Rembrandt : biographie courte du peintre de la "Ronde de nuit"

Rembrandt : biographie courte du peintre de la "Ronde de nuit" BIOGRAPHIE DE REMBRANDT - Peintre hollandais du XVIIe siècle, Rembrandt Harmenszoon van Rijn est principalement connu pour ses nombreux autoportraits et pour son tableau "La Ronde de nuit" réalisé en 1642.

Biographie courte de Rembrandt - Né à Leyde aux Pays-Bas le 15 juillet 1606, d’un père meunier, Rembrandt Harmenszoon van Rijn semble tout d’abord se destiner à une carrière plus intellectuelle. Parlant déjà le latin, il entre à l’université dès sa quatorzième année mais ne tarde pas à réaliser que ce chemin ne lui convient pas. Attiré par l’art, il décide plutôt de suivre des cours auprès du peintre Jacob Van Swanenburgh. Poursuivant dans cette voie, il se rend à Amsterdam dans l’atelier du peintre d’histoire Pieter Lastman et y parfait ses techniques pendant six mois avant de retourner à Leyde. À 18 ans seulement, Rembrandt y ouvre son atelier en compagnie de son ami Jan Lievens. C’est là qu’il s’applique à développer son style, s’extirpant des techniques trop académiques. Fort d’un succès naissant, il finit par accueillir de plus en plus d’élèves.

En 1634, Rembrandt est propulsé au devant de la scène artistique grâce à son mariage avec Saskia van Uylenburgh, nièce d'un marchand d'art qui l'hébergeait depuis son arrivée. Cette dernière permet en effet à son mari de côtoyer davantage la haute société, qui ne tarde pas à multiplier les commandes. Alors que sa vie d'artiste est en pleine effervescence, Rembrandt est confronté à plusieurs pertes tragiques. Deux de ses enfants sont emportés par la mort à seulement quelques mois. Installé depuis peu avec sa femme dans une agréable maison du quartier juif, Rembrandt voit naître un troisième enfant, qui ne survit guère plus longtemps. Le quatrième, Titus, demeure en bonne santé, mais doit grandir sans sa mère, qui meurt à son tour en 1642.

L'artiste n'est pas un homme solitaire. Aussi, dès 1643, Rembrandt entretient une relation amoureuse avec Geertje Dircx qui s'occupe de son fils et poursuit sans interruption ses réalisations artistiques. Sa nouvelle femme finit par être internée en 1649, laissant à nouveau le peintre dans la solitude. Cela ne dure pas puisque Rembrandt fait d'une jeune nourrice, Hendrickje Stoffels, sa compagne. Elle devient rapidement l'un de ses grands modèles. De cette union naît une fille, Cornelia, mais le couple n'étant pas marié, l'Église voit cette relation d'un mauvais oeil. À partir de 1656, Rembrandt est complètement ruiné et contraint de mettre en vente la collection d'œuvres d'art auxquels il est particulièrement attaché. Sa maison est également vendue. Peu de temps après, son fils le met sous tutelle. Malheureusement, le peintre est à nouveau endeuillé en 1663, cette fois par la mort d'Hendrickje, emportée par la peste. Son fils Titus décède en 1668. C'est l'année où Rembrandt peint son célèbre tableau Le Retour du fils prodigue. L'artiste s'éteint le 4 octobre 1669 à Amsterdam, après avoir assisté à la naissance de sa petite fille, Titia.

Les tableaux de Rembrandt

En s'orientant peu à peu vers l'utilisation du clair-obscur, Rembrandt assoit un style marqué par le mystère de ces ombres et lumières. De plus en plus reconnu, son talent lui permet de rejoindre Amsterdam et de s’y installer en 1631. Les commandes de portraits et de peintures d’histoire commencent rapidement à affluer. Dès 1632, il peint la Leçon d’anatomie du docteur Nicolaes Tulp. La mise en scène et la valorisation des personnages du médecin et des notables qui reçoivent la leçon plaisent aussitôt à la bourgeoisie. Après son mariage avec Saskia van Uylenburgh, les toiles de Rembrandt montrent alors certaines caractéristiques baroques, notamment dans leurs compositions historiques et religieuses : les couleurs sont éclatantes et les scènes dépeignent l’instant dramatique de l’action. Fortement influencé par Rubens, il s’en démarque toutefois par l’utilisation du clair-obscur qui accentue les expressions et les sentiments des personnages. 

