Anne de Bretagne : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ANNE DE BRETAGNE - Reine de France, Anne de Bretagne est née le 25 janvier 1477 à Nantes (France). Elle est morte le 9 janvier 1514 à Blois (France). Épouse de Charles VIII et de Louis XII, elle est l'actrice du rattachement de la Bretagne à France.

Biographie courte de Anne de Bretagne - Fille du duc de Bretagne François II et de Marguerite de Foix, Anne de Bretagne naît en 1577 dans le château ducal de Nantes. N'ayant aucun héritier mâle, son père décide en 1486 de la faire reconnaître héritière par les États de Bretagne. Cette décision, qui va à l'encontre du traité de Guérande, augmente la tension entre le duc et le roi de France.

François II meurt en 1488 et Anne est couronnée duchesse de Bretagne le 10 février 1489, à Rennes. Le 16 décembre 1490, elle épouse Maximilien Ier de Habsbourg, archiduc d'Autriche et futur roi de Germanie. Ce mariage permet à la Bretagne de préserver son indépendance totale. Il provoque aussi la colère du roi de France, Charles VIII, lequel vient mettre le siège devant Rennes. Au bout de deux mois, il pénètre dans la ville et parvient à la faire renoncer à son mariage. Le 6 décembre 1491, Anne épouse Charles VIII dans le château de Langeais et est couronnée reine de France le 8 février 1492 dans la basilique de Saint-Denis.

Charles VIII meurt soudainement en 1498 et Anne reprend en main le duché de Bretagne. En 1499, elle épouse Louis XII, duc d'Orléans et successeur de Charles VIII, tout en préservant ses droits sur la Bretagne. Huit enfants naissent de ce mariage. Leur fille aînée, Claude de France, est fiancée à Charles de Luxembourg en vue de faciliter la conduite de la troisième guerre d'Italie.

Personnage central de l'union entre la Bretagne et la France, Anne de Bretagne meurt à Blois en 1514. Elle est inhumée dans la basilique royale de Saint-Denis. Son coeur est déposé dans la chapelle des Carmes, à Nantes, avant d'être transféré à la cathédrale Saint-Pierre.

Anne de Bretagne : dates clés

25 janvier 1477 : Naissance d'Anne de Bretagne
Marguerite de Foix donne naissance à Anne de Bretagne au château de Nantes. Unique héritière du duc François II, elle devra veiller durant toute sa vie à l'indépendance de son duché. Mariée une première fois, à 15 ans, au roi Charles VIII, son mariage sera annulé à la mort de ce dernier afin qu'elle puisse épouser Louis XII avec qui elle aura un fille, Claude de France, future épouse de François Ier.
6 décembre 1491 : Mariage d'Anne de Bretagne
A 21 ans, le roi de France Charles VIII épouse la duchesse Anne de Bretagne âgée de 15 ans. Avec cette union la Bretagne est définitivement rattachée au royaume de France et sa souveraine devient reine. Mais pour obtenir les terres de Bretagne, Anne a dû faire annuler son mariage avec Maximilien de Habsbourg. Pour pouvoir l'épouser et prendre possession de son royaume, Charles VIII répudia sa femme, Marguerite d'Autriche qui partit s'exiler en Flandres.
8 janvier 1499 : Mariage de Louis XII avec Anne de Bretagne
Après avoir répudié Jeanne de France, le roi de France Louis XII épouse en secondes noces Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII. Malgré cette union, la duchesse de Bretagne veillera à maintenir son duché indépendant. La Bretagne sera rattachée officiellement à la France sous François Ier en 1532.
9 janvier 1514 : Mort de la duchesse Anne de Bretagne
La duchesse Anne de Bretagne, qui a endossé différents titres au cours de sa vie et de ses différents mariages, meurt le 9 janvier 1514 à Blois. Tour à tour archiduchesse d'Autriche, reine de France, reine de Sicile et de Jérusalem en droit et duchesse de Milan, elle était la fille de François II et de sa seconde femme Marguerite de Foix. Elle a été, dans l'ordre, la femme de l'empereur Maximilien 1er et des rois Charles VIII et Louis XII.
1 janvier 1515 : Mort de Louis XII
Le roi de France Louis XII, alité depuis le mois de décembre, meurt peu avant minuit à l'âge de 53 ans. Il sera inhumé à Saint-Denis aux côtés de son épouse Anne de Bretagne. Louis XII mort sans héritier mâle, la loi Salique désigne son arrière-cousin et gendre, François de Valois comte d'Angoulême, issu de la branche des Valois-Angoulême. Ce dernier monte sur le trône de France et devient François 1er.