Victor Hugo : biographie de l'auteur romantique et homme politique

Victor Hugo : biographie de l'auteur romantique et homme politique BIOGRAPHIE DE VICTOR HUGO - Auteur romantique de romans, poèmes et pièces de théâtre, Victor Hugo est aussi engagé en politique. Il défend dans ses livres et ses discours la paix et la rupture avec les modèles archaïques de société.

Biographie courte de Victor Hugo - Victor Hugo est l'un des plus grands poètes, écrivains et dramaturges du XIXème siècle. Poète et écrivain, Victor Hugo est l'illustre auteur des Misérables, de Notre-Dame de Paris, d'Hernani et des Contemplations. Passant de la poésie au roman et aux pièces de théâtre, il est la grande figure du courant romantique. Déjà de son vivant, il est reconnu par ses pairs ainsi que par le peuple français. Ses actions, tant au niveau littéraire et théâtral (rupture avec les règles du théâtre classique, avènement du romantisme...) qu'au niveau politique et social (lutte contre la peine de mort, pour la paix, en faveur de la condition des femmes, dénonciation du clergé...), ont joué un rôle considérable à son époque. A l'image de La Fontaine ou de Molière, les œuvres de Victor Hugo enrichissent le patrimoine culturel français.

Poèmes de Victor Hugo

Victor Hugo naît le 26 février 1802 à Besançon. C'est le dernier enfant d'une famille de trois garçons. Son père Léopold est un général de l'Empire napoléonien. C'est surtout sa mère Sophie qui l'élève. Alors qu'il est au lycée Louis-le-Grand, Victor Hugo semble déjà avoir une idée très précise sur son avenir. A 14 ans, il écrit "Je veux être Chateaubriand ou rien". A 19 ans, il écrit et publie ses premiers poèmes, Odes. Il est alors remarqué par le roi Louis XVIII qui lui verse une pension. Le 12 octobre 1822, il épouse Adèle Foucher, une amie d'enfance. Deux ans plus tard, elle donne naissance à leur premier enfant, Léopoldine. Ils auront en tout cinq enfants. Victor Hugo se consacre régulièrement à la poésie au court de carrière. Ainsi en 1828 paraissent les Orientales. Plus tard, il met son exil à profit et continue d'écrire des recueils de poésie : les Châtiments (1853), les Contemplations (1856).

Poèmes de Victor Hugo

1826 : Odes et Ballades
1829 : Les Orientales
1831 : Les Feuilles d'automne
1835 : Les Chants du crépuscule
1837 : Les Voix intérieures
1840 : Les Rayons et les Ombres
1853 : Les Châtiments
1856 : Les Contemplations (dont Melancholia - Demain, dès l'aube…)
1865 : Les Chansons des rues et des bois
1872 : L'Année terrible
1877 : L'Art d'être grand-père
1878 : Le Pape
1879 : La Pitié suprême
1880 : L'Âne
1881 : Les Quatre Vents de l'esprit

Pièces de théâtre de Victor Hugo

En 1827, Victor Hugo publie la pièce de théâtre Cromwell. La préface annonce clairement sa volonté de rompre avec les règles classiques. Hernani  sera la concrétisation des nouveautés qu'il souhaite apporter au théâtre. Cette pièce fait de lui le chef de file d'un nouveau mouvement littéraire : le romantisme. En février 1833 est donnée la première représentation de Lucrèce Borgia. Parmi les comédiens figure Juliette Drouet. Hugo tombe amoureux d'elle et leur histoire d'amour durera cinquante ans. En 1838, Victor Hugo publie Ruy Blas, une pièce où l'on propose à un valet de prendre la place d'un noble pour séduire la reine d'Espagne. Cette oeuvre reçoit un accueil mitigé.

Pièces de théâtre de Victor Hugo

1827 : Cromwell
1828 : Amy Robsart
1830 : Hernani
1831 : Marion de Lorme
1832 : Le roi s'amuse
1833 : Lucrèce Borgia
1833 : Marie Tudor
1835 : Angelo, tyran de Padoue
1838 : Ruy Blas
1843 : Les Burgraves
1882 : Torquemada

Victor Hugo et le romantisme

Victor Hugo se regroupe avec quelques écrivains pour former le Cénacle. Ce cercle de jeunes auteurs sera le foyer de leur mouvement littéraire appelé romantisme. Hugo participe au développement de l'école romantique, en compagnie de Gérard de Nerval et Théophile Gautier. Avec sa pièce, Hernani, Victor Hugo rompt totalement avec les règles habituelles du théâtre. Les partisans du classicisme s'offusquent notamment que la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action) ne soit pas respectée. L'affrontement entre les romantiques (les "Jeune-France") et les classiques (les "perruques") est violent. Ils livreront la même bataille à chaque représentation d'Hernani. En 1841, Victor Hugo est pourtant élu à l'Académie française.

