Pierre Soulages : biographie du peintre abstrait, ses œuvres

Pierre Soulages : biographie du peintre abstrait, ses œuvres BIOGRAPHIE PIERRE SOULAGES - Peintre abstrait français, Pierre Soulages est un spécialiste de la couleur noire et ses œuvres mettent en avant ce qu'il appelle l'"outrenoir". Son mouvement est la peinture informelle.

Biographie courte de Pierre Soulages - Pierre Soulages est un peintre abstrait français né à Rodez le 24 décembre 1919. À 18 ans, il a déjà peint plusieurs œuvres à Rodez mais décide de se former à Paris. Au Louvre, il s’imprègne de divers tableaux et peintres, et rentre chez lui très inspiré. Il retourne dans la capitale française après la guerre, et s’y installe définitivement. Pierre Soulages est devenu célèbre avec ses toiles noires et son art informel. Au cours des années 1950, de grandes villes du monde commencent à apprécier ses œuvres : New York, Londres, Copenhague décident de l’exposer. Ses œuvres rencontrent définitivement un succès mondial à la fin des années 1950. Entre 1987 et 1994, il réalise plus de 100 vitraux destinés à l'abbatiale de Conques. Au cours de sa carrière, il reçoit de nombreux prix et distinctions tandis que la popularité de sa peinture fait sa fortune. De nos jours, ses tableaux apparaissent dans les plus grands musées d’art moderne du monde. Le 30 mai 2014, le musée Soulages est inauguré dans sa ville natale, Rodez, qui abrite la plus grande collection de l’artiste.

Jeunesse et formation artistique de Pierre Soulages

Pierre Soulages est élevé par sa mère et sa sœur, de 14 ans son aînée. Son père décède alors qu'il est encore très jeune. Rapidement, il est attiré par l'art roman et la préhistoire, les vieilles pierres ainsi que les matériaux patinés et érodés par le temps. Vers ses 15 ans, il peint régulièrement des paysages, expérimente les possibilités de la couleur noire. À l'âge de 18 ans, il se rend à Paris afin de préparer le professorat de dessin et le concours d'entrée à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts. Ecole dans laquelle il est admis, mais peu convaincu par le conformisme et la qualité de l'enseignement dispensé, il rentre à Rodez. Lors de son séjour à Paris, il explore le musée du Louvre et admire notamment les expositions de Cézanne et Picasso, qui sont pour lui des révélations. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est démobilisé et fréquente assidûment le musée Fabre de Montpellier. De 1941 à 1942, il prépare le professorat de dessin à l'École des beaux-arts de Montpellier. Il y fait la rencontre de Colette Llaurens, qu'il épouse, vêtu de noir, le 24 octobre de la même année à l'église Saint-Louis de Sète. Puis, en 1943 il fait la rencontre de Sonia Delaunay qui l'initie à l'Art Abstrait.

Le succès des œuvres de Pierre Soulages

Œuvre de Pierre Soulages (1961) évaluée à plus de 6 millions d'euros lors d'une vente à Paris © Guy Bell//SIPA (publiée le 04/05/2022)

En 1946, Pierre Soulages et son épouse emménagent à Courbevoie, en banlieue parisienne. Il peut à nouveau consacrer tout son temps à la peinture. Le noir domine dans ses œuvres, abstraites et sombres. Elles se sont font rapidement remarquer pour leur contraste avec la peinture demi-figurative et très colorée de l'après-guerre. À partir de 1948, il expérimente la technique du goudron sur verre. Il se fait connaître du monde de l'art à la fin des années 1940, grâce à plusieurs expositions à Paris mais aussi en Europe, notamment la Grosse Ausstellung Französische abstrakte Malerei en Allemagne.

L'année 1949 marque le début de son succès, avec une exposition de ses œuvres à la galerie Betty Parsons de New York, en compagnie de Hans Hartung et Gérard Schneider. Sa peinture intègre les musées les plus prestigieux, à l'image du musée Guggenheim et du Museum of Modern Art de New York ou bien la Tate Gallery de Londres. A partir des années 1960, différentes rétrospectives lui sont consacrées à travers le monde. Puis, de 1987 à 1994, il réalise plus de 100 vitraux destinés à l'abbatiale Sainte-Foy de Conques. Depuis les années 1980, le prix de ses toiles s'envole. En novembre 2019, sa toile, "Peinture 200 × 162 cm" réalisée en 1960, a été vendue pour 9,6 millions d'euros. En 2022, on estime qu'il fait partie du top 10 des peintres vivants les plus cotés et il serait l'artiste français vivant le plus cher aux enchères. 

Caractéristiques de la peinture de Pierre Soulages

pierre soulages vitraux
Détail d'un vitrail de l'abbaye de sainte foy de conques en Aveyron. © LODI Franck/SIPA (publiée le 04/05/2022)

Pierre Soulages peint presque exclusivement des toiles noires abstraites, en utilisant le brou de noix notamment. Son style est unique, et très reconnaissable. En 1979, il expose au Centre Georges Pompidou ses premières peintures monopigmentaires fondées sur la réflexion de la lumière par les états de surface du noir. Cette lumière picturale naissant de la différence entre deux obscurités porte en elle un grand pouvoir d'émotion et de grandes possibilités de développement. Il s'agit du noir-lumière ou outrenoir selon ses mots. Il en fait sa spécialité. Avec ses tableaux, dont la majorité des titres sont composés du mot "peinture" suivi de la mention du format, il est un des principaux représentants de la peinture informelle. Pierre Soulages, à plus de 100 ans, continue de peindre. Le musée de Rodez, ouvert en 2014 et portant son nom, présente la plus grande collection au monde de l'artiste.

soulages peinture
Une des toiles caractéristiques du peintre, exposée au musée Soulages à Rodez © SIPA (publiée le 04/05/2022)

Œuvres les plus connues de Pierre Soulages

pierre soulages et Yvonne
Pierre Soulages et son épouse, Yvonne, à leur domicile de Sète © Sten-M Rosenlund/REX/SIPA (publiée le 04/05/2022)
  • Composition (1951)
  • Peinture, 23 mai 1953 (1953)
  • Peinture 195 x 130 cm, 10 août 1956 (1956)
  • Eau-Forte XVI (1961)
  • 3 Mai 1962 (1962)
  • Peinture 260 x 202 cm, 19 juin 1963 (1963)
  • Encre sur papier (1966)
  • A-Walnut Stain (2004)

Vie privée : sa famille avec Colette

Pierre Soulages vit avec son épouse Colette dans une maison sur les hauteurs de Sète, non loin du cimetière marin où reposent Paul Valéry et Jean Vilar. Ils n'ont pas eu d'enfant mais forment une famille unie depuis plus de 80 ans. 

Peintre