Jean Giono : biographie courte de l'auteur du Hussard sur le toit

Jean Giono : biographie courte de l'auteur du Hussard sur le toit BIOGRAPHIE JEAN GIONO - Écrivain français, Jean Giono est l'auteur de nombreux livres sur le thème de la ruralité provençale dont Le Hussard sur le toit, L'homme qui plantait des arbres, Regain ou encore Que ma joie demeure.

Biographie courte de Jean Giono - Jean Giono naît à Manosque le 30 mars 1895 dans une famille modeste d'origine piémontaise. Fils unique d'un cordonnier et d'une repasseuse, il quitte l'école à 16 ans pour subvenir aux besoins de sa famille. Il travaille dans une banque tout en s'instruisant par lui-même. En 1915, Jean Giono est mobilisé et découvre sur le champ de bataille l'horreur de la guerre. Cet épisode le traumatise et le laisse pacifiste à vie. La même année, en 1920, il perd son père et épouse Elise Maurin. Il aura deux filles. Giono se plonge alors de manière frénétique dans l'écriture. Il publie des poèmes dans des revues et ses premiers romans en 1929. Le succès critique et public est immédiat. Il quitte son poste à la banque et décide de vivre de sa plume.

En 1939, période d'avant-guerre, Jean Giono milite pour la paix. Cependant, il est mobilisé. Il est arrêté et détenu deux mois pour cause de pacifisme. Le comportement de Giono durant cette période lui coûtera cher. Il s'oppose au conflit armé contre l'Allemagne nazie, attisant les accusations de collaboration. Il publie des articles dans des journaux qui appartiennent au régime de Vichy. A la libération, Jean Giono est arrêté, mais relâché cinq mois plus tard sans avoir été inculpé. Il sort meurtri de la guerre. Surnommé "le voyageur immobile", il retourne vivre à Manosque, qu'il n'aura quitté que de force. Il faudra attendre la publication du "Hussard sur le toit" (1951), immense succès, pour que le monde littéraire le considère à nouveau. Sans jamais cesser d'écrire, Jean Giono réalise aussi quelques films. Il meurt d'une crise cardiaque chez lui à Manosque le 9 octobre 1970.

Les livres de Jean Giono

Jean Giono est un écrivain et scénariste français dont les ouvrages ont souvent pour cadre le monde rural provençal. Entre humanisme et révolte, l'oeuvre de Giono se révèle dense et variée. L'écrivain et scénariste puise dans la Grèce antique un style axé sur la condition de l'homme dans le monde et sa portée universelle. Ami d'artistes comme André Gide, il préfère rester en marge des courants littéraires. Jean Giono écrit en 1927 son roman fondateur, "Naissance de L'Odyssée". Le roman qui aborde les thèmes de la nature et de l'angoisse de l'homme face au monde est refusé par l'éditeur Grasset. Il faudra attendre 1929 pour que Giono publie "La Colline" et "Un de Baumugnes" et qu'il rencontre le succès. Ensuite, il ne cessera jamais d'écrire. Il renoue avec le succès en 1951 avec la publication du "Hussard sur le toit".

L'Homme qui plantait des arbres

Publiée en 1953, "L'Homme qui plantait des arbres" est une nouvelle de Jean Giono. Écrit dans le cadre d'un concours pour le magazine Reader's Digest, le texte, en avance sur son temps, est aujourd'hui une véritable inspiration en matière d'écologie. Dans cette histoire, Elzéard Bouffier, un berger, reboise sa campagne provençale. Ce travail de toute une vie est comparée par le narrateur à une "oeuvre de Dieu". Le berger devenu apiculteur semble avoir trouver le bonheur au sein de la forêt qu'il a contribué à créer. Mais Jean Giono va plus loin, cette forêt va permettre la création d'un village et faire vivre de nombreuses familles. C'est une forme de développement durable avant l'heure.

Contemporain