Albert Camus : biographie du prix Nobel, auteur de L'Étranger

Albert Camus : biographie du prix Nobel, auteur de L'Étranger BIOGRAPHIE D'ALBERT CAMUS - Profondément humaniste, Albert Camus fait partie des hommes de Lettres qui ont marqué le XXe siècle. C'est également le neuvième français à avoir obtenu le Prix Nobel de littérature en 1957.

Biographie courte d'Albert Camus - Né le 7 novembre 1913 à Mondovi (hameau de Saint-Paul), en Algérie française, Albert Camus est à la fois un écrivain, un dramaturge, un essayiste, un journaliste et un philosophe français. Il est notamment connu pour ses idées humanistes fondées sur la prise de conscience de l'absurdité de la condition humaine et ses prises de positions politiques. Durant la Seconde Guerre mondiale, Albert Camus est un journaliste engagé dans la Résistance. En 1942, il publie son premier roman, L'étranger, qui appartient à son cycle sur l'absurde. Il se rapproche ensuite des courants libertaires dans l'après-guerre. Auteur de pièces de théâtre, romans, nouvelles, films, poèmes et essais, il reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Camus livre une tribune dans le journal Combat, où il fait part de ses opinions sur des sujets aussi sensibles que le Parti communiste d'après-guerre ou la question de l'indépendance de l'Algérie. Il lutte sans cesse et toute sa vie contre les idéologies qui éloignent de l'humain, il refuse donc l'existentialisme mais aussi le marxisme et le totalitarisme soviétique, ce qui l'amène d'ailleurs à couper les ponts avec Jean-Paul Sartre et d'anciens amis.

L'étranger d'Albert Camus

Paru en 1942, le premier roman d'Albert Camus se nomme "L'Etranger". L'écrivain débute ainsi son cycle de l'absurde qui comprend un roman, un essai ("Le Mythe de Sisyphe") et deux pièces de théâtre ("Caligula" et "Le Malentendu"). Cette oeuvre philosophique débute par une phrase presque aussi connue que le roman : "Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas." Le livre raconte l'histoire d'un homme, Meursault, dans le contexte colonial de l'Algérie française. Ce personnage principal, qui semble détaché du monde qui l'entoure, va commettre un acte irréparable et se retrouver face à la justice. Même lors de son procès, Meursault reste étranger à la société dans laquelle il vit, un incompris. Albert Camus dévoile son point de vue sur cet homme : "On aura cependant une idée plus exacte du personnage, plus conforme en tout cas aux intentions de son auteur, si l'on se demande en quoi Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir."

La correspondance d'Albert Camus et Maria Casarès

Le 6 juin 1944 est une date fameuse, tant pour l'Histoire que pour la vie d'Albert Camus. Il s'agit en effet du débarquement des Alliés en Normandie, mais aussi et surtout de la rencontre de Camus avec son grand amour, Maria Casarès. La jeune actrice de 21 ans à la carrière prometteuse et l'écrivain déjà célèbre de 30 ans débutent une relation passionnelle et (plus ou moins) secrète qui durera jusqu'à la mort prématurée de Camus. En effet, Albert Camus était marié (et le restera) à Francine Faure, institutrice à Oran et mère des jumeaux Catherine et Jean Camus. Maria quant à elle sera la Martha du Malentendu, la seconde pièce écrite par Albert. Les deux amants vont vivre leur idylle à distance, profitant de moments d'euphorie lors de leurs rendez-vous, et de grande peine lorsque la séparation se fait trop dure. Ces sentiments sont révélés des deux côtés par leur (très) abondante correspondance, près de 865 lettres échangées, et offrent l'image d'un homme à fleur de peau loin de l'écrivain réservé. D'ailleurs, la dernière lettre qu'il écrit (intitulée Dernière lettre – une prémonition ?) est destinée à Maria. Datée du 30 décembre 1959, Albert Camus écrit à son amante de toujours qu'il doit voir à Paris la semaine suivante "À bientôt, ma superbe. Je suis si content à l'idée de te revoir que je ris en t'écrivant (...). Je t'embrasse, je te serre contre moi jusqu'à mardi, où je recommencerai."

Accident et mort d'Albert Camus

Cependant, Albert Camus n'arrivera jamais à Paris. Le 4 janvier 1960, Albert Camus meurt brutalement dans un accident de voiture à Villeblevin avec Michel Gallimard, le neveu de l'éditeur Gaston Gallimard. La Facel Vega de Gallimard s'écrase contre un platane et tue sur le coup l'écrivain, tandis que son ami meurt six jours plus tard des suites de ses blessures. La vitesse libre de l'époque a eu raison des deux hommes, emportés dans la luxueuse voiture à près de 180 km/h. Sur le lieu de l'accident, à Villeblevin dans l'Yonne, le manuscrit de son roman inachevé "Premier Homme" a été retrouvé. Celui dont Camus confiait à Maria Casares qu'il serait sans doute le chef d'œuvre de ses écrits. Ce dernier ne sera publié qu'en 1994.

Bibliographie des livres les plus marquants d'Albert Camus

  • L'Etranger en 1942
  • Le Mythe de Sisyphe en 1942
  • Caligula, pièce écrite en 1939, publiée en 1944 et jouée pour la première fois en 1945
  • La Peste en 1947
  • L'Homme révolté en 1951
  • L'Eté en 1954
  • La Chute en 1956
  • Voir aussi : quiz sur Albert Camus

Albert Camus : dates clés

7 novembre 1913 : Naissance de Camus
Le 7 novembre 1913, Albert Camus naît à Mondovi en Algérie. C'est un grand écrivain et philosophe français. Son œuvre est complète et composée de poèmes, pièces de théâtre, romans, nouvelles et essais. Il est récompensé par le Prix Nobel de littérature en 1957. Albert Camus utilise son œuvre pour promouvoir ses idées et opinions sur le communisme, la guerre, la bombe atomique, le colonialisme, l'Allemagne fasciste et le stalinisme. Il décède dans un accident de la route le 4 janvier 1960.
17 octobre 1957 : Albert Camus obtient le prix Nobel de littérature
A 44 ans l'écrivain français Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature pour: "L'ensemble d'une oeuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes."
4 janvier 1960 : Mort d'Albert Camus
A 13h55 la voiture du directeur des éditions de "La Pléïade" Michel Gallimard, s'écrase contre un arbre à Villeblevin dans l'Yonne. A son bord, la chauffeur de M. Gallimard, son chauffeur et Albert Camus. Assis à droite du conducteur, ce dernier est tué sur le coup. Il a 53 ans. L'Ecrivain et philosophe français auteur de "L'Etranger" (1942) et "La Peste" (1947) avait reçu la Prix Nobel de littérature en 1957. A l'intérieur de l'automobile accidentée on retrouvera le manuscrit inachevé du récit autobiographique de Camus, "Le Premier homme".

Contemporain

Albert Camus : biographie du prix Nobel, auteur de L'Étranger
Albert Camus : biographie du prix Nobel, auteur de L'Étranger

Sommaire Biographie courte Albert Camus L'étranger d'Albert Camus Albert Camus et Maria Casares Accident et mort d'Albert Camus Bibliographie d'Albert Camus Albert Camus : dates clés Citations d'Albert Camus ...