Joséphine de Beauharnais : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE JOSEPHINE DE BEAUHARNAIS - Première femme de Napoléon Ier qui la répudia en 1809, Joséphine de Beauharnais est née le 23 juin 1763 à Les Trois-Îlets (Martinique). Elle est morte le 29 mai 1814 à Rueil-Malmaison (France). De son vrai nom Marie-Joséphine Tascher de la Pagerie. Elle fut aussi la veuve d'Alexandre de Beauharnais.

Biographie courte de Joséphine de Beauharnais - Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, plus connue sous le nom de Joséphine de Beauharnais, naît le 23 juin 1763 à Fort-de-France. Elle est baptisée aux Trois-Îlets en Martinique. Elle grandit avec sa famille dans la plantation de cannes à sucre familiale avant de rejoindre Paris à l'âge de 16 ans pour épouser Alexandre de Beauharnais, le 13 décembre 1779 à Noisy-le-Grand. Ils se séparent six ans plus tard, après des années malheureuses, ayant deux enfants prénommés Eugène et Hortense de Beauharnais. En 1793, sous la Terreur, Joséphine de Beauharnais et Alexandre de Beauharnais sont emprisonnés à la prison des Carmes, lui est exécuté, elle en réchappe après une période de détention de trois mois.

En 1795, lors d'un dîner, elle fait la connaissance de Napoléon Bonaparte, alors officier. Ils se marient le 9 mars 1796 à Paris, Napoléon choisissant alors de féminiser le deuxième prénom de son épouse, de six ans son aînée. Sa belle famille accepte difficilement cette situation. Joséphine de Beauharnais joue un rôle dans la préparation du coup d'État du 18 brumaire qui a pour conséquence de nommer Napoléon premier consul en décembre 1799. Intronisée impératrice en 1804, Joséphine de Beauharnais reçoit la couronne impériale des mains de l'empereur. Au bout de cinq années, sans enfant, il la répudie. Napoléon lui offre malgré tout un niveau de vie de grande qualité, indispensable à sa nature dépensière. Elle se tourne alors vers les voyages et la botanique, introduisant notamment des végétaux exotiques sur les côtes méditerranéennes françaises. Elle meurt le 29 mai 1817, des suites d'une pneumonie aiguë.

Joséphine de Beauharnais : dates clés

23 juin 1763 : Naissance de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français
Marie-Josèphe Rose Tasler de la Pagerie, future Joséphine de Beauharnais, naît aux Trois-Ilets (Martinique).Veuve du vicomte de Beauharnais, passé sur l'échafaud sous la Terreur (1794), et dont elle a eu deux enfants, c'est sous l'entremise du vicomte de Barras qu'elle rencontre Bonaparte l'année suivante, lequel s'en éprend aussitôt pour l'épouser le 9 mars 1796. D'une grande influence sur Napoléon Ier (1769-1821), elle devient impératrice des Français en 1804, mais fut néanmoins répudiée en 1809, faute d'avoir pu lui donner d'héritier. Elle se réfugia alors à Malmaison, où elle mourut en 1814.
3 septembre 1781 : Naissance du prince Eugène de Beauharnais, fils adoptif de Napoléon
Né à Paris le 3 septembre 1781, Eugène Rose de Beauharnais est le fils du vicomte Alexandre de Beauharnais, guillotiné en 1794. En 1796, sa mère Joséphine épouse Napoléon Bonaparte. Beau-fils de l'Empereur, Eugène de Beauharnais devient général de brigade en 1804 puis, après la proclamation de l'Empire, archichancelier d'État, grand aigle de la Légion d'honneur et vice-roi du royaume d'Italie. A la chute de l'Empire, il abandonne son trône et se réfugie en Bavière, où il meurt en 1824 d'une attaque d'apoplexie.
5 octobre 1795 : Première intervention de Bonaparte
Le commandant en chef de l'armée de l'intérieur, Paul Barras, fait appel au jeune et inconnu général Napoléon Bonaparte pour réprimer une insurrection royaliste à Paris. Mécontents des dispositions prises par la Convention "thermidorienne", qui visent à empêcher une restauration de la monarchie, les royalistes se révoltent. Une partie de la garde nationale et un groupe de sans-culottes prennent les armes. Mais la répression et trop forte ce 13 vendémiaire de l'an IV, Bonaparte mitraille les insurgés royalistes sur les marches de l'église Saint Roch, au coeur de Paris. Choisi par Barras sur les conseils de sa maîtresse, Joséphine de Beauharnais, l'action du futur empereur ce jour-là lui vaudra la main de la belle Joséphine en mars 1796 et le commandement de l'armée d'Italie.
9 mars 1796 : Mariage de Napoléon Bonaparte
Le général Bonaparte épouse civilement Joséphine de Beauharnais à la mairie du IIème arrondissement de Paris. Joséphine est créole, elle a grandi en Martinique puis s'est mariée une première fois en métropole en 1779. Son défunt mari, le général Alexandre de Beauharnais, lui a donné deux enfants, Hortense et Eugène. Deux jours après son union, Napoléon Bonaparte partira rejoindre son commandement à Nice.
2 décembre 1804 : Bonaparte devient empereur des Français
A 35 ans, le premier Consul, le général Napoléon Bonaparte, est sacré empereur des Français par le Pape Pie VII et devient Napoléon Ier. A l'issue de la cérémonie religieuse, qui se déroule en la cathédrale Notre-Dame, le nouveau souverain se couronne lui-même et couronne également son épouse Joséphine de Beauharnais. Il prête serment aux principes de liberté et d'égalité hérités de la révolution. Pendant deux semaines les festivités continueront dans la capitale. Le règne de Napoléon Ier durera jusqu'en 1814.