Le Mayflower : ce bateau à l'origine de Thanksgiving en 1620

Le Mayflower : ce bateau à l'origine de Thanksgiving en 1620 HISTOIRE DU MAYFLOWER - Le bateau Mayflower navigue en 1620 à destination du Nouveau Monde. A son bord, les "pilgrims fathers", les premiers colons anglais, signent le Mayflower Compact. Ils sont aussi à l'origine de Thanksgiving.

L'histoire du Mayflower, mythe fondateur des États-Unis d'Amérique, nous vient de l'un des pèlerins et futur gouverneur de la colonie de Plymouth dans la baie du Massachusetts, William Bradford. Il relate cet événement dans "The History of Plymouth Plantation". Le Mayflower est un trois-mâts d'origine hollandaise qui navigue en 1620 de Plymouth en Angleterre vers le Nouveau Monde. Il transporte à son bord une centaine de dissidents religieux anglais, de futurs colons. En effet, en Grande-Bretagne, durant le règne de Jacques Ier (1603-1625), les puritains sont considérés comme des "hors la loi", des "marginaux" et sont activement recherchés. Ils décident alors d'émigrer vers une terre lointaine où ils seraient libres de pratiquer un christianisme puritain.

Le Mayflower Compact ou pacte du Mayflower

Le 6 septembre 1620, 35 dissidents anglais embarquent à bord du Mayflower avec pour destination le Cape Cod dans le Massachusetts, afin d'y établir leur colonie. En partant, les puritains prennent le nom de "pilgrims fathers" soit "pères pèlerins". Ils seront les premiers anglo-saxons à s'installer en Amérique du nord. A leur arrivée, le 21 novembre 1620, les "pilgrims fathers" fondent la colonie de Plymouth. Ils signent alors le "Pacte du Mayflower" ou "Mayflower Compact", l'un des textes fondateurs ayant inspiré la "Constitution des États-Unis". Ils ne savent cependant pas que la terre qu'ils prennent appartient déjà à la tribu des Indiens, les "Wampanoag".

Le Mayflower, bateau à destination du Nouveau Monde

Le bateau Mayflower embarque à Plymouth pour l'Amérique une centaine de passagers. Parmi eux, trente-cinq protestants anglais très pieux, chassés de leur pays par les persécutions du roi Jacques Ier. Le voyage dure 65 jours, pendant lesquels l'un des pèlerins meurt. Le 26 novembre 1620, le Mayflower aborde, après près deux mois de traversée, en un lieu qui fut baptisé Plymouth, près de Cape Cod et de l'actuel Boston. Les colons, arrivés trop tard pour les plantations, vivent un premier hiver difficile. Leurs tentatives de cultures échouent pour la plupart et la moitié de la colonie meurt de maladie.

Le Mayflower et le mythe de Thanksgiving

Au printemps suivant, en 1621, les indiens iroquois enseignent aux colons la culture du maïs, ainsi que la chasse et la pêche dans ces terres inconnues. A la suite de leur première récolte, les colons décident de remercier Dieu et les Indiens. Ces derniers célébraient déjà "Thanksgiving" à l'automne, après les moissons. Les pèlerins reprennent cette idée : chaque année, ils célèbrent la récolte d'automne au cours du "Thanksgiving Day". C'est en 1863 que le président Abraham Lincoln érige cette date en fête nationale. Les pèlerins du "Mayflower" sont considérés comme les premiers colons fondateurs des futurs Etats-Unis d'Amérique.