Philippe Fabre d'Eglantine : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE PHILIPPE FABRE D'EGLANTINE - Poète et homme politique à l'époque de la Révolution, Philippe Fabre d'Eglantine est né le 1 janvier 1750 à Carcassonne (France). Il est mort le 5 avril 1794 à Paris (France). Il créa le calendrier républicain.

Biographie courte de Philippe Fabre d'Eglantine - Fabre d'Eglantine débute comme auteur de pièces de théâtre telles que Laure et Pétrarque en 1780, dont il subsiste aujourd'hui la chanson "Il pleut, il pleut, bergère", ou bien "Les Précepteurs" en 1794.

Mais cet homme politique est surtout connu pour son engagement révolutionnaire qui lui valut de donner leurs noms aux mois du calendrier républicain, établi en octobre 1793. Auteur de divers trafics, il est arrêté, condamné à mort et exécuté en 1794, en même temps que Danton.

Philippe Fabre d'Eglantine : dates clés

24 novembre 1793 : La publication du calendrier révolutionnaire
La Convention publie le calendrier républicain. Le 22 septembre 1792, au lendemain de l'abolition de la royauté, les députés décident que les actes du gouvernement seront désormais datés de "l'An 1 de la République". Le 5 octobre 1793, les députés votent l'abolition du calendrier grégorien, hérité de Jules César et modifié par le pape Grégoire XIII en 1582. Les semaines deviennent des décades, les mois ont tous 30 jours et le poète Fabre d'Églantine renomme les mois et les jours. Napoléon Ier l'abolira le 9 septembre 1805 et le calendrier grégorien reprendra le 1er janvier 1806.
5 avril 1794 : Danton et Desmoulins à l'échaffaud
Danton, Camille Desmoulins, Hérault de Séchelles et Fabre d'Eglantine sont arrêtés, jugés par un tribunal révolutionnaire puis guillotinés. Robespierre et Saint-Just qui dominent la Convention entendent ainsi chasser les "indulgents" du pouvoir.