Aux côtés de Geertje Dircx, Rembrandt continue son travail de peintre en réalisant notamment des autoportraits, des paysages et des peintures bibliques. Durant cette période, les tendances du classicisme se retrouvent dans ses oeuvres. Rembrandt ne se limite pas à la peinture et s'adonne avec talent au dessin et à la gravure à l'eau-forte (la Pièce aux cent florins, les Trois arbres, la Petite tombe). Considéré comme l'un des plus grands peintres hollandais de son temps, Rembrandt Harmenszoon van Rijn a marqué l'histoire de la peinture par une technique remarquable du clair-obscur. À la fois peintre, dessinateur et graveur, il est notamment l'auteur de Ronde de nuit.

Ronde de nuit - Rembrandt
Extrait de la Ronde de nuit de Rembrandt © Alexander Tolstykh

La Ronde de nuit de Rembrandt

Malgré la perte de sa femme et trois de ses quatre enfants, le peintre continue à mener une brillante carrière, tandis que l’homme est sérieusement accablé. L’année de la mort de sa femme, en 1642, Rembrandt réalise l’une des principales toiles de son œuvre : la Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq, plus communément appelée la Ronde de nuit ou The Night Watch. Chargé de réaliser un portrait de groupe représentant la garde municipale, Rembrandt parvient par la composition et l’utilisation des ombres et des lumières à donner un effet de mouvement et d’expression digne de l’art baroque. La pénombre y est telle que l'action semble se dérouler de nuit alors qu'elle est initialement diurne.

Les autoportraits de Rembrandt

Dans la dernière partie de sa vie, Rembrandt acquiert une certaine sagesse et développe son art vers une maîtrise parfaite d’un style qui s’éloigne quelque peu des tendances baroques (les Syndics des drapiers, 1661). Il poursuit la réalisation de nombreux autoportraits, qu’il avait commencé à ses débuts, accentuant toujours la profondeur du regard (Autoportrait au chevalet, 1660). Rembrandt est un artiste aux multiples talents qui a profondément marqué l’art de son époque. Ses grandes compositions aux tendances baroques ont peu à peu laissé la place à des réalisations plus sobres et plus simples, appuyant toujours sur le sentiment humain et l’expressivité. Il a su jouer sur des techniques de clair-obscur remarquables pour approfondir les effets dramatiques des scènes dépeintes. Grand maître, il influencera GoyaDelacroixPicasso et tant d’autres…

