Paul Valéry : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE PAUL VALERY - Ecrivain français, Paul Valéry est né le 30 octobre 1871 à Sète (France). Il est mort le 20 juillet 1945 à Paris (France).

Biographie courte de Paul Valéry - Paul Valéry naît à Sète et se découvre très tôt une forte attirance pour la mer. Malheureusement, il ne peut intégrer l'école navale et suit, à la place, des études de droit à Montpellier. L'art de la poésie compense peu à peu sa frustration, il s'immerge dans la lecture des plus grandes plumes (Hugo, Verlaine, Mallarmé, Baudelaire) et commence à écrire quelques poèmes. L'amitié qu'il partage plus tard avec Pierre Louÿs lui permet de rencontrer André Gide. En 1892, une prise de conscience bouleverse sa vie. Il décide d'abandonner la poésie pour se consacrer à la pensée et au raisonnement. En 1894, Valéry s'installe à Paris et publie des ouvrages rigoureux et lucides (Monsieur Teste, Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, 1895). Rédacteur au ministère de la guerre dès 1895, il intègre l'agence Havas en tant que secrétaire particulier. Parallèlement, il poursuit la rédaction des ses Cahiers, qu'il avait commencé quelques années plus tôt. Avec la Jeune Parque (1917), Valéry renoue avec la poésie et s'assure une certaine renommée. Dès 1937, il enseigne au Collège de France, alimentant sans cesse ses réflexions sur l'art, les sciences, la psychologie ou le langage dans ses Cahiers et dans ses essais (Variété). Après sa mort, bon nombre de ses oeuvres seront mises au jour.

Paul Valéry : dates clés

30 octobre 1871 : Naissance de Paul Valéry
Naissance à Sète (Hérault) du poète, essayiste et épistémologiste français Paul Valéry. S'étant d'abord imaginé aux métiers de la mer, il est tenté par l'Ecole navale, mais est très tôt rattrapé par les lettres et la poésie, vocation que sa rencontre avec Mallarmé concrétisera. Rédacteur au ministère de la Guerre (1895), secrétaire chez Havas (1900), il se distingue par une approche exigeante de ses vers, qui soulignent la prééminence du langage. Ses célèbres Cahiers témoignent de cette volonté réflexive « totale », y traitant de psychologie, de création littéraire, d'esthétique, ou de l'avenir des civilisations. Il meurt à Paris le 20 juillet 1945.
4 octobre 1892 : Une remise en question totale de Paul Valéry
Durant cette nuit à Gênes, Paul Valéry traverse une grave crise passionnelle. S’étant lancé dans la poésie sous l’influence des œuvres de Verlaine, Rimbaud et d’André Gide, il décide alors de rompre avec ce genre. Son but est désormais de se consacrer au raisonnement. Quotidiennement, il écrira dans ses "Cahiers" toutes les réflexions qui lui traverseront l’esprit sur des sujets divers et variés. Il ne reprendra sa plume de poète qu’en 1917, avec "la Jeune Parque".
20 juillet 1945 : Décès de Paul Valéry
Paul Valéry est né le 30 octobre 1871 à Sète. Après des études de droit, il s'installe à Paris et travaille comme rédacteur au sein du ministère de la Guerre. À partir de 1917, il publie des poèmes qui le rendent très célèbre. Élu membre de l'Académie française en 1925, il prononce un discours antinazi quelques années plus tard, ce qui lui fait perdre son poste de secrétaire l'Académie française. Il meurt quelques mois après la Libération.

Contemporain