Invention de l'imprimerie : de Gutenberg à aujourd'hui

Invention de l'imprimerie : de Gutenberg à aujourd'hui Gutenberg a mis au point la technique de production des caractères mobiles en 1450. Retour sur le rôle de la Chine, les procédés d'impression et les conséquences de l'imprimerie.

Résumé - Avant l'arrivée de Johannes Gutenberg, célèbre ingénieur allemand, la typographie était la technique la plus utilisée pour imprimer des textes. Quant aux illustrations, elles étaient reproduites grâce à la xylographie. Les plus anciennes peintures xylographiées datent du VIIe siècle après J.-C. et ont été effectuées en Chine. La technique de l'imprimerie à caractères mobiles a été mise au point et perfectionnée par Gutenberg  au XVe siècle dans son atelier de Mayence. Dans un premier temps, des poèmes, des lettres et des ouvrages de grammaire latine sont imprimés par l'inventeur allemand. Le premier livre imprimé, la  "Bible latine à quarante-deux lignes" ou Bible de Gutenberg paraît en 1454. Les impacts de l'invention de l'imprimerie sont grandissants : les livres se multiplient et une grande partie de la population accède à la culture grâce à la pratique individuelle de la lecture. On estime à 20 millions le nombre de livres imprimés en Europe en 1500. Retour sur l'invention de l'imprimerie et la production des caractères mobiles.  

Qu'est-ce que l'imprimerie ?

L'histoire de l'imprimerie est intimement liée à celle de l'écriture. Alors que l'Homme a toujours voulu s'exprimer, les techniques et les supports ont évolué avec le temps : papier, tissu, bois, feuille d'or ou d'argent, lattes de bambou… L'imprimerie désigne le fait de reproduire les écrits et les illustrations. L'objectif ? La diffusion à grande échelle. Une question se pose : comment automatiser la copie et pérenniser les œuvres littéraires ou artistiques ? A l'époque de l'Egypte antique, des scribes gravaient sur la pierre et pratiquaient l'écriture sur des papyrus. En Chine, des motifs répétés et imprimés sur du textile ont été découverts lors du règne de la dynastie Han. Au Moyen Age, des moines copistes étaient chargés de recopier des œuvres à la main. C'est la chaîne graphique qui permet de fabriquer des imprimés : écriture des textes, traitement des illustrations, relecture, impression et façonnage. Ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que l'expression "industrie graphique" prend le relais. 

Quand et où a été inventée l'imprimerie ?

Ancienne presse à imprimer en bois
Ancienne presse à imprimer en bois © dja65/123RF

Plusieurs dates ont marqué l'évolution de l'imprimerie. C'est le cas de l'année 642 : les grottes de Mogao, situées au nord-ouest de la Chine, abritent des décors peints et/ou sculptés. Des images similaires aux illustrations de la grotte n °17 ont été découvertes dans la grotte n° 220 en 642. Ces œuvres ont été imprimées en xylographie et à l'encre sur papier. C'est également à l'intérieur des grottes de Mogao qu'a été trouvé l'un des plus anciens livres imprimés du monde, à savoir le Soutra du Diamant, datant de 868. Cet ouvrage décrit le bouddhisme à travers un dialogue entre le Bouddha et son discipline Subhuti. Autre date essentielle : 1454. Aidé de ses équipes, Johannes Gutenberg met au point des outils lui permettant d'imprimer de petits documents, la grammaire latine, etc. Les plus anciennes lettres d'indulgence pour l'Eglise datent de l'année 1454, tout comme le premier livre imprimé en série (La Bible à quarante-deux lignes). Environ 180 exemplaires ont été imprimés entre 1452 et 1455 : parmi eux, 48 ont été conservés et 12 sont imprimés sur parchemin.

Quel a été le rôle de la Chine dans l'invention de l'imprimerie ?

En Extrême-Orient, la Chine a joué un rôle clé dans l'invention de l'imprimerie. C'est au VIIe siècle que la pratique de la xylographie a débuté. Ce procédé de reproduction d'une image ou d'un texte utilise la gravure sur bois : l'empreinte créée est ensuite reproduite par impression. Premiers inventeurs de l'impression, les Chinois en ont profité pour diffuser le bouddhisme, la calligraphie, l'architecture… Après les trouvailles au sein des grottes de Mogao, une impression xylographique polychrome a pu être identifiée dans la province du Shaanxi. En Chine, l'impression était manuelle (à l'aide d'une matrice enduite d'encre) jusqu'à l'arrivée des presses mécaniques importées d'Europe. Un tel procédé était encore utilisé dans les manufactures de livres au XXe siècle ! Enfin, les Chinois ont inventé les caractères mobiles au XIe siècle.

Quel a été le rôle de Gutenberg dans l'invention de l'imprimerie ?

