Arthur Rimbaud : biographie du poète, auteur du Dormeur du Val

Arthur Rimbaud : biographie du poète, auteur du Dormeur du Val BIOGRAPHIE D'ARTHUR RIMBAUD - Rimbaud est un poète incontournable, auteur de nombreux poèmes comme Sensation, Ma bohème, Le bateau ivre. Lorsque son chemin croise celui de Verlaine, la passion les emporte jusqu'au drame.

Biographie courte d'Arthur Rimbaud - Arthur Rimbaud est LE poète par excellence. Jean Nicolas Arthur Rimbaud est né le 20 octobre 1854 à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Arthur est le deuxième enfant de la famille qui en compte cinq. Son père, capitaine d'infanterie, est souvent absent jusqu'au moment où il abandonne femme et enfant. Sa mère les élève seule, suivant des principes stricts. Le jeune Arthur est un élève brillant, il remporte des prix de littérature dès son adolescence. Il saute la classe de cinquième. Grâce à sa plume talentueuse, il remporte divers prix dont le premier prix du Concours académique en 1869. Jeune homme révolté contre l'ordre des choses, il voit la poésie comme un moyen de les faire évoluer. 

Les poèmes d'Arthur Rimbaud

C'est en 1870 qu'est publié son premier poème "Les Etrennes des orphelins". Un nouveau professeur, Georges Izambard, vient enseigner dans le lycée d'Arthur. Grand amateur de poésie, l'enseignant l'initie à cet art. Rimbaud découvre notamment la poésie parnassienne. En mai, Arthur adresse quelques-uns de ses poèmes à Théodore de Banville, afin d'être publié dans le Parnassien contemporain. Mais cette tentative reste infructueuse. En août, la France entre en guerre contre la Prusse. Arthur, alors âgé de 16 ans, fait sa première fugue à Paris. Il écrit le célèbre poème "Le Dormeur du Val". C'est son professeur Georges Izambard qui le fait sortir de prison. Libéré début septembre, il fait une deuxième fugue vers la Belgique début octobre. Il envoie à Paul Demeny deux lettres dites "du voyant". Dans l'une d'elle, il exprime sa volonté de devenir un voyant, et ce par un "long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens".

Arthur Rimbaud et Paul Verlaine

Paul Verlaine, à qui Rimbaud a envoyé ses écrits, est touché par les vers du jeune homme et l'invite à Paris : "Venez, chère grande âme, on vous appelle, on vous attend". Rimbaud s'y rend aussitôt, emportant avec lui son poème "Le bateau ivre". S'ensuivent deux années d'errance et de vagabondage. Ils vivent à Paris chez Verlaine (lui-même étant marié et vivant en ménage) et mènent une vie de bohème en fréquentant les bars du quartier Latin. Puis, les deux amants passent par Bruxelles et Londres. Leur liaison s'achève violemment. Le 8 juillet 1873, Verlaine et Rimbaud se disputent et décident de se séparer. Verlaine, en état d'ébriété, tire sur Rimbaud et le blesse. Verlaine sera condamné par la justice belge à deux ans de prison. Peu après, Rimbaud achève et publie "Une saison en enfer", dans laquelle il témoigne de sa souffrance. Sa blessure sera la cause de sa mort. Celui que Verlaine avait surnommé "l'homme aux semelles de vent" poursuivit seul ses voyages. Il écrit le recueil Illuminations qui comprend 57 poèmes, parus en 1886.

Mort d'Arthur Rimbaud

A 19 ans, Rimbaud choisit d'abandonner la poésie. Cet abandon est pour certains l'aveu de son échec de faire évoluer le monde au travers de ses poèmes. D'autres pensent que c'est simplement pour gagner sa vie qu'il arrête d'écrire et se tourne vers le commerce. Rimbaud enchaîne les destinations : Hollande, Suisse, Allemagne, Italie, Chypre… En 1880, il devient gérant d'un comptoir commercial en Abyssinie. En 1886-87, il se lance dans le trafic d'armes dans l'espoir de devenir riche. L'affaire se révèlera un désastre. En 1891, il souffre de douleurs au genou et se fait rapatrier en France. A Marseille, les médecins découvrent une tumeur au genou. Rimbaud doit immédiatement se faire amputer de la jambe droite. La maladie progresse et Rimbaud meurt le 10 novembre 1891 à Marseille à l'âge de 37 ans. Il est enterré au cimetière de Charleville-Mézières. Il existe un doute quant à la version finale de certaines lettres et écrits de Rimbaud. Plusieurs versions de poèmes ont été retrouvées sans savoir laquelle était la version finale. Poussé par une volonté de créer une langue nouvelle, "de l'âme pour l'âme, résumant tout, parfums, sons, couleurs, de la pensée accrochant la pensée et tirant (Lettre du voyant)", Arthur Rimbaud a créé un style moderne, loin de la poésie traditionnelle et de son lyrisme.

