Molière : biographie, ses pièces, ses oeuvres... tout savoir

Molière : biographie, ses pièces, ses oeuvres... tout savoir BIOGRAPHIE MOLIÈRE - Le grand Molière a marqué l'histoire du théâtre et de la comédie par ses œuvres, tout en laissant également derrière lui de nombreux mystères, scandales et controverses.

L'auteur français le plus joué à travers le monde, Molière... Des zones d'ombres sur la vie du dramaturge et comédien français, il y en a : on ne sait s'il est l'auteur de l'intégralité de toutes ses œuvres les plus connues ; le flou plane sur ses épousailles avec la sœur ou la fille de son ex-maîtresse, voire sa propre fille à lui ; ses écrits intimes ont quasiment tous disparu... et l'épisode de sa mort sur scène est sans doute romancé. Cette liste est non-exhaustive. Voici quelques exemples de polémiques, mystères et scandales ayant jalonné sa vie, détaillés ci-dessous :

Qui est Molière ?

Jean-Baptiste Poquelin, dont le nom de scène est Molière, naît le 15 janvier 1622 à Paris, au 96 de la rue Saint-Honoré. Fils d'un tapissier, Jean-Baptiste Poquelin renonce à reprendre l'affaire familiale qui le destinait à une vie bourgeoise et se tourne vers le théâtre. Il fonde en 1643 "l'Illustre Théâtre" et se fixe comme objectif de "faire rire les honnêtes gens". Il rencontre cette année-là Madeleine Béjart dont il tombe amoureux. La troupe connaît des débuts difficiles. Elle parcourt la province de long en large de 1646 à 1658. Durant cette période, Jean-Baptiste apprend le métier d'acteur et commence à écrire ses premières comédies comme L'Étourdi et Le Dépit Amoureux sous le pseudonyme de Molière. Devenu dramaturge, son mouvement littéraire est le classicisme et ses œuvres sont principalement des farces et des comédies.   

Qui sont les femmes de Molière ?

En 1643, à 21 ans, alors qu'il quitte à peine les bancs de la Sorbonne, Molière a le coup de foudre pour Madeleine Béjart. Connue du tout-Paris, comédienne aussi belle que talentueuse,  elle est un cœur à prendre mais déjà mère de famille. Ce n'est pas un problème pour le jeune homme, qui quittera Paris avec elle et leur troupe. Ils sillonneront la province ensemble pendant 13 ans. De retour à la capitale, Molière est devenu l'auteur et le comédien préféré de Louis XIV. Alors qu'il approche de la quarantaine et que son couple se délite, l'homme de théâtre veut désormais fonder une famille. C'est auprès d'une autre Béjart qu'il se tourne alors... Il s'agit d'Armande, la sœur ou la fille de Madeleine, on ne sait pas trop. Elle a vingt ans de moins que lui, et Molière la connaît depuis l'enfance. La rumeur l'identifie même comme la propre fille du dramaturge (!). Elle deviendra, en 1962, son unique femme, et lui donnera trois enfants. De nombreux auteurs décrivent ensuite Armande Béjart comme une épouse aux mœurs légères qui trompe régulièrement son mari. 

Pourquoi sa pièce Tartuffe est-elle interdite ?

La comédie Le Tartuffe, écrite en avril 1664, est jouée pour la première fois devant la Cour de Versailles, le 12 mai 1664. Cette représentation, chaleureusement accueillie, fait cependant rapidement l'objet d'une interdiction. En raison de la critique des dévots que Molière fait dans son Tartuffe, l'Église s'offusque qu'une telle pièce puisse être jouée. Le clergé faisant pression sur Louis XIV, la pièce est finalement interdite sur ordre du roi. Molière est violemment critiqué, le curé Pierre Roullé le décrivant même comme "un démon vêtu de chair et habillé en homme". Molière se défend auprès du roi, estimant qu'il ne fait que remplir son rôle d'auteur de comédie. Le roi restant sur ses positions, Molière entreprend de modifier son Tartuffe pour que la pièce puisse être jouée.