Johannes Gutenberg
Johannes Gutenberg © Georgios Kollidas - stock.adobe.

En Europe, c'est à partir de l'année 1448 qu'une accélération de l'imprimerie se fait ressentir. Johannes Gutenberg commence à travailler sur la mise au point du procédé d'impression. C'est lui qui introduit la presse à imprimer, pour une reproduction uniforme. Il reçoit des financements de Johann Fust, un marchand et banquier allemand. Celui-ci lui prête deux fois 800 florins pour l'aider à développer l'imprimerie à caractères mobiles en métal. Johannes Gutenberg travaille sur l'impression de La Bible à quarante-deux lignes, un ouvrage achevé en 1454. Or, il ne peut rembourser ses dettes à Fust. Après un jugement au tribunal, Gutenberg doit lui céder son matériel d'imprimerie. Peter Schoeffer, apprenti de Gutenberg, témoigne en faveur de Fust lors du procès. Les deux hommes s'associent et poursuivent le travail : c'est Schoeffer qui invente les poinçons et les matrices permettant de perfectionner l'imprimerie. 

Quels sont les différents types de procédés d'impression ?

Plusieurs type de procédés d'impression existent :
  • l'offset : cette technique d'impression "à plat" permet de produire de grands volumes (timbres, journaux, livres…) ;
  • l'héliogravure : ce procédé implique un cylindre d'impression gravé mécaniquement. Les alvéoles sont plus ou moins profondes et l'encre doit être liquide. Cette technique est parfaite pour les tirages longs et de grande qualité ;
  • la flexographie : elle reprend le principe de la typographie. Les textes peuvent être imprimés sur des supports variés (cartons, sacs plastiques…) grâce à des encres à séchage rapide ;
  • la sérigraphie : cette technique est un procédé d'impression par pochoir. Elle s'applique à des supports comme les bouteilles, les textiles ou encore les machines. Les couleurs imprimées sont puissantes et vives ;
  • la tampographie : l'encre est transférée au moyen d'un tampon transfert fabriqué en caoutchouc silicone. Le marquage est précis et les supports peuvent être des capsules de bières ou encore des touches de clavier. 

Quelles sont les conséquences de l'invention de l'imprimerie ?

L'imprimerie pousse à la diffusion du savoir et de l'information. A la Renaissance, les populations ont accès à la culture antique et les humanistes confrontent leurs opinions. Le regard sur le monde change : une révolution scientifique voit le jour. Les livres se multiplient et la pratique de la lecture se démocratise. C'est aussi par cette invention que l'individualisme se développe dans la société occidentale. Autre impact : celui de l'unification de la langue nationale, à savoir le français. Enfin, les échanges commerciaux entre les différentes régions sont facilités.

Comment s'est déroulée l'invention de l'imprimante 3D ?

L'imprimante 3D a vu le jour en 1980 grâce à une approche de type "couche par couche". Sa mission ? Fabriquer à partir d'un modèle numérique. Trois méthodes existent :

Imprimante 3D
Imprimante 3D © Aranami - stock.adobe.com
  • le dépôt de filament fondu, utilisable par les particuliers, est moins précis que les deux autres techniques ;
  • la stéréo lithographie fonctionne par l'application de la matière sous forme liquide et de manière précise ;
  • le frittage par laser : la matière sort sous forme de poudre et s'applique couche après couche. Un faisceau laser permet aux particules de fusionner entre elles et de se solidifier. Le choix de matière (plastique, sable…) est varié puisqu'elle peut être réduire en poudre.

Là encore, ce type d'imprimante est une révolution avec l'impression de tissu vivant (destiné à la greffe), de plants d'herbe ou encore de verre !

Les dates clés de l'invention de l'imprimerie

Aux alentours de 1448 - Gutenberg révolutionne l'imprimerie
A partir de 1448, Johannes Gutenberg travaille sur le procédé d'impression et reçoit une aide financière de Johann Fust. Il réussit à inventer la presse mécanique à caractères mobiles après s'être inspiré de techniques déjà existantes en Asie. L'impression est alors plus rapide et la culture se diffuse plus simplement. Il s'agit d'une révolution majeure dans l'histoire, qui connaît encore des modifications aujourd'hui.
23 février 1455 - Première impression de la Bible de Gutenberg
Le 23 février 1455, à Mayence, après plusieurs années de recherches et d'essais, Johannes Gutenberg imprime La Bible à quarante-deux lignes. Ce livre est imprimé en série grâce à la technique des caractères mobiles en métal. C'est le premier ouvrage imprimé en Europe grâce aux caractères mobiles. Puisqu'elle a été imprimée en quantité limitée, les exemplaires de cette Bible sont maintenant très rares à travers le monde.

Moyen-Age