Eugène Delacroix : biographie du peintre, ses tableaux et ses œuvres

Eugène Delacroix : biographie du peintre, ses tableaux et ses œuvres BIOGRAPHIE D'EUGÈNE DELACROIX - Peintre romantique français, Eugène Delacroix est l'une des plus grandes figures du romantisme au XIXe siècle. Parmi ses œuvres, la plus notable est très certainement "La Liberté guidant le peuple".

Biographie courte d'Eugène Delacroix - Eugène Delacroix est un peintre français de la première moitié du XIXe siècle, considéré comme l'un des précurseurs du mouvement romantique. Il naît le 26 avril 1798 à Charenton-Saint-Maurice, près de Paris. Son père est avocat, et sa mère est issue d'une famille d'ébénistes renommés, les Oeben. Eugène Delacroix passe ses premières années entre Marseille et Bordeaux, où son père est préfet. Lorsque celui-ci décède, le jeune Eugène n'a que sept ans, et il retourne vivre à Paris, avec sa mère. Il y reçoit une solide éducation, et montre rapidement des prédispositions artistiques. Après le décès de sa mère, il aborde une période précaire, qui l'incite à se consacrer à sa passion pour les arts. Grâce à son oncle, Delacroix fait son entrée dans l'atelier de Pierre-Narcisse Guérin en 1815. Il s'y lie d'amitié avec Théodore Géricault. L'année suivante, Eugène quitte l'atelier pour les Beaux-Arts, moins coûteux, où il retrouve son maître. Il se lance en 1819, et commence à peindre ses premières œuvres.

La Liberté guidant le peuple, 1830
La Liberté guidant le peuple, d'Eugène Delacroix. 1830. © Coll-Peter Willi - SUPERSTOCK / SIPA

La Liberté guidant le peuple, tableau iconique d'Eugène Delacroix

Dès ses débuts, Eugène Delacroix prend ses distances avec la formation classique, préférant décrire les passions humaines dans un style réaliste, où l'intensité de la lumière joue un rôle prépondérant. Avec la peinture, Eugène Delacroix s'inscrit dans une tendance romantique déjà en mouvement dans les milieux littéraires et musicaux. En 1822, il présente pour sa première fois au Salon son tableau grand format Dante et Virgile aux enfers. Dès lors, Eugène Delacroix subit les critiques des experts tout en recueillant les éloges des institutions étatiques, qui lui achètent régulièrement ses œuvres. Les années suivantes, il revient au Salon avec d'autres tableaux qui lui valent éloges et critiques. C'est le cas des œuvres Les Scènes des Massacres de Scio (1824) et La Mort de Sardanapale (1827). En 1831, il obtient une première décoration officielle pour son tableau le plus marquant : La Liberté guidant le peuple. Allégorie de la révolution des Trois Glorieuses de juillet 1830, la toile est rentrée dans la culture populaire. Cette œuvre est souvent utilisée comme symbole de la démocratie française.

Les œuvres d'art d'Eugène Delacroix, peintre et décorateur

En 1832, Eugène Delacroix fait un voyage au Maroc. Les couleurs, les tissus, les paysages : tout l'inspire sur le continent africain. Une inspiration qui se retrouve d'ailleurs dans ses toiles. À partir de 1834, il se consacre à la décoration de palais et de résidences d'État, comme le Louvre (1849). Pendant toute sa carrière, Delacroix traîne des carences techniques. N'ayant pas tous les réflexes pour maximiser la conservation de ces toiles, ces carences techniques (qu'une majeure partie de ses contemporains partage) entrainent des altération rapides de l'état général des toiles, faisant apparaître crevasses et craquelures. Delacroix élargit ses activités à la lithographie, et exécute nombre de portraits de ses amis, comme George Sand ou Frédéric Chopin. Il obtient un grand succès à la première Exposition universelle de Paris, avec La Chasse aux lions en 1855. Élu à l'Institut de France en 1857, il termine sa vie dans un relatif isolement. Il décède d'une longue maladie le 13 mars 1863, à son domicile de la rue de Furstemberg, à Paris.

Eugène Delacroix : dates clés

26 avril 1798 : Naissance d'Eugène Delacroix, peintre français
Eugène Delacroix reçoit une éducation musicale et artistique dès son plus jeune âge. En 1815, il entre à l'atelier de Pierre-Narcisse Guérin puis il poursuit sa formation aux Beaux-Arts. Il fait ses débuts professionnels dans la peinture en 1819 en décorant quelques salles-à-manger. Il se fait remarquer grâce au tableau Dante et Virgile aux enfers qu'il présente au Salon Officiel en 1822. Il voyage ensuite en Angleterre, en Afrique du Nord et en Espagne tout en affinant son art.
Avril 1822 : Les habitants de Chio sont massacrés
Depuis l’indépendance de la Grèce, proclamée quelques mois plus tôt, les Turcs répliquent en massacrant les populations grecques. Les habitants de l’île de Chio, située dans la mer Égée, non loin de la Turquie, en ont été les principaux témoins. Des milliers d’entre eux périssent dans une violence inouïe. L’écho du massacre retentit dans l’Europe entière et plusieurs nations embrassent la cause helléniste. Delacroix illustre même le carnage dans une de ses toiles, Scènes des massacres de Scio, en 1824.
Janvier 1830 : Eugène Delacroix peint La Liberté guidant le peuple
La Liberté guidant le peuple est une peinture d'Eugène Delacroix, réalisée en 1830. Cette huile sur toile inspirée de la Révolution des Trois Glorieuses fut présentée au Salon de Paris en 1831. D'une taille de 325 cm x 260 cm, elle représente des émeutiers franchissant une palissade à Paris. Elle est actuellement exposée au Musée du Louvre.
13 mars 1863 : Décès du peintre Eugène Delacroix
Dans son appartement-atelier du 6 rue de Furstemberg, à Paris, Eugène Delacroix s'éteint aux côtés de Jenny Le Guillou, sa gouvernante depuis 1835. Il avait 65 ans. Il repose au cimetière du Père-Lachaise.

Peintre

Eugène Delacroix : biographie du peintre, ses tableaux et ses œuvres
Eugène Delacroix : biographie du peintre, ses tableaux et ses œuvres

Sommaire Biographie courte d'Eugène Delacroix La Liberté guidant le peuple de Delacroix Les œuvres d'art d'Eugène Delacroix Eugène Delacroix : dates clés Citations d'Eugène Delacroix Biographie courte...