Steve Jobs : biographie de l'entrepreneur, fondateur d'Apple et de NeXT

Steve Jobs : biographie de l'entrepreneur, fondateur d'Apple et de NeXT BIOGRAPHIE DE STEVE JOBS - Entrepreneur américain, Steve Jobs est l'un des innovateurs majeurs de l'informatique. Génie visionnaire et dirigeant intransigeant, il a fait fortune en créant l'entreprise Apple.

Biographie courte de Steve Jobs - Steve Jobs naît à San Francisco aux États-Unis, le 24 février 1955. Ses parents biologiques, un étudiant syrien et une jeune catholique américaine, sont contraints de faire adopter leur bébé, car le père de la jeune femme souhaite la déshériter si elle se marie avec un non-catholique. Le nouveau-né est alors adopté par un couple d'américain : Paul Reinhold Jobs, et sa femme Clara Hagopian. La famille déménage à Moutain View, en Californie, et le jeune Steve se prend très tôt de passion pour l'électronique. Après un dernier déménagement à Los Altos, Steve poursuit une éducation normale. À l'âge de treize ans, il n'hésite pas à téléphoner de lui-même à William Hewlett, président de l'entreprise Hewlett-Packard, spécialisée en électronique. Après de longues minutes de discussion, Steve obtient les pièces dont il a besoin, et décroche un job d'été chez HP. Au lycée Homestead High School, il rencontre Steve Wozniak, qui devient son acolyte. En 1972, Steve Jobs part à Portland poursuivre ses études dans l'université du Reed College.

Steve Jobs fonde la société Apple et amasse une fortune considérable

S'ennuyant à l'université, Steve Jobs décide d'arrêter les cours de son cursus et d'assister à ceux qui l'intéressent en auditeur libre. Le jeune étudiant expérimente alors de nombreuses choses dans la tendance hippie. Bob Dylan, les Beatles et le LSD font partie de ses années étudiantes. En 1974, il rentre chez ses parents et décroche un poste chez le concepteur de jeu vidéo Atari. Influencé par la culture orientale, Jobs entreprend un voyage en Inde en 1974 avec quelques amis. De retour aux États-Unis, il récupère son poste chez Atari et travaille avec son ami Steve Wozniak à la conception du circuit électronique du jeu vidéo Breakout. L'année suivante, les deux camarades conçoivent un prototype d'ordinateur et le 1er avril 1976 naît la société Apple (Computer Company). Tout va très vite pour Jobs et Wozniak, qui montent les premiers Apple I dans le garage de Steve. En 1977, ils commercialisent l'Apple II, qui est le premier ordinateur personnel à être vendu à grande échelle. La société entre en bourse en 1980, et Steve Jobs gagne une jolie fortune. Il devient multimillionnaire à 25 ans seulement. Après s'être inspiré de l'interface graphique Xerox, il lance l'Apple Lisa en 1983 puis le Macintosh en 1984, qui marque l'apparition de la souris. Steve Jobs embauche en 1983 John Sculley (alors directeur général chez Pepsi-Cola), et lance une grande campagne publicitaire pour la sortie du Macintosh, dont un spot télévisé réalisé par Ridley Scott.

Écarté, Steve Jobs quitte Apple pour fonder NeXT

Dès 1984, une lutte de pouvoir s'engage entre Steve Jobs et John Sculley. Écarté de tout poste décisionnel, Steve Jobs décide de quitter l'entreprise en septembre 1985. Il fonde alors NeXT Computers. Les produits n'ont pas le succès escompté, mais il a réussi à mettre en place des technologies révolutionnaires. En 1986, Steve Jobs rachète également un studio d'animation, renommé par la suite Pixar. Ayant décroché un contrat avec Disney qui s'occupe du financement et de la distribution, le studio enregistre son premier succès avec le film d'animation Toy Story en 1995, au générique duquel Steve Jobs est crédité en tant que producteur délégué. En décembre 1996, Apple rachète NeXT, et Steve Jobs devient de nouveau directeur général en septembre de l'année suivante. Sous sa direction, Apple, alors au bord de la faillite, renoue avec le succès en lançant l'iMac en 1998, puis l'iPod en 2001. La marque à la pomme révolutionne ensuite l'industrie de la musique avec le lancement d'iTunes en 2001. Enfin, l'iTunes Store, sorti en 2003, puis l'ouverture des Apple Stores scellent la popularité d'Apple.