Bibliographie d'Arthur Rimbaud : ses principaux écrits

1870 : Recueil Demeny ou Cahiers de Douai avec

  • "Sensation"
  • "Morts de Quatre-vingt-douze"
  • "Au Cabaret-Vert, cinq heures du soir"
  • "Le dormeur du val"
  • "Ma bohème"
  • "Le Mal"
  • "Les Effarés"
  • "A la musique"

1873 (avril à août) : Recueil Une saison en enfer avec

  • "Nuit de l'enfer"
  • "Matin"
  • "Adieu"

1872-1875 : Recueil Illuminations : avec

  • "Aube"
  • "Fleurs"
  • "Vagabonds"

Arthur Rimbaud : dates clés

20 octobre 1854 : Naissance d'Arthur Rimbaud
Jean Nicolas Arthur Rimbaud naît à Charleville-Mézières. Son père est militaire et sa mère d'origine paysanne. C'est le deuxième garçon de la famille. Arthur aura trois sœurs. Le père ayant abandonné femme et enfants, c'est sa mère qui lui donna une éducation stricte.
1869 : Le jeune Arthur remporte des prix littéraires
Tout juste adolescent, Arthur brille par son style et sa maturité. Il gagne le premier prix du Concours académique en 1869.
1870 : Il découvre la poésie
George Izambard, son professeur, ouvre sa bibliothèque personnelle à Arthur et lui fait découvrir la poésie parnassienne.
28 août 1870 : Rimbaud fait une fugue
Arthur fait une fugue à Paris. Son billet n'étant pas valide jusqu'à destination, il est arrêté et mis en prison. C'est son professeur George Izambard qui l'en fait sortir. Le garçon fera plusieurs autres fugues.
1871 : Rimbaud rencontre Verlaine
Rimbaud envoie ses poèmes à Verlaine. Ce dernier est stupéfait par les œuvres du jeune homme et le convie à le rejoindre à Paris. Ils vivront chez Verlaine bien qu'il soit marié. Les deux amants menèrent une vie dissolue, fréquentant les bars du quartier Latin. Ils partent ensuite à Bruxelles puis Londres.
10 juillet 1873 : Après une dispute, Verlaine tire deux coups de revolver sur Rimbaud
Les deux poètes ont une relation tumultueuse. Verlaine souhaite retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d'ébriété, il sort un revolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci est légèrement blessé au poignet. Mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge.
8 août 1873 : Verlaine en prison
Le tribunal de Bruxelles condamne Paul Verlaine, 29 ans, à deux ans de prison, pour avoir tiré sur son amant Arthur Rimbaud, 19 ans. Ainsi s'achève la fugue tumultueuse de deux ans des deux poètes. Un mois plus tôt, dans une chambre d'hôtel bruxelloise, Verlaine ivre avait tiré deux coups de revolver sur Rimbaud, une balle atteignant l'avant bras. Verlaine sera incarcéré à la prison des Petits-Carmes, tandis que Rimbaud publiera "Une saison en enfer".
19 octobre 1873 : Rimbaud publie Une saison en enfer
Imprimé en Belgique, le recueil de poèmes de Rimbaud paraît alors qu'il n'a que 18 ans. Deux ans plus tard il fera ses adieux à la poésie et partira pour l'Ethiopie.
1874 : Rimbaud voyage
Celui que Verlaine avait surnommé « l’homme aux semelles de vent » se lance dans une série de voyages. Il écrit à cette époque Illuminations. Mais à dix-neuf ans, Rimbaud choisit d’abandonner la poésie. Il enchaîne les destinations : Hollande, Suisse, Allemagne, Italie, Chypre, Egypte… En 1880, il devient gérant d'un comptoir commercial en Abyssinie. En 1886-87, il se lance dans le trafic d’armes dans l’espoir de devenir riche. L'affaire prometteuse se révèle catastrophique.
10 novembre 1891 : Mort d'Arthur Rimbaud
Rimbaud est atteint d'une tumeur cancéreuse au genou droit. Il quitte l'Ethiopie et rentre en France. A Marseille, les médecins décident de l'amputer. Mais la maladie l'emporte le 10 novembre 1891. Le poète aura écrit toute son œuvre entre 15 et 20 ans.