André Gide : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ANDRE GIDE - Ecrivain français, André Gide est né le 22 novembre 1869 à Paris (France). Il est mort le 19 février 1951 à Paris (France). Auteur du roman Les Faux-Monnayeurs (1925).

Biographie courte de André Gide - Très jeune, André Gide est confronté à la mort de son père. Il reçoit alors de sa mère une éducation catholique rigide dont il tentera de s'affranchir durant toute sa vie. Il écrits les Cahiers d'André Walter, ses premières proses en 1891, dédiées à sa cousine et épouse Madeleine. Il s'émancipe en Algérie où il rencontre Oscar Wilde. En quête d'une liberté humaniste, il publie les Nourritures terrestres en 1895. Il fonde avec Copeau et Schlumberger la Nouvelle Revue française dans laquelle il publie l'Immoraliste (1909). Ses aspirations se renforcent par d'autres réflexions sur la morale, qu'il expose dans  les Caves du Vatican et dans la Symphonie pastorale. Il présente également sa conception de l'oeuvre romanesque dans son roman les Faux-monnayeurs (1926). Son intérêt pour la cause humaine l'amène ensuite à voyager.  Il en résulte deux écrits engagés : Voyage au Congo (1927) et Retour d'URSS (1936). Il obtient le prix Nobel de littérature en 1947 puis s'éteint à Paris quelques années plus tard.

André Gide : dates clés

22 novembre 1869 : André Gide naît à Paris
Naissance à Paris de l'écrivain français André Gide (disparition le 19 février 1951). Découvrant son homosexualité au cours d'un périple algérien (1893) – mariage avec sa cousine Mathilde (1895) tout de même –, marqué par une éducation catholique rigide, il développera dans ses écrits une pensée spirituelle originale, à la fois rejet des conventions bourgeoises, possession matérielle ou impératifs moraux, et célébration d'un certain idéal individuel. Son œuvre, parmi laquelle compteront "Les Nourritures terrestres" (1897), "L'Immoraliste" (1902), "La Symphonie pastorale" (1919), lui valut le Prix Nobel de littérature en 1947.
13 novembre 1947 : André Gide obtient le prix Nobel de littérature
L'écrivain français André Gide se voit décerner le prix Nobel de littérature. Il est le 7ème écrivain français à le recevoir depuis le création du prix.
19 février 1951 : Mort d'André Gide
L'écrivain français meurt à son domicile parisien à l'âge de 81 ans, des suites d'une congestion pulmonaire. Fondateur de la Nouvelle Revue Française (NRF) en 1908, il joua un rôle prépondérant dans le paysage littéraire français durant la première moitié du XXème siècle. L'auteur de "Les Nourritures terrestres" (1895) et de "Si le grain ne meurt" (1920) défraye souvent la chronique par ses engagements politiques, en faveur du communisme, et sa liberté sexuelle, il n'hésite pas à assumer ouvertement son homosexualité. Gide aura ses mots mystérieux sur son lit de mort: "J'ai peur que mes phrases ne deviennent grammaticalement incorrectes. C'est toujours la lutte entre le raisonnable et ce qui ne l'est pas..."

Contemporain