Débarquement de Provence : la grande opération des Alliés

Débarquement de Provence : la grande opération des Alliés Le débarquement de Provence est une opération alliée de la Seconde Guerre mondiale. Lancée en août 1944, elle permet de libérer le sud de la France de la présence allemande et d'opérer la jonction avec les troupes alliées débarquées en Normandie. Résumé.

Résumé du débarquement en Provence - Le débarquement de Provence (nom de code : Anvil Dragoon) est une opération menée par les Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. À partir du 15 août 1944, soit deux mois après le débarquement en Normandie, 250 000 Français et 100 000 Canadiens, Anglais et Américains débarquent dans le Var, où la défense allemande est affaiblie par le départ des troupes pour la Normandie. Toulon est libérée le 17 août et Marseille le 18, puis les Alliés remontent le long du Rhône pour rejoindre les forces débarquées en Normandie afin de prendre les Allemands en étau, et atteindre Berlin avant les Soviétiques.

Débarquement de Provence
Barge "US 282" au dessus de la plage du débarquement des Alliés en Provence © Bernard - stock.adobe.com

Les objectifs du débarquement de Provence

"Nancy a le torticolis" : c'est le message codé diffusé par la BBC et qui donne le top départ du débarquement en Provence. 350 000 hommes, dont 250 000 Français, prennent part à l'opération Dragoon. Objectif : prendre les Allemands par surprise dans le sud de la France afin de soulager les troupes alliées en Normandie. Concrètement, le but de l'opération est de libérer Toulon et Marseille, avant de tenir les Allemands en étau en remontant le Rhône jusqu'aux forces de l'opération Overlord.    

Quand a lieu le débarquement de Provence ?

La date à retenir pour le débarquement de Provence est celle du 15 août 1944

Comment se déroule le débarquement de Provence en 1944 ?

Répétition de la revue navale du 15 août en commémoration des 60 ans du Débarquement de Provence au large des côtes Varoises. © SIPA

Le débarquement en Provence aurait dû se passer le même jour que celui de Normandie, mais un manque de moyens décale l'opération. Le 14 août, la BBC annonce par message codé le débarquement imminent. Les opérations sont dirigées par le général Patch de l'armée américaine et le général de Lattre de Tassigny, commandant de l'armée B, composée de Forces françaises libres, de l'armée d'Afrique et de volontaires. À partir de minuit, les premiers soldats sont parachutés dans le Var tandis que 2 200 navires de guerre accostent dans les Alpes-Maritimes. Les alliés reprennent Toulon et Marseille aux mains des Allemands au bout d'une semaine. Ils remontent ensuite vers la Bourgogne pour rejoindre les troupes normandes. Un certain nombre de combattants des FFI (Forces françaises de l'Intérieur) se joignent aux troupes du général de Lattre de Tassigny.  

Quel est le lien entre le débarquement de Provence et l'Italie ?

L'opération Anvil Dragoon incluait un faux débarquement dans le nord de l'Italie afin de créer une diversion. C'était l'opération Span : juste après le débarquement en Provence du 15 août 1944, les alliés ont organisé des simulations de débarquements amphibies sur les côtes italiennes et françaises, afin de concentrer dessus l'attention des Allemands. Pendant ce temps, les troupes alliées débarquaient tranquillement dans l'arrière-pays varois et se préparaient à libérer Marseille et Toulon.

Bilan et conséquences du débarquement de Provence

En 1944, il y a environ 80 000 soldats allemands dans le sud de la France et les 350 000 alliés débarqués prennent le dessus en libérant la Provence en moins de 15 jours. Les alliés prennent ensuite les Allemands en étau et affaiblissent rapidement les envahisseurs. Contrairement au débarquement normand auquel 177 Français avaient pris part, le département en Provence compte 250 000 Français. Il a donc un gros impact sur le plan politique car le général de Gaulle peut remercier les Français d'avoir libéré le pays. 

XXe siècle