Bataille d'Austerlitz : la "bataille des Trois Empereurs"

Bataille d'Austerlitz : la "bataille des Trois Empereurs" Parfait exemple du génie militaire de Napoléon Ier, la victoire française à la bataille d'Austerlitz a de lourdes conséquences en Europe : l'Autriche perd de nombreux territoires tandis que le Saint-Empire romain germanique est tout simplement supprimé. Résumé.

Résumé de la bataille d'Austerlitz - La bataille d'Austerlitz opposant Napoléon à la Troisième Coalition se déroule dans un contexte politique tendu entre la France, le Royaume-Uni, l'Autriche et la Russie. On la surnomme aujourd'hui la "bataille des Trois Empereurs" puisqu'elle a opposé l'empereur de la France aux empereurs russe et autrichien. La bataille d'Austerlitz a lieu à la toute fin de l'année 1802 et constitue l'une des plus grandes victoires françaises. Cette bataille symbolise aujourd'hui la stratégie militaire remarquable de Napoléon Bonaparte

Pourquoi la bataille d'Austerlitz a-t-elle lieu ?

La France et l'Angleterre signent en mars 1802 le traité d'Amiens, qui vient mettre fin à dix ans de guerre entre les deux nations. Le Royaume-Uni ne tient néanmoins pas ses engagements de paix et continue de résister aux exigences françaises. Napoléon mobilise alors son armée. Conscient de l'infériorité de son armée de terre par rapport à celle de la France, le Royaume-Uni finance et forme alors la Troisième Coalition, une alliance britannique, russe et autrichienne dans l'optique de venir à bout de la Grande Armée napoléonienne. 

Quelle est la date de la bataille d'Austerlitz ?

La bataille d'Austerlitz a lieu le 2 décembre 1805 

Où a lieu la bataille d'Austerlitz ?

La bataille d'Austerlitz a lieu dans l'actuelle République tchèque, dans le sud de la Moravie, entre les villes de Brünn et Austerlitz (qui se trouvent à environ 100 km au nord de Vienne). Les combats se déroulent plus précisément sur le plateau de Pratzen, qui domine toute la plaine d'Austerlitz, dans un rectangle de 8 kilomètres sur 12. Ce champ de bataille, spécifiquement choisi par Napoléon pour sa situation géographique favorable, est délimité au Nord et à l'Ouest par des routes, et au Sud par des étangs gelés. 

Bataille d'Austerlitz
© Morphart - stock.adobe.com

Quel rôle joue Napoléon dans la bataille d'Austerlitz, face à qui ?

Napoléon a minutieusement préparé cette bataille en mettant en œuvre une tactique militaire remarquable pour tromper ses adversaires et les prendre par surprise. Plusieurs mois en amont, il fait en sorte de faire croire aux empereurs russe et autrichien que ses troupes sont très affaiblies. Juste avant la bataille, il abandonne le plateau du Pratzen à l'ennemi, simulant une retraite. La coalition tombe dans le piège et pense pouvoir écraser l'armée française facilement. Le 2 décembre 1805, Napoléon dévoile alors toute son insoupçonnée puissance militaire et assaille l'armée austro-russe qui s'avoue vaincue en moins de 10 heures de combat.

Bataille d'Austerlitz
Reconstitution de la bataille d'Austerlitz. © NICOLAS JOSE/SIPA

D'où vient l'expression du "Soleil d'Austerlitz" ?

Le jour de la bataille d'Austerlitz, le soleil brille sur le plateau gelé de Pratzen, un fait météorologique inattendu et étonnant pour la saison. Après le brouillard de l'aube qui permet aux Français de se frayer discrètement un chemin pour prendre l'ennemi par surprise, le soleil illumine tout le reste de cette journée hivernale. C'est de là que provient la célèbre expression "le Soleil d'Austerlitz", immortalisée par Napoléon en 1812 juste avant la bataille de la Moskova, lorsqu'il prononce la phrase "Voilà le soleil d'Austerlitz !" pour motiver ses troupes. 

Qui gagne la bataille d'Austerlitz ?

La France réussit à vaincre facilement les armées russe et autrichienne sur le plateau de Pratzen, malgré son infériorité numérique de seulement 73 000 soldats contre 86 000. La Grande Armée de Napoléon gagne donc la bataille d'Austerlitz en seulement 9 heures de combat et grâce à une stratégie militaire rusée et efficace. Il s'agit de l'une des plus belles victoires de Napoléon et de l'une des plus grandes victoires de la France. Cette bataille est encore aujourd'hui enseignée dans les écoles militaires.

Quelles sont les conséquences de la bataille d'Austerlitz ?

Lors de la bataille d'Austerlitz, on dénombre près de 1500 morts et 7000 blessés parmi les Français. Le camp adverse déplore quant à lui 16 000 morts et blessés. Après la victoire des Français, les Russes se replient rapidement et Napoléon tente de les poursuivre sans succès. Le chef de l'armée russe, Koutouzov, est éloigné de l'armée et devient gouverneur de Kiev. La bataille d'Austerlitz aboutit à la signature du traité de Presbourg le 26 décembre 1805, entre la France et l'Autriche. Ce traité de paix contraint l'Autriche à céder plusieurs de ses territoires et met fin au Saint-Empire romain germanique.

Comment analyser le tableau "La bataille d'Austerlitz" ?

"La bataille d'Austerlitz" est un tableau peint en 1810 par l'artiste François Gérard. Ce chef-d'œuvre représente, dans un fourmillement de détails, la victoire de la Grande Armée contre la Troisième Coalition. On y voit Napoléon dans une posture victorieuse sur un cheval blanc, entouré de son armée. Du côté gauche de l'œuvre, le général Rapp galope vers l'empereur, lui montrant de sa main droite la fuite de la garde russe. Au premier plan sont représentés les cadavres de soldats, et dans le coin gauche les lacs gelés dans lesquels se noyèrent les fuyants. 

"La bataille d'Austerlitz : le général Rapp présente les drapeaux pris a l'ennemi". Peinture de François Gérard (1770-1837). Musée du musee du Château de Versailles. © Photo Josse / Leemage via AFP

Iéna et Waterloo, deux autres grandes batailles napoléoniennes

Le 14 octobre 1806, Napoléon engage la bataille d'Iéna en Allemagne et remporte là encore la victoire contre l'armée prussienne grâce à son grand sens de la stratégie militaire. Cette victoire met fin à la campagne de Prusse. La bataille de Waterloo se déroule 9 ans plus tard, le 18 juin 1815 en Belgique. L'armée française dirigée par Napoléon affronte la coalition britannique, allemande, hollandaise et prussienne. Malgré une artillerie plus lourde que celle de ses adversaires, Napoléon est contraint de battre en retraite et l'armée française est vaincue.

XIXe siècle