Michel de Montaigne [Biographie] : son tombeau découvert ? Que retenir du philosophe ?

Michel de Montaigne [Biographie] : son tombeau découvert ? Que retenir du philosophe ? MICHEL DE MONTAIGNE - L'écrivain renommé pour ses "Essais", est décédé en 1592 dans un château en Dordogne. Des archéologues pensent avoir découvert son tombeau, dans le sous-sol d'un musée à Bordeaux.

En 2018, le directeur du musée d'Aquitaine, situé à Bordeaux, soupçonne la découverte de la tombe de Montaigne, en glissant derrière un mur une caméra filaire. Des premières analyses endoscopiques avaient montré la présence d'os et d'un crâne. Cette semaine, une équipe d'archéologues a extrait le tombeau de la cavité derrière le mur. En tenues décontaminées, les chercheurs ont ouvert le cercueil et mis au jour les os détectés auparavant, ainsi qu'une lettre dans un cylindre métallique.

Un cercueil situé à l'aplomb du cénotaphe du philosophe, dont son épouse avait commandé la construction un an après sa mort en 1592, et où se trouve bien l'inscription du nom "Montaigne". En outre, un cylindre de plomb a également été découvert, contenant une lettre enroulée, dont on ignore pour l'instant le contenu. L'authentification de la tombe ainsi que celles de ces écrits découverts reste à être établie, mais les archéologues sont confiants, rapporte BFMTV.

Biographie courte de Michel de Montaigne - Montaigne est un écrivain français, né le 28 février 1533 au château de Montaigne, en Dordogne. Dans le château de famille, acquis par son grand-père, il grandit paisiblement en enfant instruit. Étudiant en droit, il accède à la Cour des Aides de Périgueux et en 1557 au Parlement de Bordeaux en tant que magistrat. En 1559, il y rencontre Étienne de La Boétie, débutant ainsi une amitié exceptionnelle. Étienne de La Boétie décède tragiquement de la peste en 1563. Le père de Michel de Montaigne décède à son tour en 1568 des suites de la gravelle, maladie que Montaigne contracte quelques années plus tard.

Les Essais de Michel de Montaigne

Michel Eyquem de Montaigne se retire dans le château familial en 1571 et quitte ses fonctions de magistrat. Vivant de ses rentes, il profite de sa nouvelle vie pour lire, et décide de se consacrer à l'écriture. Il entame la rédaction de ses Essais en 1572. Jusqu'en 1579, il tâtonne, encore à la recherche de son style, puis lui vient l'idée qui ne le quittera plus : rédiger son introspection. Il publie les deux premiers livres de ses Essais en 1580 à Bordeaux. Il y aborde la découverte du nouveau monde, et la confrontation brutale entre la sauvagerie et la civilisation dans le chapitre Des cannibales (Livre I, Chap.31) qu'il accompagne de sa réflexion personnelle sur la barbarie : "chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage".

L'impact philosophique de Michel de Montaigne

Montaigne entame ensuite un voyage en Europe, de l'Allemagne à l'Italie, pour effectuer des cures thermales dans de nombreuses villes d'eaux afin de soigner la gravelle, maladie qui le fait souffrir. Le 7 septembre 1581, il reçoit une lettre l'informant de son élection à la marie de Bordeaux. Pressé par Henri III, il rentre prendre ses nouvelles fonctions. Réélu jusqu'en 1585, Michel de Montaigne continue l'écriture des Essais. Il publie une nouvelle édition en 1588, enrichie d'un troisième tome. Jusqu'à sa mort le 13 septembre 1592, il perfectionne ses Essais, y développant les principes de tolérance, de philosophie humaniste et de sagesse morale. Il n'en consacre pas moins une partie à une introspection plus personnelle, y livrant pensées et atermoiements – "De l'amitié", sur sa relation avec La Boétie –, mais aussi son amour de la vie, entre jouissance et liberté. Cette œuvre unique a marqué son temps, et est encore aujourd'hui une référence en matière philosophique.

Michel de Montaigne : dates clés

28 février 1533 : Naissance de Michel de Montaigne
Michel Eyquem de Montaigne naît le 28 février 1533 au château de Montaigne, en Dordogne. Premier de sa fratrie, il grandit dans le château familial, où il reçoit une solide éducation. 
mars 1580 : Montaigne publie ses "Essais"
La première édition des "Essais" de Michel Eyquem de Montaigne est publiée à Bordeaux. L'œuvre de l'humaniste est très appréciée par le roi de France Henri III. Critiquées par Pascal et Rousseau pour leur vanité, la lucidité critique des Essais suscite l'admiration de Diderot et Voltaire. C'est Marie de Gournay, admiratrice passionnée pour qui Montaigne avait un profond respect, qui se charge de publier une dernière édition posthume en 1595.
13 septembre 1592 : Mort de Michel de Montaigne
L'écrivain français Michel Eyquem de Montaigne s'éteint le 13 septembre 1592, dans son château éponyme de Dordogne.