Max Ernst : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE MAX ERNST - Peintre surréaliste français, d'origine allemande, Max Ernst est né le 2 avril 1891 à Brühl (Allemagne). Il est mort le 1 avril 1976 à Paris (France).

Biographie courte de Max Ernst - Max Ernst est un peintre et sculpteur allemand, considéré comme le précurseur du surréalisme. Né en 1891 en Allemagne, Max Ernst baigne dans l'univers artistique depuis sa tendre enfance, son père étant peintre. Alors qu'il suit des études littéraires à l'Université de Bonn, il abandonne son cursus avant la fin pour se consacrer à l'art. Il rejoint ainsi un groupe expressionniste et expose pour la première fois à Cologne en 1912, avant de partir pour Paris en 1913 après sa rencontre avec Guillaume Apollinaire.

Cependant, la Première Guerre mondiale éclate et Max Ernst va servir dans l'armée allemande. Ce n'est qu'en 1922, après avoir fondé le groupe dada de Cologne, qu'il revient à Paris et mène une carrière prolifique. Il expose ainsi au salon des Indépendants en 1923, crée "La belle jardinière" en 1924, et surtout invente la technique du frottage, comparable à l'écriture automatique, en 1925. En 1929, il publie le premier livre collage "La femme 100 têtes", expérience qu'il renouvelle en 1934 avec "Une semaine de bonté". L'année suivante, il participe au film "L'âge d'or" de Luis Bunuel en tant qu'acteur. En 1934, alors qu'il réalise sa première exposition aux Etats-Unis, il se lance aussi dans la sculpture et produit des oeuvres comme "Jeune femme en forme de fleur".

La Seconde Guerre mondiale conduit à l'arrestation de Max Ernst en 1939. Il réussit néanmoins à quitter la France et à rejoindre les Etats-Unis en 1941, où il travaille à l'expressionnisme abstrait et écrit le traité "Beyond painting" en 1948.

En 1953, Max Ernst revient en France et se voit décerner un an plus tard le Grand Prix de la Biennale de Venise, qui conduit cependant à son exclusion du mouvement surréaliste. Il quitte alors définitivement Paris en 1955, mais continue ses créations comme le jeu d'échiquier géant "Immortel" en 1966 et "Retour de la belle jardinière" en 1967. De nombreuses rétrospectives lui sont aussi dédiées un peu partout dans le monde, à Londres et Cologne en 1962, à Amsterdam en 1970, ou encore à New York et Paris en 1975, un an environ avant son décès en 1976.

Max Ernst : dates clés

2 avril 1891 : Naissance de Max Ernst
Le peintre et sculpteur français Max Ernst est né à Bruhl, le 2 avril 1891. D'origine allemande, il suit des études de philosophie avant de bifurquer vers le dadaïsme, mouvement qu'il fonde à Cologne. Il rejoint le quartier parisien de Montparnasse et côtoie les plus grands artistes de son époque. Il adhère au surréalisme et diversifie son art vers la sculpture, le collage ou la création de décor. Il meurt à Paris à l'âge de 84 ans.
8 février 1916 : Naissance du mouvement Dada
Plusieurs artistes européens se réunissent à Zurich à l'initiative du metteur en scène Hugo Ball pour l'inauguration du Cabaret Voltaire. Parmi eux, Tristan Tzara, poète roumain, Richard Huelsenbeck, poète allemand, Jean Arp, sculpteur alsacien et Hans Richter, peintre allemand. A l'aide d'un coupe-papier, ils ouvrent au hasard un dictionnaire et tombent sur le mot "dada". En réaction à l'absurdité et à la tragédie de la Première Guerre mondiale, ils baptisent le mouvement qu'ils viennent de créer de ce nom. Le "Dadaïsme" entend détruire l'art et la littérature conventionnels. Le mot lui-même ne signifie rien, il désigne selon les fondateurs du mouvement le néant absolu. En 1918, le dadaïsme atteindra son apogée quand Marcel Duchamp se joindra au groupe zurichois. Il faudra attendre 1919 pour voir le "Dada" arriver en Allemagne, avec Max Ernst, et en France, avec l'installation de Tzara à Paris.
14 novembre 1925 : Les surréalistes exposent à Paris
La galerie Loeb à Paris accueille pour la première fois une exposition collective de peintres surréalistes. Les œuvres de Paul Klee, Man Ray, Juan Miro, Max Ernst et Pablo Picasso sont présentés au grand public. Le fondateur du mouvement, André Breton, et le poète Robert Desnos sont à l'origine de l'évènement.

Peintre