La mort de Steve Jobs, dirigeant visionnaire

Visionnaire, Steve Jobs n'en est pas à sa dernière révolution. C'est la téléphonie mobile qu'il marque ensuite de son empreinte. Apple sort en grande pompe l'iPhone en 2007, un téléphone révolutionnaire qui intègre internet, la musique, et la vidéo. Les actions d'Apple grimpent en flèche, mais c'est la sortie de l'iPad en 2010 qui impose la marque à la pomme comme une référence dans le domaine technologique. Le succès triomphal d'Apple en fait l'une des sociétés les plus riches de la planète. Et c'est après avoir hissé son entreprise au sommet que le cofondateur d'Apple, malade, quitte ce monde. Atteint d'un cancer du pancréas depuis 2003, Steve Jobs décède le 5 octobre 2011, à l'âge de 56 ans. Innovateur de génie et visionnaire, Steve Jobs a fait d'Apple, petite entreprise créée dans le garage de ses parents à Los Altos, une société pionnière de l'ordinateur personnel au succès fulgurant. Des hommages venus de toute la planète saluent la mémoire d'un entrepreneur de génie qui a su marquer son temps.

Steve Jobs : dates clés

24 février 1955 : Naissance de Steve Jobs, fondateur d'Apple
Steve Jobs naît à San Francisco, aux États-Unis, dans l'état de Californie. Né d'un père syrien et d'une mère américaine, il est confié à une famille adoptive car son grand-père maternel menace de déshériter sa fille si elle se marie avec un non-catholique. Adopté par un couple d'américains, Paul Reinhold Jobs et Clara Hagopian, le petit Steve grandit à Moutain View, puis à Los Altos, toujours en Californie. Passionné d'électronique, il commence à travailler pendant l'été chez le fabriquant informatique Hewlett-Packard, et rencontre son acolyte Steve Wozniak au lycée.
1er avril 1976 : Naissance d'Apple
Steve Jobs, et Steve Wozniak conçoivent au fond d'un garage un ordinateur peu onéreux, en assemblant des circuits imprimés. Cette merveille technologique, par sa simplicité, dépasse l'Atlair 8800 déjà existant. Jobs, Wozniak et Ronald Wayne fondent Apple le 1er avril 1976 avec un capital de 500 dollars. Dans les jours suivants, Wayne se retire et récupère sa mise. Après avoir trouvé des financements et un business plan, Apple Computer Company commercialise son premier ordinateur au prix de 666,66 dollars.
17 mai 1978 : Naissance de sa fille Lisa Brennan-Jobs
Steve Jobs a une fille avec Chrisann Brennan, sa petite amie de l'époque. Après avoir nié pendant des années la paternité de cette enfant, Steve Jobs finit par la reconnaître légalement. À la même époque, Apple sort un ordinateur baptisé "Lisa", dont Jobs finit par avouer que le nom est un hommage à sa fille née quelques années plus tôt.
1985 : Steve Jobs rencontre sa sœur biologique
Après avoir retrouvé sa mère biologique, Joanne Carole Schieble, américaine d'origine suisse, Steve Jobs apprend qu'il a une sœur, Mona Simpson. Il ne fait sa rencontre qu'en 1985. Entretenant une bonne relation, le frère et la sœur deviennent proches. Mais Steve, qui a aussi fait des recherches sur son père biologique, Abdulfattah Jandali, un syrien musulman, décide de ne pas le rencontrer. Ironie du sort, Abdulfattah, reconverti en gérant de restaurant, a reçu Steve Jobs dans son établissement quelques années auparavant.
29 juin 2007 : L’iPhone sort aux États-Unis
Cinq ans après avoir lancé l’iPod, produit qui lui donne un nouveau souffle, Apple se lance sur le marché du mobile et espère obtenir le même succès. L’entreprise lance ainsi l’iPhone aux États-Unis, à grand renfort de marketing. Symbole et concrétisation de la convergence des médias, l'iPhone cumule les fonctions : téléphonie mobile bien sûr, mais aussi Internet, musique et vidéo.
31 mai 2007 : Steve Jobs enterre la hache de guerre avec Bill Gates
Steve Jobs a toujours voué une certaine aversion pour Bill Gates et sa société Microsoft, résultante de la concurrence farouche que se livrait alors Apple et Microsoft sur le terrain de l'informatique. Mais le 31 mai 2007, sur le plateau de la conférence All Things Digital, la hache de guerre est définitivement enterrée, et les deux géants de l'informatique s'adressent des compliments mutuels.
5 octobre 2011 : Décès de Steve Jobs, pionnier visionnaire
Steve Jobs meurt à l'âge de 56 ans, d'un cancer du pancréas contracté en 2003, à son domicile de Palo Alto. Sa mort entraîne un hommage mondial à l'innovateur visionnaire qu'il était. Orphelin de son génial directeur, Apple voit Tim Cook prendre les commandes de l'entreprise, conformément à la volonté de Steve Jobs.
2016 : Un film biographique dédié à Steve Jobs
À l'été 2013, un premier biopic raté sort en salle. Steve Jobs y est incarné par Ashton Kutcher. Le film essuie de nombreuses critiques et fait un flop au box-office. Un second biopic, qui a eu du mal à voir le jour, sort en salles en 2016. Steve Jobs y est incarné par l'acteur Michael Fassbender, et ce film sobrement intitulé Steve Jobs, réalisé par Danny Boyle, reçoit un meilleur accueil.