Charles Perrault : biographie de l'auteur des "Contes de ma mère l'Oye"

Charles Perrault : biographie de l'auteur des "Contes de ma mère l'Oye" BIOGRAPHIE DE CHARLES PERRAULT - Membre de l'Académie française, Charles Perrault est un écrivain français. Il est passé à la postérité pour avoir écrit les "Contes de ma mère l'Oye, ou histoires du temps passé".

Biographie courte de Charles Perrault - Charles Perrault naît le 12 janvier 1628, dans une famille tourangelle installée à Paris, bourgeoise et lettrée. Cadet d'une fratrie de sept enfants, le jeune Charles se passionne très tôt pour les lettres. Adolescent, il traduit en vers burlesques certains passages de l'Enéide. En 1651, il devient avocat, et marche dans les traces de son père et de son frère aîné. Cependant, ses fonctions l'ennuient, aussi il trouve une place auprès de son autre frère, alors receveur des finances, et commence une carrière politique. Il assiste Jean-Baptiste Colbert, le ministre d’État sous Louis XIV, et œuvre pour les sciences, les lettres et les arts. En 1671, Charles Perrault entre à l'Académie française, qu'il contribue à réformer, en déclenchant une célèbre querelle entre académiciens.

Les œuvres de Charles Perrault

Comme beaucoup d'écrivains de son temps, Charles Perrault s'essaie à la poésie, et compose différents poèmes et textes galants. Le 27 janvier 1687, il lit devant ses pairs de l'Académie française son poème le Siècle de Louis le Grand. Ce poème fait de Charles Perrault l'instigateur de la célèbre querelle des Anciens et des Modernes : il scandalise l'Académie par un discours audacieux, qui récuse l'admiration pour les auteurs antiques, et prône les œuvres contemporaines. D'autres écrivains rejoignent le débat, qui divise les hommes de lettres jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Perrault publie également son essai Parallèle des anciens et des modernes en quatre volumes, entre 1688 et 1698. Il termine également un recueil de biographies en 1701, intitulé les Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle. Mais c'est bien pour ses contes que Charles Perrault passe à la postérité.

Les contes de Charles Perrault

En 1697, alors qu'il a abandonné sa carrière politique, Perrault publie les Contes de ma mère l'Oye, ou histoires du temps passé, sous le nom de son jeune fils, Pierre d'Armancourt. Il transcrit dans ce petit volume des récits bien connus de la tradition orale, qui se transmettent autour du feu, mais ont rarement été couchés sur papier. Le recueil comporte à la fois de longs poèmes en vers et des contes en prose, que Charles Perrault a composés au cours des années qui précèdent. Le volume comprend les contes Peau d'Âne, Barbe Bleue, Cendrillon, ou encore Le Petit Chaperon rouge. Le succès de cet ouvrage est immédiat, au point que de nombreuses contrefaçons circulent rapidement. Un genre littéraire est né, celui du conte merveilleux. Charles Perrault décède à Paris six ans plus tard, le 16 mai 1703, à l'âge de 75 ans.

Charles Perrault : dates clés

12 janvier 1628 : Naissance de l'écrivain Charles Perrault
Charles Perrault, considéré comme l'un des grands auteurs du XVIIe siècle, naît le 12 janvier 1628 à Paris dans une famille bourgeoise. Il est le dernier d'une fratrie de 7 enfants. Il fait des études littéraires brillantes au collège de Beauvais.
1651 : Charles Perrault devient avocat, puis se lance en politique
Charles Perrault obtient sa licence de droit en 1651, et devient avocat. Très vite lassé, il entame rapidement une carrière au service du roi grâce à son frère. Il assiste Jean-Baptiste Colbert, alors ministre d'État sous Louis XIV, et œuvre pour les sciences, les lettres et les arts.
23 novembre 1671 : Introduction de Charles Perrault à l'Académie française
Charles Perrault prononce son discours de réception à l'Académie française. Il siège au 23ème fauteuil.
27 janvier 1687 : La querelle des Anciens et des Modernes
Charles Perrault présente à l’Académie française son poème Le siècle de Louis le Grand qui déclenche une polémique dans le domaine littéraire. Dès lors, deux groupes d'écrivains s'opposent sur la direction à prendre dans ce domaine. Les Anciens, dont font partie La Fontaine, Boileau ou encore Racine, prônent l'imitation et l'adaptation d'œuvres antiques dans leurs ouvrages. Les Modernes, emmenés par Perrault, soutiennent que les œuvres de l'Antiquité grecque et romaine peuvent être dépassées en qualité par des formes artistiques nouvelles.
1697 : Charles Perrault publie les "Contes de ma mère l'Oye"
Le recueil Les Contes de ma mère l'Oye est publié en 1697, comprenant huit contes de fées, à destination des enfants. Il reprend toutes les personnes clés des contes à savoir, l'ogre, la fée, le loup et insère aussi les complexes rapports familiaux de l'époque et des objets magiques. Tous ces contes sont accompagnés d'une morale, destinée à éduquer les enfants.
16 mai 1703 : Décès de Charles Perrault
Auteur de contes pour enfants, écrivain et académicien français, Charles Perrault décède à son domicile parisien, le 16 mai 1703. Il est inhumé à l'église Saint-Benoît-le-Bétourné. Auteur émérite, il est entré dans l'histoire grâce à son recueil de contes de fées, publié vers la fin de sa vie.