Pierre de Ronsard : biographie du poète, auteur de Sonnets pour Hélène

Pierre de Ronsard : biographie du poète, auteur de Sonnets pour Hélène BIOGRAPHIE DE PIERRE DE RONSARD - Poète français, Pierre de Ronsard est un poète majeur du XVIe siècle. Auteur de "Mignonne, allons voir si la rose...", il fut le chef de file de la Pléiade.

Biographie courte de Pierre de Ronsard - Pierre de Ronsard voit le jour le 11 septembre 1524 au sein du château de la Possonnière, dans le Vendômois, où il grandit au sein d'une vieille famille de la noblesse française. Éduqué par un précepteur, le jeune homme fait preuve d'un goût profond pour l'étude et la poésie. Son père le destine à une carrière dans les ordres, mais c'est finalement au service de la cour du roi que Pierre de Ronsard va se placer. Après avoir passé trois ans en Écosse et en Angleterre auprès de Jacques V d'Écosse, il commence à s'intéresser à la poésie. Il rentre en France et se voit progressivement offrir une place de choix dans l'entourage royal, d'abord comme page puis comme conseiller. Après une convalescence passée au château familial, suite à une maladie qui affecte son audition, Pierre de Ronsard commence à écrire des poèmes.

Les œuvres de Ronsard

En 1547, Pierre de Ronsard rencontre Joachim du Bellay, avec qui il fonde le mouvement de la Pléiade. Le poète est le précurseur d'une langue modernisée et vivifiée, en nette rupture avec ce qui existait précédemment. Son style est imagé et révolutionne le rythme de l'époque, imposant une nouvelle versification. Ronsard publie Les Odes (1550), à l'âge de 26 ans, et le succès ne se fait pas attendre. Deux ans plus tard, son recueil Les Amours (1552), duquel est tiré son célèbre poème Mignonne, allons voir si la rose... achève de le placer parmi l'élite des poètes du siècle. C'est à cette époque qu'il gagne son surnom de "Prince des poètes". Pierre de Ronsard devient par la suite poète et aumônier du roi Charles IV, qui lui offre le prieuré de Saint-Cosme en guise de reconnaissance, en 1565.

Les poèmes de Pierre de Ronsard

Cette sécurité matérielle permet à Pierre de Ronsard de s'éloigner de la cour, pour se consacrer pleinement à la poésie, même si il reste aumônier du roi jusqu'en 1571. Paraissent plusieurs recueils, parmi lesquels Les Discours et La Franciade, qui le voient élargir ses thèmes de prédilection (la jeunesse, les amours impossibles, le temps qui passe, la nature) à la politique. En 1572, il publie le dernier tome des Amours, intitulé Sonnets pour Hélène, au sein duquel figure le poème Quand vous serez bien vieille... Ses poèmes ont fait de Pierre de Ronsard l'un des plus éminents auteurs de son siècle. Il s'éteint des suites d'une longue maladie le 28 décembre 1585, dans son prieuré de Saint-Cosme, où il est inhumé. Son poème le plus célèbre, Mignonne, allons voir si la rose ... a contribué à sa postérité d'une bien belle manière : la rosiériste Louisette Meilland a créé en 1987 une variété de rose, poétiquement nommée "rose Pierre de Ronsard". 

Pierre de Ronsard : dates clés

11 septembre 1524 : Naissance de Pierre de Ronsard
Le 11 septembre 1524 naît en Vendômois l'un des plus grands poètes français de son époque, Pierre de Ronsard. Baptisé « prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard a marqué de son talent la littérature française de la Renaissance.
1553 : Formation de la Pléiade
Ronsard et du Bellay, inséparables depuis leur rencontre en 1547, fondent en 1549 un groupe de gens de lettres qui prend le nom de Brigade, rebaptisé la Pléiade en 1553. Le groupe se donne pour mission de définir de nouvelles règles poétiques. Ils rédigent en 1549 une « Défense et illustration de la langue française », prônant l’usage du français en poésie, contre celui du latin, jusqu’alors quasi-exclusif. Ils souhaitent rendre la langue française moins « barbare et vulgaire » en l’enrichissant, et re-populariser les genres poétiques utilisés pendant l’antiquité : élégie, sonnet, tragédie…
1552 : Parution des "Amours de Cassandre"
En 1552, Pierre de Ronsard publie Les Amours de Cassandre, un recueil en décasyllabes, qui confirme son talent, malgré quelques réticences de la cour suite à son changement de style. Le recueil est repris une première fois en 1553, et c'est à cette période qu'il gagne son surnom de "Prince des poètes". D'autres tomes suivent, faisant des Amours une œuvre dans laquelle Ronsard fixe les règles du sonnet.
1565 : Charles IX lui offre le prieuré de Saint-Cosme
Poète et aumônier du roi Charles IX entre 1560 et 1571, Pierre de Ronsard est récompensé par le roi qui lui offre le prieuré de Saint-Cosme, en 1565. Ce don permet à Ronsard de pouvoir s'éloigner de la cour et de se concentrer sur l'écriture de ses œuvres poétiques.
28 décembre 1585 : Mort de Pierre de Ronsard
Après une carrière de poète engagé, Pierre de Ronsard meurt des suites d'une longue maladie dans la nuit du 27 au 28 décembre 1585, entouré de ses amis. Il est enseveli dans la crypte de l'église du prieuré de Saint-Cosme, aujourd'hui en ruine.