Robert Delaunay : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ROBERT DELAUNAY - Peintre français, Robert Delaunay est né le 12 avril 1885 à Paris (France). Il est mort le 25 octobre 1941 à Montpellier (France). Sa femme Sonia était aussi artiste peintre.

Biographie courte de Robert Delaunay - Robert Delaunay est un peintre français, emblématique de la génération avant-gardiste de la première moitié du XXe siècle. Il naît à Paris le 12 avril 1885, et meurt à Montpellier en fuyant la guerre, le 25 octobre 1941, à l'âge de 56 ans. Principal artisan du mouvement orphique (1910), branche du cubisme, il devient célèbre grâce à son travail de réflexion sur l'énergie diffusée par le mouvement continu des couleurs, et crée de nouveaux langages picturaux comme le simultanéisme, qui consiste à jouer du contraste simultané des couleurs. Parmi ses oeuvres fétiches, on retient les "Formes circulaires" (1913), la série des "Fenêtres" (1912), ou encore cette série de scènes urbaines autour de la tour Eiffel (1910-1912).

Issu d'une famille bourgeoise, Robert Delaunay est initié à la peinture traditionnelle par son oncle, le peintre Charles Damour. S'il se passionne pour les couleurs (il peint alors des fleurs et des jardins), il s'intéresse aussi aux techniques picturales créées par l'énergie électrique et ses multiples applications. À 17 ans, il dit vouloir devenir un "peintre de la modernité", s'oriente vers la décoration scénique de théâtre, puis se fait remarquer au Salon des indépendants de 1906 grâce à une abondante production sur les monuments de Paris.

En 1909, Robert Delaunay rencontre Sonia Stern, qui devient son épouse et sa principale complice dans l'aventure du mouvement orphique. À l'instar de ses contemporains Jean Metzinger ou encore Fernand Léger, il recherche des harmonies picturales nouvelles, s'attelle notamment à l'art décoratif, rencontre et fréquente les artistes surréalistes (ApollinaireCocteauStravinsky), tout en répondant aux commandes publiques, comme ces panneaux pour le pavillon des chemins de fer ou ces fresques monumentales pour le hall des sculptures du salon des Tuileries ("Rythmes", 1937).

Peintre