Rembrandt : dates clés

15 juillet 1606 : Naissance de Rembrandt
Rembrandt Harmenszoon van Rijn naît à Leyde, dans une famille relativement aisée qui met l'accent sur son éducation. Toutefois, Rembrandt n'est pas fait pour les études universitaires et se tourne rapidement vers l'art. En compagnie de Jacob van Swanenburgh, de Pieter Lastman et de son ami Jan Lievens, il apprend aussi bien la peinture d'histoire, que le dessin et la gravure.
1632 : Rembrandt réalise "la Leçon d'anatomie du Dr. Nicolaes Tulp"
Installé à Amsterdam depuis à peine un an, Rembrandt reçoit une commande d'ampleur. Il est chargé de réaliser un portrait de groupe, représentant le Dr. Tulp offrant une leçon d'anatomie à sept notables. La scène s'est réellement déroulée la même année, le cadavre disséqué étant celui d'un condamné à mort. Le but est alors d'accentuer le prestige de chacun des hommes et, pour cela, Rembrandt parvient à dépeindre une expression de curiosité et de forte concentration dans le regard de chacun. Une fois encore, il joue sur l'obscurité et la lumière pour atteindre ses objectifs et donner à son oeuvre une impression de mouvement et de scène prise sur le vif.
22 juin 1634 : Rembrandt épouse Saskia van Uylenburg
Rembrandt se marie avec la nièce de son marchand d'art, chez lequel il s'était d'ailleurs installé en 1631. Déjà renommé, Rembrandt renforce sa notoriété en côtoyant la bourgeoisie néerlandaise et multiplie ainsi les commandes de portraits et peintures historiques. Il représente sa femme dans de nombreuses toiles, portant divers costumes et accessoires qu'il aime dépeindre dans ses oeuvres.
1642 : Rembrandt réalise "la Ronde de nuit"
Après "la Leçon d'anatomie du Dr. Tulp" (1632), Rembrandt réalise un nouveau portrait de groupe, cette fois en dépeignant la garde municipale. La technique du clair-obscur y est une fois de plus utilisée, accentuant les personnages importants et donnant un effet de mouvement à la scène. Parfaitement représentative du style baroque de l'époque, cette toile sera considérée comme l'une des oeuvres majeures du peintre.
14 juin 1642 : Rembrandt perd sa femme, Saskia
Saskia van Uylenburg, épouse de Rembrandt, est emportée par la maladie à l'âge de 29 ans seulement. Depuis leur mariage en 1634, le couple avait perdu trois de leurs enfants âgés d'à peine quelques mois. Le quatrième, Titus, naît en bonne santé, mais n'a même pas un an à la mort de sa mère. Le peintre est profondément attristé, mais les dettes qu'il a accumulées à l'achat de sa maison dans le quartier Juif ne lui permettent pas d'interrompre ses activités. Il engage une gouvernante, Geertje Dircx, qu'il épouse, mais leur relation se détériore rapidement. Rembrandt entretient alors une nouvelle relation amoureuse avec la nourrice de son fils, Hendrickje Stoffels.
1656 : Rembrandt, en faillite
La Haute Cour de justice déclare le peintre Rembrandt en faillite. Ce dernier perçoit pourtant des revenus importants provenant de ses activités de peintre et de professeur, mais il s'est endetté à l'achat de sa maison d'Amsterdam et par son mode de vie. Il doit alors assister, impuissant, à l'inventaire de ses biens et à leur mise aux enchères. Toute sa précieuse collection d'oeuvres d'art est vendue. Par la suite, les commandes se font de plus en plus rares, l'artiste et sa famille abandonnent la maison pour un appartement sur Rozengracht. Sa compagne, Hendrickje, et son fils, Titus, y installent une petite boutique de peinture et placent Rembrandt sous tutelle afin de subsister.
1663 : Mort de Hendrickje
La compagne et modèle de Rembrandt est emportée par la peste. De leur relation est née une fille, Cornelia, qui n'a alors que neuf ans. Ayant perdu sa première femme, Saskia, en 1642, le peintre se retrouve seul à nouveau.
1668 : Mort de Titus
Rembrandt perd son fils, Titus, alors que ce dernier vient juste d'épouser Magdalena van Loo, la nièce de sa défunte mère, Saskia. De cette union naît une fille, Titia, qui ne connaîtra jamais son père et perdra sa mère l'année suivante.
4 octobre 1669 : Rembrandt s'éteint
Le peintre néerlandais s'éteint à l'âge de 63 ans. A peine un an plus tôt, il était confronté à la mort de son fils, Titus. Il ne lui restait alors plus qu'une fille naturelle, Cornelia et une petite-fille, Titia. Considéré comme l'un des plus grands maîtres de son temps, Rembrandt laisse dans son sillage une oeuvre remarquable où le baroque et l'art du clair-obscur dominent. L'artiste a réalisé de nombreux portraits, autoportraits, scènes bibliques et historiques, autant en peinture, qu'en dessin et gravure. L'une de ses principales oeuvres reste "la Ronde de nuit" (1642).

Autour du même sujet

Rembrandt : biographie courte du peintre de la "Ronde de nuit"

Sommaire Biographie de Rembrandt Les tableaux de Rembrandt La Ronde de nuit de Rembrandt Les autoportraits de Rembrandt Rembrandt : dates clés Biographie courte de Rembrandt - Né à Leyde aux Pays-Bas le 15 juillet 1606 ,...

Je gère mes abonnements push