François Mauriac : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE FRANCOIS MAURIAC - Écrivain français, François Mauriac est né le 11 octobre 1885 à Bordeaux (France). Il est mort le 1 septembre 1970 à Paris (France).

Biographie courte de François Mauriac - François Mauriac naît au cœur d'une famille bourgeoise et reçoit une éducation très sévère de sa mère, fervente chrétienne. Son éducation religieuse marquera toute son œuvre et toute sa vie. Après ses études, il se rend à Paris et se tourne dans un premier temps vers la poésie. Après avoir servi durant la guerre, il connaît un véritable succès avec le Baiser aux lépreux (1922). Ses oeuvres reposent souvent sur des considérations religieuses manichéistes en sondant les pensées intérieures de ses personnages. Il publie Genitrix en 1923, où il semble peindre le portrait de sa mère et le Noeud de vipère, en 1932. Il intègre l'Académie française l'année suivante. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il prend parti pour la résistance en publiant des articles dans le Cahier noir, puis soutient vivement le général De Gaulle. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1952, expose ses opinions anticolonialistes dans Bloc-notes puis produit encore de nombreuses oeuvres à la fin de sa vie.

François Mauriac : dates clés

11 octobre 1885 : Naissance de François Mauriac
François Mauriac naît à Bordeaux le 11 octobre 1885. Ce grand écrivain français reçut de nombreuses récompenses comme le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1926, ou le prix Nobel de Littérature en 1952. Membre de l'Académie française depuis 1933, il s'engage politiquement dans la Guerre d'Espagne, puis dans la Résistance, écrivant pour la presse clandestine. Il meurt le 1er septembre 1970. On lui doit "Thérèse Desqueyroux" en 1927.
6 février 1945 : Exécution de Robert Brasillach
A 36 ans, le journaliste et écrivain français d'extrême-droite est exécuté au fort de Montrouge. De 1937 à 1943, Robert Brasillach avait été le rédacteur en chef de la revue "Je suis partout" dans laquelle il avait diffusé ses idées antisémites, anti-communistes, pro-nazis et pro-franquistes. A partir de 1941, il prôna les bienfaits de la collaboration et s'opposa violemment à la Résistance. L'auteur de "L'Enfant de la nuit" (1934) et de "Les Cadets de l'Alcazar" (1936) est condamné à mort à la Libération. François Mauriac, Paul Claudel et Paul Valéry se mobiliseront contre cette condamnation qu'ils jugent trop radicale. Le 19 janvier, à l'énoncé du verdict, Brasillach aura ces mots : "J'ai vécu en Allemagne, je l'ai aimé. J'ai souhaité la victoire de certains de ses principes.
1 janvier 1952 : François Mauriac remporte le prix Nobel de littérature
L’écrivain français est récompensé par le prix Nobel. Fervent catholique, il s’est rendu célèbre avec "le Baiser aux lépreux" et avec ses nombreuses publications d’artiste déchiré entre ses considérations religieuses et ses envies instinctives d’homme.

Contemporain