Fernando Botero : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE FERNANDO BOTERO - Fernando Botero est né le 19 avril 1932 à Medellín.

Biographie courte de Fernando Botero - Fernando Botero est un sculpteur et peintre colombien au style très reconnaissable. Ses personnages sont tous très en chair et voluptueux. Durant son enfance, qu’il passe en Colombie, il développe une grande peur des taureaux suite à son inscription dans une école taurine. Cette peur et ce monde le fascinent cependant, c’est pourquoi certaines de ses œuvres reprennent ce thème. À 16 ans seulement, ses premiers dessins sont publiés dans le supplément du journal El Colombiano. Il prend des cours d’histoire de l’art au sein de son collège. Mais le directeur de l’établissement le renvoie pour ses écrits concernant l’art contemporain de Picasso et pour ses dessins de nus qu’il produit pour El Colombiano.

Après plusieurs expositions prometteuses à Bogota, il profite de l’argent qu’il a récolté pour voyager en Europe. À Madrid d’abord, puis à Paris, il étudie tous les styles et s’exerce au maximum, avant de partir vers Florence. Il se focalise alors sur les œuvres de Piero della Francesca puis décide, en 1955, de retourner à Bogota. Après quelques échecs dans son pays d’origine, c’est sa peinture « Nature morte à la mandoline » qui va faire naître le déclic. Il y déforme les proportions à l’extrême, acquérant ainsi un style unique. Sa carrière débute réellement en 1958, lorsqu’il remporte le premier prix du Salon des artistes colombiens.

Il déménage pour vivre à New Tork en 1960. L’année suivante, la directrice du MoMa achète sa toile « Mona Lisa à l’âge de douze ans », parodie de La Joconde, qui est devenue l’une de ses œuvres les plus célèbres. En 1973, après de nombreux voyages et expositions, il s’installe à Paris où il réalisera ses premières sculptures. Un drame viendra cependant le frapper de plein fouet : la mort de son jeune fils, Pedro, âgé de 14 ans. Ce décès lui inspirera de nombreuses œuvres. À ce jour, Fernando Botero a réalisé plus d’une vingtaine de sculptures et a reçu de nombreuses récompenses et prix, notamment de la part de pays d’Amérique latine.