Jacques Mesrine : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE JACQUES MESRINE - Jacques Mesrine est né le 28 décembre 1936 à Clichy-La-Garenne (France). Il est mort le 2 novembre 1979 à Paris (France).

Biographie courte de Jacques Mesrine - Jacques Mesrine est un grand criminel français, déclaré "ennemi public numéro 1" dans les années 1970. Surnommé "l'homme aux mille visages", il est connu pour ses évasions et ses hold-up à répétition.

Jacques René Mesrine naît le 28 décembre 1936 à Clichy-La-Garenne au sein d'une famille de bourgeois commerçants. Rejetant le cadre de l'école, Jacques Mesrine commence à fréquenter le quartier populaire de Pigalle, à Paris. A 19 ans, il épouse Lydia de Souza et part en tant que parachutiste commando pour la guerre d'Algérie. Il sera décoré par le général de Gaulle. A son retour, Jacques Mesrine divorce et vit grâce au poker et à de petits braquages.

Mesrine rencontre Maria de la Soledad avec qui il aura trois enfants. En 1962, il est condamné une première fois pour tentative de braquage d'une banque. A sa sortie de prison, il continue ses activités d'escroqueries. En 1968, Mesrine fuit au Québec où il s'aventure dans la grande criminalité. Il enlève un milliardaire, prend la fuite, mais est rattrapé par les forces de police. Le 21 août 1972, Jacques Mesrine s'évade avec cinq autres détenus de la prison de Saint-Vincent-de-Paul.

Criminel charismatique et médiatisé, Mesrine possède la capacité de changer de visage pour passer inaperçu. Il retourne en France où il braque un Crédit Lyonnais. S'ensuit un jeu de course-poursuite avec les autorités, entre braquages, arrestations et évasions. Le 10 mars 1977, Mesrine publie "L'Instinct de mort" dans lequel il revendique 39 crimes. Mesrine se sert des journalistes pour faire passer des messages. Le 4 août 1978, alors qu'il est recherché par les autorités, il accorde une entrevue à une journaliste de Paris Match. "L'ennemi public numéro 1" affirme qu'il ne se laissera pas attraper vivant. Les médias et l'opinion publique s'affolent.

Le 2 novembre 1979, il meurt au volant de sa voiture, à la suite d'une course-poursuite avec la police.

Jacques Mesrine : dates clés

28 décembre 1936 : Naissance de Jacques Mesrine
Jacques Mesrine, né le 28 décembre 1936 à Clichy-la-Garenne, est un gangster et criminel français. Devenu « l'ennemi public numéro 1» au début des années 1970, celui qui se considère comme « le Robin des bois français » sera activement recherché pour ses nombreux braquages et crimes commis en France, mais aussi dans certains autres pays d'Europe et jusqu'au Canada. Il sera abattu par la police dix ans plus tard, dans sa voiture, en plein Paris.
2 novembre 1979 : Mort de Jacques Mesrine
L'ennemi public n°1 est pris au piège par la brigade anti-gang du commissaire Broussard. A 15h15, porte de Clignancourt à Paris, Mesrine circule avec sa compagne, Sylvia Jeanjacqot. Sa BMW est bloquée par une fourgonnette banalisée duquel surgissent quatre tireurs de la brigade de recherche et d'intervention. Jacques Mesrine est abattu par 19 balles. Son amie est très grièvement blessée. Le président de la république, Valéry Giscard d'estaing félicite les forces de police de la réussite de l'opération.

Criminel

Jacques Mesrine : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Jacques Mesrine Jacques Mesrine : dates clés Biographie courte de Jacques Mesrine - Jacques Mesrine est un grand criminel français, déclaré "ennemi public numéro 1" dans les années 1970. Surnommé "l'homme...

Je gère mes abonnements push