Molière adoucit la pièce, essayant d'amoindrir les éléments ayant fait naître la polémique. Elle est remaniée, baptisée L'Imposteur, est présentée au Palais-Royal. Rien n'y fait, la pièce est également interdite, et l'archevêque de Paris Hardouin de Péréfixe de Beaumont menace d'excommunication quiconque représenterait, lirait, ou entendrait réciter la pièce. Ce n'est qu'au moment de la conclusion définitive de la Paix de l'Église, alors que le roi Louis XIV retrouve les mains libres en matière de politique religieuse, que la pièce est autorisée à être jouée. Le 5 février 1669, la pièce, désormais intitulée Le Tartuffe ou l'Imposteur, est jouée sur la scène du Palais-Royal devant une salle pleine à craquer. La lutte de Molière pour la liberté d'expression a payée, et le succès est total pour le dramaturge : la critique est unanime, la pièce bat des records de recettes et de longévité (72 représentations d'affilées).

Pourquoi sa pièce Dom Juan fait-elle scandale ?

Un an après l'interdiction de sa pièce Le Tartuffe, Molière entreprend l'écriture d'une nouvelle comédie pour sa troupe de théâtre. En 1665, il donne ainsi naissance à Dom Juan ou Le Festin de Pierre, une pièce de théâtre en cinq actes inspirée du mythe de Dom Juan créé par le dramaturge espagnol Tirso de Molina en 1630. La pièce de Molière dont l'intrigue se déroule en Sicile, met en scène les trente-six dernières heures de la vie du personnage de Dom Juan, un jeune noble séducteur, débauché et blasphémateur. Le jeune homme qui souhaite jouir des plaisirs de la vie au détriment des règles sociales et morales enchaîne les conquêtes amoureuses. Au début de la pièce, Dom Juan abandonne ainsi sa femme, Done Elvire, qu'il avait épousée après l'avoir enlevée d'un couvent. Accompagné de son fidèle valet, Sganarelle interprété sur scène par Molière, le jeune séducteur part alors à la conquête de nouvelles entreprises amoureuses. Mais ses projets sont mis à mal par son attitude hypocrite et ses mensonges qui viennent le rattraper rapidement. Châtié par le bras d'une statue de pierre, Dom Juan n'échappe pas à la vengeance divine.

Pièce singulière pour l'époque, l'œuvre de Molière ne respecte pas la règle des trois unités propre au théâtre classique. S'apparentant en ce sens à une pièce aux influences baroques, l'œuvre de Molière rompt en particulier avec l'unité de lieu  puisque chaque acte de la pièce propose un lieu différent. Si l'acte I se déroule dans un palais, l'acte II prend place au bord de la mer, l'acte III dans une forêt, l'acte IV dans la chambre d'un appartement et enfin l'acte V à la porte d'une ville. Considéré aujourd'hui comme  l'un des chefs-d'œuvre de Molière, Dom Juan rencontre un très grand succès auprès du public lors de sa première représentation le 15 février 1665. Toutefois, considérée par certains dévots comme une apologie du libertinage, la pièce sera finalement censurée avant d'être définitivement interdite jusqu'en 1841. 

Molière est-il mort sur scène ?

Après L'Avare (1668), le Bourgeois Gentilhomme (1670), les Femmes savantes (1672), Molière signe sa dernière pièce, Le malade imaginaire. Au cours de sa quatrième représentation, le dramaturge qui est atteint d'une tuberculose pulmonaire, tombe sur scène et meurt quelques heures plus tard, le 17 février 1673, à l'âge de 51 ans. Cet épisode est à l'origine de la légende d'un Molière mort sur scène. N'ayant pas abjuré sa profession de comédien (jugée immorale par l'Église catholique), il échappe de justesse à la fosse commune sur l'intervention de Louis XIV. Jean-Baptiste Poquelin dit Molière est finalement inhumé de nuit dans le cimetière de l'église Saint-Eustache sans cérémonie religieuse. Les comédiens de Molière fondent sept ans après sa mort la Comédie-Française.

Quelles sont les œuvres les plus connues de Molière ?

  • Les Précieuses ridicules (1659)
  • L'École des femmes (1662)
  • Dom Juan ou le Festin de Pierre (1665)
  • Le Misanthrope (1666)
  • Le Médecin malgré lui (1666)
  • Amphitryon (1668)
  • George Dandin ou le Mari confondu (1668)
  • L'Avare (1668)
  • Le Tartuffe ou l'Imposteur (1669)
  • Les Fourberies de Scapin (1670)
  • Le Bourgeois gentilhomme (1670)
  • Les Femmes savantes (1672)
  • Le Malade imaginaire (1673)