Romans de Victor Hugo

En 1828 paraît le Dernier jour d'un condamné, sorte de plaidoyer contre la peine de mort. Trois ans plus tard, en 1831, Victor Hugo publie son premier roman historique, Notre-Dame de Paris. Dès sa sortie en librairie, l'ouvrage connaît un très grand succès. Le public romantique apprécie tout particulièrement l'univers du Moyen-Âge recréé à la perfection par Hugo. Claude Gueux est publié en 1834. Dans ce court roman, Victor Hugo dénonce à nouveau la peine de mort et les conditions inhumaines dans lesquelles vivent les détenus en France. En 1862, il achève les Misérables, qui remporte également un franc succès auprès du public. Dans ce livre, Hugo met en scène Jean Valjean, un ancien forçat généreux qui tente de fuir un inspecteur zélé.

Romans de Victor Hugo

1818 : Bug-Jargal
1823 : Han d'Islande
1829 : Le Dernier Jour d'un condamné
1831 : Notre-Dame de Paris
1834 : Claude Gueux
1862 : Les Misérables
1866 : Les Travailleurs de la mer
1869 : L'Homme qui rit
1874 : Quatrevingt-treize

La vie politique de Victor Hugo

Sa fille Léopoldine meurt noyée en 1843 dans un accident de canotage. Cette tragédie affecte beaucoup Victor Hugo. Certains pensent que c'est à cause de cet événement qu'il se tourne vers la politique. Louis-Philippe nomme Victor Hugo "Pair de France" en 1845. Ce dernier démarre une carrière politique et rejoint le camp des Républicains. Il est élu député à l'Assemblée constituante de 1848. Il condamne ensuite le coup d'Etat du 2 décembre 1851 du Prince Louis-Napoléon (neveu de Napoléon Bonaparte). Il est alors contraint de s'exiler en Belgique, puis sur les îles de Jersey et Guernesey. A la proclamation de la République en 1870, Hugo rentre à Paris où il est accueilli triomphalement. Il incarne aux yeux du peuple français la résistance républicaine au Second Empire. Le 8 février 1871, il est élu à l'Assemblée nationale. En 1876, il est élu sénateur. L'une de ses premières interventions est un plaidoyer en faveur d'une amnistie pour les communards.   

La mort de Victor Hugo

L'âge n'assèche pas sa plume. A 75 ans, Victor Hugo continue d'écrire et publie la Légende des siècles et l'Art d'être grand-père (1877). Pour ses 80 ans, une foule estimée à 600 000 personnes défile devant ses fenêtres. Le 22 mai 1885, Victor Hugo meurt des suites d'une congestion pulmonaire à l'âge de 83 ans. Le corbillard "des pauvres", comme il l'a souhaité, emporte son cercueil vers des funérailles nationales. Sa dépouille est exposée sous l'Arc de triomphe durant une nuit, puis portée au Panthéon. Une foule de deux millions de personnes suit le cortège. Des délégations du monde entier ont fait le déplacement pour un dernier hommage.

