocement persécutés. Malmenés par la foule, ils sont ensuite arrêtés en grand nombre. Parmi eux figurent le vieil évêque Pothin et la jeune esclave Blandine. Tous sont torturés pour qu’ils abjurent. Une dizaine d’entre eux cèdent rapidement tandis que la plupart confessent leur foi avec détermination. Après maintes tortures, le courage de la frêle Blandine étonne ses bourreaux et les témoins de la scène. Les martyrs de Lyon marqueront profondément l’histoire de la ville.
17 mars 180 : Mort de l'Empereur philosophe Marc-Aurèle
Marc-Aurèle meurt à Vienne de la peste au cours d’une campagne pour étendre les frontières de l’Empire Romain vers le nord. Au-delà de son statut d’Empereur, Marc-Aurèle reste dans l’histoire l’homme qui a en quelque sorte accompli les espoirs de Platon d’un "philosophe roi". Grand stoïcien, Marc-Aurèle laisse en effet une œuvre philosophique imprégnée des théories morales des philosophes du Portique et d’Epictète. Le tyran Domintien avait bannit Epictète et ses idées de Rome. Elle seront finalement parvenues à la tête de Rome quelques dizaines d'années plus tard avec Marc-Aurèle.