Bataille de Marignan en 1515 : la victoire de François Ier

Bataille de Marignan en 1515 : la victoire de François Ier Célèbre victoire française du début du XVIe siècle, la bataille de Marignan a auréolé de gloire le jeune roi de France, François Ier, lui permettant de s'emparer du duché de Milan. Résumé.

Résumé de la bataille de MarignanDans l'histoire de France, la bataille de Marignan s'inscrit dans la période des guerres d'Italie, initiées sous le règne de Charles VIII. Elle survient les 13 et 14 septembre 1515 et constitue la première victoire notable du roi François 1er sur un champ de bataille. Son alliance avec la république de Venise lui permet de prendre possession du duché de Milan et d'asseoir sa notoriété. En 16 heures de conflit, la bataille de Marignan fait environ 16 000 morts sur les 60 000 soldats (fantassins et cavaliers) présents.  

Quand a lieu la bataille de Marignan ?

La bataille de Marignan a lieu les 13 et 14 septembre 1515

Où se trouve précisément Melegnano et quel est son rapport avec  Marignan ?

À 15 kilomètres au sud de Milan, Melegnano se situe en Italie, en Lombardie. La ville borde la rivière Lambro, dans les basses plaines du Pô. À l'heure actuelle, elle compte plus de 17 000 habitants. Son ancien patronyme n'est autre que Marignan. Au XVIe siècle, elle constitue un point stratégique du duché de Milan, notamment grâce à sa forteresse. Cet épisode historique n'est pas à confondre avec la bataille de Melagnano de 1859, qui survient lors de la seconde guerre d'indépendance italienne.

Pourquoi la bataille de Marignan a-t-elle lieu ?

Après son accession au trône de France le 25 janvier 1515, François 1er souhaite faire valoir ses droits dynastiques sur le duché de Milan. Après avoir ratifié plusieurs traités de paix avec les nations voisines, le roi tente de négocier l'annexion du duché. La voie diplomatique échoue, notamment après les négociations de Gallarate. Celles-ci visaient, entre autres, à convaincre la Confédération suisse de briser leur alliance avec le duché de Milan. Le conflit militaire devient alors inévitable.

Quel rôle joue François Ier dans la bataille de Marignan ?

François 1er mène lui-même ses troupes au combat. En tant que chef de guerre, il se retrouve à la tête de la cavalerie. Il dirige également des mercenaires allemands : les lansquenets. Cette première journée l'oppose aux confédérés suisses. La lutte dure près de 6 heures jusqu'à la tombée de la nuit. Le 14 septembre 1515, la bataille reprend. François 1er déploie l'artillerie française et provoque d'importantes pertes dans les rangs ennemis. À la mi-journée, les soldats suisses battent en retraite.

Qui gagne la bataille de Marignan, pour quelles conséquences ?

La bataille de Marignan se solde donc par une victoire du royaume de France et de la république de Venise. François 1er annexe la Lombardie, dont il conserve le contrôle jusqu'en 1525. Le roi signe le concordat de Bologne, afin de régir les relations qu'il entretient avec la papauté. Le traité de Fribourg marque un accord de paix stable et durable avec la Confédération suisse. Cet accord est parfois considéré comme l'origine de ce qui deviendra la neutralité perpétuelle de la Suisse, en 1815.

bataille de marignan
Bas relief de François Ier à la bataille de Marignan. © JYF - stock.adobe.com

Comment analyser le tableau de Fragonard sur la bataille de Marignan ?

La bataille de Marignan, 14 septembre 1515,  est une huile sur toile réalisée par Alexandre-Évariste Fragonard en 1836. Elle est commandée par Louis-Philippe 1er qui souhaite justifier sa légitimité par la conciliation des valeurs monarchiques et révolutionnaires. L'idée du dernier roi de France est de valoriser l'image de la royauté, là où ses opposants l'ont diabolisée. À l'époque de sa création, le tableau suscite une vive polémique et est considéré par ses détracteurs comme une image de propagande. Finalement, l'œuvre de Fragonard est davantage représentative du contexte de la monarchie de Juillet, de ses dissensions sociopolitiques, et non de la victoire de François 1er lors de la bataille de Marignan.

"Bataille de Marignan, 14 septembre 1515, le roi Francois Ier ordonne à ses troupes de cesser de poursuivre les Suisses". Peinture d'Alexandre Evariste Fragonard (1780-1850), 19e siècle. Versailles, musée du Château. © Leemage via AFP

Quel impact final a la bataille de Pavie ?

La 4e bataille de Pavie a lieu le 24 février 1525. Le Saint-Empire romain et la monarchie espagnole l'emportent sur le royaume de France. François 1er est capturé, puis détenu en Espagne pendant un an. La bataille de Pavie marque la fin des tentatives d'annexion de l'Italie du Nord par la France. La détention du roi de France conduit à la signature du traité de Madrid, qui oblige François 1er a céder le duché de Bourgogne. Il doit également épouser Éléonore de Habsbourg et renoncer à la conquête de l'Artois et des Flandres.