Victor Hugo : dates clés

26 février 1802 : Naissance de Victor Hugo
Victor Hugo naît à Besançon le 26 février 1802. C'est le dernier fils de Sophie Trebuchet et Leopold Hugo. Il a deux frères.
1809 : Un père général
Le père de Victor Hugo devient général de Napoléon et entraîne toute la famille sur les routes de France et d'Europe.
1816 : Naissance de sa passion pour la littérature
A peine âgé de 14 ans, et passionné de lettres il écrit : "Je serai Chateaubriand ou rien".
9 mars 1820 : Victor Hugo reçoit une pension du roi Louis XVIII
Victor Hugo reçoit une pension de 2000 francs du roi Louis XVIII pour son Ode sur la Mort du Duc de Berry. C'est la première reconnaissance de son talent.
12 octobre 1822 : Hugo se marie
Victor Hugo publie ses premières Odes. Il épouse, le 12 octobre à Saint-Sulpice, Adèle Foucher, son amie d'enfance.
1825 : A la tête d'un cercle d'écrivains romantiques, le Cénacle
Victor Hugo est fait chevalier de la Légion d'Honneur. Il créé le Cénacle, un groupe de jeunes écrivains, et en devient le chef de file.
Décembre 1827 : Son soutien au romantisme
"Cromwell" est publié. Sa préface est un véritable manifeste, où Victor Hugo s'engage en faveur du romantisme contre le classicisme. C'est à cette époque qu'il devient ami avec Sainte-Beuve.
1829 : Les "Orientales" et le "Dernier jour d'un condamné"
En janvier et février 1829 paraissent les "Orientales" et le "Dernier jour d'un condamné". En Août, sa pièce "Marion De Lorme" est censurée.
25 février 1830 : Début de la bataille d'Hernani
A 27 ans, Victor Hugo présente pour la première fois sa nouvelle pièce, "Hernani", à la Comédie-Française. Les partisans du classicisme s'offusquent en constatant que la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action) n'est pas respectée. L'affrontement entre les romantiques, les "Jeune-France", et les classiques, les "perruques", est violent. Ils livreront la même bataille à chaque représentation d"Hernani". Hugo devient le chef de file de l'école romantique.
15 mars 1831 : Parution de "Notre Dame de Paris"
A 29 ans, Victor Hugo publie son premier roman historique, "Notre-Dame de Paris". Dès sa sortie en librairie, l'ouvrage connaît un très grand succès. Le public romantique amateur d'histoire apprécie tout particulièrement l'univers du Moyen-Âge recréé à la perfection par Hugo.
2 février 1833 : Hugot rencontre et s'éprend de Julie Drouet
La première de "Lucrèce Borgia" a lieu le 2 février 1833. La comédienne Julie Drouet y joue. Hugo tombe amoureux d'elle et leur histoire d'amour durera cinquante ans.
12 novembre 1838 : Première de Ruy Blas
A Paris, Victor Hugo présente pour la première fois sa pièce en cinq actes Ruy Blas.
7 janvier 1841 : Victor Hugo entre à l'Académie française
A 39 ans, et après avoir subi plusieurs échecs, Victor Hugo est élu à l'Académie française de justesse avec 17 voix sur 32. En prenant place au fauteuil 14, il remplace Népomucène Lemercier.
4 septembre 1843 : La mort de sa fille Léopoldine
Hugo est très affecté par la mort accidentelle de sa fille Léopoldine.
1845 : Victor Hugo entre à la Chambre des pairs
Louis-Philippe nomme Hugo Pair de France. Hugo démarre une carrière politique. La même année, le poète amorce la rédaction des "Misérables".
5 juillet 1845 : Victor Hugo en flagrant délit d'adultère
L'écrivain et poète, qui vient d'être fait Pair de France par Louis-Philippe, est pris en flagrant délit d'adultère avec Léonie Briard dans un hôtel du passage Saint-Roch à Paris. C'est le mari de la jeune femme, le peintre Auguste Briard qui les surprend. La récente distinction qu'a reçu Victor Hugo lui permet d'échapper à la prison. Léonie n'a pas la même chance. Elle est emprisonnée pendant deux mois. Des le lendemain, tous les journaux parisiens relatent l'événement.
11 décembre 1851 : Victor Hugo s'exile en Belgique
Fervent opposant au Coup d'Etat de Napoléon III (2 décembre), Victor Hugo doit s'exiler en Belgique pour fuir la répression. Muni d'un faux passeport il prend le train de nuit pour Bruxelles. L'année suivant son exil se poursuivra sur l'île anglo-normande de Jersey puis en 1855 à Guernesey. Pendant plus de 15 ans, il écrira des satires contre celui qu'il appelle "Napoléon le petit". Hugo ne reviendra en France qu'après l'abolition du Second Empire en 1870.
27 septembre 1859 : Parution de "La Légende des siècles"
Le premier tome du monument littéraire de Victor Hugo est publié en France alors que son auteur est en exil sur l'île anglo-normande de Guernesey. Il faudra attendre 18 ans (1877) pour le deuxième tome. Cette œuvre est une vaste peinture de l'histoire de l'humanité et de sa lutte constante entre le bien et le mal.
1862 : "Les Misérables"
Victor Hugo achève l'écriture de son célèbre roman, "Les Misérables". Dès sa sortie, il remporta un franc succès auprès du public.
5 septembre 1868 : Son retour à Paris
1868 marque le début de la guerre franco-allemande. Le 5 septembre, Victor Hugo met fin à son exil à Jersey et arrive à Paris.
8 février 1871 : Le poète devient député
Le 8 février 1871, Hugo est élu député de Paris à l'Assemblée nationale qui siège alors à Bordeaux. Le 8 mars, il démissionne en pleine séance de l'Assemblée.
1876 : Victor Hugo au Sénat
Hugo est élu sénateur. L'une de ses premières interventions est lancée en faveur d'une amnistie pour les communards. Il reviendra à la charge en 1879, puis en 1880.
22 mai 1885 : Victor Hugo s'éteint
Le plus grand écrivain du XIXème siècle, Victor Hugo, meurt d'une congestion pulmonaire à l'âge de 83 ans. Le corbillard "des pauvres", comme il l'a souhaité, emportera son cercueil vers des funérailles nationales. Sa dépouille sera ainsi exposée sous l'Arc de triomphe puis portée au Panthéon. Une foule de 2 millions de personnes suit le cortège...

XIXème siècle

Victor Hugo : biographie de l'auteur romantique et homme politique
Victor Hugo : biographie de l'auteur romantique et homme politique

Sommaire Biographie courte Victor Hugo Poèmes de Victor Hugo Théâtre de Victor Hugo Victor Hugo et le romantisme Romans de Victor Hugo Victor Hugo et la politique Mort de Victor Hugo Victor Hugo : dates clés Citations de...