Paul Verlaine : biographie courte de l'auteur des Poèmes saturniens

Paul Verlaine : biographie courte de l'auteur des Poèmes saturniens BIOGRAPHIE DE PAUL VERLAINE - Auteur de nombreux poèmes, dont les Poèmes saturniens, Paul Verlaine est connu pour la fluidité de son style. Il entretient une relation tumultueuse avec Arthur Rimbaud qui le conduit en prison.

Biographie courte de Paul Verlaine - Né le 30 avril 1844 à Metz, Paul Verlaine est le seul enfant du couple formé par Nicolas-Auguste, militaire de carrière, et Élisa Verlaine. Il grandit au sein d'une famille aimante, d'abord à Metz puis à Paris, et commence à écrire des poésies dès l'adolescence. Ses parents l'envoient en pensionnat, où il obtient son baccalauréat à l'âge de 18 ans. Après des études de droit avortées, il travaille un temps au sein d'une compagnie d'assurances, puis entre à la mairie de Paris. À l'âge de 22 ans paraît son premier recueil de poésies, intitulé "Poèmes saturniens". La fluidité du style émerveille et on remarque indéniablement l'influence baudelairienne, avec un langage imagé et la présence marquée de symboles. Durant les deux décennies suivantes, Paul Verlaine publie ses œuvres les plus connues, au nombre desquelles "La Bonne Chanson", "Romances sans paroles" ou encore "Jadis et naguère", recueil de 1894 auquel appartient le poème "Art poétique".

Rimbaud et Verlaine

En 1870, il épouse Mathilde Mauté (elle lui donne un fils, Georges), mais le divorce est prononcé quatre ans plus tard. À la même époque, Paul Verlaine perd son emploi en raison du soutien qu'il manifeste à la Commune de Paris. Sa rencontre en 1873 avec Arthur Rimbaud marque une étape clé dans sa vie. Leur liaison passionnée dure deux ans et se termine par l'emprisonnement de Paul Verlaine, qui a blessé son compagnon d'un coup de pistolet lors d'une crise de jalousie. À sa sortie de prison en 1875, le poète devient enseignant et s'installe à Londres, puis dans les Cévennes, avant de revenir à Paris. Il sombre dans l'alcoolisme, entretient des liaisons de passage et est sujet à des crises de violence. Sa déchéance navre le cercle littéraire parisien. Paul Verlaine décède le 8 janvier 1896 à l'âge de 51 ans, d'une embolie pulmonaire consécutive à sa condition physique (il souffre de diabète, de syphilis et d'ulcères).

Bibliographie sélective de Paul Verlaine

  • Poèmes saturniens (1866) - dont "Marine"
  • Fêtes galantes (1869)
  • La Bonne Chanson (1870)
  • Romances sans paroles (1874) - dont "Il pleure dans mon coeur"
  • Sagesse (1880)
  • Jadis et Naguère (1884) - dont l'"Art poétique"
  • Amour (1888)
  • Parallèlement (1889)
  • Dédicaces (1890)
  • Bonheur (1891)
  • Chansons pour Elle (1891)

Paul Verlaine : dates clés

30 mars 1844 : Naissance de Paul Verlaine, poète Français.
Paul Verlaine côtoie le monde littéraire parisien et participe au Parnasse contemporain. Il commence sa production littéraire influencé par Baudelaire. Il rencontre Rimbaud et abandonne son épouse. Il part en Angleterre et devient l'amant de Rimbaud qu'il blesse d'un coup de revolver à la main. Il est emprisonné durant deux ans. A sa sortie, il publie nombreux poèmes et devient très populaire. Les dernier années de sa vie, il tombe dans la misère et meurt en 1896.
1871 : Rimbaud rencontre Verlaine
Rimbaud envoit ses poèmes à Verlaine. Ce dernier est stupéfait par les œuvres du jeune homme et le convie à le rejoindre à Paris. Ils vivront chez Verlaine bien qu'il soit marié. Les deux amants menèrent une vie dissolue, fréquentant les bars du quartier Latin. Ils partent ensuite à Bruxelles puis Londres.
10 juillet 1873 : Après une dispute, Verlaine tire deux coups de revolver sur Rimbaud
Les deux poètes ont une relation tumultueuse. Verlaine souhaite retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d'ébriété, il sort un revolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci est légèrement blessé au poignet. Mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge.
8 août 1873 : Verlaine en prison
Le tribunal de Bruxelles condamne Paul Verlaine, 29 ans, à deux ans de prison, pour avoir tiré sur son amant Arthur Rimbaud, 19 ans. Ainsi s'achève la fugue tumultueuse de deux ans des deux poètes. Un mois plus tôt, dans une chambre d'hôtel bruxelloise, Verlaine ivre avait tiré deux coups de revolver sur Rimbaud, une balle atteignant l'avant bras. Verlaine sera incarcéré à la prison des Petits-Carmes, tandis que Rimbaud publiera "Une saison en enfer".
16 janvier 1875 : Verlaine sort de prison
Condamné à deux ans d'emprisonnement, le 27 août 1873, le poète bénéficie d'une remise de peine pour bonne conduite et sort de la prison de Mons. Paul Verlaine avait été condamné pour avoir tiré deux coups de revolver alors qu'il était saoul sur son amant Arthur Rimbaud. Peu après sa sortie, il partira rejoindre Rimbaud à Stuttgart où ce dernier travaille en tant que précepteur.
8 janvier 1896 : Décès de Paul Verlaine
Né à Metz, en mars 1844, Paul Verlaine publie, à 22 ans, les Poèmes saturniens, et trois ans plus tard, Fêtes galantes. Trois événements bouleversent sa vie entre 1870 et 1871 : la Commune, le siège de Paris et Rimbaud. Sa relation tumultueuse avec le poète maudit l'entraine en Angleterre puis en Belgique. Emprisonné pour avoir tiré sur Rimbaud, il part enseigner en Angleterre à sa libération. Le poète sombre dans la débauche et l'alcool, et décède le 8 janvier 1896 à Paris.